BRIBES EN LIGNE
« pouvez-vous       au   (dans le       jonath certains soirs, quand je et que vous dire des dernier vers aoi   le coeur du     surgi  je signerai mon à la bonne       ruelle       vu la pureté de la survie. nul 13) polynésie antoine simon 33 dans les carnets   ces sec erv vre ile       chaque au matin du nos voix nous savons tous, ici, que  au travers de toi je 0 false 21 18 pour raphaël un temps hors du les durand : une dernier vers aoi j’ai donc       sur le le ciel de ce pays est tout pour gilbert histoire de signes . vous avez à sylvie dans les hautes herbes il est le jongleur de lui       enfant de pareïs li seit la       entre ensevelie de silence, ce qu’un paysage peut f dans le sourd chatoiement       une vous dites : "un poussées par les vagues   pour adèle et imagine que, dans la quelques textes quand c’est le vent qui   j’ai souvent « 8° de raphaËl       longte antoine simon 18 cyclades, iii° a supposer quece monde tienne la danse de    en violette cachéeton bien sûr, il y eut la littérature de pour m.b. quand je me heurte les parents, l’ultime       crabe- la route de la soie, à pied, en 1958 ben ouvre à       et tu dessiner les choses banales toute trace fait sens. que à propos “la avant dernier vers aoi ajout de fichiers sons dans pour jean-marie simon et sa madame a des odeurs sauvages       reine « e ! malvais la terre nous       &n références : xavier nous dirons donc torna a sorrento ulisse torna huit c’est encore à comme ce mur blanc première tout à fleur d’eaula danse d’abord l’échange des     cet arbre que le 23 février 1988, il immense est le théâtre et six de l’espace urbain, Éléments -  référencem et si au premier jour il antoine simon 5  “s’ouvre réponse de michel       pass&e suite de       l̵ martin miguel art et     à passet li jurz, si turnet a a propos de quatre oeuvres de le 26 août 1887, depuis dans l’innocence des       m̵ pour andré villers 1) f le feu est venu,ardeur des dernier vers aoi   troisième essai et    si tout au long de profondes glaouis     &nbs     pluie du cet univers sans À perte de vue, la houle des mult est vassal carles de       glouss très saintes litanies de toutes les printemps breton, printemps c’est un peu comme si,       sur  dans le livre, le vous n’avez  si, du nouveau       la ouverture d’une frères et ( ce texte a moisissures mousses lichens       j̵       sur je crie la rue mue douleur       la       sur le  c’était  hier, 17 dernier vers aoi  la toile couvre les temps où les coeurs premier vers aoi dernier antoine simon 28 vi.- les amicales aventures dernier vers aoi       pass&e le bulletin de "bribes derniers le recueil de textes    au balcon dernier vers aoi l’art c’est la hans freibach : sors de mon territoire. fais à bernadette cinquième citationne   pour le prochain  l’écriture la mastication des avez-vous vu       &n       sur l’impression la plus       " clere est la noit e la aux george(s) (s est la       su "mais qui lit encore le nous serons toujours ces pour jean marie toutefois je m’estimais mesdames, messieurs, veuillez allons fouiller ce triangle     une abeille de     au couchant pour helmut deuxième apparition       longte et la peur, présente       la       allong   six formes de la polenta recleimet deu mult suite du blasphème de et je vois dans vos montagnesde       m̵ "pour tes je m’étonne toujours de la diaphane est le béatrice machet vient de j’écoute vos si grant dol ai que ne le "patriote",   que signifie antoine simon 29 l’impossible     depuis  improbable visage pendu vue à la villa tamaris       une li emperere par sa grant       neige d’un bout à nice, le 30 juin 2000 se reprendre. creuser son dernier vers aoi quand il voit s’ouvrir, pas une année sans évoquer ne pas négocier ne tromper le néant mes pensées restent rimbaud a donc glaciation entre pour angelo petit matin frais. je te  tu ne renonceras pas.     son quant carles oït la je ne peins pas avec quoi,       en un   maille 1 :que       &agrav sous l’occupation les petites fleurs des il existe deux saints portant       sur toi, mésange à d’ eurydice ou bien de madame, vous débusquez       droite je suis celle qui trompe 7) porte-fenêtre siglent a fort e nagent e       rampan écrirecomme on se       le       l̵ pierre ciel ici, les choses les plus mougins. décembre avec marc, nous avons seul dans la rue je ris la       et petites proses sur terre trois (mon souffle au matin le geste de l’ancienne, pourquoi yves klein a-t-il sur l’erbe verte si est dernier vers aoi       la   l’oeuvre vit son jamais si entêtanteeurydice il y a tant de saints sur arbre épanoui au ciel marcel alocco a       tourne en cet anniversaire, ce qui       " là, c’est le sable et mise en ligne chaque automne les dire que le livre est une pour julius baltazar 1 le onze sous les cercles deuxième approche de rare moment de bonheur, le 2 juillet abstraction voir figuration       parfoi elle réalise des       &agrav toujours les lettres :       dans carmelo arden quin est une a christiane reflets et echosla salle comme une suite de antoine simon 31 carles respunt : il tente de déchiffrer, le 19 novembre 2013, à la       il la gaucherie à vivre,       banlie   dits de       je       un la liberté de l’être ] heureux l’homme       ton Ç’avait été la toutes sortes de papiers, sur quando me ne so itu pe fontelucco, 6 juillet 2000 "et bien, voilà..." dit à propos des grands       six dans les rêves de la       au v.- les amicales aventures du f j’ai voulu me pencher accorde ton désir à ta ils avaient si longtemps, si       fleur 0 false 21 18 madame déchirée une autre approche de dernier vers aoi antoine simon 13   la production folie de josuétout est rita est trois fois humble. pour alain borer le 26    de femme liseuse     pourquoi       "       le deux nouveauté, un trait gris sur la ouverture de l’espace À l’occasion de  dernières mises madame est toute  née à quai des chargeurs de       ce soudain un blanc fauche le bernadette griot vient de comment entrer dans une pour martine rêve, cauchemar,  le "musée       bonhe attendre. mot terrible. le 28 novembre, mise en ligne tant pis pour eux. les avenues de ce pays décembre 2001. ce texte se présente les cuivres de la symphonie  mise en ligne du texte station 3 encore il parle faisant dialoguer j’ai changé le paysage de ta tombe  et sept (forces cachées qui depuis ce jour, le site    courant  hors du corps pas       neige qu’est-ce qui est en macles et roulis photo f les feux m’ont       aux si, il y a longtemps, les laure et pétrarque comme douze (se fait terre se je t’enfourche ma  jésus dernier vers aoi tu le sais bien. luc ne si j’étais un temps de pierres dans la je me souviens de tandis que dans la grande et voici maintenant quelques rien n’est       ( ce va et vient entre préparation des   je ne comprends plus démodocos... Ça a bien un macles et roulis photo 7 dans un coin de nice, f le feu s’est un soir à paris au dernier vers aoi et il fallait aller debout       va tout mon petit univers en    nous carissimo ulisse,torna a granz est li calz, si se la légende fleurie est encore une citation“tu lancinant ô lancinant autre petite voix très malheureux... sa langue se cabre devant le temps de cendre de deuil de il semble possible quand nous rejoignons, en il n’était qu’un dernier vers aoi la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI

VOLUME VI

Dernier ajout : 28 décembre 2008.

Les 3 derniers textes : CXCVIII , CXCVII , CXCVI .

Les 3 textes les plus lus : CLXXIX , CLXXXI , CLXXIV .


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette