BRIBES EN LIGNE
le ciel est clair au travers       baie (dans mon ventre pousse une       " à sylvie       voyage j’ai longtemps difficile alliage de démodocos... Ça a bien un eurydice toujours nue à il en est des meurtrières.       sur le       dans mille fardeaux, mille  de la trajectoire de ce   entrons       en violette cachéeton    courant       m̵ station 1 : judas onzième   un vendredi       o madame des forêts de et combien       bruyan pour philippe       les très saintes litanies toute une faune timide veille deuxième apparition de       su à bernadette         &n antoine simon 18    au balcon temps où les coeurs le géographe sait tout       coude       en un ce qui fait tableau : ce temps où le sang se f tous les feux se sont à madame dans l’ombre des pour mes enfants laure et   j’ai souvent fragilité humaine.       la ecrire les couleurs du monde voici des œuvres qui, le les dieux s’effacent       le depuis ce jour, le site vedo la luna vedo le       banlie  il est des objets sur je découvre avant toi attendre. mot terrible.       maquis ne faut-il pas vivre comme       pourqu   ces sec erv vre ile ma voix n’est plus que     l’é       la que reste-t-il de la       arauca il avait accepté       le pour helmut le samedi 26 mars, à 15  mise en ligne du texte     chambre moi cocon moi momie fuseau et ma foi, et voici maintenant quelques i en voyant la masse aux   nous sommes si tu es étudiant en nous savons tous, ici, que       pass&e réponse de michel macles et roulis photo 4 ici. les oiseaux y ont fait pour le prochain basilic, (la le temps passe dans la     du faucon un jour, vous m’avez       marche il arriva que À perte de vue, la houle des "nice, nouvel éloge de la deuxième apparition lorsque martine orsoni in the country       allong a propos de quatre oeuvres de samuelchapitre 16, versets 1       un « pouvez-vous la pureté de la survie. nul       que autre essai d’un       dans quand vous serez tout je m’étonne toujours de la la liberté de l’être la chaude caresse de il y a dans ce pays des voies autre citation Être tout entier la flamme n’ayant pas       dans toutes ces pages de nos       l̵       six     de rigoles en       pass&e clquez sur il y a tant de saints sur pour yves et pierre poher et reflets et echosla salle   je n’ai jamais  je signerai mon l’existence n’est buttati ! guarda&nbs pour andré       au   3   

les paysage de ta tombe  et pure forme, belle muette, du bibelot au babilencore une    regardant station 4 : judas  la lecture de sainte       il jouer sur tous les tableaux dans le monde de cette       je  les premières j’arrivais dans les g. duchêne, écriture le       il de toutes les abu zayd me déplait. pas apaches : 0 false 21 18 l’impossible  la toile couvre les       le ils s’étaient macao grise ...et poème pour giovanni rubino dit polenta un temps hors du   six formes de la je déambule et suis rêve, cauchemar,       je pour lee neuf j’implore en vain les oiseaux s’ouvrent   anatomie du m et références : xavier accoucher baragouiner toute trace fait sens. que       le proche et le lointain madame est une  “ce travail qui et si tu dois apprendre à nice, le 30 juin 2000 et que dire de la grâce alocco en patchworck © de proche en proche tous af : j’entends ainsi va le travail de qui toulon, samedi 9 dieu faisait silence, mais   adagio   je       longte le vieux qui a toi le don des cris qui attelage ii est une œuvre "ces deux là se franchement, pensait le chef, il est le jongleur de lui       jardin tout est possible pour qui     tout autour un nouvel espace est ouvert     quand journée de a l’aube des apaches, dans les horizons de boue, de pas une année sans évoquer  au mois de mars, 1166 merle noir  pour et que vous dire des       quand    de femme liseuse et tout avait       soleil       m̵ pour angelo       l̵  “comment   dits de archipel shopping, la "moi, esclave" a faisant dialoguer si, il y a longtemps, les deux ajouts ces derniers diaphane est le     ton       la rêves de josué,     pluie du     une abeille de quatrième essai de cet univers sans percey priest lakesur les quand c’est le vent qui c’est la peur qui fait mougins. décembre       sur le l’une des dernières v.- les amicales aventures du equitable un besoin sonnerait chercher une sorte de j’entends sonner les i mes doigts se sont ouverts vertige. une distance constellations et paroles de chamantu rossignolet tu la       et tandis que dans la grande       va sa langue se cabre devant le 1- c’est dans  “la signification       ton       je me       voyage       fourmi je ne sais pas si une il faut dire les les dessins de martine orsoni envoi du bulletin de bribes       deux     faisant la six de l’espace urbain, une autre approche de exode, 16, 1-5 toute dans la caverne primordiale l’art n’existe carissimo ulisse,torna a vous êtes antoine simon 22 « voici  pour le dernier jour antoine simon 32 station 3 encore il parle il existe au moins deux l’appel tonitruant du       dans histoire de signes . nu(e), comme son nom  dernières mises À peine jetés dans le pour jacqueline moretti, l’éclair me dure,       la en 1958 ben ouvre à quelques textes ce qu’un paysage peut dans les carnets       droite comment entrer dans une sept (forces cachées qui       parfoi comme c’est       force rm : d’accord sur     nous    si tout au long la rencontre d’une un verre de vin pour tacher       " et nous n’avons rien       entre       descen descendre à pigalle, se rita est trois fois humble.       avant       ( le 26 août 1887, depuis à propos “la deuxième essai pour jean gautheronle cosmos à la bonne tous feux éteints. des dans ce pays ma mère       journ& de profondes glaouis a la fin il ne resta que d’abord l’échange des       au       dans  ce qui importe pour l’homme est epuisement de la salle, le geste de l’ancienne, certains soirs, quand je un besoin de couper comme de le lourd travail des meules j’ai changé le pour robert       le attendre. mot terrible. temps de cendre de deuil de la mastication des (en regardant un dessin de même si f dans le sourd chatoiement des quatre archanges que bien sûrla jamais si entêtanteeurydice seul dans la rue je ris la  un livre écrit vous avez je ne peins pas avec quoi, la danse de chaque jour est un appel, une deux mille ans nous  dans le livre, le  tu vois im font chier pluies et bruines, dans les écroulements des voix percent, racontent la mort, l’ultime port, le nécessaire non  tu ne renonceras pas. certains prétendent       mouett à cri et à guetter cette chose  jésus temps de pierres dans la les avenues de ce pays c’est la chair pourtant   saint paul trois on peut croire que martine ils avaient si longtemps, si  le livre, avec merci au printemps des   l’oeuvre vit son quando me ne so itu pe       embarq quand nous rejoignons, en f toutes mes je dors d’un sommeil de comme une suite de on dit qu’agathe  improbable visage pendu     chant de tout est prêt en moi pour pour alain borer le 26 des quatre archanges que je suis occupé ces antoine simon 3 seins isabelle boizard 2005       gentil on croit souvent que le but de mes deux mains un jour nous avons non, björg,       dans janvier 2002 .traverse antoine simon 5 couleur qui ne masque pas poème pour moisissures mousses lichens madame déchirée tromper le néant  on peut passer une vie au commencement était       au on préparait mise en ligne d’un f le feu s’est la parol

Actualité du site| Carnets intermittents | Agenda | Errance ...

Site de Raphaël Monticelli. Textes sur l’art, littérature, informations. La navigation s’effectue soit de façon aléatoire (choisir l’errance) soit par les rubriques ci-dessous et l’utilisation de mots clefs. Site définitivement en construction.

Sites de ses principaux éditeurs :
http://www.amourier.com
http://www.lapasseduvent.com
http://www.galerie-quadrige.com/

"Bribes en ligne"... informations complémentaires sur le site

Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Un volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen.

Approches de l’art : préfaces, articles, collaborations avec des artistes...

Textes de R. Monticelli qui ne s’inscrivent ni dans les "Bribes", ni dans les "Rossignols"

Des espaces ouverts à des amis, écrivains, poètes, artistes...

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...

Référencement de sites. Accès à des documents sonores et/ou visuels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
Les textes ne portant pas de mention d'auteur sont de Raphaël Monticelli ©
Conception du site : Raphaël et Marc Monticelli