BRIBES EN LIGNE
un nouvel espace est ouvert genre des motsmauvais genre inoubliables, les       les       sur moi cocon moi momie fuseau fontelucco, 6 juillet 2000 sous l’occupation c’est le grand une fois entré dans la       soleil ( ce texte a pour jean gautheronle cosmos rêve, cauchemar, le franchissement des quand nous rejoignons, en au matin du depuis le 20 juillet, bribes       la sables mes parolesvous le proche et le lointain ….omme virginia par la il tente de déchiffrer, attelage ii est une œuvre       b&acir c’est seulement au le lent déferlement       arauca glaciation entre     rien pour anne slacik ecrire est  on peut passer une vie 1-nous sommes dehors. ce qui fascine chez la route de la soie, à pied, cet article est paru dans le     double il ne sait rien qui ne va       le macles et roulis photo 6 ce station 7 : as-tu vu judas se (josué avait   maille 1 :que la danse de la bouche pure souffrance avec marc, nous avons   six formes de la       dans nous dirons donc m1       mais non, mais non, tu  le grand brassage des     de rigoles en       pav&ea a propos de quatre oeuvres de j’ai perdu mon et tout avait       qui ce qui importe pour mieux valait découper dieu faisait silence, mais je serai toujours attentif à mi viene in mentemi charogne sur le seuilce qui il est le jongleur de lui antoine simon 9 pour martin dans un coin de nice, dix l’espace ouvert au apaches : (elle entretenait       reine pour maguy giraud et       le laure et pétrarque comme tandis que dans la grande         or c’est un peu comme si,       parfoi des quatre archanges que essai de nécrologie, f toutes mes tendresse du mondesi peu de percey priest lakesur les 7) porte-fenêtre 0 false 21 18 il semble possible ecrire sur tous feux éteints. des À la loupe, il observa ma voix n’est plus que dans l’innocence des       la       la       fleure buttati ! guarda&nbs       dans     longtemps sur accorde ton désir à ta quelques autres deuxième approche de au rayon des surgelés attendre. mot terrible.       fourmi tant pis pour eux. histoire de signes . pierre ciel d’ eurydice ou bien de il en est des noms comme du       je raphaël et il fallait aller debout ils avaient si longtemps, si la pureté de la survie. nul j’entends sonner les et si tu dois apprendre à le ciel de ce pays est tout       longte tendresses ô mes envols   encore une comme une suite de 1- c’est dans       grimpa  martin miguel vient les avenues de ce pays cher bernard    7 artistes et 1 qu’est-ce qui est en les doigts d’ombre de neige face aux bronzes de miodrag les dernières errer est notre lot, madame, madame, on ne la voit jamais     ton le temps passe si vite,       vu on préparait “le pinceau glisse sur       pav&ea  la lancinante       la vous dites : "un i en voyant la masse aux     nous nous avancions en bas de soudain un blanc fauche le       banlie pour michèle titrer "claude viallat, temps de cendre de deuil de pour pierre theunissen la quand il voit s’ouvrir,  les trois ensembles antoine simon 19 des quatre archanges que raphaËl antoine simon 7 le samedi 26 mars, à 15 trois tentatives desesperees       pour exacerbé d’air écrirecomme on se temps de pierres dans la le glacis de la mort l’évidence mais jamais on ne dans le pays dont je vous mon travail est une       m̵ la légende fleurie est des voix percent, racontent livre grand format en trois f les marques de la mort sur autres litanies du saint nom les parents, l’ultime merci au printemps des exode, 16, 1-5 toute on dit qu’agathe en cet anniversaire, ce qui la mort d’un oiseau.     tout autour lu le choeur des femmes de on a cru à       juin antoine simon 5       sur on peut croire que martine effleurer le ciel du bout des voile de nuità la nous savons tous, ici, que tromper le néant a max charvolen et martin je déambule et suis pour andré l’instant criblé       midi branches lianes ronces   pour martine       à s’égarer on quai des chargeurs de quatrième essai de pure forme, belle muette, macao grise de soie les draps, de soie l’impression la plus ajout de fichiers sons dans       rampan carissimo ulisse,torna a  le livre, avec un besoin de couper comme de il arriva que 1) la plupart de ces sa langue se cabre devant le le 19 novembre 2013, à la la terre a souvent tremblé carissimo ulisse,torna a mon cher pétrarque, du fond des cours et des quand les eaux et les terres       vaches dans les horizons de boue, de "je me tais. pour taire. le coquillage contre cet article est paru reflets et echosla salle je reviens sur des       deux troisième essai neuf j’implore en vain ce pays que je dis est que reste-t-il de la la liberté de l’être rossignolet tu la "ah ! mon doux pays,       jardin r.m.a toi le don des cris qui Ç’avait été la la terre nous dans ce pays ma mère et je vois dans vos       &n 0 false 21 18 À l’occasion de je n’hésiterai viallat © le château de       entre antoine simon 23 de toutes les  “ce travail qui       pourqu       nuage de la le pendu langues de plomba la envoi du bulletin de bribes       quand       sur       les normalement, la rubrique ainsi alfred… non... non... je vous assure, antoine simon 6       s̵       le patrick joquel vient de af : j’entends       dans  tu ne renonceras pas. pour mon épouse nicole fragilité humaine. et ces jamais je n’aurais   né le 7 références : xavier autre citation le 28 novembre, mise en ligne       un suite de quando me ne so itu pe outre la poursuite de la mise pour ma la fraîcheur et la dans le monde de cette vous deux, c’est joie et   adagio   je et ma foi, non, björg, spectacle de josué dit dans l’innocence des ma mémoire ne peut me sauvage et fuyant comme lancinant ô lancinant f dans le sourd chatoiement       le une autre approche de antoine simon 33 pour robert   si vous souhaitez heureuse ruine, pensait le geste de l’ancienne, pas de pluie pour venir pas même antoine simon 10 écoute, josué,       alla et nous n’avons rien tout est prêt en moi pour quelque chose merle noir  pour le bulletin de "bribes       ton le grand combat : les durand : une  pour de et voici maintenant quelques c’est la peur qui fait présentation du       pass&e cinq madame aux yeux       cerisi       au pour jean marie  tu vois im font chier a propos d’une temps de bitume en fusion sur in the country       &eacut me rita est trois fois humble.       sur il avait accepté  ce qui importe pour         &n deux nouveauté, madame des forêts de douce est la terre aux yeux toute une faune timide veille et encore  dits il pleut. j’ai vu la peinture de rimes. le texte giovanni rubino dit je désire un quel étonnant et que dire de la grâce  la toile couvre les cyclades, iii° et si au premier jour il il n’était qu’un   d’un coté, un temps hors du certains prétendent antoine simon 21       " des conserves !       (       sur le la langue est intarissable merci à marc alpozzo       d&eacu a supposer quece monde tienne en introduction à nous viendrons nous masser       st madame est la reine des     oued coulant       au je meurs de soif le 26 août 1887, depuis se reprendre. creuser son j’aime chez pierre est-ce parce que, petit, on vertige. une distance suite du blasphème de carmelo arden quin est une huit c’est encore à madame dans l’ombre des dorothée vint au monde       sur l’appel tonitruant du l’ami michel   jn 2,1-12 : toute trace fait sens. que   pour le prochain toulon, samedi 9 rien n’est j’oublie souvent et       bonhe traquer ce texte m’a été villa arson, nice, du 17 deuxième essai si j’avais de son le ciel est clair au travers la parol

Actualité du site| Carnets intermittents | Agenda | Errance ...

Site de Raphaël Monticelli. Textes sur l’art, littérature, informations. La navigation s’effectue soit de façon aléatoire (choisir l’errance) soit par les rubriques ci-dessous et l’utilisation de mots clefs. Site définitivement en construction.

Sites de ses principaux éditeurs :
http://www.amourier.com
http://www.lapasseduvent.com
http://www.galerie-quadrige.com/

"Bribes en ligne"... informations complémentaires sur le site

Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Un volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen.

Approches de l’art : préfaces, articles, collaborations avec des artistes...

Textes de R. Monticelli qui ne s’inscrivent ni dans les "Bribes", ni dans les "Rossignols"

Des espaces ouverts à des amis, écrivains, poètes, artistes...

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...

Référencement de sites. Accès à des documents sonores et/ou visuels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
Les textes ne portant pas de mention d'auteur sont de Raphaël Monticelli ©
Conception du site : Raphaël et Marc Monticelli