BRIBES EN LIGNE
  est-ce que reflets et echosla salle mise en ligne d’un       " dans le monde de cette       la “le pinceau glisse sur antoine simon 22 les textes mis en ligne et si au premier jour il f tous les feux se sont la mort, l’ultime port, la gaucherie à vivre, la question du récit monde imaginal, douce est la terre aux yeux coupé en deux quand  tu vois im font chier spectacle de josué dit écoute, josué, comme une suite de macles et roulis photo 6 huit c’est encore à très malheureux... la pureté de la survie. nul c’est une sorte de dans l’innocence des gardien de phare à vie, au à la mémoire de  je signerai mon comment entrer dans une   je ne comprends plus la fonction, antoine simon 24 f dans le sourd chatoiement dentelle : il avait 1) la plupart de ces le 26 août 1887, depuis  martin miguel vient j’ai parlé       au douze (se fait terre se       d&eacu je rêve aux gorges   voici donc la « e ! malvais halt sunt li pui e mult halt zacinto dove giacque il mio moisissures mousses lichens dans la caverne primordiale       neige pour jean gautheronle cosmos deux mille ans nous rossignolet tu la dernier vers aoi nous viendrons nous masser au seuil de l’atelier au rayon des surgelés   né le 7     vers le soir ço dist li reis : j’ai en réserve la vie est ce bruissement et si tu dois apprendre à macles et roulis photo 7       fleur antoine simon 25 pour mes enfants laure et dans les hautes herbes l’impossible entr’els nen at ne pui aux barrières des octrois le lent tricotage du paysage     cet arbre que les cuivres de la symphonie       &agrav   au milieu de tout est prêt en moi pour je suis occupé ces et voici maintenant quelques etait-ce le souvenir       dans         or trois tentatives desesperees démodocos... Ça a bien un intendo... intendo ! première le plus insupportable chez       la    de femme liseuse aucun hasard si se cet article est paru dans le   anatomie du m et     de rigoles en À max charvolen et martin a la femme au     rien       apr&eg n’ayant pas   se       fourmi il arriva que    tu sais la tentation du survol, à j’ai perdu mon  ce qui importe pour tendresses ô mes envols l’ami michel  mise en ligne du texte  c’était envoi du bulletin de bribes edmond, sa grande je n’hésiterai je meurs de soif       sur il existe deux saints portant       au les dessins de martine orsoni quelque temps plus tard, de       fourr& pour maxime godard 1 haute       avant l’attente, le fruit apaches : printemps breton, printemps moi cocon moi momie fuseau dernier vers aoi         m̵       vu ce qui fascine chez antoine simon 5 dans ce périlleux dernier vers aoi une errance de les avenues de ce pays       descen       é elle disposait d’une       &agrav madame, c’est notre un titre : il infuse sa dans ce pays ma mère       soleil diaphane est le temps de pierres dans la antoine simon 7 ce monde est semé la chaude caresse de carcassonne, le 06 quand vous serez tout 1 au retour au moment quand sur vos visages les dernier vers aoi     extraire a dix sept ans, je ne savais pour martine, coline et laure le 26 août 1887, depuis "tu sais ce que c’est c’est ici, me rare moment de bonheur, la bouche pure souffrance station 3 encore il parle j’oublie souvent et pour mireille et philippe paroles de chamantu « voici   d’un coté,       la dans le train premier       je me josué avait un rythme décembre 2001.       si j’avais de son       dans la terre nous je suis celle qui trompe trois (mon souffle au matin dernier vers aoi arbre épanoui au ciel a grant dulur tendrai puis voile de nuità la libre de lever la tête sables mes parolesvous sous la pression des la liberté s’imprime à les lettres ou les chiffres       deux       dans  marcel migozzi vient de je crie la rue mue douleur leonardo rosa au labyrinthe des pleursils au commencement était immense est le théâtre et clquez sur bribes en ligne a des quatre archanges que ils avaient si longtemps, si eurydice toujours nue à     chant de « 8° de pour martin       le       les clers est li jurz et li       je me de sorte que bientôt a christiane bien sûr, il y eut    7 artistes et 1       la quand il voit s’ouvrir, jamais si entêtanteeurydice il ne sait rien qui ne va dans les carnets pour helmut    courant réponse de michel j’aime chez pierre carissimo ulisse,torna a le geste de l’ancienne, un temps hors du et…  dits de il semble possible merci à la toile de quelques textes le coquillage contre antoine simon 17 seins isabelle boizard 2005 avec marc, nous avons siglent a fort e nagent e constellations et     chambre je suis bien dans       et troisième essai une fois entré dans la l’instant criblé       cette viallat © le château de ses mains aussi étaient       apr&eg quando me ne so itu pe pour jean-marie simon et sa dernier vers aoi       retour dernier vers aoi    les trois ensembles toutes ces pages de nos la route de la soie, à pied, autre essai d’un il s’appelait j’ai longtemps af : j’entends  hier, 17 chercher une sorte de     pourquoi mille fardeaux, mille antoine simon 16 grande lune pourpre dont les noble folie de josué, le lourd travail des meules le temps passe si vite, dernier vers aoi       les       en  jésus cinquième citationne antoine simon 21  “la signification la bouche pleine de bulles poème pour nous savons tous, ici, que on préparait  monde rassemblé     son       un antoine simon 19       sous il n’est pire enfer que la musique est le parfum de attendre. mot terrible. dans les carnets charogne sur le seuilce qui rm : d’accord sur tous feux éteints. des   un 0 false 21 18     sur la pente       &agrav i en voyant la masse aux du bibelot au babilencore une antoine simon 2 pour gilbert antoine simon 11 une il faut dire les onzième     les provisions       pav&ea       gentil en introduction à       longte       sur       le       ( les premières un verre de vin pour tacher préparation des  ce mois ci : sub aux george(s) (s est la deuxième apparition de deux ajouts ces derniers ecrire les couleurs du monde       parfoi       marche le samedi 26 mars, à 15 a la fin il ne resta que l’illusion d’une granz fut li colps, li dux en mais non, mais non, tu À la loupe, il observa attention beau       &n ne pas négocier ne       maquis dernier vers aoi 1254 : naissance de f les feux m’ont coupé le sonà les petites fleurs des antoine simon 33 le passé n’est si, il y a longtemps, les dernier vers aoi  la lancinante r.m.a toi le don des cris qui certains soirs, quand je la cité de la musique un soir à paris au cher bernard  l’exposition  genre des motsmauvais genre 1. il se trouve que je suis se reprendre. creuser son  “ne pas ils sortent tout en travaillant sur les       &n mon cher pétrarque, dans l’innocence des       juin ce art jonction semble enfin       longte       en un       un comme un préliminaire la normal 0 21 false fal couleur qui ne masque pas beaucoup de merveilles pas de pluie pour venir       sur pour michèle gazier 1 tous ces charlatans qui       dans en ceste tere ad estet ja   (à mon travail est une  de la trajectoire de ce       aux dire que le livre est une effleurer le ciel du bout des l’erbe del camp, ki 0 false 21 18     " pour qui veut se faire une me il pleut. j’ai vu la max charvolen, martin miguel       l̵ derniers dernier vers aoi quel ennui, mortel pour poussées par les vagues le nécessaire non       sur en 1958 ben ouvre à jamais je n’aurais vous avez la parol

Actualité du site| Carnets intermittents | Agenda | Errance ...

Site de Raphaël Monticelli. Textes sur l’art, littérature, informations. La navigation s’effectue soit de façon aléatoire (choisir l’errance) soit par les rubriques ci-dessous et l’utilisation de mots clefs. Site définitivement en construction.

Sites de ses principaux éditeurs :
http://www.amourier.com
http://www.lapasseduvent.com
http://www.galerie-quadrige.com/

"Bribes en ligne"... informations complémentaires sur le site

Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Un volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen.

Approches de l’art : préfaces, articles, collaborations avec des artistes...

Textes de R. Monticelli qui ne s’inscrivent ni dans les "Bribes", ni dans les "Rossignols"

Des espaces ouverts à des amis, écrivains, poètes, artistes...

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...

Référencement de sites. Accès à des documents sonores et/ou visuels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
Les textes ne portant pas de mention d'auteur sont de Raphaël Monticelli ©
Conception du site : Raphaël et Marc Monticelli