BRIBES EN LIGNE
  ces sec erv vre ile  ce mois ci : sub mieux valait découper il n’était qu’un quand c’est le vent qui ainsi fut pétrarque dans pas sur coussin d’air mais       le il tente de déchiffrer,       longte qu’est-ce qui est en la tentation du survol, à de sorte que bientôt elle disposait d’une il souffle sur les collines si elle est belle ? je un verre de vin pour tacher s’égarer on       deux la galerie chave qui j’ai ajouté    seule au certains prétendent nouvelles mises en       l̵ nice, le 18 novembre 2004     longtemps sur au lecteur voici le premier neuf j’implore en vain       ma       journ& nu(e), comme son nom paysage de ta tombe  et l’évidence  tu vois im font chier       la       chaque station 1 : judas (À l’église vous avez la fraîcheur et la a propos d’une     depuis quand les mots j’arrivais dans les comment entrer dans une       dans f qu’il vienne, le feu dentelle : il avait l’impossible pour daniel farioli poussant       l̵ c’est le grand l’appel tonitruant du rm : nous sommes en on dit qu’agathe je m’étonne toujours de la  de la trajectoire de ce la chaude caresse de laure et pétrarque comme le soleil n’est pas spectacle de josué dit pour maguy giraud et avez-vous vu traquer         &n chaises, tables, verres, journée de pour andrée la bouche pure souffrance souvent je ne sais rien de  jésus "l’art est-il prenez vos casseroles et deuxième apparition f tous les feux se sont       é quatre si la mer s’est   la baie des anges madame, on ne la voit jamais pluies et bruines, j’ai travaillé       soleil soudain un blanc fauche le en introduction à (dans mon ventre pousse une tendresse du mondesi peu de antoine simon 15   tout est toujours en un trait gris sur la tout mon petit univers en     [1]  de profondes glaouis le temps passe dans la toute une faune timide veille epuisement de la salle,       ton       ce deuxième       gentil je dors d’un sommeil de  la toile couvre les (josué avait la danse de il aurait voulu être       vaches       ruelle l’art c’est la À la loupe, il observa si j’étais un autre citation pas de pluie pour venir macao grise 1) la plupart de ces  la lancinante pour martine, coline et laure des voiles de longs cheveux dans les hautes herbes   se c’est un peu comme si, des voix percent, racontent (la numérotation des je sais, un monde se certains soirs, quand je a la fin il ne resta que       sur       dans       je me       fourr&       sur antoine simon 5 il existe deux saints portant tout est prêt en moi pour dorothée vint au monde livre grand format en trois       en un folie de josuétout est 0 false 21 18 fragilité humaine. le proche et le lointain références : xavier bel équilibre et sa religion de josué il il arriva que       la       "  les œuvres de dessiner les choses banales la vie humble chez les vedo la luna vedo le antoine simon 31 deuxième suite décembre 2001. pour andré normal 0 21 false fal toutes ces pages de nos  dernières mises la musique est le parfum de à bernadette violette cachéeton le scribe ne retient       glouss " je suis un écorché vif. chercher une sorte de       pour ajout de fichiers sons dans       nuage ouverture d’une   iv    vers   je n’ai jamais   est-ce que non... non... je vous assure, monde imaginal, vous deux, c’est joie et dans les écroulements janvier 2002 .traverse intendo... intendo ! le 15 mai, à pas même sauvage et fuyant comme     les provisions franchement, pensait le chef,     vers le soir f les marques de la mort sur chairs à vif paumes       assis       &agrav pourquoi yves klein a-t-il l’heure de la cet article est paru ils avaient si longtemps, si i.- avaler l’art par pour martine a toi le don des cris qui (en regardant un dessin de normalement, la rubrique dans la caverne primordiale la communication est le vieux qui       en ne pas négocier ne gardien de phare à vie, au pour michèle le travail de bernard madame est toute dont les secrets… à quoi non, björg,       je introibo ad altare ce qui fait tableau : ce assise par accroc au bord de face aux bronzes de miodrag les amants se o tendresses ô mes nice, le 8 octobre     hélas,     tout autour le samedi 26 mars, à 15       &ccedi       aujour et nous n’avons rien si, il y a longtemps, les deuxième approche de 0 false 21 18 libre de lever la tête langues de plomba la rm : d’accord sur pour théa et ses  mise en ligne du texte       au d’ eurydice ou bien de       au béatrice machet vient de   encore une le pendu Être tout entier la flamme       la deuxième essai les premières tu le sais bien. luc ne un temps hors du f les rêves de une fois entré dans la  “s’ouvre f le feu s’est ne faut-il pas vivre comme mise en ligne d’un À perte de vue, la houle des       mouett       (       sous     au couchant cet univers sans pour m.b. quand je me heurte ce 28 février 2002.       fourr& tes chaussures au bas de   anatomie du m et sors de mon territoire. fais   jn 2,1-12 : toulon, samedi 9 pour michèle gazier 1 ce n’est pas aux choses l’instant criblé allons fouiller ce triangle et te voici humanité de proche en proche tous onze sous les cercles huit c’est encore à rimbaud a donc pour raphaël pour gilbert autre essai d’un j’ai longtemps antoine simon 12 du bibelot au babilencore une et encore  dits et si tu dois apprendre à hans freibach : rossignolet tu la on cheval     à       entre nous dirons donc attelage ii est une œuvre dans les carnets couleur qui ne masque pas …presque vingt ans plus   j’ai souvent madame est une torche. elle quelque chose de mes deux mains tant pis pour eux. à cri et à       une       " pour philippe le coquillage contre et  riche de mes etait-ce le souvenir mon cher pétrarque, voudrais je vous quand sur vos visages les du fond des cours et des de l’autre       je me nice, le 30 juin 2000       &agrav à propos des grands       neige l’art n’existe je désire un archipel shopping, la il y a dans ce pays des voies antoine simon 19  au travers de toi je dans ce pays ma mère mais non, mais non, tu d’un côté pour martin 1. il se trouve que je suis je n’hésiterai a propos de quatre oeuvres de les durand : une on préparait 0 false 21 18 "tu sais ce que c’est sous la pression des       bien ce qui importe pour carissimo ulisse,torna a tout le problème       les rêves de josué,       m&eacu       m̵     les fleurs du au labyrinthe des pleursils bernard dejonghe... depuis la route de la soie, à pied,       une       neige antoine simon 9 quai des chargeurs de       vu     pluie du a dix sept ans, je ne savais       aux écoute, josué, poussées par les vagues       apr&eg arbre épanoui au ciel       au bien sûr, il y eut nous avons affaire à de a max charvolen et martin ainsi va le travail de qui “dans le dessin chaque jour est un appel, une le 2 juillet je ne peins pas avec quoi, tu le saiset je le vois c’est la distance entre       avant d’un bout à pour julius baltazar 1 le titrer "claude viallat, pour jean-louis cantin 1.- v.- les amicales aventures du nous viendrons nous masser   (dans le       s̵ la fonction,       la macles et roulis photo juste un les dessins de martine orsoni troisième essai viallat © le château de       sur j’oublie souvent et madame déchirée se reprendre. creuser son ...et poème pour ce régine robin, ma chair n’est antoine simon 2 les routes de ce pays sont à propos “la     un mois sans c’est la peur qui fait de prime abord, il attendre. mot terrible. et c’était dans au commencement était deuxième apparition de antoine simon 29 la parol

Actualité du site| Carnets intermittents | Agenda | Errance ...

Site de Raphaël Monticelli. Textes sur l’art, littérature, informations. La navigation s’effectue soit de façon aléatoire (choisir l’errance) soit par les rubriques ci-dessous et l’utilisation de mots clefs. Site définitivement en construction.

Sites de ses principaux éditeurs :
http://www.amourier.com
http://www.lapasseduvent.com
http://www.galerie-quadrige.com/

"Bribes en ligne"... informations complémentaires sur le site

Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Un volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen.

Approches de l’art : préfaces, articles, collaborations avec des artistes...

Textes de R. Monticelli qui ne s’inscrivent ni dans les "Bribes", ni dans les "Rossignols"

Des espaces ouverts à des amis, écrivains, poètes, artistes...

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...

Référencement de sites. Accès à des documents sonores et/ou visuels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
Les textes ne portant pas de mention d'auteur sont de Raphaël Monticelli ©
Conception du site : Raphaël et Marc Monticelli