BRIBES EN LIGNE
le pendu ils sortent deux mille ans nous antoine simon 24 la deuxième édition du       l̵     au couchant il existe au moins deux montagnesde     une abeille de ne pas négocier ne beaucoup de merveilles fin première laure et pétrarque comme les doigts d’ombre de neige       à       " de tantes herbes el pre de soie les draps, de soie macles et roulis photo       la de sorte que bientôt je me souviens de voici des œuvres qui, le des quatre archanges que les dernières à li emperere s’est « e ! malvais       allong un temps hors du chairs à vif paumes carcassonne, le 06 pur ceste espee ai dulor e       deux       dans   pour adèle et percey priest lakesur les   le 10 décembre l’ami michel fontelucco, 6 juillet 2000 introibo ad altare dans l’effilé de exode, 16, 1-5 toute immense est le théâtre et       l̵ d’un bout à l’attente, le fruit (elle entretenait les plus vieilles que reste-t-il de la accorde ton désir à ta  avec « a la     rien première et que vous dire des       crabe- 1 la confusion des pour ma    en eurydice toujours nue à la vie humble chez les toutes sortes de papiers, sur r.m.a toi le don des cris qui cyclades, iii°       pour pour frédéric dernier vers aoi il aurait voulu être reprise du site avec la À peine jetés dans le       quand pour gilbert       au  dans le livre, le écoute, josué, autre citation"voui     à       &eacut chaque jour est un appel, une       grappe deux nouveauté, macles et roulis photo 1 deuxième apparition de dernier vers aoi       dans madame chrysalide fileuse sa langue se cabre devant le pour robert quand les mots avant dernier vers aoi  “ce travail qui tu le saiset je le vois dernier vers aoi tout en travaillant sur les station 3 encore il parle autre essai d’un pour jean-louis cantin 1.-     dans la ruela (À l’église la mort, l’ultime port, dans les carnets       d&eacu en ceste tere ad estet ja temps de pierres  il est des objets sur o tendresses ô mes les textes mis en ligne voudrais je vous À la loupe, il observa histoire de signes . antoine simon 33 (josué avait lentement       m̵ (la numérotation des pour angelo je n’ai pas dit que le max charvolen, martin miguel patrick joquel vient de madame des forêts de le 2 juillet temps de bitume en fusion sur madame est toute prenez vos casseroles et quando me ne so itu pe hans freibach :       apr&eg constellations et dernier vers aoi "mais qui lit encore le douze (se fait terre se    7 artistes et 1 je meurs de soif         or macles et roulis photo 7 l’impossible quatrième essai de       je il souffle sur les collines avez-vous vu le temps passe si vite, etudiant à ce pays que je dis est in the country cet univers sans       alla raphaël mouans sartoux. traverse de il ne reste plus que le portrait. 1255 : merci au printemps des c’est la distance entre sixième c’est le grand rien n’est premier essai c’est       pass&e vous avez attention beau "je me tais. pour taire. autre citation       l̵ pierre ciel pour nicolas lavarenne ma nos voix non... non... je vous assure, ce qui fascine chez cher bernard nouvelles mises en un nouvel espace est ouvert       la rêve, cauchemar, la littérature de     double bal kanique c’est bribes en ligne a la route de la soie, à pied,  la toile couvre les temps où le sang se       pass&e       vu j’ai longtemps béatrice machet vient de zacinto dove giacque il mio dans les rêves de la       ruelle       sur deuxième cinquième essai tout   entrons l’existence n’est i.- avaler l’art par antoine simon 23 raphaËl       la le coeur du vous deux, c’est joie et rm : d’accord sur maintenant il connaît le       jardin je découvre avant toi si grant dol ai que ne       un pour michèle aueret karles se dort cum hume j’oublie souvent et il semble possible nous dirons donc       pourqu nice, le 8 octobre pour martin un trait gris sur la       soleil       longte abu zayd me déplait. pas iloec endreit remeint li os antoine simon 20 "pour tes   je n’ai jamais  l’écriture À l’occasion de je m’étonne toujours de la on peut croire que martine générations ce monde est semé au matin du antoine simon 12 le 23 février 1988, il ainsi va le travail de qui     sur la pente et nous n’avons rien       sur glaciation entre ce jour là, je pouvais dernier vers aoi écrirecomme on se et…  dits de depuis le 20 juillet, bribes de pa(i)smeisuns en est venuz nous viendrons nous masser nu(e), comme son nom raphaël il faut aller voir le vieux qui nous lirons deux extraits de passet li jurz, la noit est gardien de phare à vie, au   né le 7 art jonction semble enfin       grimpa mieux valait découper  on peut passer une vie vertige. une distance on trouvera la video       sur à propos “la et ces 10 vers la laisse ccxxxii je t’enlace gargouille       que réponse de michel ce 28 février 2002. et que dire de la grâce a claude b.   comme ...et poème pour on préparait la tentation du survol, à ce n’est pas aux choses (ô fleur de courge...     vers le soir pour mes enfants laure et dernier vers aoi       j̵ ecrire sur   iv    vers petit matin frais. je te seul dans la rue je ris la je suis celle qui trompe les lettres ou les chiffres dans le respect du cahier des       &n 5) triptyque marocain       object     surgi le 19 novembre 2013, à la démodocos... Ça a bien un dans l’innocence des je t’ai admiré, s’égarer on " je suis un écorché vif. nice, le 18 novembre 2004 sauvage et fuyant comme   d’un coté, arbre épanoui au ciel       je pour andré le texte qui suit est, bien       magnol       sur un verre de vin pour tacher "le renard connaît antoine simon 7     les fleurs du li quens oger cuardise antoine simon 3       aujour pour anne slacik ecrire est   jn 2,1-12 : attendre. mot terrible. au seuil de l’atelier granz est li calz, si se tout le problème   six formes de la dans les hautes herbes pour yves et pierre poher et       sur le tout mon petit univers en antoine simon 29   la production vous n’avez halt sunt li pui e mult halt le tissu d’acier imagine que, dans la pour philippe ici, les choses les plus encore une citation“tu  martin miguel vient "tu sais ce que c’est ce qu’un paysage peut ce jour-là il lui nous avons affaire à de l’impression la plus le franchissement des       dans j’ai perdu mon il était question non sous la pression des       nuage les amants se Être tout entier la flamme   ces sec erv vre ile heureuse ruine, pensait langues de plomba la  née à travail de tissage, dans       deux 1 au retour au moment       journ& dernier vers aoi       "   marcel       ton cet article est paru dans le c’est seulement au    tu sais derniers vous avez dentelle : il avait quai des chargeurs de dans les écroulements seins isabelle boizard 2005       ( reflets et echosla salle se placer sous le signe de pour andrée tout à fleur d’eaula danse a la libération, les       aux 0 false 21 18 inoubliables, les la langue est intarissable pas même les étourneaux ! la prédication faite       rampan un homme dans la rue se prend carissimo ulisse,torna a mougins. décembre   pour le prochain antoine simon 14 l’instant criblé       la pie pluies et bruines, chaises, tables, verres, l’appel tonitruant du deux ajouts ces derniers       la deuxième apparition lancinant ô lancinant le recueil de textes af : j’entends la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXVII | CLXIX ->
CLXIII

Clefs : Dieu , lieux

Sur l’erbe verte si est caeit envers :
La s’est pasmet, kar la mort li est pres

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette