BRIBES EN LIGNE
      pass&e comme une suite de  référencem branches lianes ronces j’ai en réserve max charvolen, martin miguel   pour olivier antoine simon 6 avant propos la peinture est   si vous souhaitez       mouett très saintes litanies         "       dans     pluie du       au mult est vassal carles de dans les hautes herbes  née à       devant thème principal :  pour le dernier jour       le       le af : j’entends dernier vers aoi toute trace fait sens. que a grant dulur tendrai puis i en voyant la masse aux       deux dernier vers aoi     " vous avez des quatre archanges que madame déchirée « pouvez-vous (À l’église nous serons toujours ces nous avons affaire à de et…  dits de       bonhe       le quand c’est le vent qui antoine simon 22       pour c’est parfois un pays   pour théa et ses       apparu le galop du poème me  zones gardées de la brume. nuages on dit qu’agathe macao grise     le cygne sur  de la trajectoire de ce bientôt, aucune amarre antoine simon 25 temps de cendre de deuil de antoine simon 17 la terre nous ainsi fut pétrarque dans mougins. décembre 1.- les rêves de ce qui importe pour printemps breton, printemps       sur ils s’étaient au lecteur voici le premier poussées par les vagues pour martin le proche et le lointain       &ccedi merci à la toile de recleimet deu mult imagine que, dans la j’ai parlé karles se dort cum hume dernier vers aoi assise par accroc au bord de il y a des objets qui ont la montagnesde     tout autour un soir à paris au voudrais je vous ma voix n’est plus que   anatomie du m et antoine simon 29 six de l’espace urbain, au rayon des surgelés il tente de déchiffrer, il ne s’agit pas de accorde ton désir à ta janvier 2002 .traverse l’évidence pour jean-louis cantin 1.- madame, on ne la voit jamais   dits de       l̵       le (dans mon ventre pousse une       embarq pour jean-marie simon et sa il ne reste plus que le dernier vers aoi r.m.a toi le don des cris qui quando me ne so itu pe       " le grand combat : si elle est belle ? je journée de cliquetis obscène des       bruyan       le antoine simon 27 dieu faisait silence, mais       droite dans le monde de cette pour helmut dans l’innocence des ils avaient si longtemps, si "et bien, voilà..." dit  “... parler une ne faut-il pas vivre comme jamais si entêtanteeurydice et ces       grimpa   l’oeuvre vit son et si tu dois apprendre à       qui descendre à pigalle, se rossignolet tu la la mort, l’ultime port,     les fleurs du béatrice machet vient de l’homme est dans les carnets nouvelles mises en il s’appelait on croit souvent que le but o tendresses ô mes dernier vers aoi et nous n’avons rien approche d’une en cet anniversaire, ce qui avec marc, nous avons dans un coin de nice,       il du fond des cours et des       quinze le temps passe si vite, attelage ii est une œuvre antoine simon 19 j’ai donc  dernières mises sables mes parolesvous  au mois de mars, 1166 percey priest lakesur les   maille 1 :que       aux souvent je ne sais rien de reflets et echosla salle ne pas négocier ne mise en ligne d’un sous l’occupation       l̵ même si pour andré villers 1) tout à fleur d’eaula danse cet article est paru dans le autres litanies du saint nom raphaël       la deuxième apparition rêve, cauchemar, tromper le néant et il parlait ainsi dans la madame des forêts de f dans le sourd chatoiement pas sur coussin d’air mais         &n le coquillage contre dernier vers aoi ses mains aussi étaient c’est la distance entre       é dernier vers aoi il avait accepté  les œuvres de leonardo rosa rimbaud a donc c’est pour moi le premier dernier vers aoi a ma mère, femme parmi  “comment sixième d’un côté       soleil pour michèle gazier 1) ce qui fait tableau : ce     à     dans la ruela à propos “la écrirecomme on se  “ne pas légendes de michel     sur la vous deux, c’est joie et avant dernier vers aoi il souffle sur les collines nous viendrons nous masser je reviens sur des     du faucon antoine simon 7 granz est li calz, si se pour michèle gazier 1 pour daniel farioli poussant  ce mois ci : sub références : xavier   1) cette       pass&e « amis rollant, de morz est rollant, deus en ad histoire de signes .     nous   (à les amants se au labyrinthe des pleursils       " il pleut. j’ai vu la       À peine jetés dans le       dans       assis       " la musique est le parfum de la fraîcheur et la       le aux george(s) (s est la     un mois sans dernier vers aoi a l’aube des apaches, et tout avait pas même dernier vers aoi (la numérotation des   encore une sculpter l’air : dans le pays dont je vous    courant c’est vrai       il macles et roulis photo 1       arauca pierre ciel ce pays que je dis est siglent a fort e nagent e traquer attendre. mot terrible. l’illusion d’une   un vendredi       crabe- carissimo ulisse,torna a madame est toute un homme dans la rue se prend       pav&ea       ce iloec endreit remeint li os buttati ! guarda&nbs   est-ce que     après       le antoine simon 10 je me souviens de samuelchapitre 16, versets 1       sur     double   six formes de la ainsi alfred…       en un 1254 : naissance de je crie la rue mue douleur allons fouiller ce triangle prenez vos casseroles et la pureté de la survie. nul ma voix n’est plus que       ce       fourr& « h&eacu j’ai perdu mon la cité de la musique pourquoi yves klein a-t-il     ton 13) polynésie je t’ai admiré, me       et antoine simon 33 ce qui fascine chez       je me pour 1-nous sommes dehors.  tu ne renonceras pas.     &nbs edmond, sa grande       fleur       fourmi les dieux s’effacent       au carles respunt : la danse de       ...mai temps de bitume en fusion sur dans les écroulements dernier vers que mort les durand : une station 7 : as-tu vu judas se de la       les jouer sur tous les tableaux le 23 février 1988, il tu le saiset je le vois on a cru à antoine simon 28 iv.- du livre d’artiste c’était une il existe au moins deux rita est trois fois humble. un jour, vous m’avez À l’occasion de pour robert   que signifie quel étonnant la lecture de sainte       dans ce texte se présente       dans antoine simon 18 ...et poème pour deuxième essai le li quens oger cuardise voici des œuvres qui, le non, björg, antoine simon 3 d’abord l’échange des       l̵ granz fut li colps, li dux en  “ce travail qui   la baie des anges       en c’est seulement au       marche       la raphaËl suite de     pourquoi et je vois dans vos dernier vers aoi   deuxième suite       au quant carles oït la pour pierre theunissen la ce texte m’a été les grands station 1 : judas       banlie pour julius baltazar 1 le les avenues de ce pays  si, du nouveau antoine simon 32 errer est notre lot, madame, coupé en deux quand f les marques de la mort sur les enseignants : pour jacky coville guetteurs toulon, samedi 9 f le feu s’est la tentation du survol, à f les rêves de bruno mendonça     quand entr’els nen at ne pui       la  les premières chairs à vif paumes et encore  dits a dix sept ans, je ne savais la poésie, à la derniers vers sun destre certains soirs, quand je       dans laure et pétrarque comme madame chrysalide fileuse la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXXXV | CLXXXVII ->
CLXXXVI

Clefs : éléments , Josué , lieux , lutte

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette