BRIBES EN LIGNE
1 au retour au moment       la pour yves et pierre poher et pour ma       les       ma  improbable visage pendu les parents, l’ultime  les œuvres de et il parlait ainsi dans la quelque temps plus tard, de       dans ce texte m’a été    de femme liseuse premier vers aoi dernier toi, mésange à j’arrivais dans les     chambre a la fin il ne resta que première nos voix etudiant à       &agrav À perte de vue, la houle des       je me       vu       (     longtemps sur le lent déferlement je crie la rue mue douleur avant propos la peinture est dernier vers aoi   voici donc la   né le 7       deux deuxième apparition de       gentil       reine dans les hautes herbes (ma gorge est une démodocos... Ça a bien un c’est la chair pourtant  les éditions de dernier vers aoi temps de cendre de deuil de   encore une buttati ! guarda&nbs       longte madame est une torche. elle       dans m1       accorde ton désir à ta epuisement de la salle, toute trace fait sens. que tout mon petit univers en le lent tricotage du paysage et je vois dans vos ki mult est las, il se dort       é tout est possible pour qui la mastication des       une et si au premier jour il autre essai d’un       l̵       fourr&     tout autour à cri et à pour marcel       sabots       fleure la lecture de sainte  “ce travail qui antoine simon 21 outre la poursuite de la mise maintenant il connaît le napolì napolì lentement, josué       sur le 1. il se trouve que je suis pour le prochain basilic, (la arbre épanoui au ciel dernier vers aoi temps où le sang se       vu       et       ( ma voix n’est plus que       j̵  pour le dernier jour       ruelle dans les carnets religion de josué il "pour tes       " l’illusion d’une j’ai changé le       jardin leonardo rosa     ton dernier vers aoi le lourd travail des meules un titre : il infuse sa   le 10 décembre marie-hélène   pour adèle et la gaucherie à vivre,       au dernier vers aoi d’abord l’échange des je suis bien dans marché ou souk ou le proche et le lointain c’est la peur qui fait dire que le livre est une 0 false 21 18       bien pour gilbert autres litanies du saint nom bien sûrla   1) cette "moi, esclave" a le 26 août 1887, depuis deuxième essai le       ce « voici ce qui fait tableau : ce ne faut-il pas vivre comme un jour nous avons heureuse ruine, pensait il existe deux saints portant  au travers de toi je quatre si la mer s’est dernier vers aoi carmelo arden quin est une approche d’une sept (forces cachées qui avez-vous vu paroles de chamantu aucun hasard si se se placer sous le signe de où l’on revient       il  hier, 17 antoine simon 10 je ne peins pas avec quoi,     pourquoi  le "musée       le seins isabelle boizard 2005  tu ne renonceras pas.     après encore la couleur, mais cette je rêve aux gorges il ne reste plus que le a la libération, les grant est la plaigne e large le tissu d’acier c’est seulement au ma voix n’est plus que 1- c’est dans je désire un histoire de signes . dans les rêves de la diaphane est le mot (ou     &nbs carles li reis en ad prise sa il y a dans ce pays des voies deux mille ans nous vous dites : "un  les premières cinq madame aux yeux pierre ciel essai de nécrologie, errer est notre lot, madame,       dans nous viendrons nous masser juste un mot pour annoncer un temps hors du li emperere s’est douze (se fait terre se il est le jongleur de lui difficile alliage de       pass&e attendre. mot terrible. macles et roulis photo 7 s’égarer on dernier vers aoi dieu faisait silence, mais de tantes herbes el pre     surgi antoine simon 27 (elle entretenait  zones gardées de de profondes glaouis   je ne comprends plus       la  au mois de mars, 1166 ici. les oiseaux y ont fait antoine simon 24      & le plus insupportable chez       en un le coquillage contre coupé le sonà toujours les lettres :       entre       &agrav 7) porte-fenêtre vous deux, c’est joie et       au fin première 1254 : naissance de martin miguel art et les grands       d&eacu mi viene in mentemi ne pas négocier ne     sur la pour m.b. quand je me heurte antoine simon 26 macles et roulis photo 4 je déambule et suis de toutes les    seule au antoine simon 25 ….omme virginia par la références : xavier ce jour-là il lui apaches : je n’hésiterai madame, c’est notre sauvage et fuyant comme que d’heures derniers on trouvera la video dernier vers aoi sequence 6   le frères et tu le sais bien. luc ne mon cher pétrarque, in the country       sur morz est rollant, deus en ad la question du récit diaphane est le le geste de l’ancienne, cinquième essai tout le géographe sait tout antoine simon 7     cet arbre que  le grand brassage des pour jean marie je t’enlace gargouille       un issent de mer, venent as même si       que     double et…  dits de et si tu dois apprendre à   d’un coté, janvier 2002 .traverse 0 false 21 18 réponse de michel       sur "et bien, voilà..." dit je découvre avant toi la mort d’un oiseau. au seuil de l’atelier bien sûr, il y eut  si, du nouveau la danse de nous savons tous, ici, que bernard dejonghe... depuis « amis rollant, de     m2 &nbs       o clers est li jurz et li je me souviens de tant pis pour eux. il en est des meurtrières.     dans la ruela ajout de fichiers sons dans   (dans le  la lancinante il semble possible f les feux m’ont bel équilibre et sa mes pensées restent le bulletin de "bribes vi.- les amicales aventures       sur quand les mots la rencontre d’une c’est la distance entre f qu’il vienne, le feu   on n’est siglent a fort e nagent e ecrire sur le 2 juillet pour maguy giraud et  marcel migozzi vient de  on peut passer une vie juste un       st pour max charvolen 1) les installations souvent, le samedi 26 mars, à 15 l’art c’est la vous avez       six     [1]        maquis       au nu(e), comme son nom quand nous rejoignons, en     à       le       fleur       magnol       crabe- dernier vers doel i avrat,   six formes de la       journ& prenez vos casseroles et on préparait       longte     hélas,       &n c’est ici, me pour martine, coline et laure à sylvie le 26 août 1887, depuis antoine simon 31       le fragilité humaine. chaises, tables, verres, si tu es étudiant en       sur le f le feu est venu,ardeur des rêve, cauchemar, madame dans l’ombre des le 19 novembre 2013, à la  “... parler une aux george(s) (s est la du bibelot au babilencore une       apr&eg patrick joquel vient de il n’y a pas de plus  monde rassemblé able comme capable de donner agnus dei qui tollis peccata ce qu’un paysage peut hans freibach : antoine simon 29 dans ce périlleux sur l’erbe verte si est il aurait voulu être       ton recleimet deu mult (À l’église comme une suite de vous êtes la pureté de la survie. nul madame des forêts de les étourneaux ! me pour martin antoine simon 2 six de l’espace urbain, je reviens sur des sixième d’un bout à       allong       sur spectacle de josué dit vedo la luna vedo le je m’étonne toujours de la     quand       la comme ce mur blanc       tourne dernier vers aoi nous lirons deux extraits de sa langue se cabre devant le moisissures mousses lichens       m̵ on dit qu’agathe la terre a souvent tremblé je t’ai admiré,   marcel voici des œuvres qui, le tout en vérifiant la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXIII | CLXX ->
CLXIX

Clefs : lieux

Halt sunt li pui e mult halt les arbres.
Quatre perruns i ad luisant de marbre.
Sur l’erbe verte li quens Rollant se pasmet.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette