BRIBES EN LIGNE
le ciel est clair au travers f tous les feux se sont       sur les faisant dialoguer  jésus titrer "claude viallat, abu zayd me déplait. pas j’ai donc il existe au moins deux pour ma     [1] l       ce la rencontre d’une la gaucherie à vivre, pour michèle gazier 1 agnus dei qui tollis peccata bernadette griot vient de pour marcel je suis bien dans une il faut dire les de la pour accéder au pdf, ….omme virginia par la encore une citation “tu  l’écriture dans le pays dont je vous la mort, l’ultime port, ils sortent dorothée vint au monde dernier vers aoi       le               au c’est vrai autre petite voix       ruelle dans le patriote du 16 mars nous avons affaire à de page suivante page       six nos voix nous serons toujours ces la vie est ce bruissement pas de pluie pour venir josué ne vous êtes carcassonne, le 06 a la femme au       enfant       baie « 8° de max charvolen, martin miguel       parfois  pour jean le dernier vers aoi si elle est belle ? je 1 2 en  monde rassemblé       sur le       grappes i.- avaler l’art par l’entreprise dont je me       mé madame est une toute trace fait sens. que dans le monde de cette qu’est-ce qui est en  dernier salut au 1 2  petites proses sur terre a ma mère, femme parmi intendo carthage, fille de     &nbs ce texte m’a été       la tout mon petit univers en tant pis pour eux. deuxième apparition bruno mendonça       mouette trois tentatives desesperees cliquez sur l’icône granz fut li colps, li dux en       nuage  avec « a la       l’ « tu sais ce que je suis je t’enfourche ma carles respunt : 1 2 3 page suivante page ( ce texte a     dans la rue la deuxième apparition de onze sous les cercles une errance de les routes de ce pays sont       quand madame dans l’ombre des       retourn& pour dernier vers aoi       dans la ce poème est tiré du       et tu antoine simon 5 rafale comment entrer dans une ma voix n’est plus que libre de lever la tête les amants se paroles de chaman tu percey priest lake sur les pour qui veut se faire une je n’ai pas dit que le la force du corps,       il today i eat my merci au printemps des derniers dernier vers aoi   traquer       je le texte qui suit est, bien dans ce pays ma mère l’impossible c’est une sorte de autre citation la prédication faite essai de nécrologie, au matin du couleur qui ne masque pas       aujourd pour maxime godard 1 haute       longtemp dimanche 18 avril 2010 nous dernier vers aoi la réserve des bribes printemps breton, printemps dans ma gorge       bruyante         macles et roulis photo 1       crabe-ta Être tout entier la flamme au rayon des surgelés 1 2  en cet anniversaire, ce qui de proche en proche tous tu le sais et je le vois clquez sur après la lecture de       le vent       dans a quelques exceptions près il en est des noms comme du     nous avions       cette jamais je n’aurais il pleut. j’ai vu la de pa(i)smeisuns en est venuz 1 2  toutes ces pages de nos       j’ l’homme est la bouche pleine de bulles viallat © le château de       sous le proche et le lointain deux ce travail vous est 1 2  (josué avait lentement (À l’église       en un avec marc, nous avons rafale n° 5 un       araucari samuel chapitre 16, versets 1       "  improbable visage pendu l’erbe del camp, ki nice, le 18 novembre 2004 bel équilibre et sa antoine simon 27 la lecture de sainte       "j& la mastication des   est-ce que lu le choeur des femmes de       pav&eacu       jonathan sa langue se cabre devant le       &nbs je crie la rue mue douleur leonardo rosa station 4 : judas        reine grant est la plaigne e large avez-vous vu       entre   tout est toujours en des conserves ! jamais si entêtanteeurydice le temps passe dans la pour voir le cahier 18,       la juste un on dit qu’agathe je sais bien ce qu’il  epître aux rossignolet tu la il aurait voulu être je serai toujours attentif à antoine simon 6   introduction, ajouts à la dernier vers aoi cet univers sans       sur le       banlieue quand il voit s’ouvrir, l’heure de la antoine simon 26 vertige. une distance depuis le 20 juillet, bribes il faut laisser venir madame dans un clignement de douce est la terre aux yeux quatrième essai de 1 2  paysage de ta pour philippe démodocos... Ça a bien un antoine simon 13 le galop du poème me cet article est paru r.m. a toi le don des cris edmond, sa grande       m’ lorsqu’on connaît une archipel shopping, la oiseau tranquille au vol      & a claude b.   comme une       voyage station 7 : as-tu vu judas se       la       ma tout à fleur d’eaula danse je t’ai admiré, reflets et echos la salle tandis que dans la grande page suivante ► page traversé le lieu-dit de rien n’est plus ardu       la poussées par les vagues la fraîcheur et la (josué avait « ah ! mon pour michèle nous avancions en bas de       alla il y a longtemps, au programme des actions dernier vers aoi  pour le dernier jour spectacle de josué dit       le la route de la soie, à pied,       au pas la communication est  martin miguel vient janvier 2002 .traverse biboon. plus qu’une saison. je découvre avant toi je suis occupé ces       le outre la poursuite de la mise   anatomie du m et beatrice machet le frères et page précédente page       une rafale n° 7 un       les la deuxième édition du       apr&egra antoine simon 28 attendre. mot terrible. ainsi alfred… mult ben i fierent franceis e il y a tant de saints sur pour m.b. quand je me heurte       rampant lorsque martine orsoni granz est li calz, si se   né le 7 ne pas négocier ne antoine simon 24 deux ajouts ces derniers       ( raphaël deuxième       est-ce     hélas, mes pensées restent constellations et dernier vers aoi les plus terribles buttati ! guarda  moi cocon moi momie fuseau violette cachée ton que d’heures il n’était qu’un {{}} on trouvera la pluies et bruines, comment très saintes litanies si vous entendez le lac première       quinze       cerisier madame, c’est notre a-t-il       sur le le poiseau de parisi mon raphaËl     les fleurs du cet article est paru dans le écrire comme on se c’est extrêmement       embarq  référencem  je signerai mon moisissures mousses lichens sur l’erbe verte si est de prime abord, il 1 2 3 lentement, josué f le feu est venu, ardeur des dans l’innocence des 0- souviens-toi. sa f le feu m’a dernier vers aoi un nouvel espace est ouvert       é on croit souvent que le but 1 2  pour max charvolen 1) immense est le théâtre et c’est ici, me sur la toile de renoir, les si grant dol ai que ne se placer sous le signe de comme c’est d’un bout à quel étonnant     faisant la  dernières mises 1 2  dont les secrets… à quoi macao grise et si au premier jour il la terre a souvent tremblé À peine jetés dans le madame, vous débusquez siglent a fort e nagent e pour le prochain basilic, (la toute une faune timide veille à propos des grands on trouvera la video pour yves et pierre poher et 1 2  1 2  la légende fleurie est pour egidio fiorin des mots « ces deux là  ce qui importe pour eurydice toujours nue à station 1 : judas aucun hasard si se page suivante ► page dans les écroulements josué avait un rythme voudrais je vous       magnolia toujours les lettres : la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
CLXIX

Clefs : lieux

Halt sunt li pui e mult halt les arbres.
Quatre perruns i ad luisant de marbre.
Sur l’erbe verte li quens Rollant se pasmet.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP