BRIBES EN LIGNE
la fraîcheur et la antoine simon 11   encore une pour alain borer le 26 dix l’espace ouvert au la réserve des bribes           son j’ai ajouté au commencement était quand c’est le vent qui   d’un coté, macles et roulis photo 3 béatrice machet vient de dans le respect du cahier des     hélas, « pouvez-vous cinquième essai tout nos voix 0 false 21 18 le soleil n’est pas       object jamais si entêtanteeurydice nous dirons donc  il y a le       sur tous feux éteints. des marie-hélène paroles de chamantu tromper le néant le texte qui suit est, bien dernier vers aoi       j̵ les amants se     dans la ruela   je n’ai jamais iv.- du livre d’artiste sequence 6   le n’ayant pas poème pour       sur (À l’église a la femme au le pendu le plus insupportable chez de tantes herbes el pre la bouche pure souffrance traquer clere est la noit e la j’ai en réserve       un a la libération, les  je signerai mon dernier vers aoi c’est la chair pourtant macles et roulis photo 4 il en est des meurtrières. je suis bien dans  “ce travail qui de pa(i)smeisuns en est venuz pour jean-marie simon et sa pour martine il existe deux saints portant les étourneaux !  née à nous avons affaire à de quatrième essai de violette cachéeton le corps encaisse comme il et encore  dits noble folie de josué,       ma d’un bout à les lettres ou les chiffres autre citation    au balcon quatrième essai rares les routes de ce pays sont pour martine, coline et laure   la baie des anges dernier vers aoi nice, le 18 novembre 2004       en un v.- les amicales aventures du les dessins de martine orsoni quai des chargeurs de granz fut li colps, li dux en       un 13) polynésie   en grec, morías   saint paul trois       la li quens oger cuardise (ma gorge est une il aurait voulu être temps de bitume en fusion sur de profondes glaouis une fois entré dans la mille fardeaux, mille une il faut dire les lorsque martine orsoni  l’exposition  bientôt, aucune amarre suite de       le tendresse du mondesi peu de glaciation entre la fonction, pas sur coussin d’air mais ce texte m’a été si j’étais un       d&eacu je sais, un monde se nu(e), comme son nom       " ma chair n’est f les marques de la mort sur le grand combat : dernier vers aoi       l̵ tout le problème certains soirs, quand je       & dernier vers aoi l’existence n’est lancinant ô lancinant issent de mer, venent as spectacle de josué dit les parents, l’ultime souvent je ne sais rien de le franchissement des       sur le abu zayd me déplait. pas de pareïs li seit la tant pis pour eux.       je me pour egidio fiorin des mots pour michèle gazier 1) la liberté de l’être pour angelo aucun hasard si se au seuil de l’atelier       l̵ très saintes litanies entr’els nen at ne pui comme ce mur blanc du bibelot au babilencore une     vers le soir je n’ai pas dit que le f les feux m’ont bruno mendonça preambule – ut pictura légendes de michel  “s’ouvre trois tentatives desesperees des quatre archanges que temps où les coeurs antoine simon 2 prenez vos casseroles et Ç’avait été la madame dans l’ombre des       neige ce jour-là il lui sors de mon territoire. fais      & antoine simon 12 madame, c’est notre       le ouverture de l’espace pour mes enfants laure et la terre nous Éléments - encore une citation“tu "moi, esclave" a sculpter l’air : j’arrivais dans les vue à la villa tamaris    de femme liseuse       le depuis le 20 juillet, bribes cet article est paru dans le dernier vers aoi les grands       vaches       ce   voici donc la pour mireille et philippe       dans       dans toutefois je m’estimais ensevelie de silence, polenta quand nous rejoignons, en deuxième apparition de cliquetis obscène des 0 false 21 18 "tu sais ce que c’est dernier vers aoi nouvelles mises en ce paysage que tu contemplais la vie est dans la vie. se       les       bruyan carissimo ulisse,torna a   on n’est s’ouvre la le tissu d’acier ainsi va le travail de qui       " dernier vers aoi la légende fleurie est     rien vous êtes et ma foi, les plus terribles 1- c’est dans franchement, pensait le chef,       exode, 16, 1-5 toute la terre a souvent tremblé l’appel tonitruant du       les genre des motsmauvais genre attelage ii est une œuvre madame déchirée       crabe- que d’heures     nous dernier vers aoi   un nouvel espace est ouvert       aujour antoine simon 3 coupé en deux quand la gaucherie à vivre, 1.- les rêves de able comme capable de donner cet univers sans on a cru à viallat © le château de madame aux rumeurs vous dites : "un dernier vers aoi ço dist li reis :     " et c’était dans pour raphaël       le un jour nous avons de prime abord, il je découvre avant toi ils avaient si longtemps, si on peut croire que martine générations À perte de vue, la houle des 1 la confusion des       que le lourd travail des meules alocco en patchworck © mon travail est une est-ce parce que, petit, on la langue est intarissable tout en vérifiant 1-nous sommes dehors.       dans f le feu s’est dorothée vint au monde monde imaginal,       deux le scribe ne retient  zones gardées de   le texte suivant a pur ceste espee ai dulor e normal 0 21 false fal       il dernier vers aoi  mise en ligne du texte livre grand format en trois huit c’est encore à Être tout entier la flamme à bernadette       dans on trouvera la video f tous les feux se sont à propos des grands a dix sept ans, je ne savais antoine simon 26 dans les hautes herbes       deux et que vous dire des   se edmond, sa grande l’art c’est la coupé le sonà vi.- les amicales aventures     faisant la     de rigoles en le ciel est clair au travers patrick joquel vient de     longtemps sur c’est parfois un pays ce texte se présente un trait gris sur la un besoin de couper comme de ce monde est semé ce jour là, je pouvais c’est un peu comme si, le 19 novembre 2013, à la douce est la terre aux yeux       au dernier vers s’il       l̵ si grant dol ai que ne reprise du site avec la       " des voix percent, racontent       dans       neige des voiles de longs cheveux 1) la plupart de ces antoine simon 14 dernier vers aoi s’égarer on attendre. mot terrible. moisissures mousses lichens carissimo ulisse,torna a       jonath c’est extrêmement       pav&ea je ne sais pas si li emperere s’est       &agrav le proche et le lointain temps où le sang se en 1958 ben ouvre à normalement, la rubrique la lecture de sainte il en est des noms comme du couleur qui ne masque pas dans les carnets dans les horizons de boue, de       au comme une suite de cinquième citationne raphaël janvier 2002 .traverse ce qui aide à pénétrer le lu le choeur des femmes de antoine simon 17 les installations souvent, aux barrières des octrois marcel alocco a 7) porte-fenêtre …presque vingt ans plus dernier vers aoi quelque chose soudain un blanc fauche le       su       va un jour, vous m’avez raphaël la prédication faite       qui  il est des objets sur mi viene in mentemi i en voyant la masse aux l’instant criblé   anatomie du m et “dans le dessin “le pinceau glisse sur       bien       m̵ religion de josué il   né le 7       sur onze sous les cercles et  riche de mes heureuse ruine, pensait immense est le théâtre et seins isabelle boizard 2005 dans l’innocence des abstraction voir figuration dernier vers aoi       le       nuage accoucher baragouiner le temps passe dans la essai de nécrologie, charogne sur le seuilce qui travail de tissage, dans c’est pour moi le premier marché ou souk ou la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXXVII | CLXXIX ->
CLXXVIII


dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette