BRIBES EN LIGNE
rafale n° 4 on le la chaude caresse de les parents, l’ultime suite du blasphème de les éditions de la passe du dernier vers aoi sous l’occupation je voudrais voir les arbres sommaire ► page suivante le nécessaire non paien sunt morz, alquant 1 2  titrer "claude viallat, 1 2 pour bruno charlotte, in 1 2  pour robert       les vertige. une distance et encore   dits passet li jurz, la noit est il y a tant de saints sur ainsi fut pétrarque dans marcel alocco a page suivante ► page présentation du le peintre manuel casimiro tout mon petit univers en rêve, cauchemar, la gaucherie à vivre,       m’ pour andré villers 1) les textes mis en ligne j’aime chez pierre tout en vérifiant 1 2  dont les secrets… à quoi       la aller à la bribe suivante laure et pétrarque comme nous avancions en bas de dernier vers aoi antoine simon 12 1 2  grande digue est dispersée 1 2  ecrire les couleurs du monde       sur le art jonction semble enfin il en est des meurtrières. a-t-il il faut laisser venir madame  zones gardées de page suivante ► page antoine simon 33 j’ai changé le 1- c’est dans je suis occupé ces page précédente ► page       je suis la rencontre d’une dieu faisait silence, mais sommaire ► page suivante a grant dulur tendrai puis dernier vers aoi alocco en patchworck ©       va ton   la baie des anges c’était une très jeune si grant dol ai que ne je me souviens de 1 2  la musique est le parfum de       bruyante s’égarer on 1 2  pour michèle gazier 1 présentation du projet 1 2        vu les 1 2  je ne sais pas si pour jacky coville guetteurs 1 2  il est des objets sur arbre épanoui au ciel tout en travaillant sur les quant carles oït la pour nicolas lavarenne ma    au balcon   entrons maintenant       l’   (à  il y a le châssis, mélodie et…   dits a propos d’une outre la poursuite de la mise       pé textes mis en ligne en           du faucon aller vers le musicien nègre montagnes de       la on croit souvent que le but       à textes mis en ligne en juin quand on arrive de new-york vue à la villa tamaris voudrais je vous on peut croire que martine 1 2  avant même de commencer,       &       midi sommaire ► page suivante pour egidio fiorin des mots pour jean marie     " carles respunt : après la lecture de quatrième essai de chants à tu mon recueil pour michèle auer et       grimpant   se chaque automne les carissimo ulisse, torna a raphaËl « h&eacut       dé madame est toute dentelle : il avait       pav&eacu au centre des quartiers de attelage ii est une œuvre c’est seulement au       la pie d’ eurydice ou bien de       le       le des voiles de longs cheveux     quand basile buttati ! guarda  1- nous sommes dehors.       à             marche       au page suivante ► page       "   *   libre la mort, l’ultime port, page suivante ► page  née à   six formes de la page suivante ► page ce n’est pas aux choses dernier vers aoi       alla     nous avions travail de tissage, dans générations cet article est paru dans le   si vous souhaitez il arriva que page suivante   que signifie li quens oger cuardise page précédente ► de je découvre avant toi haut var ► trois petits À la loupe, il observa aller à la bribe suivante aller au texte nous sommes       su lou page précédente retour de pa(i)smeisuns en est venuz préparer le ciel i en introduction à au matin du rita est trois fois humble. la vie humble chez les   exode, 16, 1-5 toute un verre de vin pour tacher     son       pass&eac diaphane est le  de même que les nécrologie la pureté de la survie. nul madame dans l’ombre des 1 2  sixième c’est — pense-t-on -  au mois de mars, 1166 des voix percent, racontent       bonheu       entre a supposer que ce monde et combien    de femme liseuse c’est le grand dix l’espace ouvert au  pour jean le page suivante ► page textes rÉunis sous un titre j’arrivais dans les       force       o bel équilibre et sa page suivante ► ce pays que de pareïs li seit la       au comme c’est a l’aube des apaches, ceci… pour prendre mesure. textes mis en ligne en 1 2 3 1 2  paysage de ta bal kanique c’est mult ben i fierent franceis e merci à la toile de  au travers de toi je       le     les fleurs du 3 

les lieux aussi sont ce la galerie chave qui pénétrer dans ce jour, 1 2        un neuf j’implore en vain page précédente retour page suivante ► page carissimo ulisse, torna a 1 2        avant station 4 : judas  page suivante ► page   la production pour philippe se placer sous le signe de dans les horizons de boue, de       ".. dernier vers aoi noble folie de josué, antoine simon 29 page suivante page       sabots j’ai parlé epuisement de la salle, béatrice machet vient de  le "musée j’ai donné, au mois moi cocon moi momie fuseau difficile alliage de pour anne slacik ecrire est « mais qui lit « voici fragilité humaine. j’ai perdu mon   un dernier vers aoi       nuage libre de lever la tête josué ne carles li reis en ad prise sa sommaire ► page suivante       à quelque temps plus tard, de zacinto dove giacque il mio aller à la bribe suivante   (dans le régine robin,       objectif       fourr&ea     &nbs page suivante ► page       à la toile ou, du moins, la     oued coulant voir aussi boltanski galerie rimbaud a donc du même auteur : les           je ne comprends plus siglent a fort e nagent e onze sous les cercles 1) notre-dame au mur violet       à (ô fleur de courge... l’entreprise dont je me le "patriote", il ne sait rien qui ne va max charvolen, martin miguel       jardin morz est rollant, deus en ad toutes ces pages de nos posté sur facebook sorti de       sur les madame, vous débusquez madame 1 madame est la l’eau froide de l’anse nous lirons deux extraits de ouvrir f.a.t.a. i ► le       le vent 5) triptyque marocain de toutes les le ciel est clair au travers commençons donc par à propos “la du même auteur : un       apr&egra nous savons tous, ici, que page précédente retour textes mis en ligne en       sur le     chant de       deux textes mis en ligne en pour accéder au texte, cyclades, iii° page suivante ► page voile de nuit à la 1 2  encore la couleur, mais cette il y a des titres qui   pour théa et ses a quelques exceptions près glaciation entre marché ou souk ou la brume. nuages page suivante ► r.m. a toi  je ne voulais pas les étourneaux !     pourquoi tu equitable un besoin sonnerait effleurer le ciel du bout des dans le monde de cette       dans le je désire un 1 2 3 ne pas négocier ne toute une faune timide veille ici, les choses les plus dans le patriote du 16 mars « 8° de a christiane je serai toujours attentif à l’évidence abu zayd me déplait. pas dernier vers aoi antoine simon 32 sommaire des histoire de signes . nouvelles mises en quai des chargeurs de       au     les provisions       dans la quand les mots très saintes litanies     faisant la       le ciel une fois entré dans la   ces sec erv vre ile dernier vers aoi   d’un coté, sommaire ► page suivante accéder à l’article j’ai relu daniel biga, guetter cette chose accoucher baragouiner sommaire ► page       l’ une il faut dire les 1 2  dans les rêves de la       le    si tout au long envoi du bulletin de bribes       dans le page précédente ► page page précédente page     hélas, comme une suite de  le grand brassage des raphaël monticelli 30 juin tes chaussures au bas de li emperere s’est autre petite voix la parol

Accueil > Mots-clés > Genres littéraires > poésie

poésie

Dernière publication : 15 novembre.
Les 3 derniers articles : Noir d’en bas , Être appelé par son nom , Des esprits flottant tout autour .
Les 3 articles les plus lus : Être appelé par son nom , Récréations , Ascèse .

  • BEATRICE BONHOMME

    Paysage de ta tombe

    J’ai entendu Béatrice Bonhomme dire ces deux textes lors d’une lecture, à Nice, durant l’été 2008.

  • JEAN-MARIE BARNAUD

    Fragments d’un corps incertain

    Jean-Marie Barnaud : Extrait d’un livre inédit à paraître aux éditions Cheyne
    Clefs : Barnaud , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 3

    Station 1 : Judas Je j’entrais dans le silence vaginal des hauteurs et ce que j’y faisais m’était étranger mes actes gâtés comme sauces accrochaient au fond me (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 4

    Ne pas négocier ne jamais tomber dans la faiblesse des palmiers ancillaires. Alors même que Judas avançait en bord de mer les employés municipaux s’affairaient à démonter les ombres. La ville devait (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 5

    et il fallait aller debout comme homme possible chercher comment arracher le pouvoir militaire de cette médaille de lauriers dressée démesurée dans la chair du (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 6

    sous la pression des aumônes demandées la véhémence des poids lourds fait bouger la plaque démise des lèvres et le (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 7

    nous avancions en bas de casse nous avancions dans les boyaux d’un monde suintant et transpirions ainsi beaucoup dans les mailles des tricots de corps se tordaient les damnés de l’instant tout en (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 8

    Station 3 encore IL parle maintenant d’une hauteur blanche qui me paraît inaccessible sous la peau de mon visage mes taches rouges altèrent la pudeur des mots le sang toujours semble (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • PATRICK JOQUEL

    Pouvez-vous définir...

    Déambulation 1

    « Pouvez-vous définir ce que signifie pour vous écrire ? » me demande-t-on souvent… Je ne sais pas : j’écris. Monologue ? Peut-on vraiment être seul dans l’écriture ? Dialogue alors ? Peut-on (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • DANIEL BIGA

    Le haïku...

    les quatre saisons du haïku

    le haïku je le pratique en tout lieu tout temps toute saison comme la promenade quotidienne
    Clefs : Biga , poésie


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP