BRIBES EN LIGNE
introibo ad altare d’un bout à la légende fleurie est       les sous l’occupation la liberté s’imprime à pour mon épouse nicole dire que le livre est une       longtem     du faucon face aux bronzes de miodrag antoine simon 32 béatrice machet vient de décembre 2001. je crie la rue mue douleur madame, c’est notre bien sûr la ma voix n’est plus que   pour théa et ses janvier 2002 .traverse non... non... je vous j’arrivais dans les  c’était je serai toujours attentif à       m’       dans le       bonheur macles et roulis photo 7 les petites fleurs des pour le prochain basilic, (la carles li reis en ad prise sa   « moi, tu le sais et je le vois       bâ   un vendredi les grands de pareïs li seit la ce jour là, je pouvais madame chrysalide fileuse ce poème est tiré du quel étonnant       le bal kanique c’est       reine je reviens sur des       un dessiner les choses banales se placer sous le signe de m1       ….omme virginia par la fontelucco, 6 juillet 2000 <script     dernier vers aoi de tantes herbes el pre « je suis un « mais qui lit après la lecture de dernier vers aoi il tente de déchiffrer, il en est des noms comme du     surgi f les marques de la mort sur       pour l’homme est       pav&eacu carissimo ulisse, torna a ( ce texte a légendes de michel j’ai en réserve station 7 : as-tu vu judas se pourquoi yves klein a-t-il la bouche pleine de bulles voici des œuvres qui, le petit matin frais. je te si j’étais un c’est un peu comme si, quelque chose   j’ai souvent si vous entendez le lac l’ami michel il faut laisser venir madame le lent déferlement       gentil rimbaud a donc travail de tissage, dans à la bonne pour martin rare moment de bonheur, saluer d’abord les plus ecrire les couleurs du monde       sur le pour raphaël il souffle sur les collines et si tu dois apprendre à pour andré le lourd travail des meules tout le problème madame 1 madame est la  hier, 17 guetter cette chose tu le sais bien. luc ne juste un bientôt, aucune amarre       ton granz est li calz, si se Éléments - bribes en ligne a très malheureux... temps de cendre de deuil de       une rafale n° 6 just do la mort d’un oiseau. de toutes les et   riche de mes la rencontre d’une le nécessaire non cyclades, iii° ses mains aussi étaient       descenda a l’aube des apaches, pas de pluie pour venir présentation du dernier vers aoi       neige  les premières      &       " autre citation "voui l’impression la plus   pour olivier station 5 : comment rafale n° 9 un dernier vers aoi une errance de mais non, mais non, tu   si vous souhaitez errer est notre lot, madame, le poiseau de parisi mon       araucari recleimet deu mult charogne sur le seuil ce qui écrire comme on se un jour, vous m’avez l’appel tonitruant du       aujourd       sur le       dans le les dernières voici le texte qui ouvre onzième dans les carnets une image surgit et derrière  “la signification siglent a fort e nagent e cet univers sans quatrième essai de deux ce travail vous est et combien la galerie chave qui pour gilbert est-ce parce que, petit, on buttati ! guarda  pour jean gautheron le cosmos rafale ce qui importe pour       le     hélas, et voici maintenant quelques antoine simon 6  de même que les j’ai perdu mon madame est toute tout en travaillant sur les à petites proses sur terre toulon, samedi 9 cliquetis obscène des la chaude caresse de       dans le comme un préliminaire la gardien de phare à vie, au       dans histoire de signes .     cet arbre que  “ce travail qui       fleur sept (forces cachées qui  pour jean le  avec « a la la terre nous a la libération, les une autre approche de 1 la confusion des ainsi alfred… rafale n° 4 on le depuis le 20 juillet, bribes on trouvera la video quand sur vos visages les s’ouvre la sors de mon territoire. fais  improbable visage pendu pas une année sans évoquer ainsi fut pétrarque dans quand c’est le vent qui tous ces charlatans qui antoine simon 16 la liberté de l’être fragilité humaine. ki mult est las, il se dort moi cocon moi momie fuseau allons fouiller ce triangle     " on peut croire que martine bien sûr, il y eut dans l’effilé de       le 13) polynésie  le grand brassage des   (à ils s’étaient faisant dialoguer le vieux qui pour philippe « ah ! mon station 3 encore il parle  dans toutes les rues antoine simon 15      & ce monde imaginal,       un  pour le dernier jour essai de nécrologie,     les fleurs du antoine simon 23 voile de nuit à la   né le 7   encore une troisième essai paroles de chaman tu « amis rollant, de     chant de laure et pétrarque comme  zones gardées de       la « tu sais ce que   tout est toujours en il arriva que “le pinceau glisse sur cet article est paru dans le       la chants à tu mon recueil passet li jurz, la noit est je t’enfourche ma elle ose à peine       banlieue  “comment madame est une dernier vers aoi chairs à vif paumes   saint paul trois         envoi du bulletin de bribes l’illusion d’une un trait gris sur la       fleurett       au soir antoine simon 7 zacinto dove giacque il mio       embarq première dernier vers que mort « je me tais. dernier vers aoi ecrire sur le 28 novembre, mise en ligne ajout de fichiers sons dans dans ce pays ma mère les plus terribles au seuil de l’atelier un soir à paris au  je signerai mon  tu ne renonceras pas. un texte que j’ai polenta c’est la peur qui fait ce qui fascine chez       à       la aux george(s) (s est la diaphane est le     quand basile si grant dol ai que ne un jour nous avons (ma gorge est une       vaches mouans sartoux. traverse de antoine simon 13 le ciel de ce pays est tout en 1958 ben ouvre à printemps breton, printemps le ciel est clair au travers       au j’oublie souvent et    seule au il semble possible af : j’entends deuxième apparition de si c’est ça, nous serons toujours ces le tissu d’acier certains soirs, quand je quatrième essai de et nous n’avons rien de soie les draps, de soie   on n’est pour helmut  hors du corps pas napolì napolì sixième       j’ pour jean-marie simon et sa       "je À l’occasion de in the country il y a longtemps, dans les carnets nous lirons deux extraits de       ( au lecteur voici le premier dans les rêves de la "nice, nouvel éloge de la       alla je ne saurais dire avec assez attention beau  si, du nouveau       objectif en introduction à spectacle de josué dit exacerbé d’air toutefois je m’estimais deuxième rêve, cauchemar, vos estes proz e vostre bel équilibre et sa un titre : il infuse sa très saintes litanies le travail de bernard  epître aux madame dans l’ombre des morz est rollant, deus en ad       la villa arson, nice, du 17 les durand : une antoine simon 17       entre       la le 26 août 1887, depuis je suis celle qui trompe « h&eacut prenez vos casseroles et     ton plaisir ne faut-il pas vivre comme carcassonne, le 06 nous avons affaire à de le lent tricotage du paysage martin miguel art et  un livre écrit       je me       apr&egra       journ&ea écoute, josué, reprise du site avec la f le feu m’a je suis j’ai donné, au mois quelque temps plus tard, de       au rm : d’accord sur dorothée vint au monde dans ce périlleux       st madame aux rumeurs       ruelle   maille 1 : que démodocos... Ça a bien un       su lou un tunnel sans fin et, à le recueil de textes 1) notre-dame au mur violet max charvolen, martin miguel le thème de l’autre violette cachée ton la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Borghesi

Borghesi

Dernière publication : 16 février 2009.
Les 3 derniers articles : I) Le thème égyptien dans « Transit » de Michel Butor .
Les 3 articles les plus lus : I) Le thème égyptien dans « Transit » de Michel Butor .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP