BRIBES EN LIGNE
cover-oleti_artin_ri voici quelques années, page d’accueil de       le       neige thème principal : carissimo ulisse, torna a « pouvez-vous sauvage et fuyant comme « et bien, très saintes litanies     &nbs madame a des odeurs sauvages       longtemp allons fouiller ce triangle naviguer dans le bazar de aller à la liste des 1) notre-dame au mur violet pour martin       midi sommaire ► page suivante c’est le grand les terrasses abandonnées le 28 novembre, mise en ligne       à       l’         or page suivante page   ciel !!!! moi cocon moi momie fuseau cet univers sans page d’accueil de       & 1 2 3&nbs       st nous lirons deux extraits de page suivante ► page naviguer dans le bazar de       dans le alocco, au château de je serai le pilote aux yeux un verre de vin pour tacher non... non... je vous      & sommaire ► page suivante 5) triptyque marocain 1 2 3&nbs j’ai en réserve encore la couleur, mais cette c’était une très jeune rafale j’ai perdu mon 1 2 quelques le texte qui suit est, bien 1 2 3&nbs antoine simon 30  de la trajectoire de ce 1 2 3&nbs rita est trois fois humble. pour andré couleur qui ne masque pas mult est vassal carles de josué ne dans les hautes herbes journée de       le gardien de phare à vie, au antoine simon 23 aller à la liste des auteurs       bonheu je voudrais voir les arbres sommaire ► page suivante page suivante ► page langues de plomb a la       la pie le chêne de dodonne (i)       les le géographe sait tout page précédente retour       allong&e page suivante ► page depuis ce jour, le site (ô fleur de courge... et   riche de mes page suivante ► page       la textes mis en ligne en villa arson d’exposition en un homme dans la rue se prend issent de mer, venent as quelques textes 1 2 3&nbs 1 2 3&nbs aller à la liste des auteurs avant lire une interview de tes chaussures au bas de aller à la bribe suivante de pareïs li seit la préparation des corps attendre. mot terrible.       qui le chêne de dodonne (i) derniers textes mis en nécrologie       sur le et ces 1 2 3&nbs       coude 1 2 3&nbs de l’autre la chaise, le châssis, le dernier vers aoi vers la lettre ouverte au je reviens sur des  le "musée   entrons maintenant 1 2 3&nbs alocco en patchworck ©  mise en ligne du texte denis roche : exode, 16, 1-5 toute bernard dejonghe... depuis sommaire des quatrième essai de seul dans la rue je ris la préparer le ciel ii page précédente ► page dans les écroulements le vieux qui j’oublie souvent et il ne s’agit pas de       grappes le lourd travail des meules l’envers de cela fait 53 ans que je       "j& 1 2 3&nbs bernard noël, un nous de 1 2 c’est       li quens oger cuardise art jonction semble enfin       la   se page d’accueil de <script     présentation du projet apaches : a christiane antoine simon 24     double antoine simon 19 madame, c’est notre 1 2 3&nbs ceci… pour prendre mesure. un texte que j’ai       la autre petite voix 1 2 3&nbs  dernier salut au page suivante ► page vertige. une distance madame, on ne la voit jamais je ne saurais dire avec assez douze (se fait terre se   (à n’ayant pas       sur le du maurithuis par page d’accueil de janvier 2002 .traverse dernier vers aoi un survol de l’annÉe dernier vers aoi dont les secrets… à quoi les amants se tromper le néant tout le temps est là sièges a inishmore chaque plante est titrer "claude viallat, textes mis en ligne en mai je serai toujours attentif à antoine simon 31 page suivante ► page       que de quand on arrive de new-york le 15 mai, à       " dernier vers aoi oui la il y a deux villes à <p présentation du projet     hélas, antoine simon 33 pour andré page suivante ► page et te voici humanité tout en travaillant sur les page précédente retour 7) porte-fenêtre c’est la chair pourtant neuf j’implore en vain page suivante ► page petites proses sur terre commençons donc par le   d’un coté, si c’est ça, able comme capable de donner comme une suite de 1 2 3&nbs dans l’herbier de ses textes rÉunis sous un titre textes mis en ligne en avril la rencontre d’une tant pis pour eux. textes mis en ligne en mai page d’accueil de       pourquoi etudiant à     faisant la ouvrir f.a.t.a. i ► le "si elle est page suivante ► page rafale n° 5 un roland barthes : propos page suivante ► page antoine simon 26       objectif je suis même si morz est rollant, deus en ad page suivante ► page quai des chargeurs de « je me tais. pas sur coussin d’air mais la deuxième édition du hommage à rené dernier vers doel i avrat, sommaire ► page suivante cent dix remarques i► cent edmond, sa grande À perte de vue, la houle des grande digue est dispersée       ce carcassonne, le 06 normalement, la rubrique pénétrer dans ce jour, il y a des objets qui ont la l’envers de aller à la bribe suivante a la libération, les il avait accepté textes mis en ligne en juin 1    le recueil que la visite de la fondation 1- ai-je reçu une 1 2 3&nbs « amis rollant, de « tu sais ce que on dit qu’agathe       l’       deux la toile ou, du moins, la traversé le lieu-dit de dans le vacarme des couleurs, je déambule et suis paien sunt morz, alquant bernadette griot vient de la mort, l’ultime port, j’ai parlé page d’accueil de       apparu ainsi va le travail de qui raphaËl rafale n° 4 on le antoine simon 9   nous sommes reflets et echos la salle ses mains aussi étaient attendre. mot terrible. À hélène il arriva que j’ai donné, au mois rafale n° 6 just do la danse de ainsi alfred… les céramiques et leurs       fleurett l’une des dernières  les trois ensembles 1 2 3&nbs cette machine entre mes     pourquoi tu si elle est belle ? je textes mis en ligne en juin branches lianes ronces essai de nécrologie, sept (forces cachées qui bernard noël en débat autre citation c’est un peu comme si,       nice, le 8 octobre       droite  pour le dernier jour 1 les morceaux de nuit se sommaire ► page suivante page d’accueil de voir aussi boltanski galerie page suivante ► page à bernadette  au travers de toi je oiseau tranquille au vol la lecture de sainte les embrassées , cantilène pour michèle gazier 1) vers le sommaire des recueils grant est la plaigne e large ce page suivante ► page un tunnel sans fin et, à passet li jurz, la noit est       dans année 2019 ► albert 1 2 3&nbs 1 2 3&nbs aller à la bribe suivante max charvolen, martin miguel je ne sais pas si elle ose à peine page suivante ► page seins isabelle boizard comme c’est j’ai travaillé dernier vers aoi un texte que j’ai présentation du projet page suivante ► page des quatre archanges que       jonathan page suivante ► page       avant 1 2 3&nbs vous pouvez directement me rossignolet tu la en ceste tere ad estet ja le chêne de dodonne (i) deux mille ans nous page d’accueil de alla lingua lingua madre les photos et archives page suivante ► page à cri et à  ce qui importe pour il est le jongleur de lui a l’aube des apaches, page suivante ► page le franchissement des des quatre archanges que       une approche d’une       au quel ennui, mortel pour saluer d’abord les plus au centre des quartiers de carles respunt : boomerang b ► livre grand       vu les c’est ici, me       je monticelli raphael 510 035 a la fin   il ne resta à sylvie le bulletin de cent dix remarques i► cent je crie la rue mue douleur d’abord trouver un titre. ouverture de l’espace       à page suivante page   ces sec erv vre ile page suivante ► page  tu ne renonceras pas. deux ce travail vous est il tente de déchiffrer, laure et pétrarque comme  martin miguel vient de tantes herbes el pre l’éclair me dure, la vie humble chez les elle dit la main qui fut le la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > portraits

portraits

Dernière publication : 30 juin 2014.
Les 3 derniers articles : CLIX , CLII , CXLIV .
Les 3 articles les plus lus : CCXXVII , CIV , CVIII .

  • LIX

    et combien d’hommes ? AOI oui oui il est mort oui c’est terrible si jeune et si plein de promesses pensez donc ingénieur à son âge et avec une carrière déjà derrière lui combien combien pas même la (...)

  • LXVI

    Troisième essai d’autoportrait dit au cas clinique Ils ne savent pas qui je suis... Non, non ! Ils ne le savent pas. Ne le savent... ou, s’ils le savent, ils le cachent bien. Ils le cachent. (...)

  • LXXXI

    ET Riche de mes seuls masques… Toujours prêt à en ôter un pour montrer le « vrai », Flectamus genua ORA A TE Credo in humidum deum patrem uentripotentem (...)

  • LXXXVII

    Douce est la terre aux yeux des naufragés Ed io vado all’osteria pe trovar padron miglior per trovar padron miglior ed io vad’all’osteria etc. Sua passion predominaante è la giovin (...)

  • XCI

    "Si elle est belle ? Moi, je trouve, et chaude à la main" A B C Arrête, disait Dieu, ne parle pas, réponds ! Ne te mets pas dans des états pareils. La sérénité, Josué, la sérénité, sois (...)

  • XCII

    Si elle est belle ? Je te crois qu’elle est belle ! et sensible... ouais, ouais... et merveilleusement douce, et quand elle s’étire, ah ! quand elle s’étire…Un ravissement, une surprenante aventure, (...)

  • XCIII

    Ce jour là, je pouvais en compter quelques centaines ou quelques dizaines, et toutes différentes ; je les disposais dans de vastes vitrines aux éclairages feutrés ; la lumière trop vive les jaunit (...)

  • XCVIII

    Tu vois im font chier les mecs. Qu’est-c’i veulent quoi à la fin ? baiser d’accord, mais faut les materner tu comprends, i chercha maman. Bobo qu’i diz’ j’ai mal là, et pi encor là et encor là, t’en (...)

  • CIV

    Et ma foi, puisqu’Alfred il y a, il faut dire que maître Björg avait bien senti son ambivalence, mais peut-être était-il trop raisonnable et trop confiant pour l’admettre clairement. (...)

  • CV

    Etait-ce le souvenir d’Alfred qui troublait Josué ? Inattentif aux bruits de la salle, il errait... Est-il réel ou rêvé ce passge où l’on dit que je m’engageai après avoir quitté Circé ? Col de mer, (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP