BRIBES EN LIGNE
    quand la terre a souvent tremblé derniers vers sun destre nice, le 8 octobre   je ne comprends plus cliquetis obscène des aux barrières des octrois « 8° de À peine jetés dans le       assis très saintes litanies écrirecomme on se  tu ne renonceras pas.       embarq       j̵ 1254 : naissance de bien sûrla       une       sur j’ai donc   3   

les a propos d’une il existe deux saints portant moisissures mousses lichens antoine simon 5       vu chercher une sorte de sept (forces cachées qui accoucher baragouiner béatrice machet vient de libre de lever la tête bientôt, aucune amarre (À l’église       " et encore  dits quelque temps plus tard, de (en regardant un dessin de mon travail est une     cet arbre que       ...mai dernier vers aoi         " les durand : une une il faut dire les dernier vers aoi pour robert af : j’entends ma chair n’est couleur qui ne masque pas elle disposait d’une les oiseaux s’ouvrent deuxième essai autre petite voix seins isabelle boizard 2005 toutefois je m’estimais quand nous rejoignons, en 1257 cleimet sa culpe, si       l̵  pour jean le       " la route de la soie, à pied, genre des motsmauvais genre frères et le corps encaisse comme il       l̵ pour pierre theunissen la rêves de josué, ensevelie de silence,     de rigoles en dire que le livre est une f toutes mes dans les écroulements  “la signification       les       l̵ troisième essai et des conserves ! antoine simon 12  ce mois ci : sub tromper le néant  les éditions de     surgi le coquillage contre jouer sur tous les tableaux d’un côté alocco en patchworck © la gaucherie à vivre,   pour adèle et l’illusion d’une cher bernard       l̵     m2 &nbs       je sauvage et fuyant comme des voix percent, racontent m1       il y a dans ce pays des voies toulon, samedi 9 l’éclair me dure, la réserve des bribes       reine “dans le dessin toutes ces pages de nos les plus vieilles présentation du   en grec, morías si elle est belle ? je ce monde est semé écoute, josué, à la mémoire de       dans       la   la production prenez vos casseroles et pour martine tout en vérifiant dessiner les choses banales mais jamais on ne au commencement était je ne peins pas avec quoi,       le macles et roulis photo 1  monde rassemblé merci au printemps des       le f le feu s’est pour julius baltazar 1 le       &n dans le train premier on a cru à edmond, sa grande antoine simon 15 un jour, vous m’avez j’entends sonner les pour michèle aueret f qu’il vienne, le feu de soie les draps, de soie réponse de michel l’homme est       ce préparation des       aujour dernier vers aoi carissimo ulisse,torna a madame déchirée paroles de chamantu Éléments - la littérature de  l’exposition  deux mille ans nous pour jean gautheronle cosmos rm : nous sommes en cette machine entre mes   ciel !!!!    si tout au long buttati ! guarda&nbs dernier vers aoi dans ce pays ma mère pourquoi yves klein a-t-il je suis   marcel i.- avaler l’art par       six clere est la noit e la       la pour frédéric branches lianes ronces c’est ici, me face aux bronzes de miodrag les dieux s’effacent   jn 2,1-12 : quelques autres       sur temps où le sang se reprise du site avec la antoine simon 19  on peut passer une vie  il est des objets sur les étourneaux ! pour maxime godard 1 haute       & journée de       l̵ un trait gris sur la       fourr& ma voix n’est plus que li emperere s’est j’ai ajouté   nous sommes carissimo ulisse,torna a le lourd travail des meules premier vers aoi dernier antoine simon 13 voudrais je vous vous êtes dans ce périlleux       b&acir giovanni rubino dit ce paysage que tu contemplais ma mémoire ne peut me À max charvolen et martin f les feux m’ont antoine simon 31     nous f les marques de la mort sur à la bonne pour 0 false 21 18 en 1958 ben ouvre à       il la brume. nuages       parfoi rêve, cauchemar, chairs à vif paumes la mastication des  “ne pas dans le pain brisé son histoire de signes . quelques textes peinture de rimes. le texte pour raphaël pour jean-marie simon et sa pour maguy giraud et il faut laisser venir madame dernier vers aoi à       ce c’est le grand le 26 août 1887, depuis le ciel est clair au travers       magnol       deux cyclades, iii° allons fouiller ce triangle       quinze antoine simon 30 quel ennui, mortel pour (ma gorge est une madame chrysalide fileuse dernier vers aoi l’erbe del camp, ki 0 false 21 18 dernier vers aoi       au       vu "ces deux là se       chaque dernier vers aoi ço dist li reis :   la baie des anges       et       titrer "claude viallat, macles et roulis photo 6 guetter cette chose       &agrav très malheureux... pour egidio fiorin des mots       en       cerisi ajout de fichiers sons dans temps de pierres dans la karles se dort cum hume d’abord l’échange des       fleure       maquis       quand     après une autre approche de rare moment de bonheur, il s’appelait       ( clquez sur à propos “la la fraîcheur et la       la dernier vers aoi un nouvel espace est ouvert une errance de "je me tais. pour taire.       longte       mouett la rencontre d’une passet li jurz, la noit est ce va et vient entre il en est des meurtrières. approche d’une quel étonnant un jour nous avons mi viene in mentemi madame porte à     hélas, 7) porte-fenêtre et…  dits de il y a tant de saints sur a la fin il ne resta que pour mes enfants laure et où l’on revient on dit qu’agathe (josué avait pour mireille et philippe il ne reste plus que le antoine simon 23 références : xavier la liberté de l’être première tout est prêt en moi pour je ne saurais dire avec assez madame a des odeurs sauvages si, il y a longtemps, les nice, le 18 novembre 2004   si vous souhaitez vi.- les amicales aventures carmelo arden quin est une À la loupe, il observa  un livre écrit deux nouveauté, la vie humble chez les fin première le franchissement des c’est une sorte de dentelle : il avait ici, les choses les plus       il de l’autre me nos voix tout le problème macles et roulis photo 3  dans toutes les rues la musique est le parfum de se placer sous le signe de c’est pour moi le premier après la lecture de "le renard connaît       dernier vers aoi 1-nous sommes dehors. beaucoup de merveilles jusqu’à il y a a ma mère, femme parmi temps de bitume en fusion sur deuxième apparition de les premières ce texte m’a été       sur       bonheu     rien “le pinceau glisse sur       les       journ&     chambre halt sunt li pui e mult halt À perte de vue, la houle des spectacle de josué dit pour philippe ne faut-il pas vivre comme       jonath nous savons tous, ici, que preambule – ut pictura       "         or     &nbs 5) triptyque marocain       dans À l’occasion de       m̵ dans les carnets à propos des grands pour nicolas lavarenne ma   un 13) polynésie antoine simon 9 souvent je ne sais rien de       la poussées par les vagues j’ai changé le sur la toile de renoir, les 10 vers la laisse ccxxxii et si au premier jour il a dix sept ans, je ne savais ( ce texte a de la accorde ton désir à ta       une       deux le ciel de ce pays est tout   voici donc la la danse de la lecture de sainte 1.- les rêves de marcel alocco a       longte la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Machet, Béatrice > FEMMES

FEMMES

Dernier ajout : 29 mai 2015.

Les 3 derniers textes : Besoin de couper , Equitable , Pas sur coussin d’air mais matelas où la... .

Les 3 textes les plus lus : Able comme capable... , Pas sur coussin d’air mais matelas où la... , Identité durée... .


  • Il en est des noms comme du vent...

    Clefs : prose poétique
    Il en est des noms comme du vent. Ils portent des odeurs des senteurs qui vont du moisi au fleuri. Déjà presque plus déjà presque rien. Recommencés revisités mal prononcés déformés diminutifs pendant (...)
  • Identité durée...

    Clefs : prose poétique
    Identité durée dans le profond de soi dans l’intime du corps-cœur sa délicate humidité condensée perle chute et fugue comme un excès qui défierait la perte. Fougue sage. Vibration ardente et (...)
  • Il en est des meutrières

    Il en est des meurtrières. C’est mur épais et trou ménagé. Pour le tir. Les arts dits ménagers et les arts balistiques sont étrangers mais murs demeurent (ignorant les règles du boulet). Et linge sale (...)
  • Able comme capable...

    Able comme capable de donner la vie et combien on les envie et combien on les restreint à l’exploit sportif pour que l’esprit pour que le cœur ne s’emballent pas vers un au-delà où perdues pour le (...)
  • Dont les secrets...

    Dont les secrets… à quoi ils tiennent quand ils cherchent à se détacher quand ils sont mal gardés les secrets c’est comme la cervelle se répand .De très effusive version liquide à (...)
  • Pas sur coussin d’air mais matelas où la...

    Pas sur coussin d’air mais matelas où la colonne détendue et l’esprit à la dérive et le cœur chaviré ne sachant plus qui aimer dans sa débauche pluvieuse les arc-en-ciel de tendresse si belle si belle si (...)
  • Equitable

    Equitable un besoin sonnerait comme ouvert d’où rayon de lumière pour éveiller doucement des yeux à la conscience la traversée d’un désert qui sait le tracé d’une fuite et l’humide rimant tantôt avec (...)
  • Besoin de couper

    un besoin de couper comme de l’eau dans le vin comme langue afin de ne pas l’avaler cette histoire son épaisseur à étreinte engluée où le chant étouffe où le rire ne rebondit ne cascade et vau l’eau sans (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette