BRIBES EN LIGNE
      la al matin, quant primes pert il en est des meurtrières. la bouche pleine de bulles     " ce (josué avait lentement pour mon épouse nicole dans le respect du cahier des       retourn&       avant ce monde est semé depuis ce jour, le site   six formes de la pour michèle gazier 1) madame aux rumeurs 1 2  l’appel tonitruant du marcel alocco a deux ce travail vous est le 15 mai, à  pour jean le (ma gorge est une       la 1 2  dernier vers aoi le bulletin de torna a sorrento ulisse torna  dans toutes les rues écrire comme on se alocco en patchworck © f les marques de la mort sur       une     le cygne sur li emperere par sa grant quand sur vos visages les bernard dejonghe... depuis merci à la toile de effleurer le ciel du bout des les photos et archives je voudrais voir les arbres  le "musée a dix sept ans, je ne savais antoine simon 30 f toutes mes neuf j’implore en vain il y a dans ce pays des voies voile de nuit à la la fraîcheur et la errer est notre lot, madame, pour helmut sous la pression des halt sunt li pui e mult halt toutefois je m’estimais cet article est paru et je vois dans vos bribes en ligne a       en deux une fois entré dans la       la dernier vers aoi       gloussem de profondes glaouis chants à tu mon recueil       il « mais qui lit polenta       au le temps passe dans la il y a des objets qui ont la ( ce texte a pour jean-marie simon et sa a claude b.   comme une pour robert       l’ réponse de michel le pendu écoute, josué, tout en travaillant sur les f le feu s’est d’un bout à les enseignants : de soie les draps, de soie et ces       chaque  tu ne renonceras pas.       dans le il ne s’agit pas de j’ai longtemps       est-ce     tout autour       dans le patrick joquel vient de       pass&eac       longtemp le numéro exceptionnel de dans les horizons de boue, de titrer "claude viallat,     sur la       descenda pas facile d’ajuster le  pour de où l’on revient du fond des cours et des bernadette griot vient de  la lancinante ce qui fait tableau : ce antoine simon 13 nous lirons deux extraits de temps de pierres f qu’il vienne, le feu dorothée vint au monde  pour le dernier jour pour jean marie cher.e.s ami.e.s vous pouvez les amants se       crabe-ta À peine jetés dans le dans l’innocence des la réserve des bribes baous et rious je suis Ç’avait été la percey priest lake sur les deuxième       voyage elle réalise des ajouts à la il existe au moins deux vous avez       pass&eac       la 1) la plupart de ces       va ton carcassonne, le 06 le coeur du     l’é pour pierre theunissen la quelques textes nouvelles mises en et   riche de mes ...et la mémoire rêve à la bonne il pleut. j’ai vu la 1 2  ce qui aide à pénétrer le  ce mois ci : sub d’un côté dans un coin de nice, ne faut-il pas vivre comme et que dire de la grâce       jonathan madame est une difficile alliage de tout est prêt en moi pour les cuivres de la symphonie       sabots c’est la chair pourtant et…   dits       le (vois-tu, sancho, je suis « et bien, rafale       au au commencement était       embarq seul dans la rue je ris la Être tout entier la flamme 1 2  dernier vers aoi   se       mouette       sur le j’ai relu daniel biga,       dans le  mise en ligne du texte madame, on ne la voit jamais attention beau onzième google15f25081e0346654.html trois tentatives desesperees       fourr&ea       pé suite de dans ce périlleux       neige de la tout le problème  les premières dans le pain brisé son textes mis en ligne en     à folie de josué tout je t’enlace gargouille le coquillage contre quand les eaux et les terres antoine simon 31 clers est li jurz et li je meurs de soif madame dans l’ombre des pour andrée       l’ petites proses sur terre       au fond quai des chargeurs de   3   

les "si elle est     quand basile etudiant à le samedi 26 mars, à 15 abu zayd me déplait. pas       ç de pa(i)smeisuns en est venuz granz est li calz, si se antoine simon 21 encore une citation “tu dernier vers aoi  il est des objets sur villa arson, nice, du 17 0- souviens-toi. sa (en regardant un dessin de  martin miguel vient       à vertige. une distance un texte que j’ai         descendre à pigalle, se i.- avaler l’art par       au dentelle : il avait il faut aller voir elle disposait d’une commençons donc par le deux nouveauté, mult est vassal carles de et nous n’avons rien ses mains aussi étaient et encore   dits un soir à paris au la brume. nuages deuxième essai edmond, sa grande comment entrer dans une station 7 : as-tu vu judas se  marcel migozzi vient de madame chrysalide fileuse antoine simon 22 présentation du     une abeille de pour marcel     oued coulant le soleil n’est pas       dans       un       coude deuxième suite pour lee la chaude caresse de dernier vers aoi de toutes les antoine simon 16 pour m.b. quand je me heurte toulon, samedi 9 la route de la soie, à pied,  il y a le châssis, sur la toile de renoir, les pour mireille et philippe antoine simon 3 « tu sais ce que et si tu dois apprendre à des quatre archanges que cet article est paru dans le       sous pour jean-louis cantin 1.- seins isabelle boizard 2005   iv    vers       objectif tant pis pour eux. les grands r.m. a toi le don des cris le nécessaire non je m’étonne toujours de la       qui rafale le scribe ne retient madame, vous débusquez dans les rêves de la à cri et à    7 artistes et 1   d’un coté, branches lianes ronces dernier vers doel i avrat, rafale n° 9 un quatrième essai de   dits de       bâ on croit souvent que le but « 8° de       pourquoi je déambule et suis un temps hors du sa langue se cabre devant le coupé en deux quand  dans le livre, le         or iloec endreit remeint li os je crie la rue mue douleur les petites fleurs des     longtemps sur et il fallait aller debout issent de mer, venent as la vie humble chez les le ciel de ce pays est tout nous avons affaire à de pour egidio fiorin des mots     les provisions quand on arrive de new-york rita est trois fois humble. dieu faisait silence, mais pour alain borer le 26       m’ rafale n° 3 des le plus insupportable chez antoine simon 7 et te voici humanité la poésie, à la se placer sous le signe de quand les mots       grimpant carissimo ulisse, torna a antoine simon 17   la baie des anges nous serons toujours ces « ces deux là sors de mon territoire. fais de l’autre tendresse du monde si peu s’ouvre la mise en ligne le désir de faire avec "le renard connaît c’est un peu comme si, la rencontre d’une la mort d’un oiseau. dans les écroulements   tout est toujours en     pourquoi tu l’eau froide de l’anse le lourd travail des meules pour martin ce jour là, je pouvais je découvre avant toi ainsi alfred…       bonheu dernier vers aoi   si vous souhaitez beatrice machet le quelque temps plus tard, de démodocos... Ça a bien un       dans (elle entretenait temps où le sang se fin première macles et roulis photo 1 c’est parfois un pays 5) triptyque marocain       aux         à la mémoire macles et roulis photo   encore une janvier 2002 .traverse les doigts d’ombre de neige et voici maintenant quelques pour jacqueline moretti,       force f le feu s’est antoine simon 27 aux george(s) (s est la       je suis dernier vers aoi       allong&e       cette c’est une sorte de     au couchant j’ai donné, au mois merci au printemps des sauvage et fuyant comme 1 2 3 cet univers sans la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Rémy, Katy

Rémy, Katy

Dernier ajout : 18 octobre 2008.

Les 3 derniers textes : Nice-Monde .

Les 3 textes les plus lus : Nice-Monde .


  • Nice-Monde

    Clefs : Rémy Katy
    Katy Rémy a présenté ce texte lors d’une lecture à Nice, durant l’été 2008.
Clefs
Année de rédaction :
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP