BRIBES EN LIGNE
derniers textes mis en grande lune pourpre dont les je t’enlace gargouille art jonction semble enfin le pendu       il    nous j’ai donc dans ce périlleux       vu les je rêve aux gorges       je suis       la intendo... intendo ! de sorte que bientôt couleur qui ne masque pas   ces notes antoine simon 20 l’heure de la madame chrysalide fileuse où l’on revient cinq madame aux yeux quatrième essai de marie-hélène       la pour philippe dernier vers aoi (elle entretenait       dans le mise en ligne       bâ   au milieu de deuxième suite       entre « ah ! mon c’est la chair pourtant cette machine entre mes un homme dans la rue se prend la prédication faite régine robin, moi cocon moi momie fuseau si j’étais un granz est li calz, si se voici des œuvres qui, le histoire de signes . un texte que j’ai le bulletin de       maquis s’égarer on  il y a le châssis, "si elle est descendre à pigalle, se    7 artistes et 1 mesdames, messieurs, veuillez f qu’il vienne, le feu antoine simon 32 dernier vers aoi       dans le dernier vers aoi reflets et echos la salle     du faucon antoine simon 15       sur pour accéder au pdf du je sais bien ce qu’il dans les horizons de boue, de je meurs de soif travail de tissage, dans       "je la légende fleurie est certains soirs, quand je rare moment de bonheur, derniers textes mis en derniers textes mis en today i eat my textes mis en ligne en mai « ces deux là       au soir de profondes glaouis 1 2 3 les dieux s’effacent l’existence n’est je ne sais pas si d’abord un curieux 1 2  dans le pays dont je vous 1.- les rêves de aux george(s) (s est la (vois-tu, sancho, je suis       deux j’ai en réserve les dernières voile de nuit à la ce paysage que tu contemplais pour julius baltazar 1 le folie de josué tout       pé station 1 : judas  pour jean le le passé n’est   (à intendo carthage, fille de       grappes       apparu       le granz fut li colps, li dux en     pourquoi tu on peut croire que martine josué ne paysage de ta quand c’est le vent qui pour anne slacik ecrire est    seule au antoine simon 31 dernier vers aoi (ô fleur de courge... 1 2 3 bien sûr la pas une année sans évoquer commencé le 10 mars 2019, reprise du site avec la le geste de l’ancienne, au labyrinthe des pleursils le 28 novembre, mise en ligne f les feux m’ont       o       qui       tourneso les textes mis en ligne j’ai travaillé il existe au moins deux madame, on ne la voit jamais  le "musée abu zayd me déplait. pas À la loupe, il observa     ton plaisir nous dirons donc mais non, mais non, tu  je ne voulais pas c’est ici, me je crie la rue mue douleur       en ce texte se présente il souffle sur les collines sequence station 7 : as-tu vu judas se a la fin   il ne resta avant dernier vers aoi macles et roulis photo tromper le néant la deuxième édition du au rayon des surgelés temps où le sang se toutes sortes de papiers, sur able comme capable de donner  née à pour jean marie       é à nice, le 8 octobre  jésus et si tu dois apprendre à       pav&eacu     longtemps sur   un vendredi       aux       apr&egra         &n dernier vers aoi ma voix n’est plus que       droite rafale une fois entré dans la       cerisier la bouche pure souffrance pas sur coussin d’air mais vous avez le poiseau de parisi mon pour voir le cahier 18,   1) cette       coude démodocos... Ça a bien un 1 2  temps de pierres sites de mes f le feu m’a       marche (À l’église    regardant toutefois je m’estimais antoine simon 3 dans les rêves de la f le feu s’est et si au premier jour il générations antoine simon 2 ses mains aussi étaient début de la mise en ligne de dernier vers aoi       dans a supposer que ce monde guetter cette chose vous deux, c’est joie et carmelo arden quin est une       retourn&       longtem dernier vers aoi       fleurett la mastication des toute une faune timide veille « h&eacut   tout est toujours en     nous avions ce qui importe pour de l’autre la gaucherie à vivre,  l’exposition  je t’enfourche ma de pa(i)smeisuns en est venuz un titre : il infuse sa madame est une alocco en patchworck ©     au couchant rafale n° 3 des l’eau froide de l’anse pour accéder au pdf,   voici donc la deux nouveauté, bien sûr, il y eut genre des mots mauvais genre pour ma qu’est-ce qui est en a la femme au   se « je me tais. antoine simon 9 j’aime chez pierre ( ce texte a       juin jusqu’à il y a pour andré villers 1) a quelques exceptions près       " si j’avais de son la galerie chave qui « e ! malvais buttati ! guarda  sur l’erbe verte si est les avenues de ce pays quatre si la mer s’est dernier vers aoi des voiles de longs cheveux pour le prochain basilic, (la clers fut li jurz e li ….omme virginia par la le lourd travail des meules un besoin de couper comme de     depuis nos voix béatrice machet vient de nous viendrons nous masser nous serons toujours ces et ma foi, sans être grand une il faut dire les archipel shopping, la f le feu s’est dieu faisait silence, mais       la je n’hésiterai       six  un livre écrit diaphane est le       apr&egra il tente de déchiffrer,       voyage libre de lever la tête merci à la toile de c’est extrêmement merci à marc alpozzo 1 2  glaciation entre   marcel pour mireille et philippe       avant réponse de michel     double « mais qui lit au commencement était       et que vous dire des nous savons tous, ici, que que nos princes et empereurs sculpter l’air : chairs à vif paumes rossignolet tu la dans l’effilé de hans freibach : paien sunt morz, alquant si grant dol ai que ne n’ayant pas antoine simon 24       sur le dernier vers aoi non... non... je vous       un traversé le lieu-dit de   j’ai longtemps madame est la reine des       fourmi&n       dans a l’aube des apaches, À propos de fata en     pluie du       vu les pour qui veut se faire une …presque vingt ans plus et je vois dans vos li emperere par sa grant ce jour là, je pouvais religion de josué il temps de pierres dans la 1 2        sur le soudain un blanc fauche le     m2   madame, vous débusquez quelques textes attendre. mot terrible. la musique est le parfum de aucun hasard si se neuf j’implore en vain       ce       la dernier vers aoi tous ces charlatans qui     quand basile l’erbe del camp, ki 1 2  antoine simon 25 écrire comme on se ce qu’un paysage peut  ce mois ci : sub le thème un jour, vous m’avez quelque chose antoine simon 11 rafale n° 7 un les parents, l’ultime       ce qui antoine simon 5 ensevelie de silence,       la pie langues de plomb a la  le grand brassage des 13) polynésie 1- nous sommes dehors. vos estes proz e vostre de mes deux mains 1 2  pas même le plus insupportable chez       pass&eac  dans toutes les rues a claude b.   comme une difficile alliage de       fleur le flot pâle des maisons carcassonne, le 06 arbre épanoui au ciel cliquetis obscène des  pour le dernier jour les premières ce texte m’a été les grands je désire un se placer sous le signe de le ciel est clair au travers       au tout mon petit univers en "l’art est-il les doigts d’ombre de neige pour écouter la lecture,  pour de 1 2  <script           fourr&ea pour helmut fin première antoine simon 17 la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Généralités > A propos du livre d’artiste
|
Discussion : Arthaud, Freixe, Maccheroni, Monticelli, sur le livre d’artiste
Artiste(s) : Maccheroni Ecrivain(s) : Freixe (site) , Arthaud

Conversation préparant une intervention pour la revue Colophon, Belluno, Italie


LA DIFFICILE QUESTION DES LIMITES

Raphaël Monticelli : Délimitons d’abord le champ à propos duquel nous intervenons... Nous y rencontrons les termes de Livre d’art et livres d’artistes, de bibliophilie, de grande, ou haute bibliophilie, d’oeuvres croisées...

Henri Maccheroni : Il y a en ce moment en effet là dessus une grande confusion, on finit parler de choses équivalentes avec des mots différents, et on regroupe sous le même vocable des choses différentes. Il y a là un problème de terminologie de plus en plus évident. référons-nous aux deux trois exposition qui viennent d’avoir lieu autour du livre d’artiste, notamment celle de la Bibliothèque Nationale, qui avait du reste donné lieu à polémiques parce que le champs défini par la commissaire, n’avait pas été du goût de tous.
RM : Nous sommes donc bien d’emblée dans un espace dont la définition pose problème jusqu’au sein de l’institution dont l’organisation même reflète une analyse plus ou moins explicitée des domaine qu’on lui confie.
HM : Oui, Coron, par exemple, qui est chargé des "livres rares" à la Bibliothèque Nationale, définit comme livre rare ce qui est tiré à moins de 200 exemplaires, mais il fait entrer dans la définition tout le domaine de la grande reliure.
CA : Lui même est du reste aussi spécialisé dans le livre illustré moderne.
HM : Même s’il essaie de faire entrer dans son fond ce que nous nommerions "livres d’artistes". Il considère cependant, par exemple, qu’une réalisation comme "In ictu oculi" ou "la vallée des dépossédés", que j’ai réalisés avec Michel Butor, ne font partie ni des livres rares ni des livres d’artistes, mais appartient au domaine des "manuscrits", parce qu’un livre d’artiste suppose un seul maître d’oeuvre, dans ces cas particuliers dont je parle, il y a eu croisement, nous avons travaillé à deux, un artiste, un écrivain.
RM : C’est en somme assez curieux cette simple désignation de “manuscrit” pour des oeuvres où inerviennent un peintre et un écrivain...
HM : Coron a raison. Ce ne sont pas des livres d’artistes.
RM : Même si je l’admettais. Comment en faire de simples “manuscrit” au sens où le manuscrit est exemplaire d’étude et de travail, brouillon, si l’on préfère, texte préparatoire ou préalable, alors que nous sommes dans le cas d’objets achevés, de réalisations artistiques à la recherche d’un public... Çal leur donne sans doute un statut particulier, mais certes pas celui de “manuscrit”, au moins au sens commun, puisqu’ils sont écrits et ornés pour être exposés aux regards.
HM : Oui, tu as raison dans ce sens. Et d’autant plus que ces manuscrits sont réalisés à plusieurs exemplaires... Même si le nombre se limite à quelques unités, ça ne cherche pas seulement le regard, ça cherche aussi le marché.
RM : C’est une oeuvre d’art à deux.

HM : C’est ce que définit très précisément la notion d’oeuvre croisée.




Publication en ligne : 30 mai 2009
Première publication : août 2003

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP