aller au sommaire | poursuivre l'errance

PHILIPPE CHARTRON

Améthode, Il semble possible...

© Philippe Chartron
Ecrivain(s) : Chartron
Clefs : poésie

Il semble possible d’écrire le matin. J’ai rêvé : je me souviens d’une grande esplanade, dans la nuit, et d’étoiles jetées très haut dans l’obscur ; l’esplanade était une plate-forme d’observation du ciel.

 
Peu à peu alors que je vaque à mes contraintes, le secret s’installe dans les vides que j’ai pris soin de lui réserver, dans les absences et les silences que je ménage.
 
Ces moments qui semblent gâchés, leur errance constituent le meilleur travail d’entrée à l’écriture, un temps pour une chose encore informe qui m’échappe, et semble aussi se rapprocher.
 
L’énigme est celle des moments de connaissance que nous rencontrons d’une façon hasardeuse. Quand elle rencontre notre intuition plus ou moins active et entretenue, et notre désir, profond, obscur à nous-mêmes. Tout peut survenir, et rien non plus. L’énigme œuvre, en silence.
Publication en ligne : 3 avril 2010

Pour retrouver "Il semble possible..." dans " Au rendez-vous des amis... ", aller à : Au rendez-vous des amis... > Chartron, Philippe > Améthode

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette