BRIBES EN LIGNE
ce texte se présente de la deuxième suite       &n samuelchapitre 16, versets 1       gentil ce va et vient entre       allong si j’avais de son       nuage qu’est-ce qui est en mieux valait découper exacerbé d’air a toi le don des cris qui l’instant criblé station 7 : as-tu vu judas se trois (mon souffle au matin villa arson, nice, du 17 v.- les amicales aventures du À perte de vue, la houle des antoine simon 12 leonardo rosa de l’autre       glouss attelage ii est une œuvre       jamais je n’aurais un soir à paris au pour mireille et philippe quatrième essai de rêves de josué,  mise en ligne du texte mes pensées restent « h&eacu ce 28 février 2002. j’ai perdu mon dernier vers aoi   "nice, nouvel éloge de la “le pinceau glisse sur    courant dernier vers aoi que d’heures dernier vers aoi sequence 6   le       pass&e carmelo arden quin est une l’éclair me dure, deux mille ans nous   (dans le les cuivres de la symphonie descendre à pigalle, se cinquième citationne les enseignants :      &       mouett       enfant tendresses ô mes envols       et cet univers sans       six 1 au retour au moment af : j’entends station 3 encore il parle  au mois de mars, 1166       la antoine simon 33 dernier vers s’il       reine  la toile couvre les     &nbs bribes en ligne a la réserve des bribes face aux bronzes de miodrag n’ayant pas  pour jean le       entre le temps passe dans la l’évidence ecrire les couleurs du monde       dans       embarq passet li jurz, la noit est j’ai travaillé dernier vers aoi     surgi   marcel madame a des odeurs sauvages       bonheu vous avez je ne sais pas si   pour olivier       va autres litanies du saint nom si elle est belle ? je ce pays que je dis est       l̵       une dernier vers aoi       longte merle noir  pour "je me tais. pour taire.     tout autour que reste-t-il de la les grands       dans se placer sous le signe de  ce qui importe pour j’ai donné, au mois de sorte que bientôt       st     les fleurs du pour andré la mort, l’ultime port, l’une des dernières poussées par les vagues mi viene in mentemi bruno mendonça preambule – ut pictura tu le saiset je le vois ….omme virginia par la etudiant à janvier 2002 .traverse       au pour martine     double       la neuf j’implore en vain       le       longte mise en ligne       le la route de la soie, à pied,       l̵ c’est le grand les étourneaux ! dernier vers aoi une errance de derniers       la temps de pierres “dans le dessin dernier vers aoi deux ce travail vous est chercher une sorte de       aux spectacle de josué dit j’oublie souvent et il tente de déchiffrer, nouvelles mises en madame déchirée normalement, la rubrique grant est la plaigne e large       "       les   3   

les si, il y a longtemps, les six de l’espace urbain,   si vous souhaitez « e ! malvais iv.- du livre d’artiste dernier vers aoi pour angelo sous la pression des les durand : une il arriva que attendre. mot terrible. troisième essai raphaël un homme dans la rue se prend     un mois sans f tous les feux se sont on trouvera la video madame est une dans le pays dont je vous 1.- les rêves de l’appel tonitruant du       le pour robert f les marques de la mort sur pour michèle gazier 1)  un livre écrit antoine simon 26 je t’enlace gargouille je ne peins pas avec quoi,       sur les dessins de martine orsoni pour pierre theunissen la       &n lu le choeur des femmes de dans le monde de cette madame des forêts de le 26 août 1887, depuis     m2 &nbs  “ne pas écrirecomme on se le coeur du je t’enfourche ma sculpter l’air : antoine simon 16 napolì napolì       " un besoin de couper comme de arbre épanoui au ciel macles et roulis photo langues de plomba la vous dites : "un pour michèle aueret     [1]  pas facile d’ajuster le j’ai en réserve       " c’est une sorte de s’ouvre la en introduction à c’est la peur qui fait références : xavier les parents, l’ultime deuxième apparition et te voici humanité de tantes herbes el pre À la loupe, il observa       alla    seule au       sur ma voix n’est plus que mon cher pétrarque, cet article est paru dans le     chambre effleurer le ciel du bout des des voiles de longs cheveux d’un côté entr’els nen at ne pui  dans le livre, le     les provisions karles se dort cum hume       avant un jour nous avons l’art n’existe et  riche de mes premier vers aoi dernier     le antoine simon 9       le suite de    regardant       reine grande lune pourpre dont les  l’écriture les avenues de ce pays "l’art est-il   au milieu de c’est vrai   tout est toujours en en cet anniversaire, ce qui et…  dits de       retour       le    tu sais  jésus   encore une       quand 1) notre-dame au mur violet la langue est intarissable  hors du corps pas  dernier salut au       vu intendo... intendo ! le geste de l’ancienne, le 23 février 1988, il   la production       fourr&       l̵ quel ennui, mortel pour buttati ! guarda&nbs les dernières       (ma gorge est une f le feu s’est madame, vous débusquez       fleur pour jean-marie simon et sa       cerisi chaque jour est un appel, une       journ& dernier vers aoi passent .x. portes, dimanche 18 avril 2010 nous pour julius baltazar 1 le béatrice machet vient de       sur chaque automne les   que signifie 1. il se trouve que je suis       jardin     hélas, temps où les coeurs ce texte m’a été     chant de dans la caverne primordiale  “comment pour max charvolen 1)       je maintenant il connaît le merci à la toile de       ce mon travail est une on dit qu’agathe voile de nuità la antoine simon 25 je suis occupé ces le glacis de la mort au matin du dans les hautes herbes   d’un coté, ce n’est pas aux choses       le j’entends sonner les             vu nous dirons donc a l’aube des apaches, dernier vers aoi du bibelot au babilencore une et c’était dans comme ce mur blanc décembre 2001.    nous       dans       aujour je suis celle qui trompe l’attente, le fruit li emperere s’est       é légendes de michel le corps encaisse comme il       jonath carles respunt : in the country       marche       au ma mémoire ne peut me     à  il est des objets sur depuis le 20 juillet, bribes des conserves ! souvent je ne sais rien de d’abord l’échange des le coquillage contre "ces deux là se       ...mai  tu ne renonceras pas.   en grec, morías violette cachéeton autre citation"voui mouans sartoux. traverse de       sur dernier vers aoi de soie les draps, de soie je déambule et suis dernier vers aoi premier essai c’est aux barrières des octrois       b&acir       neige       m̵ la musique est le parfum de dernier vers aoi   ces notes abstraction voir figuration À max charvolen et quand les mots f j’ai voulu me pencher       " quant carles oït la bien sûrla       ton    de femme liseuse c’est extrêmement a propos d’une la prédication faite ce qui importe pour religion de josué il antoine simon 20       je difficile alliage de le 26 août 1887, depuis lentement, josué journée de       ma       d&eacu ainsi fut pétrarque dans la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Braganti, Sophie

Braganti, Sophie

Dernier ajout : 1er janvier 2012.

Les 3 derniers textes : PAN , FATIMA .

Les 3 textes les plus lus : PAN , FATIMA .


  • FATIMA

    Clefs : Nouvelle
    A la question : « Quel est le plus beau jour de votre vie ? », Brigitte Bardot répondait : « Une nuit ! » Je ne sais pas grand-chose d’elle. Je la croise tous les matins. La nuit je la devine. (...)
  • PAN

    Cet article est paru dans le numéro 62, hiver 2012, de la revue Verso Quand on se pose on peut voir les marches qui mènent au corps le corps des marches la marche du corps. On peut voir le corps (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette