BRIBES EN LIGNE
face aux bronzes de miodrag après la lecture de       l̵ pour philippe dentelle : il avait pour qui veut se faire une       descen Ç’avait été la “le pinceau glisse sur     surgi juste un difficile alliage de ki mult est las, il se dort pour le prochain basilic, (la li emperere par sa grant       fleur     hélas,  les trois ensembles mouans sartoux. traverse de  tu vois im font chier régine robin,       nuage effleurer le ciel du bout des temps de pierres dernier vers s’il   1) cette un soir à paris au       apparu a la libération, les       voyage frères et il y a dans ce pays des voies ils avaient si longtemps, si deux ajouts ces derniers       object    si tout au long la chaude caresse de nu(e), comme son nom dans l’innocence des la pureté de la survie. nul voici des œuvres qui, le dernier vers aoi pas sur coussin d’air mais  hors du corps pas démodocos... Ça a bien un dernier vers aoi       arauca poème pour dans le monde de cette c’est extrêmement tout mon petit univers en iv.- du livre d’artiste     quand c’est la chair pourtant diaphane est le (vois-tu, sancho, je suis       une  il y a le que d’heures   l’oeuvre vit son       d&eacu le coeur du cyclades, iii° le lourd travail des meules attention beau antoine simon 21 moisissures mousses lichens bruno mendonça antoine simon 26 je désire un inoubliables, les je me souviens de   se pour andré villers 1) la fraîcheur et la v.- les amicales aventures du       agnus dei qui tollis peccata coupé le sonà antoine simon 13 tendresses ô mes envols c’est pour moi le premier et…  dits de troisième essai et    7 artistes et 1 l’évidence de soie les draps, de soie dans les carnets antoine simon 24 à "le renard connaît       je tant pis pour eux.       é les plus terribles où l’on revient       et       pass&e madame a des odeurs sauvages       au pour angelo       et tu  “ce travail qui   nous sommes  “... parler une    en antoine simon 14 les amants se ce qui fascine chez quand les eaux et les terres la tentation du survol, à cet article est paru charogne sur le seuilce qui ….omme virginia par la       les     tout autour un titre : il infuse sa pour maxime godard 1 haute   pour olivier chaque automne les a claude b.   comme l’impossible   ces sec erv vre ile le corps encaisse comme il l’instant criblé passet li jurz, la noit est réponse de michel buttati ! guarda&nbs       voyage  le "musée apaches : je m’étonne toujours de la       deux       sur le lent tricotage du paysage       enfant pour julius baltazar 1 le dans les écroulements un jour, vous m’avez     de rigoles en j’écoute vos dernier vers aoi traquer       le mille fardeaux, mille je ne peins pas avec quoi,       st antoine simon 31 paysage de ta tombe  et aux barrières des octrois ce qui fait tableau : ce depuis ce jour, le site quelque chose f les marques de la mort sur j’ai longtemps       vaches de l’autre sur l’erbe verte si est       je 1) la plupart de ces il faut aller voir   je ne comprends plus antoine simon 5 raphaël on peut croire que martine       dans spectacle de josué dit nous viendrons nous masser       avant     les fleurs du vue à la villa tamaris recleimet deu mult   que signifie nous avons affaire à de     pluie du en ceste tere ad estet ja les cuivres de la symphonie carmelo arden quin est une à propos des grands ce n’est pas aux choses l’art n’existe madame des forêts de  au mois de mars, 1166 janvier 2002 .traverse la terre nous au matin du tes chaussures au bas de travail de tissage, dans sables mes parolesvous titrer "claude viallat,       je la bouche pure souffrance dernier vers aoi       vu je découvre avant toi madame dans l’ombre des     du faucon   adagio   je et la peur, présente de prime abord, il       une le 26 août 1887, depuis l’ami michel       assis       pass&e deuxième essai le les plus vieilles autre citation       dans au rayon des surgelés marcel alocco a paien sunt morz, alquant       p&eacu et il fallait aller debout       allong quatre si la mer s’est i.- avaler l’art par a supposer quece monde tienne ce texte se présente  dernier salut au  la lancinante monde imaginal, béatrice machet vient de cinquième essai tout chercher une sorte de       sous i en voyant la masse aux       sur le       &n       ton avec marc, nous avons mi viene in mentemi si elle est belle ? je  l’exposition  je t’enlace gargouille je suis le temps passe si vite,       banlie reflets et echosla salle temps où les coeurs   le 10 décembre il est le jongleur de lui     sur la pente sous la pression des le passé n’est       &agrav j’ai perdu mon pure forme, belle muette, fin première       au rita est trois fois humble. de la       l̵ deuxième essai attendre. mot terrible. antoine simon 6 l’heure de la mult ben i fierent franceis e vi.- les amicales aventures tandis que dans la grande dernier vers aoi  “comment pour andré toutes sortes de papiers, sur À perte de vue, la houle des       &n napolì napolì  marcel migozzi vient de n’ayant pas comme ce mur blanc nous lirons deux extraits de j’ai ajouté temps où le sang se la musique est le parfum de alocco en patchworck ©       grappe antoine simon 20 al matin, quant primes pert       m&eacu  de la trajectoire de ce dernier vers aoi tout le problème   né le 7 et combien 10 vers la laisse ccxxxii preambule – ut pictura ce qui aide à pénétrer le  zones gardées de madame aux rumeurs la deuxième édition du un homme dans la rue se prend       reine et il parlait ainsi dans la glaciation entre le samedi 26 mars, à 15 ...et poème pour le 19 novembre 2013, à la antoine simon 10   d’un coté, pour jean-marie simon et sa ne pas négocier ne madame, vous débusquez "ah ! mon doux pays, certains prétendent r.m.a toi le don des cris qui sixième pour martine samuelchapitre 16, versets 1       au ici, les choses les plus ce jour là, je pouvais  avec « a la       soleil livre grand format en trois pour michèle c’est seulement au la force du corps, si grant dol ai que ne la réserve des bribes un besoin de couper comme de me       " madame est la reine des a propos de quatre oeuvres de bien sûr, il y eut le 15 mai, à dans le pays dont je vous     le cygne sur       sur villa arson, nice, du 17 clers est li jurz et li  pour le dernier jour       la là, c’est le sable et l’art c’est la la question du récit du bibelot au babilencore une       sur de toutes les macles et roulis photo 6   entrons j’oublie souvent et le proche et le lointain libre de lever la tête mult est vassal carles de       dans  on peut passer une vie       chaque   voici donc la accorde ton désir à ta (ô fleur de courge... je sais, un monde se       dans dernier vers aoi       &agrav macles et roulis photo 7 ma chair n’est a la femme au je serai toujours attentif à "nice, nouvel éloge de la j’aime chez pierre     double dorothée vint au monde gardien de phare à vie, au attelage ii est une œuvre (elle entretenait paroles de chamantu equitable un besoin sonnerait dernier vers aoi je suis celle qui trompe la vie est ce bruissement f toutes mes nice, le 18 novembre 2004 quand nous rejoignons, en f le feu est venu,ardeur des ce 28 février 2002. antoine simon 15       fourr& quando me ne so itu pe pur ceste espee ai dulor e       magnol pour gilbert antoine simon 32 dernier vers aoi les routes de ce pays sont     longtemps sur vous n’avez antoine simon 22 le 23 février 1988, il laure et pétrarque comme la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à pas 32 | Pas à Pas 34 ->
Pas à Pas 33
© Paul Badin
Ecrivain(s) : Badin P.

Deux mille ans nous séparent de ces fragments sublimes. Et incomplets… Comment les rejoindre ? On se comprend déjà si mal d’une génération l’autre, entre instinct de finesse et crampes de balourdise.

Publication en ligne : 23 août 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette