BRIBES EN LIGNE
la terre nous je suis celle qui trompe dans les rêves de la les dessins de martine orsoni la communication est mi viene in mentemi       grappe très malheureux... clere est la noit e la il y a tant de saints sur voile de nuità la il ne s’agit pas de c’est seulement au j’arrivais dans les   que signifie le 23 février 1988, il napolì napolì       l̵ dernier vers s’il descendre à pigalle, se dernier vers aoi je meurs de soif franchement, pensait le chef, granz fut li colps, li dux en       chaque au seuil de l’atelier       fleure et tout avait       descen       au il aurait voulu être passet li jurz, la noit est les plus terribles dernier vers aoi archipel shopping, la À max charvolen et martin sainte marie, preambule – ut pictura ki mult est las, il se dort mille fardeaux, mille       pav&ea madame est une torche. elle dimanche 18 avril 2010 nous tout à fleur d’eaula danse entr’els nen at ne pui (dans mon ventre pousse une mult ben i fierent franceis e bribes en ligne a c’est pour moi le premier       aujour alocco en patchworck © saluer d’abord les plus       je     " histoire de signes . vous n’avez dire que le livre est une (ma gorge est une des quatre archanges que j’aime chez pierre les dieux s’effacent en cet anniversaire, ce qui   voici donc la       s̵ pour jean-louis cantin 1.- et voici maintenant quelques raphaël  on peut passer une vie  le "musée       j̵ pour yves et pierre poher et       &agrav toutefois je m’estimais très saintes litanies pour martine juste un rien n’est pur ceste espee ai dulor e les enseignants : la prédication faite (de)lecta lucta   bal kanique c’est     m2 &nbs à bernadette la chaude caresse de il y a des objets qui ont la et  riche de mes       m̵ antoine simon 27 pour m.b. quand je me heurte       dans       ( etait-ce le souvenir       é Éléments - ce jour là, je pouvais il y a dans ce pays des voies j’ai donc passent .x. portes,   est-ce que grant est la plaigne e large       un envoi du bulletin de bribes       object    tu sais       &n pour jean-marie simon et sa       les je dors d’un sommeil de max charvolen, martin miguel a propos de quatre oeuvres de vedo la luna vedo le pour alain borer le 26 ce monde est semé 5) triptyque marocain clers fut li jurz e li     sur la pour lee       &n dans les carnets     vers le soir constellations et un nouvel espace est ouvert « e ! malvais aucun hasard si se macao grise martin miguel art et en introduction à       entre       une     surgi f le feu s’est au programme des actions je désire un ses mains aussi étaient l’heure de la       la si elle est belle ? je mesdames, messieurs, veuillez  la toile couvre les bien sûrla   d’un coté,  dans toutes les rues si, il y a longtemps, les l’art c’est la ce texte se présente références : xavier       dans       banlie le vieux qui  marcel migozzi vient de       je me chaises, tables, verres,       o cinquième citationne le 19 novembre 2013, à la   iv    vers c’est un peu comme si, "mais qui lit encore le       dans morz est rollant, deus en ad travail de tissage, dans buttati ! guarda&nbs il existe deux saints portant dernier vers doel i avrat, station 4 : judas  ce paysage que tu contemplais antoine simon 22 ma voix n’est plus que cinquième essai tout       je       dans que reste-t-il de la c’est le grand il en est des meurtrières. dernier vers aoi 1 la confusion des a toi le don des cris qui  je signerai mon       dans bel équilibre et sa et ma foi, depuis ce jour, le site dernier vers aoi sequence 6   le j’ai donné, au mois la bouche pleine de bulles grande lune pourpre dont les madame chrysalide fileuse vous deux, c’est joie et comment entrer dans une       nuage dernier vers que mort etudiant à je déambule et suis dernier vers aoi ce va et vient entre   se carmelo arden quin est une (À l’église dernier vers aoi     &nbs       &n       l̵ vous êtes la musique est le parfum de       l̵ sors de mon territoire. fais       &ccedi comme ce mur blanc le grand combat :       que 1-nous sommes dehors. on peut croire que martine       force et que dire de la grâce attendre. mot terrible. et si au premier jour il       object pour michèle gazier 1 antoine simon 5 les petites fleurs des temps où les coeurs reflets et echosla salle pour ma Ç’avait été la journée de « voici       longte dans la caverne primordiale       pav&ea dorothée vint au monde     au couchant mon travail est une eurydice toujours nue à antoine simon 26       la f j’ai voulu me pencher       p&eacu cette machine entre mes  “... parler une edmond, sa grande       le le "patriote",   pour le prochain siglent a fort e nagent e antoine simon 24 dans ce périlleux nice, le 18 novembre 2004 antoine simon 25 rm : nous sommes en     après       soleil (en regardant un dessin de elle disposait d’une 1.- les rêves de et ces Être tout entier la flamme huit c’est encore à de toutes les (ô fleur de courge... pour michèle aueret j’ai longtemps       su       une v.- les amicales aventures du si j’avais de son le bulletin de "bribes     les provisions la galerie chave qui dieu faisait silence, mais la vie est ce bruissement de prime abord, il comme un préliminaire la       vu cet article est paru quand il voit s’ouvrir,       apr&eg tout en travaillant sur les macles et roulis photo 7 madame est la reine des able comme capable de donner f le feu m’a autre citation       au quel étonnant antoine simon 16       sur le 2 juillet le ciel de ce pays est tout maintenant il connaît le il pleut. j’ai vu la l’ami michel attendre. mot terrible. pour mireille et philippe   un vendredi quatrième essai de  les trois ensembles       sabots temps où le sang se dernier vers aoi la rencontre d’une  “la signification f les marques de la mort sur       allong       " temps de bitume en fusion sur le 15 mai, à a grant dulur tendrai puis intendo... intendo ! un trait gris sur la paysage de ta tombe  et le geste de l’ancienne, 1. il se trouve que je suis "ces deux là se où l’on revient  née à li quens oger cuardise   dits de quatrième essai de ensevelie de silence, mouans sartoux. traverse de douce est la terre aux yeux coupé en deux quand antoine simon 17 merci au printemps des le temps passe si vite, (vois-tu, sancho, je suis       m̵ hans freibach :     extraire la terre a souvent tremblé vertige. une distance 7) porte-fenêtre a supposer quece monde tienne ce qui aide à pénétrer le petites proses sur terre antoine simon 3 moisissures mousses lichens c’était une dernier vers aoi dans l’innocence des       un pour egidio fiorin des mots       enfant       le       au pour pierre theunissen la       crabe- un soir à paris au derniers vers sun destre ce qui fascine chez temps de pierres difficile alliage de     [1]  les amants se       &agrav       "         pour olivier ecrire sur dernier vers aoi antoine simon 9 je ne saurais dire avec assez vous avez violette cachéeton quand les mots       maquis       apr&eg on préparait À perte de vue, la houle des ainsi alfred… dernier vers aoi deuxième suite c’est la peur qui fait les routes de ce pays sont le nécessaire non la vie humble chez les   jn 2,1-12 :     pluie du     le présentation du quelques autres art jonction semble enfin       sur nous avons affaire à de écrirecomme on se à la bonne         or la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies

ALBERTINE BENEDETTO

<- Une fois entré dans la nomenclature | Pas facile d’ajuster le tir ->
Pas de pluie pour venir
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

Pas de pluie pour venir
à bout de ces mots 
crissant dans nos bouches
qui s’effritent poussière
aussi de nos os poussière
 où s’inscrivent
des vestiges
 hasardeux
comme se délitent les visages aimés
quelle parole serait
assez lavée ?

Publication en ligne : 20 juin 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette