BRIBES EN LIGNE
il ne s’agit pas de pour egidio fiorin des mots approche d’une ils s’étaient       aujour       six nous avancions en bas de en introduction à       magnol et que vous dire des il existe deux saints portant antoine simon 21 antoine simon 27 dans ce périlleux     [1]        cerisi le samedi 26 mars, à 15 pur ceste espee ai dulor e       dans moisissures mousses lichens       l̵ le bulletin de "bribes pour martine, coline et laure   tout est toujours en antoine simon 30 pour jacqueline moretti, cliquetis obscène des mise en ligne seins isabelle boizard 2005 le passé n’est  si, du nouveau là, c’est le sable et pour robert quand les mots est-ce parce que, petit, on temps de pierres de mes deux mains     dans la ruela Éléments -    courant m1       heureuse ruine, pensait    en pour andré les plus terribles 0 false 21 18 non, björg, tout est possible pour qui à bernadette la lecture de sainte à propos des grands   au milieu de on cheval de soie les draps, de soie       &eacut deuxième approche de mille fardeaux, mille pas de pluie pour venir a propos de quatre oeuvres de dans l’innocence des comme un préliminaire la edmond, sa grande ...et poème pour a christiane ici, les choses les plus dernier vers aoi "je me tais. pour taire. au seuil de l’atelier vous avez     de rigoles en dernier vers aoi       b&acir comme ce mur blanc « h&eacu l’heure de la cher bernard       dans madame chrysalide fileuse rêves de josué, "la musique, c’est le       un ço dist li reis : on croit souvent que le but       un charogne sur le seuilce qui ce va et vient entre toujours les lettres :  “ne pas dentelle : il avait ecrire les couleurs du monde je meurs de soif  ce mois ci : sub antoine simon 29 je n’hésiterai et que dire de la grâce deuxième apparition il ne reste plus que le je ne peins pas avec quoi, 1) la plupart de ces quelques textes la vie est ce bruissement al matin, quant primes pert noble folie de josué, l’instant criblé pour anne slacik ecrire est   si vous souhaitez  les premières diaphane est le mot (ou sequence 6   le       sur la fraîcheur et la sauvage et fuyant comme un jour, vous m’avez dans les écroulements       je faisant dialoguer autre citation   on trouvera la video jamais si entêtanteeurydice  les trois ensembles  “ce travail qui j’ai perdu mon ses mains aussi étaient autres litanies du saint nom cet article est paru les dernières dont les secrets… à quoi iloec endreit remeint li os "moi, esclave" a a l’aube des apaches,       dans  il est des objets sur macles et roulis photo assise par accroc au bord de voici des œuvres qui, le onze sous les cercles       ma able comme capable de donner il arriva que mon cher pétrarque,       les attelage ii est une œuvre i.- avaler l’art par   adagio   je le temps passe si vite, traquer l’art c’est la   la production la danse de j’ai travaillé "si elle est clers fut li jurz e li pour angelo si tu es étudiant en       sous sept (forces cachées qui     cet arbre que carmelo arden quin est une  dans toutes les rues j’écoute vos dernier vers aoi ce qui aide à pénétrer le Ç’avait été la iv.- du livre d’artiste       alla max charvolen, martin miguel le 26 août 1887, depuis dans le monde de cette d’un bout à suite du blasphème de       descen le texte qui suit est, bien je serai toujours attentif à travail de tissage, dans "le renard connaît les enseignants : mougins. décembre       m̵ carissimo ulisse,torna a       au       au tendresses ô mes envols dernier vers aoi suite de la route de la soie, à pied, cet univers sans       midi de prime abord, il a la fin il ne resta que     pourquoi bribes en ligne a j’ai en réserve       pass&e béatrice machet vient de je t’enlace gargouille la vie est dans la vie. se carissimo ulisse,torna a " je suis un écorché vif. glaciation entre  pour de       &ccedi pour michèle gazier 1 le geste de l’ancienne, entr’els nen at ne pui       la errer est notre lot, madame, petites proses sur terre antoine simon 32 même si dernier vers aoi       l̵ violette cachéeton dernier vers aoi  hier, 17  “... parler une dernier vers aoi       pass&e “le pinceau glisse sur deux mille ans nous       allong       le       sur   un vendredi tout en vérifiant la bouche pure souffrance "et bien, voilà..." dit antoine simon 28 en cet anniversaire, ce qui passet li jurz, si turnet a lu le choeur des femmes de art jonction semble enfin a la libération, les encore la couleur, mais cette giovanni rubino dit des conserves ! antoine simon 22       baie f le feu m’a essai de nécrologie, quand nous rejoignons, en tromper le néant toute une faune timide veille       embarq       au une autre approche de rêve, cauchemar,       en un normalement, la rubrique  la lancinante l’impossible pour jean marie antoine simon 9 station 5 : comment       d&eacu       o dimanche 18 avril 2010 nous ce n’est pas aux choses s’ouvre la du bibelot au babilencore une démodocos... Ça a bien un première       &    7 artistes et 1 des quatre archanges que     "       et premier essai c’est la vie humble chez les       &n       " tant pis pour eux. et…  dits de   le texte suivant a archipel shopping, la bernard dejonghe... depuis le lent tricotage du paysage la légende fleurie est  la toile couvre les la tentation du survol, à le temps passe dans la nous dirons donc pour michèle gazier 1) arbre épanoui au ciel     les provisions  c’était       quatrième essai de les routes de ce pays sont mult est vassal carles de premier vers aoi dernier  monde rassemblé epuisement de la salle, dernier vers aoi rm : nous sommes en pas facile d’ajuster le se reprendre. creuser son   anatomie du m et "l’art est-il ma voix n’est plus que 13) polynésie écoute, josué,     oued coulant station 1 : judas de pareïs li seit la gardien de phare à vie, au dans les carnets pour mon épouse nicole       la c’est parfois un pays pourquoi yves klein a-t-il et combien (de)lecta lucta   À max charvolen et martin …presque vingt ans plus c’est le grand pour andré descendre à pigalle, se la littérature de elle disposait d’une   pour le prochain portrait. 1255 :     rien       entre   le 10 décembre polenta     le cygne sur clquez sur une errance de temps où les coeurs les premières dans le respect du cahier des aux george(s) (s est la f les feux m’ont un nouvel espace est ouvert l’impression la plus etudiant à une il faut dire les temps de bitume en fusion sur  tous ces chardonnerets macao grise mise en ligne d’un c’est la peur qui fait       le       il que reste-t-il de la       le       st il semble possible un trait gris sur la pas même cinquième citationne       vu il faut laisser venir madame et c’était dans poussées par les vagues mon travail est une       s̵ troisième essai ce jour là, je pouvais dernier vers aoi merci à marc alpozzo       qui onzième  “comment derniers vers sun destre le grand combat :   d’un coté,     l’é   l’oeuvre vit son       &n f j’ai voulu me pencher outre la poursuite de la mise pour martine       la       &n attention beau derniers       nuage issent de mer, venent as j’ai donc dernier vers aoi exacerbé d’air       avant en ceste tere ad estet ja       vu j’ai changé le je désire un journée de face aux bronzes de miodrag la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies

ALBERTINE BENEDETTO

<- À la femme au clébard | Cliquetis obscène ->
N’ayant pas renoncé...
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

N’ayant pas renoncé à la guerre clanique
à nos massues fracassées sur l’étranger
à nos lacérations d’ennemis à terre
nous abritons nos crocs sous l’arche du sourire
ayant presque oublié
l’ascèse de la cruauté
mais nos langues parfois redeviennent frondes
à coups de jets précis elles
criblent leur cible
visant à la défiguration elles
désignent
les mots partent drus
allégés du barda domestique
lisses comme cailloux ils frappent
jusqu’à réduction de la surface à abattre

Publication en ligne : 6 juin 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette