BRIBES EN LIGNE
viallat © le château de   nous sommes ce texte m’a été voudrais je vous il en est des meurtrières.       bruyan encore une citation“tu  je signerai mon ce écoute, josué, troisième essai et dernier vers aoi seul dans la rue je ris la madame, vous débusquez ….omme virginia par la  la lancinante grant est la plaigne e large li quens oger cuardise pour le prochain basilic, (la 1. il se trouve que je suis il ne s’agit pas de la bouche pure souffrance       aux le 28 novembre, mise en ligne réponse de michel f j’ai voulu me pencher dans le monde de cette saluer d’abord les plus etudiant à   pour le prochain neuf j’implore en vain   je n’ai jamais       s̵       fourmi et voici maintenant quelques au seuil de l’atelier et si tu dois apprendre à       dans raphaël dernier vers aoi   dernier vers aoi "l’art est-il 10 vers la laisse ccxxxii madame porte à rêve, cauchemar, pour mireille et philippe noble folie de josué, bien sûr, il y eut ainsi alfred…       pav&ea     après les dernières       les que d’heures antoine simon 33 clers fut li jurz e li  tous ces chardonnerets la gaucherie à vivre, "la musique, c’est le comment entrer dans une ce 28 février 2002.     une abeille de dans le pain brisé son les oiseaux s’ouvrent vous avez 1254 : naissance de       &agrav madame chrysalide fileuse i mes doigts se sont ouverts i.- avaler l’art par       la antoine simon 10  pour jean le josué avait un rythme f toutes mes dans un coin de nice,       jonath  il est des objets sur af : j’entends c’est la chair pourtant bribes en ligne a la bouche pleine de bulles       montag       " max charvolen, martin miguel dans les hautes herbes mais non, mais non, tu gardien de phare à vie, au que reste-t-il de la     un mois sans       &agrav démodocos... Ça a bien un ( ce texte a       sur le pour jacqueline moretti, il en est des noms comme du le 23 février 1988, il a toi le don des cris qui livre grand format en trois un soir à paris au       &agrav       la tout à fleur d’eaula danse dernier vers aoi       " (la numérotation des ma chair n’est       magnol       la mais jamais on ne une fois entré dans la       neige un trait gris sur la   six formes de la quand sur vos visages les pas une année sans évoquer les durand : une nice, le 30 juin 2000 mon travail est une avec marc, nous avons entr’els nen at ne pui la rencontre d’une la force du corps,       soleil       voyage tous ces charlatans qui     au couchant si tu es étudiant en la pureté de la survie. nul martin miguel art et les parents, l’ultime antoine simon 19 assise par accroc au bord de ici. les oiseaux y ont fait chercher une sorte de       arauca  au mois de mars, 1166 laure et pétrarque comme toulon, samedi 9 les avenues de ce pays       sur à bernadette       sur de l’autre     sur la pente       crabe- présentation du dans le respect du cahier des       pour comme une suite de       il       " elle réalise des il y a des objets qui ont la j’ai longtemps    seule au les grands première non, björg, approche d’une monde imaginal, cet article est paru dans le je suis bien dans   né le 7 antoine simon 17 toute une faune timide veille       je le geste de l’ancienne,       le       ce les petites fleurs des il existe deux saints portant la mort d’un oiseau.       nuage       soleil les dieux s’effacent  dernier salut au antoine simon 11     m2 &nbs on a cru à descendre à pigalle, se dernier vers aoi nouvelles mises en bientôt, aucune amarre temps où le sang se g. duchêne, écriture le pour yves et pierre poher et une errance de       dans    nous vous deux, c’est joie et quatrième essai de tendresses ô mes envols antoine simon 6 al matin, quant primes pert 0 false 21 18  improbable visage pendu nous lirons deux extraits de zacinto dove giacque il mio encore la couleur, mais cette dernier vers aoi vos estes proz e vostre     nous  on peut passer une vie accoucher baragouiner et si au premier jour il tendresse du mondesi peu de et que dire de la grâce quatrième essai rares       coude sables mes parolesvous   adagio   je pour jacky coville guetteurs tout en vérifiant depuis le 20 juillet, bribes       dans pure forme, belle muette,   que signifie ma voix n’est plus que       sur macles et roulis photo ensevelie de silence, ma voix n’est plus que pas de pluie pour venir       pourqu       la mise en ligne d’un   pour adèle et       &agrav bien sûrla allons fouiller ce triangle franchement, pensait le chef, dernier vers aoi       longte janvier 2002 .traverse     pourquoi soudain un blanc fauche le    si tout au long c’est la peur qui fait je rêve aux gorges pour mes enfants laure et  les œuvres de la musique est le parfum de ses mains aussi étaient pas même aux george(s) (s est la spectacle de josué dit la vie est ce bruissement trois (mon souffle au matin  il y a le  le grand brassage des  monde rassemblé Ç’avait été la       deux         or antoine simon 30 dernier vers doel i avrat,       les j’ai donné, au mois cette machine entre mes quand les mots après la lecture de  les éditions de  dans toutes les rues sixième c’est la distance entre dieu faisait silence, mais pour martine, coline et laure et je vois dans vos se reprendre. creuser son …presque vingt ans plus la prédication faite pour gilbert toi, mésange à comme un préliminaire la j’oublie souvent et apaches : jamais si entêtanteeurydice f le feu m’a "nice, nouvel éloge de la À peine jetés dans le branches lianes ronces     chambre       une ço dist li reis :       que la littérature de la brume. nuages effleurer le ciel du bout des fin première il arriva que    regardant envoi du bulletin de bribes     "   (à je t’enlace gargouille       et     le       rampan très malheureux...       le accorde ton désir à ta je ne sais pas si reprise du site avec la le plus insupportable chez nous dirons donc       pass&e       une l’impression la plus       " quelques textes bernard dejonghe... depuis à sylvie je suis occupé ces 1) notre-dame au mur violet       fleure rm : nous sommes en on trouvera la video tout en travaillant sur les la lecture de sainte ce qui aide à pénétrer le       quand est-ce parce que, petit, on “le pinceau glisse sur moisissures mousses lichens f les rêves de   maille 1 :que c’est une sorte de et encore  dits a la femme au une il faut dire les edmond, sa grande       force   d’un coté, le recueil de textes lentement, josué s’ouvre la guetter cette chose traquer sequence 6   le  tu vois im font chier  “la signification halt sunt li pui e mult halt elle disposait d’une iloec endreit remeint li os deuxième apparition de passet li jurz, si turnet a antoine simon 21 le passé n’est cinq madame aux yeux l’impossible voile de nuità la a la libération, les       le       le le glacis de la mort f les marques de la mort sur  si, du nouveau dans l’effilé de poème pour dernier vers aoi  “ne pas patrick joquel vient de "mais qui lit encore le a la fin il ne resta que je suis celle qui trompe ma mémoire ne peut me de prime abord, il charogne sur le seuilce qui       ...mai pour martine de proche en proche tous tout est prêt en moi pour ...et poème pour tandis que dans la grande décembre 2001. mouans sartoux. traverse de des voiles de longs cheveux la question du récit     le cygne sur       le nice, le 18 novembre 2004 abu zayd me déplait. pas   le 10 décembre       retour   est-ce que       le glaciation entre       sur le       vaches folie de josuétout est   anatomie du m et deuxième essai le la terre a souvent tremblé l’appel tonitruant du vous avez la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies

ALBERTINE BENEDETTO

<- À la femme au clébard | Cliquetis obscène ->
N’ayant pas renoncé...
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

N’ayant pas renoncé à la guerre clanique
à nos massues fracassées sur l’étranger
à nos lacérations d’ennemis à terre
nous abritons nos crocs sous l’arche du sourire
ayant presque oublié
l’ascèse de la cruauté
mais nos langues parfois redeviennent frondes
à coups de jets précis elles
criblent leur cible
visant à la défiguration elles
désignent
les mots partent drus
allégés du barda domestique
lisses comme cailloux ils frappent
jusqu’à réduction de la surface à abattre

Publication en ligne : 6 juin 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette