BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi rossignolet tu la quand nous rejoignons, en       bien     sur la ço dist li reis : dernier vers que mort à la mémoire de pour martine, coline et laure antoine simon 18 on peut croire que martine       à aux barrières des octrois mon travail est une il tente de déchiffrer, antoine simon 16       marche genre des motsmauvais genre       " antoine simon 23   marcel j’ai ajouté       sur dans l’innocence des toutes sortes de papiers, sur   1) cette f qu’il vienne, le feu un temps hors du    au balcon nice, le 18 novembre 2004  pour jean le et il parlait ainsi dans la       apr&eg bal kanique c’est j’écoute vos macles et roulis photo 4       fleure station 7 : as-tu vu judas se dans ce périlleux il ne reste plus que le attelage ii est une œuvre   on n’est grant est la plaigne e large Être tout entier la flamme pour lee suite de f le feu s’est     son  “comment   le texte suivant a est-ce parce que, petit, on nous dirons donc comme une suite de (À l’église       reine bernard dejonghe... depuis j’ai en réserve on dit qu’agathe       je me tendresses ô mes envols rm : d’accord sur quant carles oït la temps de pierres je meurs de soif l’instant criblé nous serons toujours ces       ce ce texte se présente depuis le 20 juillet, bribes les enseignants :   saint paul trois non... non... je vous assure, c’est seulement au d’ eurydice ou bien de merci à la toile de comment entrer dans une karles se dort cum hume depuis ce jour, le site     les fleurs du « voici       pour sur l’erbe verte si est   je n’ai jamais     &nbs fragilité humaine. il en est des noms comme du (vois-tu, sancho, je suis dans les carnets moisissures mousses lichens 1 au retour au moment et c’était dans       au violette cachéeton je crie la rue mue douleur il faut laisser venir madame  dans toutes les rues cet article est paru dans le sa langue se cabre devant le clers fut li jurz e li dix l’espace ouvert au       dans     longtemps sur dernier vers aoi     faisant la ] heureux l’homme antoine simon 29 iloec endreit remeint li os  hier, 17       que deux mille ans nous monde imaginal, la prédication faite   la production des conserves ! carles li reis en ad prise sa pour michèle l’appel tonitruant du nu(e), comme son nom la bouche pleine de bulles a claude b.   comme pure forme, belle muette, l’existence n’est et si au premier jour il je dors d’un sommeil de pour michèle gazier 1) je ne saurais dire avec assez       m&eacu       l̵ deuxième approche de madame, vous débusquez un jour nous avons tout mon petit univers en douze (se fait terre se madame est une toujours les lettres : sous la pression des de prime abord, il générations dans la caverne primordiale à propos “la l’impression la plus titrer "claude viallat, quel ennui, mortel pour et si tu dois apprendre à dernier vers aoi « 8° de       aujour voudrais je vous lentement, josué quand il voit s’ouvrir, légendes de michel       je       la f dans le sourd chatoiement pour andré     quand       le       la la chaude caresse de in the country       la un trait gris sur la  au mois de mars, 1166 il en est des meurtrières. vedo la luna vedo le (josué avait       sur pour julius baltazar 1 le       &agrav intendo... intendo ! "tu sais ce que c’est le ciel de ce pays est tout ici. les oiseaux y ont fait j’ai travaillé thème principal : madame déchirée   six formes de la     depuis n’ayant pas la force du corps, f toutes mes quelque chose  tu vois im font chier l’heure de la antoine simon 25  référencem       soleil très saintes litanies       dans je rêve aux gorges quelque temps plus tard, de       l̵  au travers de toi je la légende fleurie est sous l’occupation ajout de fichiers sons dans il n’y a pas de plus  “la signification dernier vers doel i avrat, on a cru à dans le pain brisé son je sais, un monde se deuxième suite pas sur coussin d’air mais “dans le dessin       la l’une des dernières       sur travail de tissage, dans   pour le prochain ….omme virginia par la  je signerai mon "l’art est-il ce qui importe pour         &n je découvre avant toi al matin, quant primes pert polenta une autre approche de « h&eacu  la toile couvre les       et pour maguy giraud et     [1]  l’homme est       mouett dernier vers aoi À l’occasion de j’ai parlé il ne s’agit pas de cette machine entre mes pour mireille et philippe dernier vers aoi antoine simon 31  hors du corps pas mouans sartoux. traverse de sables mes parolesvous entr’els nen at ne pui       il pleut. j’ai vu la       parfoi madame dans l’ombre des pour ma les dernières dernier vers aoi dire que le livre est une une fois entré dans la la vie est ce bruissement dernier vers aoi il semble possible  le grand brassage des       montag af : j’entends tes chaussures au bas de halt sunt li pui e mult halt       pass&e les durand : une descendre à pigalle, se ce va et vient entre cinquième essai tout tromper le néant ce jour-là il lui j’ai donné, au mois ce qui aide à pénétrer le  l’écriture À perte de vue, la houle des le 26 août 1887, depuis mieux valait découper       " madame, c’est notre       le prenez vos casseroles et       sur toute trace fait sens. que dorothée vint au monde les cuivres de la symphonie le nécessaire non       &n le 15 mai, à rimbaud a donc quai des chargeurs de vous avez       dans folie de josuétout est à sylvie       l̵ dans les carnets coupé le sonà le recueil de textes       m̵ viallat © le château de     un mois sans madame chrysalide fileuse diaphane est le mot (ou des voiles de longs cheveux chaque automne les envoi du bulletin de bribes g. duchêne, écriture le de toutes les ouverture de l’espace dernier vers aoi (la numérotation des    il (josué avait lentement       gentil   se la musique est le parfum de pour mes enfants laure et a propos de quatre oeuvres de   iv    vers maintenant il connaît le patrick joquel vient de le bulletin de "bribes  le livre, avec       fourmi josué avait un rythme sainte marie,       ton le plus insupportable chez 1254 : naissance de mult ben i fierent franceis e tout est prêt en moi pour dernier vers aoi   pour gilbert dans ma gorge       une   né le 7 nous viendrons nous masser reprise du site avec la dernier vers aoi j’entends sonner les la poésie, à la antoine simon 15 présentation du   maille 1 :que pour jacqueline moretti, Éléments - la réserve des bribes pour martin       une arbre épanoui au ciel introibo ad altare s’ouvre la et la peur, présente art jonction semble enfin dernier vers aoi pierre ciel le samedi 26 mars, à 15 outre la poursuite de la mise inoubliables, les quand vous serez tout la liberté s’imprime à     extraire nouvelles mises en j’ai perdu mon et te voici humanité       deux onze sous les cercles bientôt, aucune amarre       " siglent a fort e nagent e les lettres ou les chiffres madame est la reine des mise en ligne       s̵ v.- les amicales aventures du pas de pluie pour venir a la femme au en 1958 ben ouvre à       d&eacu tout en travaillant sur les marché ou souk ou "la musique, c’est le de mes deux mains     les provisions vue à la villa tamaris de sorte que bientôt    nous       dieu faisait silence, mais   le 10 décembre       b&acir dernier vers aoi dernier vers aoi macles et roulis photo 3 dans les hautes herbes a toi le don des cris qui ce qui fascine chez dernier vers aoi juste un à la bonne       rampan passet li jurz, la noit est abu zayd me déplait. pas "si elle est temps où le sang se la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VIII
<- CCXXXVIII | CCXL ->
CCXXXIX

Clefs : Josué

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette