BRIBES EN LIGNE
aux george(s) (s est la pour lee la fonction, beaucoup de merveilles ma mémoire ne peut me       longte       les       descen le corps encaisse comme il et  riche de mes trois tentatives desesperees macles et roulis photo 4 générations macao grise seul dans la rue je ris la dernier vers aoi       fourmi les oiseaux s’ouvrent tant pis pour eux.       devant   tout est toujours en avant dernier vers aoi       au station 7 : as-tu vu judas se j’ai longtemps toute trace fait sens. que  mise en ligne du texte suite de des voix percent, racontent raphaËl       avant ainsi alfred…     oued coulant (vois-tu, sancho, je suis au commencement était antoine simon 15 onze sous les cercles   j’ai souvent à propos des grands       baie f les marques de la mort sur deuxième essai des quatre archanges que    en il ne sait rien qui ne va tout mon petit univers en merle noir  pour rien n’est jusqu’à il y a je déambule et suis (elle entretenait et si au premier jour il j’entends sonner les béatrice machet vient de f le feu s’est histoire de signes .       m̵       sur le le temps passe dans la marcel alocco a    tu sais   est-ce que dernier vers aoi   le 10 décembre       bruyan pour andré villers 1) violette cachéeton ne faut-il pas vivre comme "je me tais. pour taire. tous ces charlatans qui dernier vers aoi   dernier vers aoi       entre elle réalise des       object je suis celle qui trompe     de rigoles en   pour théa et ses ils avaient si longtemps, si spectacle de josué dit j’ai travaillé antoine simon 32 ma chair n’est mult ben i fierent franceis e ensevelie de silence,       maquis pour pierre theunissen la tout le problème  “comment ouverture d’une  pour de  les éditions de pas de pluie pour venir livre grand format en trois nous lirons deux extraits de les amants se     à juste un villa arson, nice, du 17 normalement, la rubrique deuxième apparition de le 26 août 1887, depuis     une abeille de trois (mon souffle au matin       &agrav     son equitable un besoin sonnerait       le    seule au ouverture de l’espace de soie les draps, de soie  hors du corps pas le plus insupportable chez station 5 : comment coupé le sonà pour jean-marie simon et sa       la       la c’est extrêmement       le       le 1254 : naissance de r.m.a toi le don des cris qui pour anne slacik ecrire est je suis    courant   maille 1 :que dernier vers aoi je ne saurais dire avec assez je ne peins pas avec quoi,       allong se reprendre. creuser son carissimo ulisse,torna a       object et que vous dire des       le  le grand brassage des tout est possible pour qui quatrième essai de le grand combat : clers est li jurz et li       &agrav antoine simon 33       " il ne reste plus que le       au mes pensées restent il s’appelait dans les hautes herbes maintenant il connaît le quelque chose (josué avait lentement le franchissement des mouans sartoux. traverse de douze (se fait terre se pour alain borer le 26 il souffle sur les collines ma voix n’est plus que et je vois dans vos mise en ligne d’un grant est la plaigne e large  l’exposition  bel équilibre et sa antoine simon 28 de pareïs li seit la sequence 6   le la liberté s’imprime à quatre si la mer s’est titrer "claude viallat, et que dire de la grâce tromper le néant ( ce texte a v.- les amicales aventures du    au balcon pour martine, coline et laure       ( pour daniel farioli poussant toulon, samedi 9 "ah ! mon doux pays,       vu de sorte que bientôt l’illusion d’une la brume. nuages       droite bruno mendonça pour jean-louis cantin 1.- ainsi fut pétrarque dans dernier vers doel i avrat, les étourneaux ! À max charvolen et martin 1- c’est dans nous dirons donc onzième nous avons affaire à de d’un côté       (     quand dimanche 18 avril 2010 nous qu’est-ce qui est en travail de tissage, dans jouer sur tous les tableaux elle disposait d’une « pouvez-vous apaches : sixième c’est la peur qui fait g. duchêne, écriture le je sais, un monde se encore la couleur, mais cette en 1958 ben ouvre à le "patriote", dans le monde de cette antoine simon 20 la réserve des bribes « voici dernier vers aoi 7) porte-fenêtre mult est vassal carles de tout en vérifiant aucun hasard si se antoine simon 18 tout est prêt en moi pour errer est notre lot, madame, printemps breton, printemps dernier vers aoi  au travers de toi je       dans dessiner les choses banales quel ennui, mortel pour dans les horizons de boue, de madame est toute dernier vers aoi    au mois de mars, 1166 je m’étonne toujours de la il tente de déchiffrer,       gentil       pass&e une fois entré dans la chairs à vif paumes       la       force comme c’est madame, on ne la voit jamais       quand antoine simon 9 attelage ii est une œuvre       arauca antoine simon 26 on a cru à 0 false 21 18     un mois sans antoine simon 24 si grant dol ai que ne allons fouiller ce triangle j’ai perdu mon les premières passet li jurz, si turnet a aux barrières des octrois et te voici humanité l’une des dernières f le feu m’a descendre à pigalle, se pure forme, belle muette,       il ce qui fascine chez pour egidio fiorin des mots     extraire  l’écriture buttati ! guarda&nbs       le pour michèle gazier 1) m1        de la trajectoire de ce sors de mon territoire. fais carles respunt :       sur nous serons toujours ces  dernier salut au       dans       pourqu       sur  la lancinante ce jour là, je pouvais non, björg,    si tout au long  je signerai mon envoi du bulletin de bribes où l’on revient pour mes enfants laure et religion de josué il f les feux m’ont pour maxime godard 1 haute   adagio   je bernard dejonghe... depuis       dans   je ne comprends plus       rampan quando me ne so itu pe abstraction voir figuration quelque temps plus tard, de ici, les choses les plus elle ose à peine       fourr&   au milieu de pour helmut  hier, 17       m&eacu cette machine entre mes     sur la seins isabelle boizard 2005 dans les carnets pour jean marie       un poème pour       le     après carles li reis en ad prise sa  les trois ensembles de prime abord, il depuis le 20 juillet, bribes il en est des meurtrières.       grimpa madame, vous débusquez       que je me souviens de 0 false 21 18 les installations souvent, epuisement de la salle, montagnesde " je suis un écorché vif. quant carles oït la antoine simon 23 une il faut dire les alocco en patchworck ©     du faucon un tunnel sans fin et, à  référencem       dans dans un coin de nice, archipel shopping, la moisissures mousses lichens l’art c’est la   (à       deux dentelle : il avait si elle est belle ? je torna a sorrento ulisse torna vous avez et encore  dits comme une suite de À max charvolen et j’écoute vos eurydice toujours nue à le geste de l’ancienne, langues de plomba la       au       apparu rare moment de bonheur, « amis rollant, de recleimet deu mult premier vers aoi dernier       &eacut       la nice, le 8 octobre f qu’il vienne, le feu rossignolet tu la il n’était qu’un la route de la soie, à pied,  tu vois im font chier f le feu s’est merci à marc alpozzo       m̵ dans l’effilé de    de femme liseuse       je rimbaud a donc il en est des noms comme du vertige. une distance s’ouvre la « h&eacu je suis occupé ces max charvolen, martin miguel cet univers sans on cheval un homme dans la rue se prend antoine simon 29       le     chant de pour nicolas lavarenne ma en ceste tere ad estet ja exode, 16, 1-5 toute la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII
<- CCXXIII | CCXXV ->
CCXXIV


dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte