BRIBES EN LIGNE
rien n’est plus ardu       midi introibo ad altare je meurs de soif il ne s’agit pas de les premières agnus dei qui tollis peccata dans les hautes herbes souvent je ne sais rien de       sur antoine simon 14       &agrav il y a tant de saints sur dans l’effilé de qu’est-ce qui est en à la bonne au programme des actions comme un préliminaire la comme c’est jouer sur tous les tableaux pour ma antoine simon 26   j’ai souvent comment entrer dans une À perte de vue, la houle des antoine simon 15   le texte suivant a a l’aube des apaches, à la mémoire de avant propos la peinture est « 8° de   adagio   je dernier vers aoi ce qu’un paysage peut       sur  tous ces chardonnerets le bulletin de "bribes pas même 10 vers la laisse ccxxxii "ces deux là se je sais, un monde se travail de tissage, dans et que dire de la grâce 0 false 21 18       su pour pierre theunissen la c’est pour moi le premier un trait gris sur la i mes doigts se sont ouverts i.- avaler l’art par       la ici, les choses les plus je ne peins pas avec quoi, pas de pluie pour venir antoine simon 31 f le feu est venu,ardeur des   pour adèle et       pour depuis le 20 juillet, bribes toujours les lettres : huit c’est encore à       le temps de pierres je t’enlace gargouille pas facile d’ajuster le (de)lecta lucta   temps où le sang se pour julius baltazar 1 le  zones gardées de mise en ligne avez-vous vu ce jour-là il lui vous avez     à pour mes enfants laure et tous feux éteints. des et c’était dans madame chrysalide fileuse ce jour là, je pouvais ….omme virginia par la vi.- les amicales aventures pour raphaël "pour tes dernier vers aoi f les rêves de       voyage dernier vers aoi j’ai donc ce n’est pas aux choses     cet arbre que       sous se placer sous le signe de dernier vers aoi   tout en vérifiant laure et pétrarque comme dernier vers aoi “dans le dessin percey priest lakesur les antoine simon 10 au labyrinthe des pleursils il n’y a pas de plus       dans merci à la toile de le géographe sait tout janvier 2002 .traverse on dit qu’agathe tu le sais bien. luc ne    de femme liseuse       en je suis bien dans ço dist li reis : jamais si entêtanteeurydice (la numérotation des deux ajouts ces derniers six de l’espace urbain, une il faut dire les sables mes parolesvous       arauca là, c’est le sable et     rien attention beau       crabe-       neige       la a propos d’une pour jean gautheronle cosmos c’est seulement au le soleil n’est pas dans les horizons de boue, de exacerbé d’air  “... parler une   encore une       au pour marcel les dernières « h&eacu depuis ce jour, le site i en voyant la masse aux il n’est pire enfer que       marche       maquis torna a sorrento ulisse torna douce est la terre aux yeux de mes deux mains à bernadette       le normalement, la rubrique et te voici humanité equitable un besoin sonnerait pour mon épouse nicole       ruelle       &n merci au printemps des       va   la baie des anges      & attelage ii est une œuvre madame a des odeurs sauvages epuisement de la salle, l’erbe del camp, ki carissimo ulisse,torna a branches lianes ronces en introduction à s’égarer on       la un jour nous avons    regardant antoine simon 22 mais jamais on ne 0 false 21 18 le 19 novembre 2013, à la nous avons affaire à de alocco en patchworck © dans un coin de nice, la réserve des bribes a toi le don des cris qui deuxième suite ne pas négocier ne     surgi       je       la religion de josué il a la fin il ne resta que outre la poursuite de la mise antoine simon 2     oued coulant       mouett       dans f les marques de la mort sur 1 au retour au moment       sur sors de mon territoire. fais dernier vers aoi zacinto dove giacque il mio un jour, vous m’avez       nuage un titre : il infuse sa la mort, l’ultime port,       l̵ la cité de la musique dernier vers aoi la poésie, à la   six formes de la il y a dans ce pays des voies  tu ne renonceras pas. je n’ai pas dit que le tout le problème a grant dulur tendrai puis …presque vingt ans plus    tu sais vous dites : "un pluies et bruines, monde imaginal, la légende fleurie est vous avez   est-ce que     faisant la ce monde est semé aucun hasard si se dans ma gorge dernier vers aoi       bonheu  de la trajectoire de ce deuxième apparition et il fallait aller debout le recueil de textes madame est la reine des nécrologie diaphane est le raphaël         or       nuage       "  jésus l’impossible seins isabelle boizard 2005 poème pour station 1 : judas c’est parfois un pays si j’avais de son toutes ces pages de nos le geste de l’ancienne, nice, le 30 juin 2000 cliquetis obscène des josué avait un rythme antoine simon 30       st la gaucherie à vivre, cet article est paru dans le dans le respect du cahier des quand nous rejoignons, en ce qui fascine chez antoine simon 5 rien n’est mon travail est une le lourd travail des meules vos estes proz e vostre cinquième citationne       coude dorothée vint au monde face aux bronzes de miodrag carles li reis en ad prise sa c’est ici, me mult ben i fierent franceis e ce texte se présente spectacle de josué dit le 2 juillet   je n’ai jamais et encore  dits       six tes chaussures au bas de granz fut li colps, li dux en mes pensées restent pour max charvolen 1) in the country je ne sais pas si le 26 août 1887, depuis et  riche de mes essai de nécrologie, 1.- les rêves de       et tu pour michèle gazier 1 li emperere s’est f j’ai voulu me pencher décembre 2001. pour jean-marie simon et sa       object passent .x. portes,       vu         &n       &ccedi vue à la villa tamaris le scribe ne retient un besoin de couper comme de dernier vers aoi paysage de ta tombe  et pour mireille et philippe l’ami michel je désire un on cheval  tu vois im font chier       grimpa vedo la luna vedo le li quens oger cuardise mon cher pétrarque,       dans rita est trois fois humble. patrick joquel vient de rêves de josué, antoine simon 13    seule au le temps passe dans la  il est des objets sur art jonction semble enfin toutes sortes de papiers, sur "je me tais. pour taire. f les feux m’ont et si tu dois apprendre à guetter cette chose ce texte m’a été sur la toile de renoir, les       &agrav chairs à vif paumes       pass&e de profondes glaouis fragilité humaine. À max charvolen et     le cygne sur toi, mésange à et ces       au références : xavier la terre a souvent tremblé   je ne comprends plus       object le 23 février 1988, il bernadette griot vient de       la       le mille fardeaux, mille à sylvie le lent tricotage du paysage dans les carnets       le poussées par les vagues on croit souvent que le but  l’écriture       droite la fraîcheur et la autre petite voix chaque jour est un appel, une les dessins de martine orsoni À l’occasion de dix l’espace ouvert au pierre ciel macao grise 1) la plupart de ces   voici donc la       l̵ antoine simon 24 folie de josuétout est       &agrav       ( du fond des cours et des pur ceste espee ai dulor e   entrons temps de pierres dans la pour michèle aueret sixième j’oublie souvent et bientôt, aucune amarre       avant jamais je n’aurais     de rigoles en macles et roulis photo 7 a christiane macles et roulis photo 4 dans les carnets       je me la liberté de l’être       " le nécessaire non je déambule et suis en 1958 ben ouvre à       & pour martine       les noble folie de josué,       dans dans ce pays ma mère pas une année sans évoquer tandis que dans la grande la parol

Accueil > Agenda
| Rentrée littéraire buissonnière ->
Conférence sur l’école de Nice

au Rayet, Nice


Le 6 septembre 2008, au Rayet, conférence sur l’école de Nice, autour de la collection de Jean Louis Tortorolo.

Publication en ligne : 6 septembre 2008

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette