BRIBES EN LIGNE
des voix percent, racontent dans ma gorge dernier vers aoi       "       (   nous sommes à cri et à paysage de ta tombe  et       sur le on cheval merle noir  pour sainte marie,  epître aux raphaËl       l̵ "tu sais ce que c’est ecrire sur (vois-tu, sancho, je suis equitable un besoin sonnerait         pourqu l’instant criblé mi viene in mentemi station 5 : comment au lecteur voici le premier la fraîcheur et la  improbable visage pendu la littérature de madame est une torche. elle et c’était dans pour andré je meurs de soif       fourr& imagine que, dans la dernier vers aoi la liberté de l’être bruno mendonça pour mon épouse nicole face aux bronzes de miodrag       neige af : j’entends granz fut li colps, li dux en la musique est le parfum de premier vers aoi dernier a l’aube des apaches, dernier vers aoi antoine simon 22 madame porte à pour robert poussées par les vagues       " f le feu est venu,ardeur des chaises, tables, verres, madame a des odeurs sauvages depuis le 20 juillet, bribes Ç’avait été la       &agrav sous l’occupation marie-hélène a dix sept ans, je ne savais j’écoute vos       que poème pour     double les premières peinture de rimes. le texte si grant dol ai que ne  il est des objets sur       dans 1254 : naissance de trois tentatives desesperees journée de       va fragilité humaine. À max charvolen et martin vedo la luna vedo le tant pis pour eux. ce qu’un paysage peut vue à la villa tamaris douce est la terre aux yeux un titre : il infuse sa il pleut. j’ai vu la raphaël normalement, la rubrique       les       au la cité de la musique l’impossible       &eacut     depuis antoine simon 7 encore la couleur, mais cette art jonction semble enfin juste un intendo... intendo !  “la signification antoine simon 13       object de tantes herbes el pre dernier vers aoi       sur (josué avait lentement attention beau descendre à pigalle, se la force du corps, difficile alliage de pourquoi yves klein a-t-il dernier vers aoi pour daniel farioli poussant   pour adèle et  la lancinante À perte de vue, la houle des antoine simon 9 vous n’avez c’est la peur qui fait     pluie du quel étonnant comme c’est       bruyan l’évidence merci au printemps des antoine simon 32 il n’y a pas de plus de toutes les       bien (ô fleur de courge... sous la pression des ce texte se présente lorsque martine orsoni "ah ! mon doux pays,   pour olivier dernier vers aoi   le texte suivant a pour jean-marie simon et sa pour m.b. quand je me heurte sequence 6   le  martin miguel vient dans les carnets       bonheu sixième carcassonne, le 06 vous deux, c’est joie et       aux george(s) (s est la       au       voyage démodocos... Ça a bien un       apr&eg deuxième apparition de antoine simon 29 rm : nous sommes en diaphane est le avant dernier vers aoi     pourquoi mille fardeaux, mille les plus vieilles quatrième essai rares  au mois de mars, 1166 antoine simon 24 martin miguel art et pur ceste espee ai dulor e le temps passe dans la "l’art est-il  dans le livre, le  tu ne renonceras pas. autre petite voix dernier vers aoi       grimpa tous ces charlatans qui de proche en proche tous dernier vers aoi il arriva que elle réalise des mais non, mais non, tu       dans   voici donc la nécrologie religion de josué il la fraîcheur et la       gentil       toutes sortes de papiers, sur       la       neige dernier vers aoi zacinto dove giacque il mio tendresses ô mes envols station 7 : as-tu vu judas se charogne sur le seuilce qui percey priest lakesur les c’est pour moi le premier dans ce pays ma mère diaphane est le mot (ou se placer sous le signe de       st il en est des noms comme du violette cachéeton la vie est ce bruissement de sorte que bientôt vous avez    tu sais et te voici humanité       l̵ les grands deuxième approche de dentelle : il avait deuxième essai vertige. une distance pour anne slacik ecrire est antoine simon 23 rêves de josué,  c’était vi.- les amicales aventures       ce effleurer le ciel du bout des antoine simon 30 la brume. nuages       l̵ li quens oger cuardise ensevelie de silence,       montag pour yves et pierre poher et les parents, l’ultime le lourd travail des meules antoine simon 12 la liberté s’imprime à f toutes mes je t’ai admiré, edmond, sa grande il n’était qu’un       su la communication est  l’exposition  et je vois dans vos une fois entré dans la c’est la distance entre "je me tais. pour taire. l’existence n’est je serai toujours attentif à dernier vers doel i avrat, quant carles oït la jouer sur tous les tableaux halt sunt li pui e mult halt au seuil de l’atelier nouvelles mises en bribes en ligne a     [1]  le ciel est clair au travers il existe au moins deux       les villa arson, nice, du 17 max charvolen, martin miguel je ne saurais dire avec assez les petites fleurs des je crie la rue mue douleur       avant une errance de f qu’il vienne, le feu sculpter l’air : attelage ii est une œuvre c’est la chair pourtant     l’é il faut aller voir dernier vers aoi station 4 : judas  quelques textes a propos de quatre oeuvres de en ceste tere ad estet ja j’ai ajouté À max charvolen et ils sortent       le dont les secrets… à quoi des quatre archanges que l’appel tonitruant du juste un mot pour annoncer antoine simon 3 À la loupe, il observa       deux ce dernier vers s’il       jardin il est le jongleur de lui li emperere par sa grant pour raphaël       alla       il les doigts d’ombre de neige   (à       la a supposer quece monde tienne   six formes de la portrait. 1255 : janvier 2002 .traverse avez-vous vu dorothée vint au monde   ciel !!!! un jour nous avons antoine simon 6   je ne comprends plus dernier vers aoi       sur ouverture d’une 1.- les rêves de lentement, josué le nécessaire non station 3 encore il parle mouans sartoux. traverse de seins isabelle boizard 2005 pour angelo ce pays que je dis est elle ose à peine f le feu s’est autres litanies du saint nom etait-ce le souvenir dans ce périlleux     cet arbre que à bernadette       et tu tendresse du mondesi peu de       embarq je suis celle qui trompe   adagio   je lancinant ô lancinant macles et roulis photo 1 onze sous les cercles       p&eacu essai de nécrologie, je suis antoine simon 5         &n un verre de vin pour tacher attendre. mot terrible.   l’oeuvre vit son quel ennui, mortel pour    courant       soleil il y a des objets qui ont la madame est toute etudiant à       s̵ “le pinceau glisse sur ki mult est las, il se dort 0 false 21 18       sur granz est li calz, si se madame, c’est notre il ne s’agit pas de il faut laisser venir madame le lent déferlement       le       un À peine jetés dans le franchement, pensait le chef, au programme des actions 10 vers la laisse ccxxxii de profondes glaouis f j’ai voulu me pencher f le feu s’est (josué avait le pendu       l̵ (À l’église madame déchirée toutes ces pages de nos décembre 2001.     &nbs madame est une on dit qu’agathe pluies et bruines, le travail de bernard       dans douze (se fait terre se madame, vous débusquez       d&eacu le texte qui suit est, bien voudrais je vous       longte je dors d’un sommeil de       la les installations souvent, madame aux rumeurs a la fin il ne resta que     à       vaches karles se dort cum hume       le j’ai donné, au mois la terre nous si j’étais un    il la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EXPANSIONS
<- C | CII ->
CI

Clefs : citations

 

JPEG - 18.6 ko

 

Hélas, pauvre Yorick

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette