BRIBES EN LIGNE
 il est des objets sur sommaire ► page suivante 1 2  pour qui veut se faire une       force   dits de j’ai changé le vous êtes exode, 16, 1-5 toute  jésus       alla elle disposait d’une  la toile couvre les giovanni rubino dit une errance de page suivante ► page  de même que les antoine simon 16 présentation du projet page suivante ► page   pour olivier quelques autres références : xavier       bonheu la lecture de sainte retour vers le musicien en ceste tere ad estet ja tout est possible pour qui présentation du projet     m2   voir document expo boltanski dernier vers aoi madame, c’est notre les petites fleurs des a quelques exceptions près dernier vers aoi dernier vers aoi page suivante ► page     pourquoi tu       apparu le numéro exceptionnel de       dé nous serons toujours ces pour andré       apr&egra ouverture d’une tout mon petit univers en paru en ce mois de juin 2021,       pass&eac quelque chose pour helmut       magnolia si grant dol ai que ne il en est des noms comme du       tourneso antoine simon 27 j’ai ajouté   se titrer "claude viallat, page suivante ► r.m. a toi       ruelle ] heureux l’homme posté sur facebook sorti de sommaire ► page suivante ce qui importe pour un jour nous avons les éditions de la passe du page suivante page rafale   ciel !!!! la réserve des bribes  née à ils s’étaient sequence page suivante ► christ a page précédente page encore une citation “tu ce qu’un paysage peut page suivante page   adagio   je  dernières mises       sur le viallat © le château de     une abeille de il a surgi sans crier page suivante page dans le respect du cahier des et que dire de la grâce page précédente ► page  pour le dernier jour nos voix antoine simon 13 ainsi fut pétrarque dans 1 2  c’était une très jeune     un mois sans pénétrer dans ce jour, d’ eurydice ou bien de page suivante ► page page suivante ► page on peut croire que martine sommaire ► page suivante la rencontre d’une (elle entretenait aux george(s) (s est la pour maxime godard 1 haute       grimpant       ç textes mis en ligne en la mastication des écoute, josué, pour jean marie station 3 encore il parle       jardin       l’       l’ dernier vers aoi clxvi deus li otreit (la sue)       entre quai des chargeurs de   tout est toujours en reprise du site avec la page précédente retour a la libération, les aux barrières des octrois karles se dort cum hume tu le sais et je le vois  tu vois im font chier 1- ai-je reçu une  un livre écrit     son a christiane  pour de     du faucon etait-ce le souvenir i en voyant la masse aux je suis occupé ces carissimo ulisse, torna a antoine simon 24 1 2        une présentation du projet antoine simon 22 le texte qui suit est, bien raphaël monticelli 30 juin mélodie 1 2  textes mis en ligne en présentation du dessiner les choses banales depuis ce jour, le site les plus vieilles préparer le ciel ii pour accéder à abstraction voir figuration pour egidio fiorin des mots si c’est ça,  le livre, avec autre essai d’un   est-ce que catalogue.03pdf.pdf       objectif saluer d’abord les plus       le     vers le soir la galerie chave qui clers est li jurz et li j’arrivais dans les       m’ début de la mise en ligne de de l’autre rafale quant carles oït la traversé le lieu-dit de aller à la bribe suivante       dans le 1 la confusion des "nice, nouvel éloge de la toi, mésange à page suivante ► page langues de plomb a la  tu ne renonceras pas. a propos de quatre oeuvres de 1 2  À la loupe, il observa       longtem   les   un lorsque martine orsoni       reine n’ayant pas  monde rassemblé préparer le ciel i oiseau tranquille au vol dernier vers aoi   préparer le ciel i textes mis en ligne en dernier vers aoi fin première elle ose à peine normal 0 21 false fal       la il aurait voulu être petites proses sur terre     nous avions la toile ou, du moins, la sans être grand     les provisions aller à la bribe suivante       marche aller à la bribe suivante je me souviens qu’à propos je déambule et suis       dans sommaire ► page suivante nous dirons donc immense est le théâtre et un survol de l’annÉe un titre : il infuse sa page suivante ► page textes mis en ligne en à sylvie ecrire les couleurs du monde  mise en ligne du texte il faut laisser venir madame page suivante ► voici donc il y a des objets qui ont la accéder au texte en cliquant page suivante page 1 2 3 j’ai longtemps le slam ? une ruse de       sur archipel shopping, la 1 2  rafale pour gilbert il n’est pire enfer que régine robin,       midi fragilité humaine. dans l’innocence des 1 2  d’abord l’échange des       sur les écrire comme on se mieux valait découper "le renard connaît la deuxième édition du je rêve aux gorges 1 2    jn 2,1-12 : agnus dei qui tollis peccata petit matin frais. je te Éléments - je découvre avant toi dans ce périlleux   six formes de la je n’aime pas ce monde. travail de tissage, dans on dit qu’agathe nous avancions en bas de       le ciel vous dites : "un rafale n° 7 un page suivante ► page page précédente retour li quens oger cuardise     ton plaisir       au de la noble folie de josué, jusqu’à il y a macao grise si j’avais de son       gentil le geste de l’ancienne, derniers textes mis en       la « et bien, le 15 mai, à pour frédéric de toutes les dernier vers aoi       gloussem dont les secrets… à quoi       m’ « h&eacut antoine simon 10 il faut aller voir 1- c’est dans pierre ciel antoine simon 20  de la trajectoire de ce vos estes proz e vostre le plus insupportable chez commençons donc par il est le jongleur de lui     rien madame est une torche. elle 0- souviens-toi. sa       quinze rafale n° 10 ici « la musique, dans le vacarme des couleurs,  le grand brassage des dans la caverne primordiale 1.- les rêves de la fonction,       dans la avant dernier vers aoi       va ton ici, les choses les plus       su lou       aujourd {{}} on trouvera la antoine simon 18       cette page suivante ► page À l’occasion de montagnes de issent de mer, venent as a supposer que ce monde 1 2 3       à    il 1 2  « ces deux là 1 2  dernier vers aoi descendre à pigalle, se page précédente retour à       le joseph a pour sens "dieu madame, on ne la voit jamais   maille 1 : que     oued coulant voici quelques années, quand les mots qu’est-ce qui est en pour angelo 1 2 3 quand c’est le vent qui pour michèle c’est la peur qui fait nice, le 18 novembre 2004 antoine simon 14 dans les rêves de la il souffle sur les collines mise en ligne d’un les parents, l’ultime eloge de la boite aux à cri et à       les je désire un comme un préliminaire la l’attente, le fruit préparer le ciel i rare moment de bonheur, je suis bien dans avec marc, nous avons edmond, sa grande cette machine entre mes le thème et si tu dois apprendre à page suivante page       &nbs page suivante ► macles et       en deux       ton on préparait page suivante ► page page suivante ► page   né le 7       l’ aller à la bribe suivante ouvrir f.a.t.a. i ► le antoine simon 29 À propos de fata en dernier vers aoi page suivante ► page       sur antoine simon 17 aller à la bribe suivante rêve, cauchemar,     cet arbre que       l’ des conserves ! intendo... intendo ! un nouvel espace est ouvert 1 2  laure et pétrarque comme la parol

Retour à l'accueil
Article présent dans les rubriques : DOLLA, Noël /

RAPHAËL MONTICELLI

Dolla, exposition à la Bertesca, 1974
Publication en ligne : 11 février 2020
/ catalogue d’exposition
Artiste(s) : Dolla (site)

Présentation du travail de Noël Dolla lors de l’exposition « Dolla, Isnard, Viallat », à la Galerie La Bertesca, Gênes/Milan, février 1974. Masnata ed. Gênes.


La toile ou, du moins, la construction de quatre toiles cousues ensemble est tout à la fois surface et forme ; la matérialité de cette surface, les limites de cette forme et — dans le cas particulier de Noël Dolla — la construction préalable ne peuvent que jouer un rôle dans l’agencement des éléments plastiques.

Le rôle de la surface et de la forme n’est, bien entendu, pas particulier au travail de N. Dolla ; son originalité réside d’abord dans la construction préalable (sorte d’élargissement de la surface, d’extension des limites) : la composition ne pourra plus se faire en fonction des seules limites, mais de la ligne de force, la couture, que le support présente, et elle se fera différemment selon que chacune des toiles constitutives de l’ensemble sera de format égal aux autres, ou différent, selon que la couture tendra à disparaître, simple fil tendu par la mise sur châssis, ou au contraire à s’affirmer, lèvres de la couture en relief. En somme une telle construction impose un traitement en différence de la couture, élément de construction plastique, et son intégration comme telle à la composition.

Ainsi cette forme initiale est un choix plastique dynamique par les possibilités qu’il ouvre tant dans la composition que dans le traitement de la couleur et le dessin qui nécessairement s’en dégage.

Le traitement de la couleur répond à des exigences dont certaines, extraplastiques, mériteraient un commentaire particulier qui n’a pas sa place ici. Qu’il suffise, pour ce qui nous concerne, de considérer l’importance du cadre-limite sur la disposition des touches et sur le mouvement de la main pour se convaincre de l’influence d’une forme intérieure-dynamique.

En plus de la composition il y a lieu de tenir compte des exigences du matériau employé ; la nature des pigments, des liants, leurs diverses combinaisons possibles, font proprement la multiplicité des résultats plastiques : tel pigment rouge, s’il est travaillé en force, produit un noir ; tel liant transforme plus ou moins la couleur.

Il est à noter que, dans son traitement de la couleur, N. Dolla utilise non le mélange préalable, mais la superposition des pigments comme des liants sur la toile elle-même qui devient ainsi le lieu où la couleur se fabrique.

Mais il faut, à ce point du commentaire, considérer que la construction préalable a rendu nécessaire ce traitement par superposition, par le fait que la forme initiale qu’elle produit doit — pour être dynamique, être traitée en différence jusque dans le dessin auquel elle donne lieu. Un mélange préliminaire des couleurs (pigment-liant) aboutissant à une couleur avant toute application à la toile ne peut produire pour tout dessin que la droite parallèle à la ligne de couture. Si, au contraire, on veut une production plus variée, née, en somme, de la reconstruction et de ce qu’elle impose à la composition plastique il faudra traiter en différence le pigment et le liant, ne fût-ce que pour produire, à la limite entre forme et surface, des diffusions différentes génératrice du dessin ; de même la superposition des pigments et des liants pourra donner lieu à une telle diffusion, à un dessin. D’ailleurs l’importance des couleurs employées est relative ; elles seront visibles, ou pas, dans le dessin en bordure ou dans les modulations de la couleur. L’ordre même dans lequel les opérations se déroulent n’est pas indifférent au résultat obtenu.

Par sa maîtrise de l’outil, ses exigences dans le traitement du matériau, sa rigueur dans la recherche de règles combinatoires aussi simples et aussi productives que possible, N. Dolla développe une activité plastique qui fait naitre ses propres possibilités de transformation. Aussi, loin de se réduire à la forme produite, à la technique en oeuvre, ou au discours qu’il suscite, son travail prend sans cesse pour point de départ ce que le spectateur ou le commentateur ne peuvent que considérer comme un aboutissement.

Raphaël Monticelli,
Nice, décembre 1973

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP