BRIBES EN LIGNE
antoine simon 17       au l’homme est pure forme, belle muette, dans le patriote du 16 mars 0 false 21 18 mille fardeaux, mille vue à la villa tamaris la fonction, violette cachéeton antoine simon 3 (ô fleur de courge... rien n’est l’heure de la dernier vers aoi ce paysage que tu contemplais si grant dol ai que ne les durand : une deux nouveauté, toulon, samedi 9 d’un côté traquer "ah ! mon doux pays, carles respunt : je dors d’un sommeil de j’ai en réserve sa langue se cabre devant le c’est ici, me     " les oiseaux s’ouvrent je m’étonne toujours de la pour daniel farioli poussant       (       la f les marques de la mort sur a l’aube des apaches,   dits de le lent tricotage du paysage    seule au un verre de vin pour tacher ce jour-là il lui ouverture de l’espace bernard dejonghe... depuis       baie (de)lecta lucta   en 1958 ben ouvre à deuxième approche de les plus terribles la deuxième édition du les parents, l’ultime       avant le coeur du dernier vers aoi pour max charvolen 1)   j’ai souvent le galop du poème me       quinze À la loupe, il observa « e ! malvais toutefois je m’estimais dernier vers aoi         dans « 8° de tandis que dans la grande antoine simon 24       entre raphaËl un soir à paris au dernier vers aoi je suis     dans la ruela       fleure je t’enlace gargouille dont les secrets… à quoi maintenant il connaît le preambule – ut pictura rimbaud a donc       cerisi et combien souvent je ne sais rien de     ton   pour le prochain       j̵   la baie des anges     une abeille de coupé en deux quand deuxième apparition de le passé n’est       il j’ai ajouté la communication est  pour le dernier jour pour raphaël       su Ç’avait été la même si les amants se premier essai c’est  de la trajectoire de ce je ne peins pas avec quoi, "l’art est-il si, il y a longtemps, les du fond des cours et des attendre. mot terrible.  “la signification pas une année sans évoquer autre essai d’un giovanni rubino dit j’aime chez pierre       sous quatre si la mer s’est      & et il fallait aller debout       la je découvre avant toi       la lorsque martine orsoni vertige. une distance antoine simon 23 dernier vers aoi poème pour au seuil de l’atelier antoine simon 32     le       magnol pour andré  il y a le nous savons tous, ici, que pour jean-louis cantin 1.-   pour adèle et mult est vassal carles de bien sûr, il y eut il avait accepté       fourmi archipel shopping, la       voyage au matin du madame déchirée       embarq antoine simon 2       jonath mi viene in mentemi antoine simon 10 pour nicolas lavarenne ma un tunnel sans fin et, à       apr&eg frères et quand il voit s’ouvrir, nous dirons donc c’est un peu comme si,     au couchant polenta tendresse du mondesi peu de  on peut passer une vie   voici donc la dernier vers aoi en introduction à la fraîcheur et la a propos d’une       les quand les eaux et les terres dans les horizons de boue, de       la pie il n’était qu’un mise en ligne la chaude caresse de       o madame des forêts de montagnesde       gentil religion de josué il la force du corps, charogne sur le seuilce qui mes pensées restent tout mon petit univers en tout est prêt en moi pour  ce qui importe pour       en un diaphane est le station 7 : as-tu vu judas se     à légendes de michel un besoin de couper comme de pour mes enfants laure et     hélas, a la fin il ne resta que f j’ai voulu me pencher derniers       assis il en est des noms comme du  tous ces chardonnerets "pour tes   le texte suivant a pour angelo vos estes proz e vostre       le ainsi alfred… dernier vers aoi tout le problème la cité de la musique l’illusion d’une et que dire de la grâce clere est la noit e la  ce mois ci : sub     le cygne sur aucun hasard si se tes chaussures au bas de faisant dialoguer       les leonardo rosa       mouett       dans eurydice toujours nue à       grimpa les dernières       aux vous n’avez il est le jongleur de lui carissimo ulisse,torna a 1257 cleimet sa culpe, si le vieux qui     les fleurs du le lent déferlement et la peur, présente sequence 6   le       &agrav tout en travaillant sur les dernier vers aoi préparation des  je signerai mon l’attente, le fruit ainsi va le travail de qui       chaque   iv    vers à propos “la de mes deux mains       dans autre petite voix chaises, tables, verres, madame aux rumeurs       reine pour michèle aueret dans le pain brisé son ajout de fichiers sons dans deuxième essai le troisième essai     l’é l’impression la plus dernier vers aoi la vie est dans la vie. se       grappe c’était une les cuivres de la symphonie pour jacky coville guetteurs lu le choeur des femmes de       au bel équilibre et sa       le carles li reis en ad prise sa       je       ce depuis ce jour, le site dernier vers aoi i en voyant la masse aux       deux l’éclair me dure, vous deux, c’est joie et au rayon des surgelés cinquième essai tout guetter cette chose pour jean-marie simon et sa bal kanique c’est marie-hélène       la carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi   la production m1       j’ai changé le       la   ces sec erv vre ile cette machine entre mes clers est li jurz et li station 4 : judas        allong   né le 7 branches lianes ronces les petites fleurs des la liberté s’imprime à " je suis un écorché vif. le 2 juillet madame est une torche. elle       dans pour m.b. quand je me heurte       au marché ou souk ou marcel alocco a dernier vers aoi merci au printemps des quatrième essai de (vois-tu, sancho, je suis des voiles de longs cheveux un trait gris sur la 13) polynésie pour martin j’ai donc       sur le comme ce mur blanc fin première       montag granz est li calz, si se  hors du corps pas un homme dans la rue se prend c’est seulement au pour qui veut se faire une ce qui fascine chez  les trois ensembles moi cocon moi momie fuseau il n’y a pas de plus et te voici humanité le recueil de textes recleimet deu mult       la lorsqu’on connaît une approche d’une toi, mésange à au lecteur voici le premier paysage de ta tombe  et temps où le sang se       jardin décembre 2001. je n’hésiterai dernier vers aoi  “... parler une   anatomie du m et   marcel  dernier salut au   1) cette ainsi fut pétrarque dans quand c’est le vent qui granz fut li colps, li dux en quel étonnant je suis occupé ces démodocos... Ça a bien un     surgi régine robin, seins isabelle boizard 2005 ce 28 février 2002. carcassonne, le 06 folie de josuétout est autre citation antoine simon 9 in the country À l’occasion de     chant de cher bernard on trouvera la video       " f dans le sourd chatoiement madame dans l’ombre des dans ce pays ma mère       le la rencontre d’une le corps encaisse comme il d’un bout à et ces       ma  c’était j’écoute vos sept (forces cachées qui       à dieu faisait silence, mais de la on peut croire que martine       une on a cru à le temps passe dans la face aux bronzes de miodrag pour ma c’est la distance entre pour michèle gazier 1)       dans le lourd travail des meules la prédication faite ce monde est semé quelque temps plus tard, de merci à la toile de des voix percent, racontent la musique est le parfum de carmelo arden quin est une ce qui aide à pénétrer le "moi, esclave" a antoine simon 7 trois (mon souffle au matin la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Carmen Boccù

RAPHAEL MONTICELLI

| Je vois la digitale... ->
Je vois la digitale...
Artiste(s) : Boccù Ecrivain(s) : Monticelli R.


Nous viendrons nous masser aux terrasses de marbre
en foules muettes
et ne bougeant
que sous l’effet du vent conjugué à nos souffles
ce vent qui vient du large quand
ciel et mer s’accouplent
parmi les voiles mauves lacérés de fuchsia


nous froisserons doucement le silence de nos vrombissements
d’ailes
imperceptibles
confondues
avec les vapeurs fines que le soleil du soir aspire


fleurs
d’étoupe diaprée


 


Tu as fait des merveilles
ton nom est sanctifié

info portfolio

Carmen Boccù 1 Carmen Boccù 2
Publication en ligne : 14 décembre 2015
/ Bibliophilie

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette