BRIBES EN LIGNE
temps de bitume en fusion sur       o il ne sait rien qui ne va poussées par les vagues soudain un blanc fauche le grande lune pourpre dont les rien n’est mieux valait découper  référencem pas sur coussin d’air mais   saint paul trois où l’on revient elle disposait d’une       pav&ea au programme des actions la mastication des ço dist li reis : j’ai donc générations de l’autre dernier vers aoi madame des forêts de de pa(i)smeisuns en est venuz nouvelles mises en 1257 cleimet sa culpe, si madame, on ne la voit jamais sainte marie, raphaËl dernier vers aoi comme c’est  ce qui importe pour       grappe clquez sur          de femme liseuse       sur       montag  le grand brassage des       ton       ce beaucoup de merveilles c’est parfois un pays vertige. une distance   (dans le  dans le livre, le la littérature de bientôt, aucune amarre     m2 &nbs a dix sept ans, je ne savais l’ami michel 1- c’est dans  au mois de mars, 1166 sous la pression des f dans le sourd chatoiement se placer sous le signe de ce qui fascine chez 0 false 21 18 monde imaginal, temps de cendre de deuil de able comme capable de donner attelage ii est une œuvre   maille 1 :que béatrice machet vient de antoine simon 13   on n’est que reste-t-il de la madame est la reine des vous avez antoine simon 11 tes chaussures au bas de vous deux, c’est joie et le lent tricotage du paysage     quand du bibelot au babilencore une       dans le numéro exceptionnel de (À l’église 7) porte-fenêtre li emperere s’est       b&acir il existe deux saints portant des voix percent, racontent   la baie des anges langues de plomba la       ( je m’étonne toujours de la introibo ad altare un soir à paris au ] heureux l’homme c’est seulement au       vu (la numérotation des temps de pierres dans la   la production toutes sortes de papiers, sur   ces notes madame chrysalide fileuse là, c’est le sable et apaches :  zones gardées de       "     extraire le plus insupportable chez quatrième essai rares dans les rêves de la "ah ! mon doux pays, c’est le grand   je n’ai jamais non, björg, laure et pétrarque comme et ces antoine simon 2     l’é à cri et à pour egidio fiorin des mots les oiseaux s’ouvrent  la toile couvre les f les marques de la mort sur vos estes proz e vostre     pourquoi i mes doigts se sont ouverts de tantes herbes el pre est-ce parce que, petit, on af : j’entends       allong tout en vérifiant autres litanies du saint nom la rencontre d’une il n’est pire enfer que l’éclair me dure,       crabe- guetter cette chose pur ceste espee ai dulor e bel équilibre et sa je t’enlace gargouille et te voici humanité le nécessaire non       la   3   

les travail de tissage, dans       dans les cuivres de la symphonie (de)lecta lucta   je n’ai pas dit que le       pass&e  les trois ensembles noble folie de josué, peinture de rimes. le texte     &nbs seins isabelle boizard 2005 de proche en proche tous portrait. 1255 : la musique est le parfum de ce pays que je dis est d’abord l’échange des polenta       l̵ toute une faune timide veille quand il voit s’ouvrir, neuf j’implore en vain voici des œuvres qui, le a l’aube des apaches, le lourd travail des meules quand nous rejoignons, en dernier vers aoi dans le respect du cahier des au commencement était pour angelo la brume. nuages       fourr& douze (se fait terre se dans le monde de cette agnus dei qui tollis peccata la cité de la musique les parents, l’ultime       en un       les f le feu m’a le texte qui suit est, bien  l’écriture Être tout entier la flamme       bruyan       dans dernier vers aoi antoine simon 6       la l’appel tonitruant du       dans les avenues de ce pays carles li reis en ad prise sa pour helmut À max charvolen et       les       assis si tu es étudiant en l’impossible     vers le soir sixième tandis que dans la grande       quinze       &agrav  dernier salut au aux george(s) (s est la clers fut li jurz e li v.- les amicales aventures du il y a des objets qui ont la       " marcel alocco a la fonction, antoine simon 3       vaches     " cinquième citationne granz est li calz, si se couleur qui ne masque pas quand les mots       pour très saintes litanies a supposer quece monde tienne je rêve aux gorges montagnesde passent .x. portes,    au balcon chaque automne les dans l’innocence des dernier vers aoi   démodocos... Ça a bien un       pass&e  avec « a la       apr&eg la danse de madame déchirée antoine simon 12 ce qui fait tableau : ce je suis celle qui trompe certains prétendent bien sûr, il y eut c’est la chair pourtant dernier vers aoi j’oublie souvent et cet univers sans carissimo ulisse,torna a a grant dulur tendrai puis paroles de chamantu   (à carcassonne, le 06   est-ce que vous n’avez eurydice toujours nue à pour le prochain basilic, (la     après  si, du nouveau  le "musée       je me le scribe ne retient ecrire les couleurs du monde le travail de bernard       nuage je désire un       &agrav dorothée vint au monde quelque temps plus tard, de souvent je ne sais rien de rare moment de bonheur, antoine simon 29 ce monde est semé       s̵ bribes en ligne a le 19 novembre 2013, à la la vie est dans la vie. se pour raphaël     les fleurs du  dernières mises halt sunt li pui e mult halt poème pour    7 artistes et 1 nous savons tous, ici, que       les       au l’attente, le fruit   ces sec erv vre ile mes pensées restent autre essai d’un le corps encaisse comme il le coeur du 0 false 21 18       le si j’étais un       il un temps hors du madame, c’est notre       sur dernier vers aoi immense est le théâtre et dernier vers aoi le 2 juillet je découvre avant toi   se       deux dernier vers aoi       la quelques textes   un vendredi dernier vers que mort passet li jurz, si turnet a f le feu s’est gardien de phare à vie, au     au couchant le ciel de ce pays est tout       dans dans l’effilé de ainsi va le travail de qui       st pour il n’était qu’un il pleut. j’ai vu la       journ& mais non, mais non, tu il en est des noms comme du la bouche pleine de bulles sur l’erbe verte si est nu(e), comme son nom la réserve des bribes trois tentatives desesperees       dans ils avaient si longtemps, si pour andré villers 1)  les éditions de troisième essai et   que signifie       deux       le la deuxième édition du       apparu allons fouiller ce triangle antoine simon 32     une abeille de pour jean gautheronle cosmos antoine simon 19 sixième       la et nous n’avons rien après la lecture de       le ce qui aide à pénétrer le madame a des odeurs sauvages zacinto dove giacque il mio c’est ici, me pour jean-marie simon et sa il existe au moins deux   ciel !!!! ce poème est tiré du fontelucco, 6 juillet 2000 ainsi alfred…       embarq « voici       juin " je suis un écorché vif. sequence 6   le j’ai relu daniel biga, pour andré il y a tant de saints sur les doigts d’ombre de neige attendre. mot terrible. moi cocon moi momie fuseau un titre : il infuse sa constellations et la chaude caresse de   nous sommes ouverture de l’espace de sorte que bientôt le galop du poème me difficile alliage de mult est vassal carles de madame porte à en ceste tere ad estet ja “le pinceau glisse sur dernier vers aoi     un mois sans dernier vers aoi glaciation entre sa langue se cabre devant le ce jour-là il lui j’ai longtemps attendre. mot terrible.    courant       le très malheureux... antoine simon 30 si j’avais de son de prime abord, il pour jacqueline moretti, la parol

Accueil > Actualité du site

 Les éditions de l’Amourier ont été reçues par l’association Belugo, à Montagnac (près de Pézenas), lors du week end du 1er mai. 
Au programme, lectures de deux des derniers livres parus aux éditions de l’Amourier : La toute pleine de grâce, d’Adeline Yzac, et La légende fleurie de Raphaël Monticelli.
En même temps, la Belugo avait invité Le Musée sauvage (trio), 
J’ai commencé à mettre en ligne des moments de cette rencontre entre musique et textes. dans la rubrique "Écoutez voir", sous le titre "Montagnac, 1er mai 2010".
 
Pendant ce temps, Philippe Chartron mettait en ligne un nouveau texte dans son "Améthode"
Publication en ligne : 8 mai 2010

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette