BRIBES EN LIGNE
      st   d’un coté,   pour théa et ses j’ai parlé ce jour là, je pouvais tant pis pour eux. le 19 novembre 2013, à la nos voix tromper le néant       l̵ temps de pierres À l’occasion de rêve, cauchemar, vous dites : "un le proche et le lointain raphaël   on n’est troisième essai marché ou souk ou montagnesde le 26 août 1887, depuis     le cygne sur on préparait de la l’appel tonitruant du madame chrysalide fileuse merci à la toile de je désire un le lent déferlement janvier 2002 .traverse       pav&ea j’arrivais dans les af : j’entends la mastication des       sur je découvre avant toi quelques autres avant propos la peinture est madame, vous débusquez    de femme liseuse       avant aux barrières des octrois mesdames, messieurs, veuillez de prime abord, il mise en ligne d’un bribes en ligne a torna a sorrento ulisse torna la chaude caresse de       p&eacu de profondes glaouis la vie est ce bruissement       les madame aux rumeurs       reine       sur  “la signification l’instant criblé même si vi.- les amicales aventures       la 1.- les rêves de     l’é nous avons affaire à de violette cachéeton  de la trajectoire de ce       en dans un coin de nice, pour michèle pour jean-marie simon et sa hans freibach : bribes en ligne a       va       sur le nice, le 30 juin 2000 et il fallait aller debout antoine simon 31 c’est vrai       alla un jour, vous m’avez       les ouverture d’une pour andré   pour olivier leonardo rosa       la le soleil n’est pas       soleil et la peur, présente dans l’innocence des depuis ce jour, le site   3   

les dernier vers aoi la tentation du survol, à de soie les draps, de soie       je    en       dans il y a tant de saints sur il ne s’agit pas de j’oublie souvent et il arriva que cher bernard dernier vers aoi   encore une dorothée vint au monde vous deux, c’est joie et onze sous les cercles issent de mer, venent as       les douze (se fait terre se madame dans l’ombre des ce qui fait tableau : ce À peine jetés dans le spectacle de josué dit siglent a fort e nagent e ce abstraction voir figuration c’est seulement au     m2 &nbs nu(e), comme son nom       apparu agnus dei qui tollis peccata présentation du dernier vers aoi première       tourne rm : d’accord sur les petites fleurs des langues de plomba la       le macles et roulis photo 4 pas facile d’ajuster le quelque chose il aurait voulu être heureuse ruine, pensait       object c’est extrêmement  tu ne renonceras pas. pour egidio fiorin des mots       la je crie la rue mue douleur cette machine entre mes lancinant ô lancinant une autre approche de dix l’espace ouvert au   l’oeuvre vit son  l’exposition  comme un préliminaire la giovanni rubino dit a supposer quece monde tienne toutefois je m’estimais       aux le ciel de ce pays est tout 1257 cleimet sa culpe, si me je sais, un monde se antoine simon 24 dernier vers aoi sept (forces cachées qui à la mémoire de dernier vers s’il   voici donc la   en grec, morías       " f le feu m’a Éléments - pour jean marie "l’art est-il macles et roulis photo si j’étais un f qu’il vienne, le feu dernier vers aoi À la loupe, il observa il existe au moins deux j’ai relu daniel biga, douce est la terre aux yeux       su …presque vingt ans plus       pass&e     tout autour à cri et à  martin miguel vient l’homme est  pour jean le   six formes de la     dans la ruela je rêve aux gorges bel équilibre et sa le lourd travail des meules       quinze  monde rassemblé     à       le       &n de proche en proche tous pour michèle aueret ce texte m’a été pour jacqueline moretti, comme une suite de       je me nous viendrons nous masser se placer sous le signe de villa arson, nice, du 17 ...et poème pour     son bien sûrla clers est li jurz et li       glouss moi cocon moi momie fuseau karles se dort cum hume       &agrav       fleure et combien “dans le dessin       outre la poursuite de la mise   je ne comprends plus   si vous souhaitez dernier vers aoi quelque temps plus tard, de tout à fleur d’eaula danse antoine simon 10  hier, 17 s’ouvre la macao grise un homme dans la rue se prend deuxième essai et  riche de mes (À l’église   ces notes       m&eacu i mes doigts se sont ouverts j’ai longtemps traquer  la toile couvre les 5) triptyque marocain madame est toute exode, 16, 1-5 toute       rampan encore la couleur, mais cette portrait. 1255 : passet li jurz, si turnet a       la   un dernier vers aoi       je la brume. nuages les routes de ce pays sont     surgi       gentil granz fut li colps, li dux en  le grand brassage des pour martine, coline et laure démodocos... Ça a bien un pour alain borer le 26 temps de pierres dans la la fraîcheur et la raphaël antoine simon 19 en ceste tere ad estet ja station 5 : comment "ces deux là se       la c’est parfois un pays o tendresses ô mes carissimo ulisse,torna a diaphane est le cinq madame aux yeux       la       bonheu ecrire sur la musique est le parfum de apaches : antoine simon 14 de pareïs li seit la le franchissement des     sur la pente viallat © le château de cet article est paru dans le       ce ecrire les couleurs du monde temps où le sang se quand les eaux et les terres preambule – ut pictura madame est une torche. elle       devant il était question non  le "musée       force écrirecomme on se (elle entretenait le 23 février 1988, il et si au premier jour il bernard dejonghe... depuis antoine simon 27 titrer "claude viallat, inoubliables, les des voix percent, racontent la vie est dans la vie. se       fleur dans le respect du cahier des       le 13) polynésie nous avancions en bas de « voici r.m.a toi le don des cris qui si, il y a longtemps, les prenez vos casseroles et antoine simon 13 voudrais je vous temps de cendre de deuil de 1- c’est dans dernier vers aoi    regardant       marche       la pie attelage ii est une œuvre j’ai en réserve   se    courant    7 artistes et 1 à propos “la les plus terribles antoine simon 25       et tu carles respunt :  “ne pas et te voici humanité pour le prochain basilic, (la dernier vers aoi ce va et vient entre la bouche pleine de bulles envoi du bulletin de bribes on dit qu’agathe bientôt, aucune amarre les oiseaux s’ouvrent quand il voit s’ouvrir, pour jacky coville guetteurs   pour adèle et mouans sartoux. traverse de pour m.b. quand je me heurte l’heure de la bruno mendonça       coude       il le travail de bernard       entre très saintes litanies attendre. mot terrible. est-ce parce que, petit, on ] heureux l’homme l’éclair me dure, et nous n’avons rien rien n’est plus ardu quel ennui, mortel pour       vu       dans sainte marie,   marcel voici des œuvres qui, le antoine simon 20 dans les horizons de boue, de  “comment josué avait un rythme dernier vers aoi dernier vers aoi       vers le soir       o grande lune pourpre dont les tous ces charlatans qui f le feu s’est l’existence n’est « pouvez-vous       au f dans le sourd chatoiement cinquième citationne nécrologie il n’était qu’un  il est des objets sur  avec « a la     [1]  c’est la chair pourtant nous savons tous, ici, que le 26 août 1887, depuis fragilité humaine. pour raphaël le plus insupportable chez dernier vers aoi       chaque       au la parol

Accueil > Actualité du site

RAPHAËL MONTICELLI

<- le 26 avril | 5 mai 2010 ->
29 avril

Nouvelles mises en ligne

Marcel Alocco, Les écritures en patchwork 3, à propos d’Arman et César.

Philippe Chartron, Améthode, Mes pensées restent orientée...

Patrick Joquel, Ephéméride du 2 mai

Et quelques minutes d’une lecture de "Pas une semaine sans madame", à la Belugo, à Montagnac... 

Publication en ligne : 3 mai 2010

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette