BRIBES EN LIGNE
lentement, josué       à quelques autres et la peur, présente       allong autre essai d’un encore une citation“tu langues de plomba la       cette grant est la plaigne e large f toutes mes       midi pour helmut je meurs de soif rossignolet tu la les doigts d’ombre de neige un temps hors du madame est une en 1958 ben ouvre à       maquis       la voici des œuvres qui, le constellations et   iv    vers dernier vers aoi     l’é deuxième deuxième approche de  de même que les et c’était dans soudain un blanc fauche le la deuxième édition du le texte qui suit est, bien      & charogne sur le seuilce qui antoine simon 2       sur premier vers aoi dernier et…  dits de       un       je torna a sorrento ulisse torna "ah ! mon doux pays, les dieux s’effacent de prime abord, il premier essai c’est avez-vous vu     m2 &nbs       l̵ dernier vers aoi la question du récit au seuil de l’atelier f les rêves de marie-hélène       au       voyage       longte sauvage et fuyant comme       j̵ toute trace fait sens. que epuisement de la salle, deux ajouts ces derniers vue à la villa tamaris       un deuxième suite sixième       alla antoine simon 15   (à pour michèle pour maxime godard 1 haute "la musique, c’est le dernier vers aoi le passé n’est pour martine ensevelie de silence, bien sûrla le coeur du lu le choeur des femmes de effleurer le ciel du bout des les petites fleurs des l’existence n’est ce qui fascine chez l’attente, le fruit quand c’est le vent qui religion de josué il cinquième citationne li emperere par sa grant  hors du corps pas exacerbé d’air que d’heures présentation du macao grise dernier vers aoi autre petite voix douce est la terre aux yeux carissimo ulisse,torna a       crabe-    tu sais       sur je suis celle qui trompe   adagio   je régine robin, normalement, la rubrique  au mois de mars, 1166  ce qui importe pour 10 vers la laisse ccxxxii alocco en patchworck © iloec endreit remeint li os le samedi 26 mars, à 15 1) la plupart de ces violette cachéeton le ciel est clair au travers la vie est dans la vie. se li emperere s’est sequence 6   le       apr&eg À perte de vue, la houle des il arriva que j’entends sonner les antoine simon 25 nos voix     quand       &n pour anne slacik ecrire est assise par accroc au bord de  les trois ensembles       le (vois-tu, sancho, je suis f le feu s’est dans le pays dont je vous madame aux rumeurs pourquoi yves klein a-t-il paien sunt morz, alquant     cet arbre que       quinze très malheureux...     pluie du il n’y a pas de plus       journ&       le on dit qu’agathe dernier vers doel i avrat, elle ose à peine et tout avait bernard dejonghe... depuis d’abord l’échange des   pour le prochain fragilité humaine. paysage de ta tombe  et       le (À l’église       la       magnol ( ce texte a on a cru à al matin, quant primes pert     son       jonath j’ai perdu mon       bonhe j’arrivais dans les rien n’est plus ardu aucun hasard si se cinq madame aux yeux dernier vers aoi   (la numérotation des (ma gorge est une     faisant la   voici donc la jamais si entêtanteeurydice halt sunt li pui e mult halt je t’enlace gargouille (josué avait lentement     double les plus vieilles chaque jour est un appel, une   dits de station 5 : comment ajout de fichiers sons dans pour jean-marie simon et sa     dans la ruela si j’étais un le travail de bernard   le 10 décembre la liberté s’imprime à le pendu       longte bribes en ligne a attendre. mot terrible. je dors d’un sommeil de       neige dernier vers aoi trois (mon souffle au matin       sur le sept (forces cachées qui dernier vers aoi au programme des actions dernier vers aoi j’ai en réserve       " ses mains aussi étaient       dans viallat © le château de À l’occasion de de toutes les recleimet deu mult j’ai donc noble folie de josué,   six formes de la   pour théa et ses antoine simon 12 pour raphaël dans le train premier le 15 mai, à pierre ciel antoine simon 5    7 artistes et 1     nous   ciel !!!! pluies et bruines, s’égarer on inoubliables, les       object pas facile d’ajuster le abu zayd me déplait. pas les amants se allons fouiller ce triangle descendre à pigalle, se   je n’ai jamais autres litanies du saint nom j’ai relu daniel biga, il existe au moins deux j’ai longtemps pour jean gautheronle cosmos equitable un besoin sonnerait la littérature de   on n’est antoine simon 11       object pour jean marie   d’un coté, antoine simon 17 antoine simon 32       enfant antoine simon 24       en très saintes litanies josué avait un rythme  les premières   un       le antoine simon 22 dernier vers aoi saluer d’abord les plus     ton de tantes herbes el pre 1257 cleimet sa culpe, si ce jour là, je pouvais avec marc, nous avons dernier vers aoi         &n on croit souvent que le but  c’était       le cet article est paru dans le       sous dernier vers aoi   pour adèle et     oued coulant   que signifie antoine simon 19 a dix sept ans, je ne savais la danse de nous lirons deux extraits de deux mille ans nous nous avancions en bas de sixième tout à fleur d’eaula danse raphaËl dans le patriote du 16 mars où l’on revient heureuse ruine, pensait tout en travaillant sur les l’erbe del camp, ki j’ai donné, au mois nice, le 8 octobre "mais qui lit encore le antoine simon 13    en franchement, pensait le chef,       dans     tout autour comme c’est pour julius baltazar 1 le quand il voit s’ouvrir, à décembre 2001. "moi, esclave" a i mes doigts se sont ouverts deuxième essai antoine simon 6 attendre. mot terrible. rêves de josué, 0 false 21 18 les routes de ce pays sont       dans troisième essai le numéro exceptionnel de carmelo arden quin est une       le pour yves et pierre poher et       la antoine simon 14 attelage ii est une œuvre pour andré       un si, il y a longtemps, les madame porte à rm : nous sommes en entr’els nen at ne pui  “comment toutefois je m’estimais       apr&eg dernier vers aoi se placer sous le signe de toi, mésange à les enseignants : un homme dans la rue se prend il semble possible toulon, samedi 9       l̵       deux d’un bout à buttati ! guarda&nbs les premières le recueil de textes c’est parfois un pays le lourd travail des meules que reste-t-il de la dernier vers aoi a propos d’une f dans le sourd chatoiement       bruyan mi viene in mentemi       " derniers antoine simon 9  “la signification dans les carnets quand les mots  née à je serai toujours attentif à l’appel tonitruant du encore la couleur, mais cette sa langue se cabre devant le démodocos... Ça a bien un on peut croire que martine   ces sec erv vre ile    au balcon temps où les coeurs       deux la communication est mouans sartoux. traverse de il avait accepté sables mes parolesvous juste un dans les hautes herbes       &n       je dans la caverne primordiale       en ce texte m’a été gardien de phare à vie, au le plus insupportable chez comment entrer dans une vous avez deuxième apparition de       la au labyrinthe des pleursils       baie hans freibach :       le passent .x. portes,       rampan eurydice toujours nue à À peine jetés dans le       &       st tendresse du mondesi peu de la mort d’un oiseau. la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

DANIEL BIGA

<- À propos diable et dieu | "Haïkaï !" crie le samouraï ->
Éventail et épouvantail
© Daniel Biga

Les quatre saisons du haïku : automne

Ecrivain(s) : Biga
Clefs : poésie

 

 

 

éventail et épouvantail

sont deux fidèles

du vent

Publication en ligne : 10 novembre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette