BRIBES EN LIGNE
toulon, samedi 9 de nouvelles mises en iigne, tout le problème deuxième suite   un vendredi 1 2 3&nbs la galerie chave qui pour écouter la lecture, 1 2 3&nbs  dernier salut au page précédente retour       la pour julius baltazar 1 le nous dirons donc un jour nous avons le géographe sait tout  de la trajectoire de ce maintenant il connaît le présentation du aller à la bribe suivante       assis      & al matin, quant primes pert page précédente longue assise par accroc au bord de antoine simon 32 aller à la bribe suivante page suivante ► page nous serons toujours ces    de femme liseuse       il derniers page suivante ► page l’entreprise dont je me       sur les  les premières       dans la eurydice toujours nue à 1 2 3&nbs dernier vers aoi depuis ce jour, le site       le seul dans la rue je ris la oiseau tranquille au vol       st bien sûr la 1 2 3&nbs 1 2 3&nbs aller à la liste des auteurs antoine simon 18       mé imagine que, dans la 1) notre-dame au mur violet page suivante ► page toi, mésange à       sur le 1 2 3&nbs       grappes cent dix remarques i► cent 1 2 3 pourquoi yves klein a-t-il reflets et echos la salle a la fin   il ne resta uninstantcouv.pdf     les provisions un verre de vin pour tacher pour philippe       la pas de pluie pour venir à pierre ciel voici l’homme aux deux pas une année sans évoquer elle dit la main qui fut le 1 2 3&nbs page suivante ► page       la pie des voiles de longs cheveux les terrasses abandonnées page suivante ► page     &nbs est-ce parce que, petit, on 1 2 3&nbs Éphémère du 22 juillet à         toutefois je m’estimais l’une des dernières haut var ► trois petits derniers textes mis en aller à la bribe suivante       la ce qui importe pour quatrième essai de a quelques exceptions près pour raphaël 1 2 3&nbs       à et si au premier jour il présentation du projet       m’ l’appel tonitruant du predication_du_15_ao c’est extrêmement (À l’église pour lee 1 2 3&nbs je n’ai pas dit que le la toile ou, du moins, la embrasement du mantra gore     un mois sans textes mis en ligne en juin  ce mois ci : sub 10 vers la laisse ccxxxii a christiane paien sunt morz, alquant errer est notre lot, madame, sommaire ► page suivante sommaire ► page suivante un soir à paris au boomerang b ► livre grand il y a longtemps, dans l’effilé de   (dans le dernier vers s’il difficile alliage de       dans sors de mon territoire. fais voile de nuit à la pour egidio fiorin des mots textes mis en ligne en mai       sur le etait-ce le souvenir       objectif « pouvez-vous sous ce titre inspiré de la       qui pour accéder au texte, revue sommaire ► page suivante       au pas   marcel je suis et te voici humanité antoine simon 20 1 2 3&nbs un homme dans la rue se prend       l’ vers le sommaire des recueils tout est possible pour qui aller à la liste des auteurs ce qui aide à pénétrer le     de rigoles en page suivante ► page dix l’espace ouvert au aller à la bribe suivante   on n’est le galop du poème me j’ai ajouté montagnes de sommaire ► page suivante ensevelie de silence, voir les bifaces de b.   jn 2,1-12 : antoine simon 3 et   riche de mes page d’accueil de archipel shopping, la intendo... intendo ! 0- souviens-toi. sa antoine simon 21       é dernier vers aoi rita est trois fois humble. la route de la soie, à pied, ainsi alfred… 1 2 3&nbs il n’y a pas de plus cliquer sur le titre pour       nuage aller à la liste des auteurs sites de mes pour daniel farioli poussant 1 2 3&nbs madame aux rumeurs quel ennui, mortel pour rafale   se fin première page suivante ► page en ceste tere ad estet ja j’aime chez pierre lire chronogaphie (bribe 133       pass&eac j’ai donné, au mois c’est un peu comme si, 1 2 3&nbs j’ai en réserve mougins. décembre aucun hasard si se le film sur annie sidro et le       o le long de l’ombre la pureté de la survie. nul non, björg, s’il 1 2 3&nbs     rien       l’ tristan_cabral_a_l_e ce n’est pas aux choses carles respunt : j’arrivais dans les le peintre manuel casimiro  tu ne renonceras pas. ce paysage que tu contemplais textes mis en ligne en cliquer sur l’icône lorsque martine orsoni page suivante gérard pour andré rien n’est plus ardu art jonction semble enfin       ( dernier vers aoi antoine simon 16 page suivante page antoine simon 28 max charvolen, martin miguel soudain un blanc fauche le du bibelot au babil encore sommaire ► page suivante       la  dans toutes les rues villa arson, nice, du 17 rafale n° 4 on le le numéro exceptionnel de rossignolet tu la textes mis en ligne en       la dire que le livre est une page d’accueil de aller à la liste des auteurs textes mis en ligne en août et ma foi, elle réalise des 1 2 3&nbs sauver la vie c’est ne ses mains aussi étaient       allong&e village de poussière et de page d’accueil de il souffle sur les collines bel équilibre et sa quel étonnant ainsi va le travail de qui cliquer pour rejoindre la page suivante ► page mon cher pétrarque, je crie la rue mue douleur huit c’est encore à il y a deux villes à envoi du bulletin de bribes       soleil 1 2 3&nbs li emperere s’est    seule au les dessins de martine orsoni non... non... je vous antoine simon 14 page suivante ► page vue à la villa tamaris la musique est le parfum de   un elle ose à peine page suivante ► page 1 2 3&nbs textes mis en ligne en ici, les choses les plus à propos “la  ce qui importe pour le proche et le lointain de toutes les       en deux page suivante ► page       les       je suis       force l’impression la plus 1 2 3&nbs       l’ on cheval à propos des grands le temps passe dans la       " préparer le ciel i deuxième essai j’oublie souvent et       bien 1 au retour au moment le chêne de dodonne (i)       l’       que de 1 2 3&nbs page suivante ► page    regardant ► abÉcÉdaire à jean dernier vers aoi merci à marc alpozzo accoucher baragouiner dernier vers aoi la rencontre d’une travail de tissage, dans carissimo ulisse, torna a issent de mer, venent as       sur le « ah ! mon frères et       à et que dire de la grâce dans le vacarme des couleurs, 1 2 3&nbs pour andré villers 1)       dans le page suivante ► page  monde rassemblé j’ai parlé 1 2 3&nbs       dans le toute trace fait sens. que et tout avait l’ami michel dernier vers aoi au programme des actions 1 2 3&nbs (vois-tu, sancho, je suis 1 2 3&nbs vers le sommaire des recueils     m2   au labyrinthe des pleursils page suivante ► page présentation du projet quand les mots       sur quand c’est le vent qui de soie les draps, de soie et encore   dits à la mémoire de christian de profondes glaouis je découvre avant toi granz est li calz, si se ce 28 février 2002. fragilité humaine.       ce qui la fraîcheur et la et il fallait aller debout aller à la bribe suivante cette machine entre mes mult ben i fierent franceis e au commencement était page précédente page pour robert       jardin 1 2 3 rafale       au       pour  si, du nouveau cent dix remarques i► cent antoine simon 25 le tissu d’acier aller à « tu sais ce que antoine simon 5 écrire comme on se iloec endreit remeint li os       au soir abstraction voir figuration       " clere est la noit e la biboon. plus qu’une saison.       "je les plus terribles sommaire ► page suivante     pluie du se placer sous le signe de les amants se merci au printemps des c’était une très jeune voudrais je vous juste un mot pour annoncer titrer "claude viallat, page suivante ► page <script           le ciel page d’accueil de la parol

Accueil > Actualité du site > ARCHIVÉS

ARCHIVÉS


  • 18 mars 2010

    Bribes en ligne a été ouvert en février 2009.
     
    Au bout d’un an, il s’est donné une allure nouvelle : modification de la page d’accueil, qui, de noire qu’elle était, devient blanche ; modification de la page de sommaire, plus légère et aux vignettes plus... disciplinées... Modification des pages de présentation des rubriques.
     
    Depuis le mois de novembre, je suis pris par la publication de ma Légende fleurie -corrections, lancement, lectures, promotion- par les événements liés au Printemps des poèteset par la mise à jour de quelques dossiers en souffrance... Du coup, j’ai moins travaillé au site. 
     
    Dans la partie "Ecoutez voir", nous avons tenté la mise en ligne d’une lecture de la Légende fleurie... A la Bibliothèque Louis Nucera, de Nice, le 27 février 2010...
     
    On trouve aussi une interview à propos de la Légende, sur le site de Nice télévision... 
     
     
    Me revoici dans le site... un peu... Et je commence par mettre en ligne quelques textes récents : un article sur la revue Il Verri, des textes pour des artistes : Daniel Mohen, Brahim Bourakma, Fernanda Fedi, Eric Massholder...
     
    Hommage à l’ami Edmond Vernassa, qui vient de nous quitter.
  • 8 mars 2010

    Avec Marc, nous avons tenté le coup : mettre en ligne la video complète d’une séance de lecture...
    Il s’agit de la lecture que j’ai donnée le 27 février 2010, à la Bibliothèque Louis Nucéra, à Nice pour présenter ma Légende fleurie...
    Autant je suis sûr qu’il serait utile que je continue à mettre en ligne l’entretien que m’avait accordé Michel Butor et que je poursuive avec les autres entretiens (Aurélie Nemours, Jacques Matarasso, Albert Chubac etc.) que j’avais réalisés pour le compte du Centre Régional de Documentation Pédagogique de Nice, autant je ne suis pas sûr qu’il soit très pertinent de mettre en ligne une lecture... J’attends les réactions et verrai à l’usage...
     
  • 16 décembre 2009

    Merci à Marc Alpozzo d’avoir référencé le site de Bribes en ligne. Je ne sais depuis quand... Mais c’est toujours un grand bonheur de trouver ce genre de choses... J’ai, à mon tour, référencé son blog dans la partie "écoutez voir".

     

  • 10 décembre 2009

    Envoi du bulletin de Bribes en ligne n° 10.
    Sont signalées les contributions de
    Nathalie Riera, Orange tree
    Alain Freixe, Noir d’en bas
     
    Ainsi que les ajouts dans les recueils de
     
    Georges Badin, Pas à Pas
     
    Est rappelé que sont en attente : quelques textes de Rémy Durand et un recueil de Philippe Chartron...
     
    Le rythme de mise en ligne a été perturbé par le changement de version du logiciel.
     
    La gestion de deux nouvelles rubriques : "l’actualité du site" et "les carrnets intermittents".
     
    Le travail que m’a demandé La Légende fleurie, ma prochaine publication aux éditions de l’Amourier.
     
    Signalée : l’offre particulière que fait l’Amourier, le panier fidélité ; une assez belle réponse aux problèmes de diffusion et distribution qui se posent aux éditions alternatives... 
     
  • 23 novembre 2009

    Le 28 novembre, mise en ligne de Orange trees de Nathalie Riera
     
    Le 25 novembre, mise en ligne de la 10e déambulation de Patrick Joquel
    Reçu l’annonce de parution au mois d’avril du recueil de Pascal Boulanger, Un ciel ouvert en toutes saisons, aux éditions "Le corridor bleu",
    Commande au Corrdidor bleu, 185, rue Gaulthier de Rumully, 80000 Amiens.
     
    Le 23 novembre, référencement du site de la revue texture.
    Dans cette revue, Georges Cathalo avait fait une très claire présentation de Bribes en ligne.
    Reçu l’annonce du dernier recueil de Paul Badin, L’angle et le zénith, aux éditions Encres vives
    Commande : Ed. Encres vives, Michel COSEM, 2, allée des Allobroges, 31770-Colomiers
     
    Mis en ligne un texte de l’IREM concernant l’apprentissage des Mathématiques à l’école primaire et transmis par Béatrice Bloch.
    Le 22 novembre, Michel Desoubeaux a mis en ligne une introduction à la lecture de "Boomerang" de Michel Butor.
  • 21 novembre 2009

      

    Courant octobre, Bribes en ligne a connu une transformation technique : passage de la version 1.9 à la version 2.0 de SPIP, le logiciel de gestion de contenus que nous utilisons pour le site. 
    Résultat : meilleure ergonomie d’ensemble. Quelques problèmes de détail, réglés petit à petit.
     
    Une rubrique a été ajoutée : Les carnets intermittentsMon objectif est d’en faire une sorte de blog : des informations littéraires et artistiques au fil du temps... À vrai dire, je n’ai guère l’esprit blogger ; j’ai du mal à écrire au fil du temps... Ce sera un essai... intermittent... 
     
    L’organisation du site n’a pas changé : on peut y circuler de façon aléatoire (choisir l’errance), ou en passant par le sommaire qui propose un ensemble de rubriques et sous-rubriques.
     
    Nouveau Recueil : 
    Marcel Alocco, Écritures en Patchwork, 2, ensemble des textes critiques, est en cours de mise en ligne
     
    Poursuite de la mise en ligne des recueils de
    Daniel Biga a désormais mis en ligne plus de 200 haïkus du Sentier qui serpente
     
    Paul Badin, Pas à pas 
     
     
    Patrick Joquel, Déambulations
     
    Alain Freixe, Dialogues
     
    Je profite de ce bulletin pour signaler l’ouverture du site personnel de Martin Miguel. Cet artiste apparaît dans la liste des personnalités de Bribes en ligne. Son site est désormais répertorié dans la rubrique Ècoutez voir (sous-rubrique "artistes en ligne")
  • 10 septembre 2009

    Depuis le 20 juillet, Bribes en ligne a reçu quotidiennement, comme annoncé, des haïkus de Daniel Biga, des Pas à Pas de Paul Badin, et une trentaine de Tickets à conserver d’Antoine Simon.
    D’Anne Gérard sont parus trois nouveaux chapitres de Figlia di Puttana ; d’Yves Ughes, trois de ses prédications, de Michel Butor, trois nouveaux écrits sur Rimbaud.
     
    Alain Freixe a donné un nouveau texte : Comme on tombe amoureux, et Patrick Joquel a ajouté une déambulation...
     
    Enfin, j’ai mis en ligne un texte un texte que j’avais écrit à partir de photos et dessins de Jacques Clauzel, paru en 2006 , Mâcles et roulis.
     
    A quelques exceptions près, les fiches des Personnalités n’ont pas été travaillées, tandis que quelques liens ont été mis à jour.
     
    Soit, au total, plus de 160 nouvelles pages dont je vous souhaite bonne lecture.
  • 20 juillet 2009

    Outre la poursuite de la mise en ligne des Haïkus de Biga et des Ecrits sur Rimbaud de Michel Butor, J’avais annoncé, pour l’été, deux nouveautés : les Pas à Pas de Paul Badin et les Prédications d’Yves Ughes.

    Deux autres auteurs m’ont fait parvenir des textes : Antoine Simon et Anne Gérard. Deux voix très différentes qui m’ont retenu toutes deux. 

    Antoine Simon a déjà publié ses Tickets à conserver aux éditions Plaine page. Anne Gérard est en cours de rédaction de Figli di Puttana. L’un comme l’autre m’intéressent parce qu’ils installent leur motif d’écriture dans le quotidien et la banalité. Du reste, la démarche d’Antoine Simon, qui manuscrit ses textes d’abord sur des tickets de caisse (autoroute, restaurants, stations service, grandes surfaces...), n’est pas sans rapport avec celle d’Anne Gérard qui, dans sa pratique de peintre, utilise des logos et sigles de consommation.

    Les textes d’Antoine Simon seront mis en ligne au jour le jour (comme pour Paul Badin et Daniel Biga). Ceux d’Anne Gérard paraîtront à de plus grands intervalles (comme pour Yves Ughes et Michel Butor).

  • 11 juillet 2009

    Bribes en ligne a été rendu public en février 2009.

    Chaque jour, Il est visité en moyenne par une quarantaine d’internautes.

    Il a reçu des contributions de

    Jean-Marie Barnaud, Daniel Biga, Albertine Benedetto, Béatrice Bonhomme, Michel Butor, Jean Gabriel Coscullulela, Henri Desoubeaux, Alain Freixe, Jean-Luc Gastecelle, Patrick Joquel, Béatrice Machet, Jean-Loup Martin, Katy Remy, Nathalie Riera, Yves Ughes.

    Depuis le 27 juin, date du dernier point sur l’actualité du site, de nouvelles pages ont été mises en ligne :

    des haïkus de Daniel Biga, dans le recueil Le sentier qui serpente ;
    la totalité du texte Comment écrire sur Jasper Johns, et Rimbaud vu d’Extrême-Orient par Michel Butor ;
    la suite de l’étude de Transit par Henri Desoubeaux avec une approche des 13 lectures dans le calme genevois et 8 éclaircies dans l’épaisseur du Nord-Ouest ;
    3 textes d’Alain Freixe, qui ont donné lieu à des livres d’artiste : À la bonne ombre, tombe tombé et Aux yeux de ce qui nous aime ;
    la suite des déambulations de Patrick Joquel : À propos de camera
    et une libre réflexion sur la poésie par Nathalie Riera : Poésie, pourquoi ? comment ?
     
    Durant l’été, seront mis en ligne trois autres Écrits sur Rimbaud de Michel Butor et quatre Prédications d’Yves Ughes.
    Chaque jour Daniel Biga ajoutera un haïku au Sentier qui serpente

    A partir du 20 juillet, Paul Badin donnera chaque jour un fragment de ses "Pas à pas" ; l’auteur précise qu’il s’agit conversation souterraine avec Jean-François Dubois. Il ajoute : "Ce texte n’existe pas par lui-même. Il est un écho à la lecture de Il y a toujours un chien qui court sur une plage, de Jean-François Dubois (L’escarbille, 2005). Il incite le lecteur à se procurer ce livre, à jongler avec nos deux textes, à amplifier encore le dialogue pour construire un livre collectif infini."

     

     

     

     

  • 27 juin 2009

    Le bulletin de "Bribes en ligne" n° 4

     

    Merci tout d'abord à Lucien Massaert d'avoir établi un lien sur ces Bribes dans sa présentation du travail de Pierrette Bloch sur son blog "Dessin dans un champ élargi"

    Depuis le 10 juin, 75 nouvelles pages ont été mises en ligne.

    Trois recueils sont maintenant complets:

    Glossolalies (Albertine Benedetto)

     

    Dialogue avec Rimbaud sur l’itinéraire d’Addis-Abbeba à Harrar (Michel Butor) (merci à Florence Trocmé d'avoir pointé ce texte depuis son marqueur de liens Delicious.com)

     

    Je serai le pilote aux yeux toujours ouverts (Jean-Loup Martin)

     

    Daniel Biga continue à nous offrir sa promenade quotidienne en Haïku, Le sentier qui serpente

     

    Henri Désoubeaux poursuit son étude de Transit de Michel Butor avec une analyse de 13 stations dans le tourbillon parisien

     

    Michel Butor a commencé la livraison d'un nouveau texte, Comment écrire sur Jasper Johns, une approche tourbillonnante du peintre qui fait se heurter des bribes de Mobile, le texte qu'il a ramené de son voyage aux Etats-Unis en 1962, une lecture de l'oeuvre de Jasper Johns et la présentation de son propre processus d'écriture sur l'art.

     

    Béatrice Machet propose un 4ème texte: 3  puis  8  puis infini ... retournements

     

    Les mises à plats numériques de Max Charvolen ont été installées en fond d'écran du Chantier des Bribes (Volume V).

    Rappel: l'entrée du chantier est réservée aux lecteurs assez inconscients pour demander à suivre la lente rédaction des volumes 5 à 9, qui sont admis sur le chantier, et... qui acceptent de se munir d'un casque.

    Dans la partie cachée -et inaccessible- du site, se prépare la deuxième série de La légende fleurie, dont on pourra lire la première série dans Les Rossignols du Crocheteur. Pour l'instant, même avec un casque, cette partie de l'atelier du crocheteur, reste interdite.

    Comme toujours, je continue la rédaction des fiches des Personnalités qui apparaissent dans le site.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50

Clefs
Année de rédaction :
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Éditeur :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP