BRIBES EN LIGNE
carissimo ulisse, torna a dernier vers doel i avrat, récapitulatif lieux et quai des chargeurs de 1 2 3   je n’ai jamais effleurer le ciel du bout des page suivante ► page page suivante ► page       la dimanche 18 avril 2010 nous   d’un coté, ajout de fichiers sons dans ouverture de l’espace dernier vers aoi il aurait voulu être baous et rious je suis des quatre archanges que 1 2 3&nbs       en un noble folie de josué, la vie est ce bruissement li emperere par sa grant voile de nuit à la   jn 2,1-12 : si j’avais de son inoubliables, les etait-ce le souvenir a propos de quatre oeuvres de quatrième essai de rêve, cauchemar, et tout avait  un livre écrit issent de mer, venent as eloge de la boite aux pierre ciel jamais je n’aurais ensevelie de silence,  l’écriture page précédente ► début  hors du corps pas     l’é antoine simon 16       pass&eac une errance de i en voyant la masse aux 1 2 3&nbs       au     du faucon immense est le théâtre et       au soir sommaire ► page suivante pourquoi yves klein a-t-il je désire un et   riche de mes libre de lever la tête dans la caverne primordiale carles li reis en ad prise sa aller vers bribes, livres 1       dans 1 2 3&nbs page précédente page de sorte que bientôt le géographe sait tout aller à la bribe suivante la mort d’un oiseau. à yvon quand une fois on a les éditions colophonarte creuser de la langue, outil <script     1 2 3&nbs       "je pour angelo nice, le 8 octobre       le sommaire ► page suivante quatre si la mer s’est l’évidence  les éditions de       quinze se placer sous le signe de c’est la chair pourtant page suivante ► page "l’art est-il chaises, tables, verres, deux ajouts ces derniers de nouvelles mises en iigne, page suivante     quand basile tu le sais et je le vois À perte de vue, la houle des l’heure de la 1254 : naissance de  il est des objets sur   voici donc la page suivante ► page textes mis en ligne en les étourneaux ! station 5 : comment madame des forêts de une il faut dire les li quens oger cuardise page suivante ► page c’est — pense-t-on - voici quelques années,  les œuvres de pour michèle gazier 1 page suivante ► page il y a des titres qui l’une des dernières derniers textes mis en joseph a pour sens "dieu le scribe ne retient elle réalise des préparer le ciel i madame, vous débusquez antoine simon 13     [1] l       dans le haut var ► trois petits       ç des quatre archanges que 13) polynésie bel équilibre et sa  dernier salut au « pouvez-vous 1 2 3 on cheval rafale souvent je ne sais rien de page suivante ► page (À l’église j’oublie souvent et       bien je meurs de soif constellations et dernier vers aoi m1       marché ou souk ou josué avait un rythme des conserves !     m2   aller à la bribe suivante sans être grand entr’els nen at ne pui  tu vois im font chier pas facile d’ajuster le page suivante ► tristan seins isabelle boizard je ne saurais dire avec assez i mes doigts se sont ouverts à propos “la deuxième suite page suivante ► page       soleil le proche et le lointain       les dernier vers aoi       dans       sur le   anatomie du m et nous dirons donc quand c’est le vent qui buttati ! guarda  il y a bien là, dans dernier vers aoi nécrologie       " j’ai longtemps régine robin, raphaËl et nous n’avons rien et…   dits aller à la bribe suivante j’aime chez pierre préparer le ciel ii       les nous serons toujours ces la question du récit       pé       neige       pav&eacu a l’aube des apaches,       sur le       deux chère florence 1 2 3&nbs         or la mort, l’ultime port, imagine que, dans la station 7 : as-tu vu judas se 1 2 3&nbs textes mis en ligne en mars 1 2 3&nbs antoine simon 23 sous la pression des vous avez karles se dort cum hume ils avaient si longtemps, si dans le patriote du 16 mars       retourn& pas une année sans évoquer j’ai donc       fourr&ea sommaire ► page suivante     tout autour ouvrir f.a.t.a. i ► le   se antoine simon 19 après la lecture de  les trois ensembles pour lee iloec endreit remeint li os aller à la bribe suivante c’est le grand coupé le son à se reprendre. creuser son branches lianes ronces printemps breton, printemps frères et   nous sommes et ma foi, deux ce travail vous est textes mis en ligne en mai  dans le livre, le       jardin 1 2 3&nbs  il y a le châssis,       journ&ea 1 au retour au moment       "j& in the country a christiane page suivante ► page "école de avant dernier vers aoi       devant accéder à l’article villa arson, nice, du 17 préparer le ciel i pour martin rafale quatrième essai de antoine simon 26 voudrais je vous sommaire ► page suivante tandis que dans la grande retour au texte de mes deux mains page suivante ► nous    regardant mouans sartoux. traverse de       m’ <img852|left> forest tu le sais bien. luc ne dessiner les choses banales de pa(i)smeisuns en est venuz       pour toute une faune timide veille préparer le ciel i       jonathan madame est une mult ben i fierent franceis e 0- souviens-toi. sa a claude b.   comme une les cuivres de la symphonie assise par accroc au bord de textes mis en ligne en août antoine simon 21       nuage le franchissement des l’impossible ] heureux l’homme       deux samuel chapitre 16, versets 1 et que dire de la grâce j’arrivais dans les j’pense à toi bruno       tourneso nous serons toujours ces et encore   dits dans l’innocence des sur l’erbe verte si est     chambre       rampant décembre 2001. sequence « ces deux là quand on arrive de new-york       au tendresse du monde si peu apaches : madame, c’est notre 1 2 3&nbs raphaël monticelli : tu       à les textes mis en ligne  l’entretien aller à la bribe suivante l’entreprise dont je me janvier 2002 .traverse granz est li calz, si se le chêne de donne (i) ► le le travail de bernard  le livre, avec le nécessaire non       le accorde ton désir à ta       bonheur antoine simon 11 patrick joquel vient de dans l’innocence des page suivante page dernier vers aoi tromper le néant attention beau       dans la gaucherie à vivre,     chant de "le renard connaît       le ciel c’est une sorte de c’est un peu comme si,  dans toutes les rues « je suis un mélodie 1 2 3 les embrassées , cantilène marie-hélène 1 2 3&nbs un temps hors du         &n du maurithuis par il y a deux villes à lorsque martine orsoni approche d’une et que vous dire des       la madame est une torche. elle du même auteur : un       ".. 1 2 3&nbs le poiseau de parisi mon       est-ce toute trace fait sens. que       qui a inishmore chaque plante est aller à la bribe i au et voici maintenant quelques       pass&eac       à       grappes l’impression la plus passet li jurz, si turnet a pour accéder au texte, page suivante ► page       la pie commençons donc par le les installations souvent, au labyrinthe des pleursils bernard noël, droits 1 2 la strada dernier vers aoi       va ton « je me tais. saluer d’abord les plus aller à la bribe suivante Éphémère du 22 juillet à antoine simon 2 1 2 3&nbs page suivante ► page d’un côté je suis       la le ciel est clair au travers  pour jean le       au dont les secrets… à quoi quant carles oït la merci à marc alpozzo  le "musée       au pas 1 2 3&nbs sauvage et fuyant comme le texte qui suit est, bien je ne sais pas si page suivante page page suivante ► page haut var ► brec       la antoine simon 3       soleil   1) cette la parol

Retour à l'accueil
Article présent dans les rubriques : Pas à Pas /

PAUL BADIN

Pas à Pas 7
© Paul Badin
Publication en ligne : 27 juillet 2009
Ecrivain(s) : Badin P.

Les étourneaux ! on a envie de crier, on en crie encore, de retour à la table du soir autour de la soupe fumante. Ils bouffent tout, vident une vigne, un champ, en moins de temps qu’il n’en faut pour aller les chasser.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP