BRIBES EN LIGNE
présentation du a l’extrémité du page précédente retour ainsi alfred… madame dans l’ombre des   est-ce que il a surgi sans crier passent .x. portes,       le ki mult est las, il se dort (ô fleur de courge...       nuage       la pie bernard noël en débat des quatre archanges que       retourn& douze (se fait terre se il ne s’agit pas de la fraîcheur et la madame, vous débusquez glaciation entre paru en ce mois de juin 2021, charogne sur le seuil ce qui fin première aller à la bribe suivante     les provisions mis en ligne durant voile de nuit à la textes mis en ligne en mai cette machine entre mes mais jamais on ne page précédente page a propos d’une comme ce mur blanc textes mis en ligne en le plus insupportable chez les éditions colophonarte 1 2 3&nbs essai de nécrologie, page suivante ► page 1 2 c’est je reviens sur des cet article est paru difficile alliage de   je ne comprends plus j’arrivais dans les normal 0 21 false fal madame des forêts de       ".. antoine simon 2 sites de mes le geste de l’ancienne, le chêne de dodonne (i) démodocos... Ça a bien un       dans le sixième page d’accueil de epuisement de la salle, j’ai ajouté page suivante ► page aller à la liste des auteurs me voir les œufs de       six voudrais je vous  je ne voulais pas       la pour andré       sur le 1 2 3&nbs   encore une ouverture de l’espace la chaude caresse de dans le pain brisé son je suis vedo la luna vedo le 13) polynésie descendre à pigalle, se nouvelles mises en À perte de vue, la houle des dernier vers aoi 19 mars 2022, savigny sur le long de l’ombre       sur   pour le prochain     oued coulant aucun hasard si se page suivante ► page       chaque   en grec, morías dans le patriote du 16 mars le grand combat : sequence   ces sec erv vre ile tous feux éteints. des page suivante ► page je me souviens de page suivante ► page       la       le page suivante ► page ce jour-là il lui i en voyant la masse aux bal kanique c’est       qui rafale n° 3 des vers le sommaire des recueils onze sous les cercles   le texte suivant a ■ cézanne en peinture se placer sous le signe de tu le sais et je le vois mélodie voir les bifaces de b. violette cachée ton 1 2 3&nbs page d’accueil de quand c’est le vent qui page suivante ► page 1- c’est dans le ciel est clair au travers « la musique,       à grande digue est dispersée histoire de signes . aller à la liste des auteurs 1 2 3&nbs les terrasses abandonnées la vie est ce bruissement page suivante ► page la force du corps, 1 2 3&nbs raphaËl   dits de     cet arbre que baous et rious je suis exposition et ouvrage de page suivante gérard       le 1 2 3 en aller à la bribe suivante tout le problème voir aussi boltanski galerie       dé qu’est-ce qui est en pour andré villers 1) page suivante ► page 1 2 3&nbs       fourr&ea page suivante ► page 1254 : naissance de cliquez sur l’icône derniers textes mis en antoine simon 13 {{}} on trouvera la toutes sortes de papiers, sur sommaire ► page suivante   se  avec « a la page suivante ► page sous l’occupation quelques textes   un vendredi la danse de le nécessaire non au labyrinthe des pleursils centre georges « et bien, 1 2 3&nbs "pour tes li emperere s’est 1 2 3&nbs « je suis un       il dernier vers aoi       pass&eac dix l’espace ouvert au dernier vers aoi approche d’une 1 2 3&nbs   À léon-gontran la tentation du survol, à madame déchirée page suivante ► page station 7 : as-tu vu judas se   ces notes vers le sommaire des recueils certains prétendent jamais si entêtanteeurydice la mort, l’ultime port,    en quel étonnant une errance de depuis le 20 juillet, bribes    7 artistes et 1 page suivante ► page oiseau tranquille au vol le chêne de dodonne (i) j’pense à toi bruno villa arson, nice, du 17 voici des œuvres qui, le 1 2 3&nbs pénétrer dans ce jour, le soleil n’est pas page d’accueil de écrire comme on se torna a sorrento ulisse torna haut var ► brec 1 2 3&nbs page d’accueil de       crabe-ta 1 2 3&nbs antoine simon 9 dessiner les choses banales   on n’est     longtemps sur le 28 novembre, mise en ligne (de)lecta lucta   c’est la peur qui fait       à 1 2 un texte page d’accueil de nu(e), comme son nom la vie humble chez les passet li jurz, si turnet a       j’ dans ma gorge page d’accueil de derniers textes mis en nos voix sous la pression des aller à la bribe suivante 1. il se trouve que je suis   au milieu de page d’accueil de aller à la bribe suivante       ma mouans sartoux. traverse de je t’enlace gargouille   1) cette à yvon « oui, je sais bien ce qu’il dernier vers aoi       bâ pour jean-louis cantin 1.-       embarq à la mémoire de christian a l’aube des apaches, préparer le ciel i aller au sommaire des le scribe ne retient   pour théa et ses toi, mésange à très malheureux... les dessins de martine orsoni art jonction semble enfin       la après la lecture de paien sunt morz, alquant et tout avait    de femme liseuse voici l’homme aux deux cent dix remarques i► cent exposition de la série  l’entretien abstraction voir figuration page suivante ► page       & ecrire, la vie en dépend, antoine simon 21  epître aux à raphaël retour au texte et…   dits un besoin de couper comme de  les œuvres de tendresse du monde si peu de pa(i)smeisuns en est venuz alla lingua lingua madre à propos “la premier vers aoi dernier madame est toute dernier vers aoi ce texte m’a été pour écouter ce moment de page suivante ► page page précédente retour m1       l’envers de deux nouveauté, voici quelques années, dernier vers aoi j’ai donné, au mois voir document expo boltanski comment entrer dans une mult est vassal carles de depuis ce jour, le site       apparu on cheval thème principal : 1 2 3&nbs décembre 2001. attendre. mot terrible. et c’était dans       pav&eacu 1 2 3&nbs       dans le 1 2 3&nbs sommaire ► page suivante et que vous dire des le lent déferlement antoine simon 18 page suivante ► page on préparait         alocco, au château de passet li jurz, la noit est sommaire ► page suivante page suivante ► page     du faucon antoine simon 25 vous, dont l’âme, le equitable un besoin sonnerait al matin, quant primes pert l’eau froide de l’anse carmelo arden quin est une       sur le 1    le recueil que       dans le aller à la bribe suivante  ce qui importe pour (À l’église si j’avais de son sommaire ► page suivante ce n’est pas aux choses pour raphaël l’impression la plus le lourd travail des meules   né le 7 aller vers le musicien nègre page d’accueil de effleurer le ciel du bout des ce qu’un paysage peut       reine naviguer dans le bazar de pour martin antoine simon 10 intendo... intendo ! deus li otreit (la sue) percey priest lake sur les pour gilbert       cerisier sauras-tu lui répondre textes mis en ligne en mars  il y a le châssis, rafale n° 12 où       jonathan très saintes litanies cent dix remarques i► cent page suivante ► page   marcel merci à marc alpozzo quatrième essai de l’heure de la page d’accueil de page d’accueil de traquer page suivante ► page       un vers le sommaire des recueils l’instant criblé       "       avant tandis que dans la grande préparer le ciel i chère florence     pour accéder rita est trois fois humble.       le long       la en ceste tere ad estet ja ecrire les couleurs du monde la communication est 1 2 3&nbs rafale n° 7 un pour lee  l’exposition          <script     a propos de quatre oeuvres de dans les carnets   tout est toujours en giovanni rubino dit le chêne de dodonne (i)       à la parol

Retour à l'accueil
Article présent dans les rubriques : LIVRE 4 : EXPANSIONS /

 

 

 

 

La géométrie est un plaisir fasciste et le dénombrement est concentrationnaire. Garde-toi, Josué, d’explorer d’inutiles possibles, d’user du chiffre et du
compas : quand tu croiras avoir saisi le monde, c’est que tu le considèreras derrière tes grilles... Croirais-tu maîtriser le feu en le couvrant d’un voile ?

LUIGI

LAURA

ERSILIA

GENOVEFFA

GIOVANNI

MARIA-LUISA

RAFFAELLE

MARIO

TERESA

ALBERTO

MARIA

GINA

MASSIMO

MARIANNINA

ALFONSO

MIMMA

DANTE

SANTINA

ROBERTO

RENZO

VANNI

IVANA

JEAN-LOUIS

GENEVIEVE

TONI

PIER LUIGI

MASSIMINO

GINA

LAURA

LOUIS

LAURA

MARIANNE

Aurais-je voulu vous tromper ? L’aurais-je pu ?

POPAUL

BEBERT

GILOU

ALAIN ET MIMILE

CLOCLO

GERARD

HUGUETTE

YVON

ALFREDO

IRMA

MINGHINA

MARC

ERCOLE

PIERROT

DOMINIQUE

DOMINIQUE

JEAN-PIERRE

JEAN-LOUIS

RENE

SERGE

JEAN-CLAUDE

PIERRE

ENZA

PHILIPPE

MICHEL

RENEE

CHRISTIAN

MARIE-FRANCE

MIREILLE

HELENE

JEAN-LOUP

JEAN- MARIE

ARMELLE

CHARLINE

MAX

MARCEL

NOEL

CLAUDE

MARTIN

SERGE

LOUIS

VIVIEN

CARMELO

PATRICK

ALBERT

BERNARD

FRANÇOIS

GUILLAUME

SIMONE


Mes bras brisés mes bras tendus tu te retiens mon peuple tu te retiens

JEAN-PIERRE

CLAUDE

JACQUELINE

CLAUDIE

MAURICE

LAURENCE

MARC

GEORGES

HENRI

JEAN-LUC

CHRISTIANE

GENEVIEVE

PATRICK

PATRICK

SERGE

MARIANNE

HENRI

CHARLES

RAYMOND

 

 

mon lit seul à ma terre m’attache et de ma terre je fais mon lit, mât et ancre en mon voyage

BEATRICE

MARTINE

ANNE

LAURENCE

PASCALE 

VALERIE

STEPHANE

MARIELLE

CHRISTOPHE

LOUIS

JACQUES

DANIELE

BRUNO

ELSA

MARCEL

MARTIN

MAX

NOEL 

HELENE

TITA -

MICHELE

CLAUDE

PATRICK

DANIEL

CLAUDE

PIERRE

ALEX

OMAR

ALBERTO

JEAN-FRANÇOIS

MARIE-DOMINIQUE

JEAN

GENEVIEVE

MANUEL

MICHEL

Qui êtes-vous qui êtes

ROBERT

PIERRE

JEAN-MARC

JEAN-MARIE

CLAUDINE

REGINE

MATHIEU

MARIE-CLAUDE

MONIQUE

GEORGES

PIERRE

MARIE

CELESTINE

JEAN

FRANÇOIS

ANNIE

NICOLE

CHRISTIAN

NADIA

IDA

JOSIANE

JACQUES

KELLI

JACQUES

 

Ainsi nous naviguions ainsi nous approchant de contrées in connues in terdites quand la montagne la m

SYLVAIN

ROSELINE

ROGER

ROGER

SEBASTIEN

FRANCINE

HENRI

ANNICK

FRANÇOIS

KARIM

SONIA

ROMAIN

GERARD

AZIZ

VIVIEN

ODETTE

NICOLAS -

FRANÇOISE

RICHARD

MURIELLE

JOHANNE 

BRUNO

ESTELLE

ZAKIA

YANN

DENISE -

PASCAL

PAUL

THIERRY

MARINA

SYLVIE 

AHMED

LAURENT

ERIC

EMMANUELLE

SABINE

CECILE

LUCIEN

GERARD -

JEAN-JACQUES

GUILLAUME

ARTHUR

MARCEL

JEAN

SEVERINE

FLORENT

CORINNE

JEAN-MARC

LYANE

SYLVIE

MICHAELA

MICHEL

MYRIAM

 

 

 

 

 

Tu es le rêve d’une ombre, dit Dieu, en s’estompant.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP