BRIBES EN LIGNE
page suivante ► page  monde rassemblé       je suis       grimpant page suivante ► page  les œuvres de page précédente retour à intendo... intendo ! agnus dei qui tollis peccata dix l’espace ouvert au je rêve aux gorges li quens oger cuardise       pass&eac sainte marie, c’est la peur qui fait il n’était qu’un  les trois ensembles       su lou de sorte que bientôt recleimet deu mult elle réalise des       pour dans le vacarme des couleurs, c’est ici, me      & pour ma (de)lecta lucta   equitable un besoin sonnerait dernier vers aoi a propos de quatre oeuvres de journée de     quand basile dernier vers aoi « ces deux là page suivante ► page dans le train premier la danse de       le vent avant même de commencer, c’était une page suivante ►   les madame aux rumeurs préparer le ciel i histoire de signes . il semble possible   un la vie est ce bruissement pour philippe rafale n° 5 un ainsi va le travail de qui fragilité humaine.  hors du corps pas essai de nécrologie, textes mis en ligne en passet li jurz, si turnet a se reprendre. creuser son pour accéder au pdf,       deux       dans le       sur le béatrice machet vient de pour helmut la gaucherie à vivre, il avait accepté 1 2  n’ayant pas page suivante ► page mouans sartoux. traverse de tout le problème d’abord l’échange des       longtemp une errance de juste un mot pour annoncer pour mireille et philippe       sur le 1 2 3 page suivante ► page baous et rious je suis       les ce 28 février 2002.     vers le soir abstraction voir figuration autres litanies du saint nom 1.- les rêves de pour raphaël 1 2 3 il faut laisser venir madame cet article est paru page suivante page en 1958 ben ouvre à six de l’espace urbain, générations glaciation entre       les       la       à       assis       je me le grand combat : la fonction,       montagne tout le temps est là sièges       dans 1257 cleimet sa culpe, si petites proses sur terre pourquoi yves klein a-t-il dernier vers aoi les grands giovanni rubino dit   (à  dernières mises il en est des noms comme du rossignolet tu la 1 au retour au moment page suivante ► page dernier vers aoi l’eau froide de l’anse l’entreprise dont je me dernier vers aoi 1 la confusion des     " page suivante ► page la galerie chave qui       le       les     les fleurs du       ce eurydice toujours nue à comment entrer dans une page suivante page page suivante ► page régine robin, <img852|left> forest station 7 : as-tu vu judas se   pour théa et ses d’ eurydice ou bien de vous êtes si j’avais de son nous lirons deux extraits de       gloussem la force du corps,       ç page suivante ► page je reviens sur des ils s’étaient  le "musée dernier vers aoi dernier vers aoi dernier vers aoi les plus terribles laure et pétrarque comme dernier vers s’il     pourquoi tu le tissu d’acier le lourd travail des meules  si, du nouveau assise par accroc au bord de c’est le grand tant pis pour eux.       je       au fond ce jour-là il lui pour nicolas lavarenne ma dernier vers aoi textes mis en ligne en   j’ai souvent je meurs de soif je n’hésiterai  l’écriture genre des mots mauvais genre tous ces charlatans qui 1 2  station 3 encore il parle printemps breton, printemps raphaël monticelli 30 juin Être tout entier la flamme       sur les les lettres ou les chiffres  de la trajectoire de ce page suivante page je t’enfourche ma antoine simon 25  au mois de mars, 1166 mult est vassal carles de trois tentatives desesperees         or des quatre archanges que     un mois sans il souffle sur les collines mougins. décembre dans l’effilé de page précédente retour il tente de déchiffrer, dernier vers aoi paysage de ta de prime abord, il sculpter l’air : « e ! malvais chaque automne les les ruelles blanches qui le numéro exceptionnel de page suivante ► page tes chaussures au bas de janvier 2002 .traverse je voudrais voir les arbres il faut aller voir toulon, samedi 9 aller au texte nous sommes       dans le       fleurett     extraire dernier vers aoi montagnes de "nice, nouvel éloge de la 3 

les lieux aussi sont madame 1 madame est la pour écouter la lecture,       (       le page suivante ► page arbre épanoui au ciel rita est trois fois humble.       voyage commençons donc par le       le du même auteur : les       apr&egra l’ami michel réponse de michel pour martine, coline et laure l’impression la plus au centre des quartiers de pour michèle faisant dialoguer 1 2 3 ouverture de l’espace À peine jetés dans le a l’aube des apaches,       objectif   je ne comprends plus page suivante ► page et si au premier jour il la fraîcheur et la       force à bernadette normal 0 21 false fal je t’ai admiré, 1 2  dernier vers aoi page suivante ► page page suivante ► macles et page suivante page       et dessiner les choses banales merci à la toile de en cet anniversaire, ce qui passent .x. portes, etudiant à dans le respect du cahier des j’ai donné, au mois apaches : je n’aime pas ce monde.       la sites de mes viallat © le château de je crie la rue mue douleur rien n’est plus ardu le coeur du aller à la bribe suivante "si elle est chercher une sorte de       rampant dernier vers aoi début de la mise en ligne de dans l’innocence des pour accéder au texte, vue à la villa tamaris il y a tant de saints sur dentelle : il avait est-ce parce que, petit, on au labyrinthe des pleursils voudrais je vous       le encore une citation “tu iloec endreit remeint li os   dits de j’ai travaillé la prédication faite i.- avaler l’art par attelage ii est une œuvre pas même       est-ce 1 2  antoine simon 30  référencem patrick joquel vient de l’erbe del camp, ki       et tu gardien de phare à vie, au et…   dits       sur le       au dernier vers aoi 1 2  preambule – ut pictura quand c’est le vent qui   les comme c’est       reine dernier vers aoi       enfant maintenant il connaît le le corps encaisse comme il je dors d’un sommeil de       bâ langues de plomb a la comme ce mur blanc       que de page précédente  née à quelques textes 1 2  certains prétendent la littérature de li emperere par sa grant 1 2  l’ivresse de l’âge et       " aller à la bribe suivante     faisant la page suivante ► page 1 2   jésus     le cygne sur quelque temps plus tard, de       chaque       voyage       une page suivante ► christ a dans ma gorge le geste de l’ancienne, j’ai changé le       bruyante   encore une aller à la bribe suivante du maurithuis par       nuage de tantes herbes el pre on croit souvent que le but « et bien, c’est seulement au   tout est toujours en "l’art est-il chaises, tables, verres, un nouvel espace est ouvert in the country       la  la toile couvre les       bonheu pour michèle auer et m1       le réveil des satyres tous le "patriote", page suivante ► page leonardo rosa napolì napolì le bulletin de au rayon des surgelés epuisement de la salle, pour julius baltazar 1 le on peut croire que martine       baie jusqu’à il y a page suivante ► page autre petite voix et que vous dire des le géographe sait tout sous la pression des buttati ! guarda  s’égarer on i mes doigts se sont ouverts       ce qui j’ai ajouté le ciel est clair au travers je découvre avant toi dernier vers aoi il y a des titres qui dernier vers aoi les céramiques et leurs pour frédéric les textes mis en ligne « mais qui lit la parol

Retour à l'accueil
Article présent dans les rubriques : LE VOYAGE INTÉREUR /

GÉRARD CARTIER

L’accent (Dole)
© Gérard Cartier
Publication en ligne : 23 septembre 2020

page suivante

page précédente

Dôle la belle       qui ploie sous l’accent
         disent les grammairiens       indûment
invention de poëte       aussitôt ratifiée
par les ronds-de-cuir       non moins que nous
émus de ce qui manque       Dole donc
flânant sur les quais du canal aux cuirs
où chaque pas est merveille       où passent
portées par les vents du Jura       qui s’infiltrent
les jeunes doloises       on se mord les lèvres
un ô entre les dents on ne sait de quoi
         plaisir nostalgie       qui vous laisse
coi       à leur talon poli l’aile
que leur nom leur refuse       dea notre vie
est faite d’absence autant que de présence
et nous point ce qui manque       autant
et plus que ce qui comble       est-il jouyssance
         dit le sage épicurien qui vaille
cette privation       leçon de l’âge
 
 

(47°5’30,1’’N - 5°29’43,8’’E)

page suivante

page précédente

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP