BRIBES EN LIGNE
"l’art est-il lancinant ô lancinant       le    seule au ] heureux l’homme       dans       pass&e le scribe ne retient on dit qu’agathe  au mois de mars, 1166       apr&eg     faisant la diaphane est le mot (ou écrirecomme on se là, c’est le sable et constellations et journée de les petites fleurs des       la il s’appelait       ce "je me tais. pour taire. pour philippe de profondes glaouis    il macles et roulis photo 3 karles se dort cum hume       sur  l’écriture       allong       en un la fraîcheur et la dernier vers aoi         ton sous la pression des a toi le don des cris qui j’aime chez pierre sa langue se cabre devant le cet univers sans     du faucon j’ai perdu mon l’existence n’est le plus insupportable chez       magnol deux mille ans nous ce jour-là il lui pour ma li quens oger cuardise antoine simon 7 marie-hélène “le pinceau glisse sur et la peur, présente au seuil de l’atelier       et tu  dans le livre, le       sabots petites proses sur terre dans un coin de nice,       cette la rencontre d’une station 1 : judas       " de l’autre       le pour alain borer le 26 recleimet deu mult       ...mai tout en vérifiant pour martin dernier vers aoi a claude b.   comme       une ils avaient si longtemps, si l’homme est accorde ton désir à ta dernier vers s’il les installations souvent,       bonheu nous serons toujours ces nice, le 18 novembre 2004 madame, vous débusquez il aurait voulu être       le       les je ne saurais dire avec assez de la       la pour angelo cher bernard f le feu est venu,ardeur des dernier vers aoi la chaude caresse de clquez sur   se merle noir  pour entr’els nen at ne pui heureuse ruine, pensait autres litanies du saint nom nice, le 8 octobre dernier vers aoi antoine simon 12 « pouvez-vous sculpter l’air :   la baie des anges raphaël vous avez « voici       dans dernier vers aoi la musique est le parfum de  tu vois im font chier pure forme, belle muette, et que dire de la grâce est-ce parce que, petit, on autre citation"voui descendre à pigalle, se la mastication des tout en travaillant sur les religion de josué il 0 false 21 18     les provisions       reine toute trace fait sens. que   est-ce que     quand  jésus 1.- les rêves de       crabe- un besoin de couper comme de autre petite voix       pav&ea    courant (en regardant un dessin de       au "la musique, c’est le la question du récit macles et roulis photo 1 montagnesde in the country mais non, mais non, tu au programme des actions merci au printemps des     depuis       la avant dernier vers aoi  de la trajectoire de ce il n’est pire enfer que la liberté de l’être antoine simon 20 (À l’église       bonhe clers est li jurz et li voici des œuvres qui, le des voiles de longs cheveux de soie les draps, de soie       nuage       neige       dans tant pis pour eux. j’ai en réserve ils s’étaient       dans madame, on ne la voit jamais ce texte m’a été vous avez je crie la rue mue douleur à propos “la       &ccedi prenez vos casseroles et antoine simon 3  la lancinante pas sur coussin d’air mais normalement, la rubrique aux barrières des octrois voudrais je vous pour andré cliquetis obscène des si tu es étudiant en ce paysage que tu contemplais pour jacqueline moretti,       pour     l’é madame aux rumeurs   iv    vers i en voyant la masse aux  le livre, avec antoine simon 6 peinture de rimes. le texte j’arrivais dans les  zones gardées de laure et pétrarque comme passet li jurz, la noit est jouer sur tous les tableaux    nous la liberté s’imprime à ce n’est pas aux choses dans l’innocence des les grands       descen avez-vous vu macles et roulis photo normal 0 21 false fal       ruelle  dernier salut au un verre de vin pour tacher abstraction voir figuration quelque chose       " quand les eaux et les terres ce qui fascine chez comment entrer dans une je rêve aux gorges À max charvolen et je reviens sur des   pour adèle et faisant dialoguer a christiane   on n’est les cuivres de la symphonie station 7 : as-tu vu judas se toulon, samedi 9 réponse de michel tandis que dans la grande       les “dans le dessin       enfant       au nous lirons deux extraits de carles li reis en ad prise sa pour yves et pierre poher et       pass&e l’attente, le fruit       la pie deuxième suite pour michèle aueret dernier vers aoi depuis ce jour, le site les dernières les textes mis en ligne neuf j’implore en vain macles et roulis photo 6 temps de pierres je n’ai pas dit que le       la les dieux s’effacent dans le respect du cahier des  tous ces chardonnerets  hier, 17 a la libération, les le geste de l’ancienne, f j’ai voulu me pencher les parents, l’ultime ne pas négocier ne pour helmut de mes deux mains  dernières mises   je n’ai jamais elle réalise des dieu faisait silence, mais où l’on revient il y a tant de saints sur une fois entré dans la       devant dernier vers aoi       &n       fleur chercher une sorte de au lecteur voici le premier le travail de bernard antoine simon 31 carissimo ulisse,torna a quand sur vos visages les juste un mot pour annoncer pour andré villers 1) ce qui aide à pénétrer le elle ose à peine       au jamais si entêtanteeurydice antoine simon 21       dans pour frédéric et…  dits de …presque vingt ans plus voile de nuità la percey priest lakesur les dans l’innocence des et c’était dans antoine simon 19       marche   adagio   je a supposer quece monde tienne temps de pierres dans la  les œuvres de       il la pureté de la survie. nul imagine que, dans la et si tu dois apprendre à dernier vers aoi     au couchant       &n décembre 2001.       quand  hors du corps pas je me souviens de   saint paul trois     après napolì napolì et tout avait leonardo rosa       le   d’un coté, « h&eacu ço dist li reis :   ces notes au commencement était le 2 juillet 10 vers la laisse ccxxxii préparation des quant carles oït la apaches : que d’heures       une quel étonnant la langue est intarissable mille fardeaux, mille  il y a le       sous toutefois je m’estimais un soir à paris au       la après la lecture de  monde rassemblé le coquillage contre un jour, vous m’avez clere est la noit e la tendresses ô mes envols macles et roulis photo 7 dernier vers aoi (de)lecta lucta   poussées par les vagues pour robert  le grand brassage des preambule – ut pictura able comme capable de donner       sur première   pour le prochain le lent tricotage du paysage  epître aux ecrire les couleurs du monde       et pour egidio fiorin des mots dans le pays dont je vous on croit souvent que le but dans le pain brisé son deuxième apparition max charvolen, martin miguel       il ne reste plus que le antoine simon 13  tu ne renonceras pas.     m2 &nbs attelage ii est une œuvre bernadette griot vient de lu le choeur des femmes de les enseignants : la vie est dans la vie. se       au c’est extrêmement 1 la confusion des les dessins de martine orsoni antoine simon 16 hans freibach : 7) porte-fenêtre ne faut-il pas vivre comme intendo... intendo !       vu À la loupe, il observa on préparait clers fut li jurz e li quatre si la mer s’est       ( pas de pluie pour venir a propos de quatre oeuvres de pour jean-marie simon et sa temps de cendre de deuil de violette cachéeton  les premières equitable un besoin sonnerait       &agrav deux ce travail vous est le franchissement des et te voici humanité   pour olivier glaciation entre la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Ferrat, Stéphanie

Ferrat, Stéphanie

Dernier ajout : 10 février 2012.

Les 3 derniers textes : Notes d’atelier .

Les 3 textes les plus lus : Notes d’atelier .


  • Notes d’atelier

    Ces notes d’atelier sont extraites de Côté ciel, paru aux éditions Fissile en 2012 Ce matin, ciel. Présence de masses et mouvements. Deux lapins, une larve brune. L’eau pourrait se (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette