BRIBES EN LIGNE
merle noir  pour dernier vers aoi max charvolen, martin miguel outre la poursuite de la mise       au       l̵ antoine simon 31 « 8° de       au antoine simon 30  si, du nouveau dernier vers aoi       &n     une abeille de       " ce texte se présente       pass&e pour andré villers 1) et ma foi,       dans "ah ! mon doux pays, les textes mis en ligne antoine simon 27 il existe deux saints portant a christiane non... non... je vous assure, antoine simon 10             s̵ antoine simon 28 régine robin, dernier vers aoi dimanche 18 avril 2010 nous dernier vers que mort    7 artistes et 1 très saintes litanies en introduction à je t’enfourche ma   si vous souhaitez       cerisi antoine simon 7 rare moment de bonheur, grant est la plaigne e large       les pas une année sans évoquer       sous       le in the country ne faut-il pas vivre comme et…  dits de       "       l̵ petit matin frais. je te   on n’est       fourmi equitable un besoin sonnerait quand vous serez tout ici, les choses les plus Éléments - c’est ici, me antoine simon 12  le "musée religion de josué il la brume. nuages laure et pétrarque comme       é       que nécrologie       jonath pour angelo aux george(s) (s est la       crabe-       le dans les rêves de la autre essai d’un     pourquoi À peine jetés dans le mesdames, messieurs, veuillez seins isabelle boizard 2005     longtemps sur       pass&e granz fut li colps, li dux en de tantes herbes el pre     au couchant le 15 mai, à genre des motsmauvais genre intendo... intendo !       les dire que le livre est une de pareïs li seit la 1-nous sommes dehors. vous êtes le 23 février 1988, il       la s’ouvre la       et       à un trait gris sur la jouer sur tous les tableaux     nous les installations souvent, onzième     m2 &nbs onze sous les cercles    au balcon   marcel pour jean marie je rêve aux gorges       m̵ villa arson, nice, du 17 c’est un peu comme si, poème pour je ne saurais dire avec assez clers est li jurz et li toutes sortes de papiers, sur bribes en ligne a i en voyant la masse aux temps où les coeurs de toutes les       je le 28 novembre, mise en ligne chercher une sorte de     les provisions l’impossible       sur     ton       en un v.- les amicales aventures du ma voix n’est plus que le géographe sait tout pour nicolas lavarenne ma preambule – ut pictura le "patriote",       dans   un madame des forêts de       la dans l’effilé de prenez vos casseroles et il est le jongleur de lui bernadette griot vient de je me souviens de la galerie chave qui monde imaginal, au rayon des surgelés douce est la terre aux yeux d’un bout à « pouvez-vous ainsi va le travail de qui       force quelque temps plus tard, de madame est une       va on croit souvent que le but si elle est belle ? je le geste de l’ancienne, madame dans l’ombre des ainsi fut pétrarque dans       coude à bernadette ce paysage que tu contemplais la liberté s’imprime à nous serons toujours ces peinture de rimes. le texte  la toile couvre les au programme des actions langues de plomba la       la ce monde est semé antoine simon 3 comme une suite de   adagio   je et combien a la fin il ne resta que voile de nuità la pas de pluie pour venir ouverture de l’espace     tout autour dernier vers s’il       le quatrième essai de les doigts d’ombre de neige rm : nous sommes en il aurait voulu être comme ce mur blanc       fleure au labyrinthe des pleursils       deux deux ajouts ces derniers jusqu’à il y a       p&eacu passet li jurz, la noit est       sur tromper le néant       quand toute une faune timide veille deuxième apparition fragilité humaine.     [1]  (la numérotation des si grant dol ai que ne "tu sais ce que c’est bien sûr, il y eut la tentation du survol, à  jésus mougins. décembre         &n difficile alliage de polenta seul dans la rue je ris la "et bien, voilà..." dit on trouvera la video antoine simon 22       il pourquoi yves klein a-t-il suite du blasphème de jamais si entêtanteeurydice gardien de phare à vie, au antoine simon 15     cet arbre que j’ai longtemps       &agrav antoine simon 32 j’oublie souvent et cyclades, iii° madame est la reine des dans l’innocence des     rien des voiles de longs cheveux       glouss dernier vers aoi carles li reis en ad prise sa martin miguel art et de proche en proche tous et tout avait les plus terribles dernier vers aoi art jonction semble enfin quel ennui, mortel pour après la lecture de lancinant ô lancinant    regardant       la se placer sous le signe de       sur le f qu’il vienne, le feu vous avez À l’occasion de f les marques de la mort sur ils s’étaient le soleil n’est pas edmond, sa grande le vieux qui chaises, tables, verres, a l’aube des apaches, lentement, josué    tu sais       les j’arrivais dans les a toi le don des cris qui n’ayant pas cet article est paru beaucoup de merveilles       &agrav     de rigoles en    de femme liseuse station 3 encore il parle d’un côté   un vendredi la bouche pleine de bulles voudrais je vous À max charvolen et martin dessiner les choses banales les oiseaux s’ouvrent approche d’une f le feu m’a les dieux s’effacent       neige depuis ce jour, le site accorde ton désir à ta trois (mon souffle au matin réponse de michel       devant avant propos la peinture est (vois-tu, sancho, je suis le lent tricotage du paysage recleimet deu mult l’appel tonitruant du f j’ai voulu me pencher toi, mésange à le nécessaire non petites proses sur terre       vu à propos des grands on cheval pour robert percey priest lakesur les en 1958 ben ouvre à       dans attendre. mot terrible.       ma station 5 : comment ce texte m’a été Être tout entier la flamme   que signifie       " un soir à paris au       voyage trois tentatives desesperees pour jacqueline moretti, où l’on revient     les fleurs du Ç’avait été la les durand : une able comme capable de donner et il fallait aller debout l’ami michel il s’appelait au commencement était À max charvolen et introibo ad altare     " aux barrières des octrois carcassonne, le 06       voyage face aux bronzes de miodrag diaphane est le cher bernard 1257 cleimet sa culpe, si normalement, la rubrique   est-ce que tout est possible pour qui je déambule et suis rêve, cauchemar, « amis rollant, de dernier vers aoi même si bien sûrla pure forme, belle muette, sauvage et fuyant comme encore la couleur, mais cette pour yves et pierre poher et dans le pain brisé son qu’est-ce qui est en "si elle est à cri et à madame aux rumeurs       pav&ea antoine simon 13 1 au retour au moment soudain un blanc fauche le   six formes de la de prime abord, il     &nbs générations   nous sommes   j’ai souvent f le feu est venu,ardeur des " je suis un écorché vif. les amants se deuxième       st       en légendes de michel la rencontre d’une       au station 1 : judas       la un nouvel espace est ouvert       au je serai toujours attentif à   pour le prochain dernier vers aoi   3   

les        improbable visage pendu     faisant la       b&acir le passé n’est       sur la langue est intarissable dans les hautes herbes madame, vous débusquez l’heure de la de la vedo la luna vedo le assise par accroc au bord de       au antoine simon 24 dans les écroulements (À l’église la mastication des     &nbs   je n’ai jamais la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Miguel

Miguel

Dernier ajout : 21 octobre 2010.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette