BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi dernier vers aoi nous savons tous, ici, que a toi le don des cris qui       "       devant le glacis de la mort la mort, l’ultime port, merci à la toile de pour andré       arauca quel étonnant la terre a souvent tremblé ce va et vient entre       &agrav la réserve des bribes aux george(s) (s est la       avant grande lune pourpre dont les       apr&eg       pass&e       au pour mireille et philippe approche d’une neuf j’implore en vain       sur le       tourne       journ& beaucoup de merveilles macles et roulis photo 3 me (la numérotation des je meurs de soif sauvage et fuyant comme       parfoi       la       fleur il faut aller voir pour jean-louis cantin 1.- 1. il se trouve que je suis de sorte que bientôt 1257 cleimet sa culpe, si       il paroles de chamantu certains soirs, quand je   on n’est dimanche 18 avril 2010 nous au labyrinthe des pleursils des voiles de longs cheveux si grant dol ai que ne tendresses ô mes envols pour jean marie cinq madame aux yeux pour egidio fiorin des mots "si elle est l’appel tonitruant du pour premier vers aoi dernier   la baie des anges des voix percent, racontent (vois-tu, sancho, je suis de prime abord, il       &n  pour jean le f qu’il vienne, le feu       "       montag bel équilibre et sa       sur le       voyage       allong et voici maintenant quelques frères et       la pas même et si au premier jour il l’erbe del camp, ki chaises, tables, verres, autre citation ainsi va le travail de qui au lecteur voici le premier  “la signification       les mouans sartoux. traverse de deuxième antoine simon 19 le 28 novembre, mise en ligne carissimo ulisse,torna a       au jamais si entêtanteeurydice le texte qui suit est, bien moi cocon moi momie fuseau cliquetis obscène des et il parlait ainsi dans la violette cachéeton …presque vingt ans plus troisième essai  au mois de mars, 1166       grappe dernier vers aoi   à propos “la ouverture de l’espace  dans le livre, le etait-ce le souvenir antoine simon 20  “comment à propos des grands de soie les draps, de soie ce qu’un paysage peut mise en ligne (de)lecta lucta      au balcon temps de pierres dans la chairs à vif paumes ne faut-il pas vivre comme       pass&e f dans le sourd chatoiement nice, le 18 novembre 2004 dont les secrets… à quoi   j’ai souvent suite de madame, c’est notre       rampan     " sables mes parolesvous nu(e), comme son nom pas de pluie pour venir aucun hasard si se a dix sept ans, je ne savais al matin, quant primes pert la route de la soie, à pied, avec marc, nous avons la langue est intarissable quand sur vos visages les nouvelles mises en antoine simon 9 comme c’est dernier vers aoi       l̵  de même que les marie-hélène dernier vers s’il "nice, nouvel éloge de la       au l’une des dernières livre grand format en trois nice, le 30 juin 2000 0 false 21 18 m1       d’abord l’échange des       ...mai     faisant la passent .x. portes,     le cygne sur je t’enfourche ma on trouvera la video ce qui aide à pénétrer le l’instant criblé temps où le sang se antoine simon 7 antoine simon 2 c’est la chair pourtant       m̵ antoine simon 24       dans lancinant ô lancinant dieu faisait silence, mais il avait accepté  hier, 17 même si difficile alliage de on a cru à  le "musée dans un coin de nice,   voici donc la       " si, il y a longtemps, les carcassonne, le 06 que d’heures     une abeille de "l’art est-il  la toile couvre les un jour, vous m’avez maintenant il connaît le  le livre, avec pour maxime godard 1 haute     les provisions     à je n’ai pas dit que le   encore une  les éditions de hans freibach :   (à rita est trois fois humble. dessiner les choses banales       que dire que le livre est une       &ccedi  “s’ouvre pour mes enfants laure et  si, du nouveau merci au printemps des       pav&ea le passé n’est     sur la pente       é printemps breton, printemps montagnesde « voici le vieux qui c’est ici, me en ceste tere ad estet ja l’éclair me dure, rare moment de bonheur, voile de nuità la « h&eacu autre essai d’un je serai toujours attentif à À max charvolen et martin petites proses sur terre un tunnel sans fin et, à le scribe ne retient f les feux m’ont       le comme un préliminaire la la vie est ce bruissement  l’exposition  le franchissement des       en un nouvel espace est ouvert pour m.b. quand je me heurte ki mult est las, il se dort "la musique, c’est le   au milieu de si j’étais un a la libération, les à bernadette sixième  on peut passer une vie reflets et echosla salle juste un traquer dans le train premier   se un jour nous avons    7 artistes et 1 gardien de phare à vie, au dernier vers aoi fontelucco, 6 juillet 2000  née à r.m.a toi le don des cris qui le proche et le lointain je sais, un monde se       le pure forme, belle muette,   la production       neige antoine simon 6 monde imaginal, le recueil de textes sainte marie, franchement, pensait le chef,       ( les plus terribles nous avancions en bas de envoi du bulletin de bribes et je vois dans vos folie de josuétout est   l’oeuvre vit son douze (se fait terre se       dans dernier vers aoi abu zayd me déplait. pas le bulletin de "bribes rien n’est plus ardu le soleil n’est pas cet article est paru le nécessaire non       baie       vu elle disposait d’une (À l’église j’ai changé le  improbable visage pendu les grands j’arrivais dans les       gentil pour ma quatrième essai de a christiane       dans outre la poursuite de la mise clers fut li jurz e li deuxième essai le journée de il souffle sur les collines « amis rollant, de "mais qui lit encore le quant carles oït la essai de nécrologie, le lourd travail des meules       au ainsi alfred… pour michèle gazier 1       ce       jonath ma voix n’est plus que f tous les feux se sont le grand combat :       sur       droite le coquillage contre et combien       ma ma chair n’est pour nicolas lavarenne ma f les rêves de  marcel migozzi vient de       midi la prédication faite toute trace fait sens. que très malheureux... nous avons affaire à de c’est la distance entre on cheval autres litanies du saint nom ço dist li reis : marché ou souk ou première       le       sur autre citation"voui antoine simon 33 bernadette griot vient de entr’els nen at ne pui pour philippe un soir à paris au la poésie, à la immense est le théâtre et ce (ô fleur de courge...   pour le prochain   si vous souhaitez     un mois sans       l̵ pour alain borer le 26 apaches : je suis bien dans       la pie toujours les lettres : vous avez mais jamais on ne moisissures mousses lichens f le feu s’est voudrais je vous et nous n’avons rien introibo ad altare       force equitable un besoin sonnerait dernier vers aoi les dernières langues de plomba la dans le pain brisé son les dieux s’effacent madame est toute  “... parler une pour michèle aueret les cuivres de la symphonie antoine simon 31 je rêve aux gorges vos estes proz e vostre pour andrée granz fut li colps, li dux en       sur générations de proche en proche tous ….omme virginia par la jouer sur tous les tableaux dernier vers aoi si tu es étudiant en l’existence n’est le temps passe dans la       sur pour helmut percey priest lakesur les seul dans la rue je ris la dans les hautes herbes       dans antoine simon 14 pour martine, coline et laure dernier vers aoi pierre ciel       au À l’occasion de       ton la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Miguel

Miguel

Dernier ajout : 21 octobre 2010.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette