BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi dimanche 18 avril 2010 nous Éléments -    regardant l’impression la plus le 2 juillet dernier vers que mort j’ai changé le le 23 février 1988, il se placer sous le signe de pour andré villers 1) la terre nous les enseignants :   voici donc la tu le sais bien. luc ne granz fut li colps, li dux en de profondes glaouis 0 false 21 18 pour alain borer le 26 clere est la noit e la pour pierre theunissen la de proche en proche tous a claude b.   comme a christiane (À l’église       dans sa langue se cabre devant le       dans la question du récit "mais qui lit encore le sainte marie, toutes ces pages de nos   nous sommes       &ccedi       l̵ diaphane est le mot (ou paien sunt morz, alquant a propos de quatre oeuvres de le bulletin de "bribes  le "musée dernier vers aoi antoine simon 15 sur la toile de renoir, les gardien de phare à vie, au madame est une torche. elle ce qui fait tableau : ce clers est li jurz et li soudain un blanc fauche le nous avancions en bas de dernier vers aoi histoire de signes . il n’y a pas de plus « pouvez-vous entr’els nen at ne pui sixième je ne sais pas si voile de nuità la  on peut passer une vie le soleil n’est pas  les trois ensembles il ne s’agit pas de       m&eacu  zones gardées de       le quand nous rejoignons, en antoine simon 16 dernier vers aoi dernier vers aoi toutefois je m’estimais       en aux george(s) (s est la et il parlait ainsi dans la     rien       cerisi antoine simon 12 béatrice machet vient de       le       midi     double  pour de pour maxime godard 1 haute pour martine avec marc, nous avons comme une suite de zacinto dove giacque il mio       en bruno mendonça       la ici, les choses les plus     dans la ruela f dans le sourd chatoiement mult est vassal carles de   maille 1 :que       dans en introduction à sequence 6   le       &agrav a grant dulur tendrai puis j’ai en réserve   saint paul trois     vers le soir         or toutes sortes de papiers, sur  ce qui importe pour errer est notre lot, madame, comment entrer dans une ma chair n’est pour m.b. quand je me heurte quatre si la mer s’est       les cet article est paru  pour le dernier jour       et tu grant est la plaigne e large un trait gris sur la imagine que, dans la 10 vers la laisse ccxxxii       sur ce qui fascine chez antoine simon 7 le géographe sait tout exacerbé d’air ecrire sur essai de nécrologie, « 8° de       sur dernier vers aoi       la pie bel équilibre et sa       enfant (vois-tu, sancho, je suis madame est la reine des c’est la distance entre c’est le grand dernier vers aoi l’art n’existe glaciation entre l’erbe del camp, ki dernier vers aoi g. duchêne, écriture le qu’est-ce qui est en quando me ne so itu pe       la samuelchapitre 16, versets 1       ton       "   ces notes a dix sept ans, je ne savais  dans toutes les rues       un       vu comme ce mur blanc je reviens sur des "ces deux là se ainsi va le travail de qui (la numérotation des merci à marc alpozzo c’est la chair pourtant       " je déambule et suis carissimo ulisse,torna a l’art c’est la       d’un côté carcassonne, le 06 rossignolet tu la le ciel est clair au travers un homme dans la rue se prend ce monde est semé carissimo ulisse,torna a ….omme virginia par la je ne saurais dire avec assez vous avez ( ce texte a journée de ce qu’un paysage peut l’heure de la la langue est intarissable nice, le 18 novembre 2004  marcel migozzi vient de dans l’effilé de 0 false 21 18 mon cher pétrarque,  improbable visage pendu bribes en ligne a d’un bout à dans ma gorge j’ai relu daniel biga,       &n à sylvie l’illusion d’une c’est parfois un pays dans le pain brisé son       fleure poème pour assise par accroc au bord de       pour tout le problème le geste de l’ancienne,     les fleurs du sous la pression des       la       que folie de josuétout est     le patrick joquel vient de  référencem    7 artistes et 1       dans de l’autre il y a dans ce pays des voies antoine simon 10 la musique est le parfum de montagnesde dernier vers aoi   un et si au premier jour il       pourqu exode, 16, 1-5 toute bernard dejonghe... depuis accorde ton désir à ta  tu vois im font chier f le feu est venu,ardeur des réponse de michel li emperere s’est       la     hélas, 13) polynésie       pass&e       baie je découvre avant toi       aujour       qui (josué avait lentement un titre : il infuse sa       ma antoine simon 2 le lent déferlement au commencement était pour julius baltazar 1 le    si tout au long pour jean-louis cantin 1.-       journ&       aux       va non... non... je vous assure, dans le monde de cette   ces sec erv vre ile ce jour là, je pouvais 0 false 21 18  hors du corps pas       nuage   au milieu de   dits de       voyage le franchissement des la vie est ce bruissement madame, c’est notre  “s’ouvre       quinze si tu es étudiant en     sur la pente la cité de la musique       j̵  au mois de mars, 1166 encore une citation“tu références : xavier   un vendredi n’ayant pas quand sur vos visages les mon travail est une   dernier vers aoi  l’écriture iv.- du livre d’artiste (dans mon ventre pousse une « amis rollant, de pourquoi yves klein a-t-il 1) notre-dame au mur violet abu zayd me déplait. pas       apparu la lecture de sainte     à       la et si tu dois apprendre à rimbaud a donc     oued coulant     le cygne sur les premières     chant de vous n’avez antoine simon 19 dernier vers aoi   mes pensées restent accoucher baragouiner dentelle : il avait dans les horizons de boue, de paroles de chamantu ce jour-là il lui un besoin de couper comme de les doigts d’ombre de neige j’ai longtemps le tissu d’acier le lourd travail des meules       au  tous ces chardonnerets À la loupe, il observa       le me sauvage et fuyant comme       arauca madame porte à je meurs de soif première du fond des cours et des il était question non nouvelles mises en       ruelle macles et roulis photo 6 je suis occupé ces       bruyan f les rêves de je suis bien dans clquez sur c’est un peu comme si, libre de lever la tête À l’occasion de       maquis maintenant il connaît le "tu sais ce que c’est macles et roulis photo 1 descendre à pigalle, se la poésie, à la rm : d’accord sur pour jean-marie simon et sa ce va et vient entre outre la poursuite de la mise dernier vers aoi ma mémoire ne peut me madame, vous débusquez eurydice toujours nue à       sur 7) porte-fenêtre 1-nous sommes dehors. il existe au moins deux cinquième citationne se reprendre. creuser son   encore une générations       dans des voix percent, racontent   anatomie du m et cyclades, iii° douze (se fait terre se pour andré dans la caverne primordiale il n’était qu’un dessiner les choses banales ce qui importe pour toulon, samedi 9 les cuivres de la symphonie antoine simon 17       neige l’homme est cet univers sans raphaël       grappe pour mes enfants laure et un verre de vin pour tacher   ciel !!!! pour frédéric ainsi fut pétrarque dans antoine simon 29 pas sur coussin d’air mais tous feux éteints. des « e ! malvais autre petite voix dans l’innocence des j’ai parlé nice, le 30 juin 2000       object dans les écroulements l’éclair me dure, c’est seulement au archipel shopping, la station 3 encore il parle (de)lecta lucta   "l’art est-il depuis ce jour, le site le 28 novembre, mise en ligne f le feu s’est la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Alocco, Marcel > Textes critiques

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette