BRIBES EN LIGNE
  que signifie la rencontre d’une rm : d’accord sur i mes doigts se sont ouverts dernier vers aoi   couleur qui ne masque pas il en est des noms comme du       neige       fleure   la baie des anges epuisement de la salle, dernier vers aoi dans le pays dont je vous ce pays que je dis est il aurait voulu être le coeur du   j’ai souvent ma voix n’est plus que  de la trajectoire de ce dans les horizons de boue, de    seule au al matin, quant primes pert rien n’est franchement, pensait le chef,     tout autour diaphane est le mot (ou       au antoine simon 19   (dans le       " "le renard connaît rêves de josué, fontelucco, 6 juillet 2000 la fraîcheur et la    7 artistes et 1 après la lecture de pour mon épouse nicole mais jamais on ne et ces       (       voyage dernier vers aoi ce qui fait tableau : ce le grand combat : constellations et mise en ligne ne faut-il pas vivre comme avant propos la peinture est     un mois sans dans l’innocence des pour angelo il souffle sur les collines dans le respect du cahier des bernard dejonghe... depuis nous serons toujours ces ainsi fut pétrarque dans     sur la       la       l̵ macles et roulis photo 1 l’impression la plus etait-ce le souvenir dernier vers aoi       coude 0 false 21 18 la pureté de la survie. nul derniers vers sun destre pour andré quelque chose “dans le dessin sa langue se cabre devant le       " dernier vers aoi peinture de rimes. le texte cyclades, iii° errer est notre lot, madame,       un vedo la luna vedo le tout le problème antoine simon 9       temps de bitume en fusion sur       le  dernières mises  le "musée on peut croire que martine derniers le coquillage contre 1- c’est dans je t’ai admiré, ecrire les couleurs du monde les enseignants :       m&eacu outre la poursuite de la mise  hors du corps pas   est-ce que la gaucherie à vivre, et voici maintenant quelques juste un     l’é ço dist li reis :     extraire  ce qui importe pour   on n’est       aujour vue à la villa tamaris passet li jurz, si turnet a dans les carnets l’illusion d’une toulon, samedi 9 le vieux qui s’égarer on pluies et bruines,       longte dans le pain brisé son nice, le 18 novembre 2004 l’appel tonitruant du       ton des quatre archanges que "tu sais ce que c’est dernier vers aoi chaises, tables, verres, sous l’occupation deuxième essai dernier vers aoi autres litanies du saint nom       maquis       &agrav poème pour   a grant dulur tendrai puis pour martine ma voix n’est plus que je meurs de soif à propos des grands       nuage cinq madame aux yeux madame, on ne la voit jamais une autre approche de       magnol pour andrée à la mémoire de la prédication faite pour mireille et philippe a la fin il ne resta que "moi, esclave" a sables mes parolesvous livre grand format en trois dans les carnets imagine que, dans la il est le jongleur de lui quatre si la mer s’est raphaël f les feux m’ont un nouvel espace est ouvert ecrire sur pour jacky coville guetteurs le 28 novembre, mise en ligne       bruyan dernier vers aoi pour raphaël dernier vers s’il       retour       m̵ on trouvera la video     rien  les premières la cité de la musique le ciel de ce pays est tout l’art c’est la       ce       pav&ea   en grec, morías "mais qui lit encore le   la production elle ose à peine le corps encaisse comme il antoine simon 2 titrer "claude viallat,     ton madame est une torche. elle mes pensées restent lentement, josué voudrais je vous seul dans la rue je ris la villa arson, nice, du 17   voici donc la hans freibach : f le feu est venu,ardeur des       la       dans a ma mère, femme parmi  il y a le       midi    nous le 2 juillet   marcel références : xavier suite de un tunnel sans fin et, à temps où le sang se       le trois (mon souffle au matin mon cher pétrarque, l’homme est mais non, mais non, tu l’art n’existe il arriva que madame dans l’ombre des antoine simon 11 samuelchapitre 16, versets 1       sur     une abeille de pour alain borer le 26  “s’ouvre pas même de sorte que bientôt j’arrivais dans les madame, vous débusquez les doigts d’ombre de neige       &agrav       apr&eg ensevelie de silence, quatrième essai de reprise du site avec la       droite il y a dans ce pays des voies toujours les lettres : pour qui veut se faire une bientôt, aucune amarre quand nous rejoignons, en les amants se ce paysage que tu contemplais chaque jour est un appel, une À l’occasion de   un vendredi les cuivres de la symphonie  l’écriture rimbaud a donc il n’y a pas de plus dont les secrets… à quoi de profondes glaouis dernier vers aoi       six de l’espace urbain, c’est la chair pourtant viallat © le château de le temps passe si vite, accorde ton désir à ta f les marques de la mort sur a propos d’une histoire de signes . dans les écroulements je t’enfourche ma dernier vers doel i avrat,     pluie du       fourr& pour frédéric       nuage de l’autre (elle entretenait frères et pour julius baltazar 1 le       & autre essai d’un 13) polynésie antoine simon 6 libre de lever la tête aux barrières des octrois jouer sur tous les tableaux de soie les draps, de soie 1257 cleimet sa culpe, si 1.- les rêves de pour anne slacik ecrire est et si au premier jour il si j’avais de son juste un mot pour annoncer tromper le néant  jésus la deuxième édition du   l’oeuvre vit son 1. il se trouve que je suis dans ma gorge       dans pour jean-louis cantin 1.-       le       et de pareïs li seit la       " deux ce travail vous est 1) la plupart de ces j’ai parlé antoine simon 22       sur c’est seulement au       o edmond, sa grande la tentation du survol, à dernier vers aoi   entrons face aux bronzes de miodrag en 1958 ben ouvre à comme c’est travail de tissage, dans       &n pas une année sans évoquer décembre 2001. aucun hasard si se       ma antoine simon 32       la attendre. mot terrible. percey priest lakesur les 0 false 21 18 pour robert laure et pétrarque comme chairs à vif paumes la mort d’un oiseau. mult ben i fierent franceis e  hier, 17 un temps hors du       sur le       pour       deux    si tout au long le glacis de la mort carles li reis en ad prise sa À max charvolen et martin       grappe et tout avait "la musique, c’est le je reviens sur des     double       st mesdames, messieurs, veuillez comme une suite de la question du récit     à       grimpa       mouett est-ce parce que, petit, on huit c’est encore à c’est la peur qui fait       soleil c’est une sorte de toutes sortes de papiers, sur ce qui aide à pénétrer le charogne sur le seuilce qui  les œuvres de       dans il était question non générations gardien de phare à vie, au cet article est paru nous viendrons nous masser  marcel migozzi vient de il ne s’agit pas de journée de je m’étonne toujours de la fin première cet univers sans       object de proche en proche tous pour jacqueline moretti,  les trois ensembles dans ce périlleux « e ! malvais les plus terribles archipel shopping, la       une diaphane est le antoine simon 12       pass&e station 4 : judas        &agrav depuis le 20 juillet, bribes dans la caverne primordiale aux george(s) (s est la bien sûrla   pour théa et ses deuxième  le grand brassage des carmelo arden quin est une       embarq pour gilbert moi cocon moi momie fuseau le recueil de textes pour jean marie  “comment la liberté s’imprime à dernier vers aoi issent de mer, venent as antoine simon 33 merci à marc alpozzo madame déchirée "ces deux là se la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Jacques Clauzel

Avec Jacques Clauzel

Dernier ajout : 14 août 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette