BRIBES EN LIGNE
coupé le sonà souvent je ne sais rien de   entrons pour maxime godard 1 haute nous serons toujours ces       la antoine simon 22 tendresse du mondesi peu de au commencement était  “comment (en regardant un dessin de  martin miguel vient je reviens sur des       pav&ea quatrième essai de   pour théa et ses passet li jurz, la noit est dernier vers doel i avrat, à la bonne diaphane est le dans un coin de nice,       assis       fourr& la route de la soie, à pied, un homme dans la rue se prend vous deux, c’est joie et on peut croire que martine d’un côté dernier vers aoi la liberté de l’être     surgi moi cocon moi momie fuseau antoine simon 11 le coquillage contre   six formes de la de mes deux mains autres litanies du saint nom du bibelot au babilencore une tromper le néant       force ainsi alfred… (À l’église       dans toutes sortes de papiers, sur       les       six pour gilbert nous dirons donc dernier vers aoi macles et roulis photo 1 et ces dans l’innocence des quatrième essai de       " c’est seulement au les installations souvent, monde imaginal, la tentation du survol, à nice, le 8 octobre       é l’ami michel il est le jongleur de lui antoine simon 17     longtemps sur il tente de déchiffrer,       montag elle ose à peine pour anne slacik ecrire est af : j’entends pour yves et pierre poher et       aux   je ne comprends plus quand il voit s’ouvrir, marcel alocco a       en un en 1958 ben ouvre à l’évidence fragilité humaine.       allong un temps hors du le tissu d’acier       devant     depuis       je me dernier vers que mort d’un bout à pour frédéric       &agrav       coude fin première 1 la confusion des equitable un besoin sonnerait    si tout au long la force du corps,  marcel migozzi vient de avec marc, nous avons béatrice machet vient de       descen branches lianes ronces de toutes les abu zayd me déplait. pas me vous avez nouvelles mises en le 26 août 1887, depuis même si ouverture d’une j’arrivais dans les deuxième essai le dernier vers aoi pour jean marie sous l’occupation leonardo rosa       aujour effleurer le ciel du bout des un verre de vin pour tacher       bien là, c’est le sable et   tout est toujours en le glacis de la mort       la dernier vers aoi mieux valait découper je me souviens de max charvolen, martin miguel les cuivres de la symphonie quatre si la mer s’est  le grand brassage des       "  la toile couvre les cinquième essai tout pas même toutes ces pages de nos   encore une antoine simon 20 pour martin il y a des objets qui ont la et ma foi, f le feu m’a le franchissement des vous dites : "un sainte marie, dernier vers aoi dans les hautes herbes outre la poursuite de la mise       quinze         or ma mémoire ne peut me vedo la luna vedo le       le       voyage  si, du nouveau rimbaud a donc alocco en patchworck ©       il ne reste plus que le première merci à marc alpozzo non, björg, station 5 : comment de pa(i)smeisuns en est venuz la littérature de deuxième autre petite voix bien sûr, il y eut napolì napolì chaque jour est un appel, une   iv    vers il ne sait rien qui ne va jusqu’à il y a       cette la fonction, l’instant criblé quand nous rejoignons, en       &n pour marcel un jour, vous m’avez rm : nous sommes en "l’art est-il dans les écroulements autre essai d’un j’ai ajouté preambule – ut pictura la vie humble chez les la poésie, à la       m&eacu li quens oger cuardise et la peur, présente deux ce travail vous est       dans       "       sur station 3 encore il parle       le       dans macles et roulis photo 6 petit matin frais. je te religion de josué il     de rigoles en antoine simon 3 le lent déferlement madame chrysalide fileuse vous êtes le galop du poème me macles et roulis photo descendre à pigalle, se       &agrav       la en ceste tere ad estet ja " je suis un écorché vif. ouverture de l’espace marie-hélène       o normalement, la rubrique mult ben i fierent franceis e f tous les feux se sont    seule au genre des motsmauvais genre j’ai travaillé m1        pour de et je vois dans vos   voici donc la  l’écriture       au la musique est le parfum de madame est une       dans de la bien sûrla comme ce mur blanc macao grise à pas de pluie pour venir a propos de quatre oeuvres de dans le respect du cahier des antoine simon 32 que d’heures dernier vers aoi   dits de      & bel équilibre et sa       reine nos voix       & a supposer quece monde tienne légendes de michel     les fleurs du carmelo arden quin est une aucun hasard si se ma chair n’est il en est des noms comme du       juin       une où l’on revient       pourqu frères et i.- avaler l’art par paroles de chamantu heureuse ruine, pensait       vu     vers le soir       gentil ce jour là, je pouvais     &nbs mi viene in mentemi       au écrirecomme on se       l̵ mais jamais on ne "tu sais ce que c’est       en al matin, quant primes pert pour mes enfants laure et       la       " je ne saurais dire avec assez  “ne pas   3   

les tu le saiset je le vois deuxième apparition       marche je suis celle qui trompe hans freibach : mes pensées restent antoine simon 7 temps de cendre de deuil de le plus insupportable chez je serai toujours attentif à exode, 16, 1-5 toute       &ccedi en introduction à pour maguy giraud et pur ceste espee ai dulor e   l’oeuvre vit son       baie samuelchapitre 16, versets 1     après il n’est pire enfer que       deux       &n douze (se fait terre se f les feux m’ont dernier vers aoi pour michèle gazier 1) très saintes litanies i en voyant la masse aux Ç’avait été la       fourr& rita est trois fois humble.  dernières mises  l’exposition  (elle entretenait edmond, sa grande pour robert       soleil réponse de michel pour nicolas lavarenne ma dans le train premier   est-ce que en cet anniversaire, ce qui       et je crie la rue mue douleur       ton toi, mésange à quant carles oït la de sorte que bientôt la fraîcheur et la dans les horizons de boue, de       droite giovanni rubino dit j’aime chez pierre ses mains aussi étaient l’une des dernières antoine simon 5 lorsqu’on connaît une derniers que reste-t-il de la antoine simon 31 à propos des grands livre grand format en trois il faut aller voir macles et roulis photo 3 mult est vassal carles de « amis rollant, de       ...mai de pareïs li seit la générations la terre nous tu le sais bien. luc ne pour philippe tes chaussures au bas de "pour tes       alla       dans grant est la plaigne e large f qu’il vienne, le feu       tourne pierre ciel       maquis Éléments - des quatre archanges que "et bien, voilà..." dit a christiane  tu vois im font chier     rien est-ce parce que, petit, on on préparait pour michèle pour qui veut se faire une mougins. décembre paysage de ta tombe  et   un troisième essai dans le pain brisé son a ma mère, femme parmi les avenues de ce pays tout mon petit univers en     une abeille de f le feu s’est madame dans l’ombre des       vaches la vie est ce bruissement la légende fleurie est nécrologie  “la signification torna a sorrento ulisse torna       dans a la libération, les la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Rosa

Rosa

Dernier ajout : 25 juillet 2008.

Les 3 derniers textes : L’archipel ébloui - 1 .

Les 3 textes les plus lus : L’archipel ébloui - 1 .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette