BRIBES EN LIGNE
des quatre archanges que       l̵  martin miguel vient  dans toutes les rues       le de tantes herbes el pre viallat © le château de fragilité humaine. autre citation la fraîcheur et la temps où les coeurs ce paysage que tu contemplais dernier vers aoi       droite antoine simon 22     l’é ce va et vient entre très malheureux... dans les carnets       fourr& li emperere par sa grant       longte   un vendredi a toi le don des cris qui       embarq quant carles oït la l’impression la plus c’est le grand mesdames, messieurs, veuillez   ces sec erv vre ile       dans     m2 &nbs  marcel migozzi vient de       neige ….omme virginia par la       au encore une citation“tu et voici maintenant quelques       " quatre si la mer s’est     tout autour (josué avait lentement edmond, sa grande antoine simon 32 depuis le 20 juillet, bribes errer est notre lot, madame, station 3 encore il parle dernier vers aoi       au régine robin, aux george(s) (s est la ce n’est pas aux choses       dans on dit qu’agathe bribes en ligne a       l̵ deux nouveauté, et je vois dans vos il tente de déchiffrer, à propos “la les premières « h&eacu journée de     &nbs c’est un peu comme si, tant pis pour eux. décembre 2001. la rencontre d’une la liberté de l’être au lecteur voici le premier je ne sais pas si toutefois je m’estimais rm : d’accord sur "l’art est-il 1.- les rêves de les cuivres de la symphonie frères et on cheval samuelchapitre 16, versets 1     dans la ruela quatrième essai de dire que le livre est une       pass&e antoine simon 19   jn 2,1-12 :   (à mult ben i fierent franceis e dernier vers aoi seins isabelle boizard 2005 je meurs de soif la cité de la musique toujours les lettres : sur l’erbe verte si est tout est prêt en moi pour       " antoine simon 6 i.- avaler l’art par dernier vers doel i avrat, Éléments - rimbaud a donc accoucher baragouiner       apr&eg vous dites : "un 0 false 21 18  la lancinante un titre : il infuse sa quel étonnant comme ce mur blanc bien sûrla les installations souvent, il était question non morz est rollant, deus en ad que reste-t-il de la       st « voici "pour tes deuxième apparition de vos estes proz e vostre       descen grant est la plaigne e large dernier vers aoi ouverture d’une       bien       dans le passé n’est granz est li calz, si se "tu sais ce que c’est  pour de folie de josuétout est       rampan       antoine simon 3 dernier vers aoi cliquetis obscène des tout en vérifiant (ma gorge est une       le faisant dialoguer pour julius baltazar 1 le  les éditions de les plus vieilles f toutes mes  l’exposition  pur ceste espee ai dulor e entr’els nen at ne pui       en       montag f dans le sourd chatoiement comme un préliminaire la béatrice machet vient de     surgi je découvre avant toi       reine madame est une deux mille ans nous lorsque martine orsoni mougins. décembre un verre de vin pour tacher attendre. mot terrible.       la le 15 mai, à tromper le néant où l’on revient       devant il en est des meurtrières. c’est parfois un pays là, c’est le sable et  epître aux et c’était dans je crie la rue mue douleur la vie humble chez les attendre. mot terrible. "et bien, voilà..." dit       maquis       le       &n le 23 février 1988, il autres litanies du saint nom la liberté s’imprime à approche d’une le recueil de textes quelque chose le geste de l’ancienne, des voix percent, racontent bel équilibre et sa un besoin de couper comme de dernier vers aoi       nuage antoine simon 16 non, björg, un trait gris sur la antoine simon 7 mon cher pétrarque, mult est vassal carles de  improbable visage pendu pour jacky coville guetteurs         or dernier vers aoi ce qui aide à pénétrer le carles respunt : exode, 16, 1-5 toute un temps hors du coupé le sonà si j’étais un l’instant criblé effleurer le ciel du bout des travail de tissage, dans       sabots f le feu s’est ici, les choses les plus antoine simon 5 je suis (vois-tu, sancho, je suis       object première branches lianes ronces ma mémoire ne peut me       bonhe madame, vous débusquez d’un côté       journ&       o le "patriote", guetter cette chose dernier vers aoi coupé en deux quand         &n       neige carissimo ulisse,torna a ils s’étaient la bouche pleine de bulles tout en travaillant sur les dernier vers s’il leonardo rosa la langue est intarissable i en voyant la masse aux que d’heures (ô fleur de courge... madame a des odeurs sauvages face aux bronzes de miodrag il faut laisser venir madame antoine simon 24       sur siglent a fort e nagent e c’était une essai de nécrologie, le travail de bernard dernier vers aoi   nos voix       la lancinant ô lancinant pour michèle aueret       marche livre grand format en trois quand les eaux et les terres       un après la lecture de   que signifie   l’oeuvre vit son napolì napolì l’attente, le fruit       apr&eg au seuil de l’atelier       baie "moi, esclave" a   marcel sixième       la il n’était qu’un l’éclair me dure,   (dans le antoine simon 15 1- c’est dans voici des œuvres qui, le la bouche pure souffrance   maille 1 :que à bernadette légendes de michel dans le monde de cette     faisant la     extraire trois (mon souffle au matin       magnol le temps passe dans la la terre a souvent tremblé dernier vers aoi in the country la mort d’un oiseau. antoine simon 23   on n’est je n’ai pas dit que le histoire de signes . nécrologie temps où le sang se préparation des       en un et te voici humanité       ce libre de lever la tête à   un  les œuvres de       arauca       fourr& moi cocon moi momie fuseau “dans le dessin ajout de fichiers sons dans ço dist li reis :       &agrav bal kanique c’est c’est une sorte de onzième       et tendresses ô mes envols    en       dans dernier vers aoi madame, on ne la voit jamais À max charvolen et toutes ces pages de nos   le texte suivant a Être tout entier la flamme j’ai donné, au mois dernier vers aoi dernier vers aoi on croit souvent que le but f le feu est venu,ardeur des pour martine le scribe ne retient  de la trajectoire de ce les dernières sculpter l’air : juste un  si, du nouveau "la musique, c’est le       &n à la bonne       crabe- ecrire sur d’ eurydice ou bien de  “ce travail qui et…  dits de toulon, samedi 9 pour michèle apaches : saluer d’abord les plus madame est une torche. elle j’ai travaillé immense est le théâtre et aux barrières des octrois       object violette cachéeton le samedi 26 mars, à 15 pour andrée       fleure l’erbe del camp, ki « e ! malvais la danse de clere est la noit e la bien sûr, il y eut il y a des objets qui ont la       la pie mais jamais on ne  “comment madame des forêts de       vu soudain un blanc fauche le 1 la confusion des       dans je ne peins pas avec quoi, titrer "claude viallat, il avait accepté    il     le cygne sur epuisement de la salle, 1-nous sommes dehors. 1. il se trouve que je suis j’ai en réserve iloec endreit remeint li os       sur raphaël ce texte m’a été depuis ce jour, le site difficile alliage de       deux       s̵  référencem antoine simon 2       le je t’enlace gargouille       la (en regardant un dessin de station 4 : judas  les lettres ou les chiffres la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > M - R

M - R

Dernier ajout : 27 décembre 2015.

Les 3 derniers textes : PASO , Max Partezana, semeur d’espaces , Regards de biais .

Les 3 textes les plus lus : Regards de biais , Travailler le bout du monde , PASO .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette