BRIBES EN LIGNE
coupé le sonà que reste-t-il de la ici, les choses les plus antoine simon 21 pour martine, coline et laure la cité de la musique a l’aube des apaches,       sur tout est prêt en moi pour  monde rassemblé pour philippe souvent je ne sais rien de deuxième apparition comme ce mur blanc etait-ce le souvenir un homme dans la rue se prend mille fardeaux, mille madame dans l’ombre des       d&eacu ne faut-il pas vivre comme       en un       l̵ les plus vieilles     vers le soir       " dernier vers aoi la liberté s’imprime à iv.- du livre d’artiste   nous sommes       droite     les fleurs du   d’un coté, "l’art est-il …presque vingt ans plus   pour théa et ses       pass&e         or antoine simon 14       p&eacu ma voix n’est plus que les petites fleurs des  au mois de mars, 1166 franchement, pensait le chef, (ô fleur de courge... le lourd travail des meules toujours les lettres :   jn 2,1-12 :    en madame est une torche. elle il aurait voulu être       au paien sunt morz, alquant       longte les dernières encore la couleur, mais cette pour andré antoine simon 31 c’est seulement au reprise du site avec la le galop du poème me tant pis pour eux.       l̵ le tissu d’acier je n’hésiterai la liberté de l’être       coude la fraîcheur et la jamais si entêtanteeurydice madame chrysalide fileuse même si j’écoute vos dernier vers aoi essai de nécrologie, rimbaud a donc lentement, josué  dernières mises il n’est pire enfer que le pendu eurydice toujours nue à       st giovanni rubino dit pour andrée       maquis ce qui aide à pénétrer le attelage ii est une œuvre       object rm : d’accord sur il ne s’agit pas de douce est la terre aux yeux tout en travaillant sur les de tantes herbes el pre et ces       au       baie que d’heures les enseignants :       quinze autre citation"voui "et bien, voilà..." dit sous la pression des l’évidence des conserves ! je désire un       voyage la route de la soie, à pied, l’appel tonitruant du rêve, cauchemar, et nous n’avons rien madame est la reine des     les provisions sous l’occupation       le du fond des cours et des       au quand vous serez tout l’art c’est la les oiseaux s’ouvrent       &agrav fin première 1- c’est dans diaphane est le   ces sec erv vre ile pour helmut       assis rien n’est dorothée vint au monde patrick joquel vient de madame porte à ce va et vient entre d’abord l’échange des au lecteur voici le premier il existe au moins deux je t’ai admiré, si tu es étudiant en de soie les draps, de soie dernier vers aoi la chaude caresse de attention beau       montag pour nicolas lavarenne ma       un à bernadette deuxième essai i en voyant la masse aux pur ceste espee ai dulor e on croit souvent que le but les premières derniers vers sun destre le glacis de la mort écoute, josué, polenta bernadette griot vient de cette machine entre mes  les œuvres de en introduction à ici. les oiseaux y ont fait    regardant       enfant le temps passe dans la nous dirons donc       je a la femme au pour lee allons fouiller ce triangle  martin miguel vient   entrons ils s’étaient       dans   saint paul trois       au je m’étonne toujours de la pourquoi yves klein a-t-il       m&eacu carmelo arden quin est une   encore une huit c’est encore à livre grand format en trois marché ou souk ou pour max charvolen 1)  “la signification a dix sept ans, je ne savais dans ce périlleux la gaucherie à vivre,   au milieu de       le je rêve aux gorges deuxième approche de max charvolen, martin miguel  ce qui importe pour passent .x. portes, dans les horizons de boue, de dans l’innocence des la mastication des (la numérotation des       retour imagine que, dans la       s̵  “comment les durand : une     depuis rêves de josué, ce jour-là il lui toutefois je m’estimais  dans toutes les rues la fonction, mise en ligne able comme capable de donner cyclades, iii° du bibelot au babilencore une j’aime chez pierre deuxième suite pour alain borer le 26 buttati ! guarda&nbs le scribe ne retient "mais qui lit encore le une autre approche de je suis occupé ces j’oublie souvent et pour michèle  “... parler une première mes pensées restent       qui mult est vassal carles de       sur le j’arrivais dans les deux ce travail vous est avez-vous vu la mort d’un oiseau.     tout autour       l̵ 1) la plupart de ces dont les secrets… à quoi       sur       quand       aux     faisant la carissimo ulisse,torna a  jésus dernier vers aoi l’existence n’est       dans vous êtes j’ai donc il semble possible ouverture de l’espace       fourr& mise en ligne d’un la brume. nuages 0 false 21 18 elle disposait d’une     l’é la réserve des bribes sequence 6   le outre la poursuite de la mise cliquetis obscène des il arriva que leonardo rosa 1. il se trouve que je suis vous n’avez ce texte m’a été heureuse ruine, pensait un temps hors du branches lianes ronces       que dimanche 18 avril 2010 nous dans l’effilé de granz est li calz, si se pure forme, belle muette,  mise en ligne du texte antoine simon 23     un mois sans     son       vaches 1 la confusion des       ...mai antoine simon 2 mult ben i fierent franceis e dans les carnets  improbable visage pendu il pleut. j’ai vu la       ma là, c’est le sable et arbre épanoui au ciel ainsi fut pétrarque dans  pour de       &eacut je t’enfourche ma exode, 16, 1-5 toute est-ce parce que, petit, on antoine simon 11 13) polynésie       &n     oued coulant fragilité humaine. quelque chose   maille 1 :que quando me ne so itu pe aux barrières des octrois     au couchant autre citation       nuage       j̵ premier vers aoi dernier  l’exposition        journ& nous serons toujours ces  les premières et il parlait ainsi dans la les dieux s’effacent accorde ton désir à ta       entre       soleil cinquième citationne sables mes parolesvous dernier vers aoi ecrire les couleurs du monde antoine simon 17       dans les amants se s’égarer on nous lirons deux extraits de tendresse du mondesi peu de    7 artistes et 1    au balcon au programme des actions j’ai parlé comment entrer dans une   iv    vers très saintes litanies       sur j’ai relu daniel biga, dans le pain brisé son   en grec, morías       sur       " dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots antoine simon 10 tout à fleur d’eaula danse pour yves et pierre poher et mougins. décembre   marcel raphaël bribes en ligne a   pour olivier à la bonne dernier vers aoi       ( janvier 2002 .traverse       &agrav temps de bitume en fusion sur c’est la chair pourtant  tu ne renonceras pas. il avait accepté antoine simon 27 juste un   l’oeuvre vit son deux ajouts ces derniers     dans la ruela face aux bronzes de miodrag "le renard connaît la bouche pure souffrance six de l’espace urbain, un trait gris sur la iloec endreit remeint li os l’art n’existe "nice, nouvel éloge de la c’est un peu comme si,       l̵ hans freibach : difficile alliage de je reviens sur des       bien marie-hélène pour michèle gazier 1) envoi du bulletin de bribes nice, le 18 novembre 2004 "moi, esclave" a cher bernard       glouss je ne saurais dire avec assez les parents, l’ultime       embarq peinture de rimes. le texte       nuage dernier vers aoi temps de pierres dans la cinquième essai tout ce qui fascine chez dernier vers aoi la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII

VOLUME VII

Dernier ajout : 11 janvier 2009.

Les 3 derniers textes : CCXXXI , CCXXX , CCXXIX .

Les 3 textes les plus lus : CCVIII , CCXIX , CCXXIV .


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette