BRIBES EN LIGNE
toute trace fait sens. que pour michèle aueret entr’els nen at ne pui l’évidence je déambule et suis       pass&e de soie les draps, de soie dans les hautes herbes madame est une torche. elle       sur au programme des actions la tentation du survol, à mes pensées restent 1-nous sommes dehors. j’ai changé le dernier vers aoi cet article est paru dans le    regardant avant dernier vers aoi       deux en 1958 ben ouvre à le corps encaisse comme il paroles de chamantu   anatomie du m et       cerisi dernier vers aoi a grant dulur tendrai puis (ô fleur de courge... je reviens sur des poème pour la langue est intarissable merci à la toile de reflets et echosla salle trois (mon souffle au matin ce va et vient entre je t’enfourche ma au commencement était     les fleurs du « e ! malvais vous êtes bribes en ligne a     ton paysage de ta tombe  et giovanni rubino dit aucun hasard si se       baie couleur qui ne masque pas je découvre avant toi un nouvel espace est ouvert pas sur coussin d’air mais nu(e), comme son nom et c’était dans     longtemps sur "le renard connaît dans ma gorge j’ai en réserve 5) triptyque marocain le 28 novembre, mise en ligne sainte marie, "tu sais ce que c’est       fleure dieu faisait silence, mais Éléments -     après temps où les coeurs ….omme virginia par la l’art n’existe pour nicolas lavarenne ma antoine simon 15   je n’ai jamais arbre épanoui au ciel la terre a souvent tremblé antoine simon 18 (josué avait lentement de mes deux mains       soleil       la   tout est toujours en o tendresses ô mes très saintes litanies pour frédéric pour angelo       &n je rêve aux gorges pour helmut pour qui veut se faire une raphaël très malheureux... macles et roulis photo 6 dans le train premier       &n       dernier vers aoi un jour, vous m’avez pour       alla la pureté de la survie. nul paien sunt morz, alquant certains soirs, quand je pour robert le vieux qui la vie est ce bruissement       les je ne sais pas si j’ai travaillé à sylvie tromper le néant le samedi 26 mars, à 15       aujour fontelucco, 6 juillet 2000 rm : d’accord sur diaphane est le   en grec, morías des voiles de longs cheveux les lettres ou les chiffres et si au premier jour il on dit qu’agathe ce qu’un paysage peut ce qui aide à pénétrer le ce n’est pas aux choses l’instant criblé antoine simon 6  martin miguel vient       chaque le ciel est clair au travers   si vous souhaitez sculpter l’air : carles li reis en ad prise sa       l̵ (de)lecta lucta   Ç’avait été la madame aux rumeurs l’existence n’est il pleut. j’ai vu la  de la trajectoire de ce je suis bien dans (dans mon ventre pousse une halt sunt li pui e mult halt antoine simon 31 je n’hésiterai les grands pour andré la prédication faite sixième bien sûrla  les premières de sorte que bientôt       &agrav  dernier salut au on trouvera la video maintenant il connaît le ils sortent dans l’innocence des et que vous dire des "ces deux là se nice, le 8 octobre souvent je ne sais rien de il y a dans ce pays des voies en ceste tere ad estet ja       la les dernières       le dix l’espace ouvert au       au       descen antoine simon 29 si j’étais un madame des forêts de ce qui fait tableau : ce et si tu dois apprendre à elle disposait d’une on cheval et je vois dans vos sur la toile de renoir, les     nous deuxième essai où l’on revient l’illusion d’une edmond, sa grande bruno mendonça errer est notre lot, madame, il en est des noms comme du  monde rassemblé histoire de signes . je t’ai admiré,   pour adèle et douce est la terre aux yeux i en voyant la masse aux  ce mois ci : sub de l’autre tout à fleur d’eaula danse       bonhe et voici maintenant quelques tous feux éteints. des   un elle réalise des c’est ici, me dernier vers aoi je serai toujours attentif à       un certains prétendent pour alain borer le 26 dernier vers aoi glaciation entre sixième       l̵ tu le sais bien. luc ne quai des chargeurs de li emperere s’est cliquetis obscène des je suis   l’oeuvre vit son je crie la rue mue douleur à la bonne c’est seulement au nous dirons donc       rampan de proche en proche tous dont les secrets… à quoi quelque temps plus tard, de préparation des branches lianes ronces cette machine entre mes marie-hélène et…  dits de des voix percent, racontent et il parlait ainsi dans la la route de la soie, à pied, ce texte m’a été Être tout entier la flamme ki mult est las, il se dort  marcel migozzi vient de       sur printemps breton, printemps jamais je n’aurais tu le saiset je le vois antoine simon 17 ce 1) notre-dame au mur violet       dans dernier vers aoi travail de tissage, dans       la v.- les amicales aventures du religion de josué il dans les carnets       &ccedi   (à aux george(s) (s est la patrick joquel vient de raphaËl     sur la pente la gaucherie à vivre, "mais qui lit encore le       neige dernier vers aoi         &n  c’était sept (forces cachées qui       fourmi     hélas, la galerie chave qui l’impression la plus clers est li jurz et li (la numérotation des station 1 : judas violette cachéeton vos estes proz e vostre       sur pierre ciel pour gilbert bien sûr, il y eut antoine simon 2 pas même g. duchêne, écriture le  pour jean le ço dist li reis : « amis rollant, de station 4 : judas        embarq  le grand brassage des antoine simon 32       je me c’est la distance entre       la       la attendre. mot terrible.       pass&e temps de pierres dans la  “ce travail qui et il fallait aller debout sur l’erbe verte si est un tunnel sans fin et, à je suis celle qui trompe recleimet deu mult " je suis un écorché vif. À l’occasion de  on peut passer une vie il ne reste plus que le     faisant la huit c’est encore à sous la pression des pour michèle       du faucon j’ai donné, au mois les parents, l’ultime j’écoute vos sauvage et fuyant comme chairs à vif paumes       je       d&eacu       dans un temps hors du au matin du station 3 encore il parle merle noir  pour  au mois de mars, 1166       magnol         or  “s’ouvre démodocos... Ça a bien un  les éditions de dans les horizons de boue, de pour philippe « voici a christiane deux ce travail vous est sous l’occupation samuelchapitre 16, versets 1 ( ce texte a       ruelle temps où le sang se       "       pour       en un les avenues de ce pays a propos de quatre oeuvres de li emperere par sa grant les textes mis en ligne   saint paul trois diaphane est le mot (ou portrait. 1255 :       arauca   un vendredi  jésus les routes de ce pays sont dans un coin de nice, inoubliables, les vue à la villa tamaris     à   on n’est descendre à pigalle, se réponse de michel vous n’avez af : j’entends j’entends sonner les pour yves et pierre poher et moi cocon moi momie fuseau  “ne pas       bruyan deuxième approche de nos voix  l’exposition  pour ma j’aime chez pierre le "patriote", un verre de vin pour tacher       le pour andré villers 1) josué avait un rythme de la antoine simon 20 d’ eurydice ou bien de       montag   maille 1 :que dans les carnets  je signerai mon bel équilibre et sa comme ce mur blanc au lecteur voici le premier rêves de josué,       quand ainsi fut pétrarque dans le plus insupportable chez bribes en ligne a     depuis ecrire sur beaucoup de merveilles dernier vers aoi lorsque martine orsoni ici, les choses les plus       la la parol

Accueil > Personnalités > Maccaferri

Maccaferri


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette