BRIBES EN LIGNE
rare moment de bonheur, attelage ii est une œuvre où l’on revient sa langue se cabre devant le pour max charvolen 1) (ô fleur de courge... (ma gorge est une ce monde est semé tout le problème rien n’est pour gilbert sainte marie, le tissu d’acier ensevelie de silence, le proche et le lointain quand les couleurs dernier vers aoi raphaël j’ai donc seul dans la rue je ris la dimanche 18 avril 2010 nous pas de pluie pour venir je ne saurais dire avec assez si tu es étudiant en    seule au autres litanies du saint nom f tous les feux se sont antoine simon 18       longtem f le feu m’a dernier vers aoi nouvelles mises en       sur le       pass&eac       dans au rayon des surgelés 0- souviens-toi. sa dernier vers aoi       le  les œuvres de  la lancinante quand c’est le vent qui ajout de fichiers sons dans écoute, josué, branches lianes ronces madame déchirée     hélas, la littérature de sept (forces cachées qui charogne sur le seuil ce qui pluies et bruines, comment je n’ai pas dit que le si c’est ça, l’évidence cyclades, iii° il aurait voulu être avez-vous vu       et tu art jonction semble enfin f toutes mes comme un préliminaire la dire que le livre est une les oiseaux s’ouvrent si vous entendez le lac souvent je ne sais rien de pour frédéric la bouche pure souffrance  de la trajectoire de ce (en regardant un dessin de       alla   quelque chose le 2 juillet 2000   cher la danse de ils sortent pour ma le lourd travail des meules       pav&eacu quand les mots quando me ne so itu pe sous l’occupation légendes de michel       banlieue antoine simon 17 deuxième rupture : le viallat © le château de « la musique,     " seins isabelle boizard 2005 13) polynésie tu le sais et je le vois il existe deux saints portant       allong&e à propos des grands premier vers aoi dernier       au       allong&e  le grand brassage des rafale n° 9 un il en est des meurtrières. nécrologie   je n’ai jamais la terre nous       mouette « ah ! mon une image surgit et derrière vous n’avez je t’ai admiré, je m’étonne toujours de la a dix sept ans, je ne savais portrait. 1255 :   en grec, morías coupé le son à les amants se       tourneso certains soirs, quand je à la mémoire les avenues de ce pays       la       jardin antoine simon 24       reine ils s’étaient c’est un peu comme si,     sur la     les fleurs du le soleil n’est pas comme ce mur blanc faisant dialoguer je découvre avant toi       le et ces leonardo rosa   iv    vers       retourn& pour mon épouse nicole     son clquez sur rafale n° 6 just do bribes en ligne a cet article est paru dans le dernier vers aoi karles se dort cum hume la nuit vos estes proz e vostre siglent a fort e nagent e quelques textes pas même se placer sous le signe de j’arrivais dans les les éditions de la passe du pour jean-louis cantin 1.- pour jean gautheron le cosmos on peut croire que martine je rêve aux gorges  l’écriture zacinto dove giacque il mio Ç’avait été la mm oui, ce qui est troublant mesdames, messieurs, veuillez       le antoine simon 31  le "musée dans ce pays ma mère pour robert les routes de ce pays sont cinquième essai tout et il parlait ainsi dans la pour andré glaciation entre polenta beaucoup de merveilles pur ceste espee ai dulor e il y a dans ce pays des voies l’heure de la accorde ton désir à ta   ciel !!!! samuel chapitre 16, versets 1 le passé n’est granz fut li colps, li dux en accoucher baragouiner ce n’est pas aux choses       "je on trouvera la video aux barrières des octrois c’est une sorte de deuxième essai le raphaËl nice, le 8 octobre le désir de faire avec       qui       juin la réserve des bribes       bonheur nos voix « et bien, macles et roulis photo 6 il arriva que josué ne l’eau s’infiltre pour alain borer le 26 fragilité humaine. et je vois dans vos sur l’erbe verte si est grant est la plaigne e large rafale exacerbé d’air j’ai perdu mon des voix percent, racontent le ciel de ce pays est tout   pour adèle et des quatre archanges que cette machine entre mes       la grande lune pourpre dont les dernier vers aoi c’est parfois un pays    7 artistes et 1 dentelle : il avait       & j’ai travaillé ...et poème pour merci au printemps des 5) triptyque marocain ecrire sur vous êtes o tendresses ô mes   maille 1 : que rien n’est plus ardu dans le patriote du 16 mars a propos d’une etudiant à pour anne slacik ecrire est une image surgit traverse le ce va et vient entre nous serons toujours ces de soie les draps, de soie       descenda giovanni rubino dit le texte qui suit est, bien       j’ on dit qu’agathe pour raphaël       sur la la liberté de l’être dernier vers aoi prenez vos casseroles et un texte que j’ai « mais qui lit   est-ce que c’est seulement au           un mois sans assise par accroc au bord de de mes deux mains       parfois À perte de vue, la houle des alocco en patchworck © début de la mise en ligne de ses mains aussi étaient       voyage tout est prêt en moi pour je meurs de soif et   riche de mes dans ce périlleux traquer tout à fleur d’eaula danse en ceste tere ad estet ja derniers vers sun destre lentement, josué printemps breton, printemps   pour le prochain dernier vers aoi     surgi f les feux m’ont les parents, l’ultime       les     le abstraction voir figuration essai de nécrologie, rafale n° 5 un google15f25081e0346654.html titrer "claude viallat,       entre pour lee je t’enfourche ma juste un mot pour annoncer today i eat my       ma vous deux, c’est joie et voici l’une de nos plus tu le sais bien. luc ne  il y a le madame porte à  zones gardées de corps nomades bouches pour issent de mer, venent as pour andré la liberté s’imprime à   adagio   je dernier vers aoi dessiner les choses banales je crie la rue mue douleur  monde rassemblé f dans le sourd chatoiement       midi f le feu est venu, ardeur des d’un bout à quatrième essai rares rossignolet tu la macles et roulis photo 3 inoubliables, les  “... parler une religion de josué il encore la couleur, mais cette la musique est le parfum de le recueil de textes je suis une autre approche de       pourquoi   anatomie du m et       un       pass&eac comme c’est mult est vassal carles de depuis le 20 juillet, bribes et c’était dans       gloussem ma voix n’est plus que « je suis un si grant dol ai que ne  au travers de toi je madame est toute la poésie, à la       cerisier   si vous souhaitez antoine simon 7 pour angelo carissimo ulisse, torna a rafale       les et si au premier jour il un besoin de couper comme de       l’   d’un coté,       la c’est ici, me depuis ce jour, le site un homme dans la rue se prend suite de       sur les  “la signification temps de cendre de deuil de nous savons tous, ici, que qu’est-ce qui est en moi cocon moi momie fuseau tendresses ô mes envols rafale le samedi 26 mars, à 15 mes pensées restent quatre si la mer s’est voudrais je vous vous avez       dans dernier vers aoi antoine simon 2       rampant pour jacqueline moretti, et que vous dire des vi.- les amicales aventures bernadette griot vient de       m’ abu zayd me déplait. pas    tu sais cet article est paru  je signerai mon dernier vers aoi     ton plaisir     après dernier vers aoi   pour martin face aux bronzes de miodrag approche d’une la main saisit       grappes quel étonnant sequence rita est trois fois humble. suite du blasphème de si, il y a longtemps, les   pour olivier halt sunt li pui e mult halt la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 2017

2017



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP