BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi       le présentation du       le deuxième rossignolet tu la « pouvez-vous         or et il parlait ainsi dans la pour jean gautheronle cosmos  hors du corps pas il y a des objets qui ont la antoine simon 28 iloec endreit remeint li os ce poème est tiré du 0 false 21 18 pour alain borer le 26  si, du nouveau dans le pain brisé son le geste de l’ancienne, les plus vieilles chaque automne les le 15 mai, à       l̵       il mult est vassal carles de c’est la peur qui fait       qui ouverture de l’espace       au       le bribes en ligne a ecrire sur accorde ton désir à ta granz est li calz, si se       pav&ea quand il voit s’ouvrir, je dors d’un sommeil de pour jacky coville guetteurs       grimpa       la cet article est paru dans le ] heureux l’homme ce qui fascine chez       vaches les premières il était question non antoine simon 33 pour yves et pierre poher et a la libération, les  de la trajectoire de ce j’écoute vos quatre si la mer s’est madame, vous débusquez     oued coulant j’oublie souvent et     ton il semble possible antoine simon 30       ce toutes ces pages de nos 0 false 21 18 les plus terribles a propos d’une f toutes mes décembre 2001. antoine simon 15 etait-ce le souvenir iv.- du livre d’artiste il y a dans ce pays des voies franchement, pensait le chef, de mes deux mains en ceste tere ad estet ja diaphane est le mot (ou nous savons tous, ici, que depuis ce jour, le site je meurs de soif       longte immense est le théâtre et on peut croire que martine 0 false 21 18       pav&ea exacerbé d’air       devant non, björg, l’évidence station 1 : judas     pluie du un temps hors du       sur leonardo rosa le corps encaisse comme il la force du corps,       cette martin miguel art et   3   

les l’éclair me dure,     depuis       fourr& des quatre archanges que les grands la bouche pleine de bulles station 7 : as-tu vu judas se elle disposait d’une sa langue se cabre devant le inoubliables, les o tendresses ô mes avant propos la peinture est m1       c’est la distance entre ils s’étaient juste un       un     surgi abstraction voir figuration je suis occupé ces       la l’instant criblé toute trace fait sens. que et…  dits de sous l’occupation branches lianes ronces d’ eurydice ou bien de du bibelot au babilencore une dernier vers aoi sixième avant dernier vers aoi normalement, la rubrique dessiner les choses banales     pourquoi     longtemps sur       fourr& antoine simon 27 passet li jurz, si turnet a       les nous lirons deux extraits de outre la poursuite de la mise       bonhe       bonheu pur ceste espee ai dulor e antoine simon 14       sur la prédication faite guetter cette chose ce jour-là il lui station 4 : judas        arauca si elle est belle ? je temps de pierres dans un coin de nice, il en est des noms comme du nous serons toujours ces chercher une sorte de de pa(i)smeisuns en est venuz et combien       j̵ sables mes parolesvous antoine simon 7 la fonction, mise en ligne d’un À max charvolen et premier essai c’est monde imaginal,  ce qui importe pour lorsqu’on connaît une   (à   ces sec erv vre ile  référencem       &n paroles de chamantu pour frédéric bien sûr, il y eut tendresses ô mes envols les amants se       nuage       maquis pluies et bruines, la liberté de l’être       la  les éditions de comment entrer dans une ce qui aide à pénétrer le dernier vers aoi à propos “la     double et la peur, présente       deux les textes mis en ligne       &ccedi       retour ma mémoire ne peut me la terre a souvent tremblé pas sur coussin d’air mais je m’étonne toujours de la la fraîcheur et la le scribe ne retient       aujour à cri et à pour jacqueline moretti, pour jean-louis cantin 1.-       &n dernier vers aoi 10 vers la laisse ccxxxii dernier vers aoi "le renard connaît viallat © le château de dernier vers aoi ce n’est pas aux choses introibo ad altare dernier vers aoi tous ces charlatans qui en introduction à douze (se fait terre se    au balcon premier vers aoi dernier       fleur j’ai ajouté       en dernier vers aoi pour mireille et philippe petites proses sur terre il y a tant de saints sur le samedi 26 mars, à 15 (ma gorge est une pour julius baltazar 1 le  tous ces chardonnerets au seuil de l’atelier (de)lecta lucta   (josué avait lentement le 23 février 1988, il et si au premier jour il       sur macles et roulis photo 3 madame, on ne la voit jamais vue à la villa tamaris il est le jongleur de lui quelques textes       le Éléments -   marcel clquez sur josué avait un rythme       montag de profondes glaouis     sur la       un il avait accepté       le   encore une il aurait voulu être toujours les lettres : printemps breton, printemps     quand frères et janvier 2002 .traverse madame, c’est notre       je dans les écroulements s’égarer on   jn 2,1-12 : normal 0 21 false fal   je n’ai jamais  il y a le passet li jurz, la noit est pour raphaël       entre je serai toujours attentif à un jour, vous m’avez je reviens sur des preambule – ut pictura le recueil de textes       quand af : j’entends       dans au commencement était       et agnus dei qui tollis peccata voudrais je vous  dernier salut au la vie est dans la vie. se j’ai donc ce qu’un paysage peut dans ce périlleux  “comment     [1]  f les feux m’ont       fleure à sylvie petit matin frais. je te la rencontre d’une en 1958 ben ouvre à première raphaËl de la marie-hélène dernier vers s’il       vu merci à marc alpozzo bien sûrla le géographe sait tout f tous les feux se sont patrick joquel vient de il faut laisser venir madame c’est ici, me issent de mer, venent as comme c’est attelage ii est une œuvre passent .x. portes, pas même r.m.a toi le don des cris qui madame dans l’ombre des la poésie, à la nos voix able comme capable de donner f le feu s’est  la toile couvre les vertige. une distance « voici       voyage le pendu       la       le vos estes proz e vostre pour le prochain basilic, (la moi cocon moi momie fuseau toutes sortes de papiers, sur       en un   pour olivier lentement, josué rare moment de bonheur, merci à la toile de jamais si entêtanteeurydice "mais qui lit encore le (elle entretenait depuis le 20 juillet, bribes écrirecomme on se pour nicolas lavarenne ma dernier vers aoi    on peut passer une vie pour max charvolen 1) n’ayant pas intendo... intendo ! dix l’espace ouvert au bel équilibre et sa       la la communication est "ah ! mon doux pays, deuxième essai le       m̵  tu vois im font chier nice, le 18 novembre 2004 mon cher pétrarque, paien sunt morz, alquant pour martine f le feu est venu,ardeur des pure forme, belle muette, Être tout entier la flamme livre grand format en trois tout est prêt en moi pour pour m.b. quand je me heurte dernier vers aoi des quatre archanges que     rien       pass&e       sur "tu sais ce que c’est       soleil antoine simon 19 temps de pierres dans la au labyrinthe des pleursils trois (mon souffle au matin madame chrysalide fileuse dernier vers aoi       &agrav  dernières mises les lettres ou les chiffres dernier vers aoi aucun hasard si se f j’ai voulu me pencher un jour nous avons pour andré villers 1) « e ! malvais  “la signification je n’hésiterai tu le saiset je le vois     chambre le tissu d’acier polenta j’ai changé le       la pie autre citation i mes doigts se sont ouverts sous la pression des la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à Pas 46 | Pas à Pas 48 ->
Pas à Pas 47
© Paul Badin
Ecrivain(s) : Badin P.

Il n’est pire enfer que le cloaque des grandes villes du monde. Même les racines finissent par y pourrir dans la plus lisse indifférence. Mais aussi, quel bouillon de culture pour tant de surgissements neufs !

Publication en ligne : 6 septembre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette