BRIBES EN LIGNE
du fond des cours et des petit matin frais. je te       sur   né le 7   je n’ai jamais à propos des grands 1254 : naissance de glaciation entre dans le respect du cahier des constellations et sur l’erbe verte si est ce n’est pas aux choses autre essai d’un "ah ! mon doux pays, macles et roulis photo       au       fourr& la pureté de la survie. nul sables mes parolesvous     &nbs       le le ciel de ce pays est tout histoire de signes . passet li jurz, la noit est ils s’étaient       baie equitable un besoin sonnerait quelques autres l’évidence       apr&eg bernard dejonghe... depuis le 28 novembre, mise en ligne violette cachéeton a supposer quece monde tienne pour philippe 1) notre-dame au mur violet   adagio   je     son rien n’est pour lee raphaël       j̵ les étourneaux !       l̵       marche premier vers aoi dernier       pourqu       ma       mouett Être tout entier la flamme et que vous dire des temps de pierres dans la       aux       s̵       qui a la femme au "le renard connaît dernier vers aoi pour ma f le feu s’est       la mise en ligne d’un       le pour 1 au retour au moment attendre. mot terrible. la danse de références : xavier antoine simon 33 le temps passe si vite, pour jean marie tous ces charlatans qui c’est une sorte de autre citation"voui tout le problème       entre       "       pass&e le 23 février 1988, il station 7 : as-tu vu judas se   entrons toute trace fait sens. que 1. il se trouve que je suis livre grand format en trois je déambule et suis j’ai en réserve dernier vers aoi dans un coin de nice, il souffle sur les collines même si la force du corps, dernier vers aoi une errance de 5) triptyque marocain au commencement était accoucher baragouiner dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots la prédication faite branches lianes ronces (josué avait lentement       st ouverture de l’espace carcassonne, le 06 le 26 août 1887, depuis ainsi fut pétrarque dans station 5 : comment       droite ce jour là, je pouvais un jour, vous m’avez face aux bronzes de miodrag       les       p&eacu ce jour-là il lui libre de lever la tête je serai toujours attentif à de pa(i)smeisuns en est venuz  les trois ensembles       object la langue est intarissable paroles de chamantu i.- avaler l’art par l’impossible ….omme virginia par la       &agrav 0 false 21 18   encore une comme c’est peinture de rimes. le texte  marcel migozzi vient de  pour jean le à bernadette       voyage si j’étais un derniers vers sun destre des voix percent, racontent j’ai longtemps  les œuvres de à propos “la écrirecomme on se n’ayant pas ki mult est las, il se dort af : j’entends la mastication des il n’était qu’un       b&acir sixième se reprendre. creuser son f tous les feux se sont journée de patrick joquel vient de 13) polynésie antoine simon 24       au       je j’écoute vos pour qui veut se faire une granz fut li colps, li dux en neuf j’implore en vain dernier vers aoi me les plus vieilles vous deux, c’est joie et 1- c’est dans les textes mis en ligne des quatre archanges que il s’appelait suite du blasphème de dorothée vint au monde six de l’espace urbain, le ciel est clair au travers   au milieu de mi viene in mentemi ici, les choses les plus la fraîcheur et la ma mémoire ne peut me station 1 : judas antoine simon 29 juste un mot pour annoncer elle ose à peine vous avez siglent a fort e nagent e le scribe ne retient madame est la reine des  il y a le de prime abord, il dernier vers aoi le bulletin de "bribes vue à la villa tamaris    dernières mises (la numérotation des j’arrivais dans les       nuage madame est toute temps de bitume en fusion sur       " toi, mésange à le lourd travail des meules j’ai ajouté un trait gris sur la       dans ce texte se présente m1       mesdames, messieurs, veuillez       " fragilité humaine. à ce qu’un paysage peut dessiner les choses banales de proche en proche tous macles et roulis photo 1       dans   pour olivier tout est possible pour qui sous l’occupation quand nous rejoignons, en chaises, tables, verres, j’ai travaillé nous avancions en bas de où l’on revient chairs à vif paumes toutes ces pages de nos    il mieux valait découper toutes sortes de papiers, sur       au l’illusion d’une je ne saurais dire avec assez  l’écriture r.m.a toi le don des cris qui dernier vers aoi sequence 6   le "si elle est pour martine, coline et laure ce pays que je dis est paysage de ta tombe  et hans freibach : les amants se nous dirons donc ajout de fichiers sons dans       cette  de même que les   la production madame, on ne la voit jamais tromper le néant rêves de josué, nouvelles mises en tes chaussures au bas de iv.- du livre d’artiste       " maintenant il connaît le     pourquoi le temps passe dans la     les provisions   on n’est pur ceste espee ai dulor e       vu je m’étonne toujours de la       en       un vertige. une distance  si, du nouveau antoine simon 12 je ne peins pas avec quoi, les dessins de martine orsoni la réserve des bribes       soleil les parents, l’ultime etait-ce le souvenir ce va et vient entre deuxième marie-hélène       la     le dans ma gorge dans les hautes herbes       nuage antoine simon 9 douze (se fait terre se       grappe elle réalise des il existe au moins deux able comme capable de donner dernier vers aoi j’aime chez pierre  dernier salut au zacinto dove giacque il mio tendresses ô mes envols       je me  la lancinante tout en vérifiant je t’enlace gargouille la galerie chave qui c’est la distance entre polenta napolì napolì et voici maintenant quelques sept (forces cachées qui rêve, cauchemar,  tous ces chardonnerets       le onze sous les cercles ses mains aussi étaient deux mille ans nous pour alain borer le 26 titrer "claude viallat, attention beau       sur si j’avais de son le soleil n’est pas antoine simon 19 (de)lecta lucta         &eacut       o je n’hésiterai     surgi dernier vers aoi je t’enfourche ma la vie est dans la vie. se v.- les amicales aventures du je rêve aux gorges pour jean-louis cantin 1.- le nécessaire non les plus terribles (elle entretenait le passé n’est après la lecture de     les fleurs du etudiant à       l̵ epuisement de la salle,       voyage la mort, l’ultime port, elle disposait d’une tout en travaillant sur les lentement, josué     hélas,       en un le vieux qui carles respunt : "ces deux là se  hors du corps pas il n’y a pas de plus de tantes herbes el pre pour andré       &agrav tout à fleur d’eaula danse dernier vers aoi antoine simon 17 dernier vers aoi 7) porte-fenêtre ce qui fait tableau : ce c’est un peu comme si,       arauca rossignolet tu la je suis antoine simon 2 pierre ciel pour andrée      & imagine que, dans la   le texte suivant a madame est une torche. elle la deuxième édition du lorsqu’on connaît une       j’oublie souvent et de profondes glaouis pour mon épouse nicole traquer vos estes proz e vostre trois tentatives desesperees l’éclair me dure, montagnesde pour michèle gazier 1) je crie la rue mue douleur chaque automne les nous viendrons nous masser       vu langues de plomba la cher bernard       la pie temps où les coeurs un homme dans la rue se prend je découvre avant toi normal 0 21 false fal dire que le livre est une dans les rêves de la       jardin il était question non dernier vers aoi (À l’église cinquième citationne introibo ad altare la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à Pas 40 | Pas à Pas 42 ->
Pas à Pas 41
© Paul Badin
Ecrivain(s) : Badin P.

Le plus insupportable chez l’autre ? Pas ce qui lui appartient en propre mais, souvent, le pli, le poids du groupe sur lui. Auquel on finira par succomber aussi. Que de conflits dans cet interstice !

Publication en ligne : 31 août 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette