BRIBES EN LIGNE
comme c’est et voici maintenant quelques       b&acir non... non... je vous assure,       pass&e     un mois sans exode, 16, 1-5 toute antoine simon 15     pluie du 1) notre-dame au mur violet       journ&       dans il ne reste plus que le (en regardant un dessin de   entrons le temps passe si vite, tendresse du mondesi peu de la musique est le parfum de       vu       marche normal 0 21 false fal buttati ! guarda&nbs pour robert 0 false 21 18 ce qui fascine chez légendes de michel       &ccedi cyclades, iii° tendresses ô mes envols       montag       &n       sur       reine       neige pour m.b. quand je me heurte ils s’étaient il existe au moins deux  dans toutes les rues       juin toutes ces pages de nos on cheval josué avait un rythme les avenues de ce pays temps de pierres le "patriote", a propos d’une       j̵  les premières références : xavier  pour jean le livre grand format en trois       s̵ antoine simon 3       neige je m’étonne toujours de la derniers je t’enlace gargouille poussées par les vagues à propos “la  née à et je vois dans vos ne faut-il pas vivre comme j’ai changé le       dans       sur mesdames, messieurs, veuillez       &n janvier 2002 .traverse dernier vers aoi         allong je dors d’un sommeil de       je tout le problème       le       les     chant de       la il arriva que se placer sous le signe de le glacis de la mort sixième     le     quand raphaël agnus dei qui tollis peccata equitable un besoin sonnerait antoine simon 19 ce pays que je dis est (de)lecta lucta   à la mémoire de   dits de   si vous souhaitez la mort d’un oiseau. etudiant à       il est le jongleur de lui temps de bitume en fusion sur quand les mots trois tentatives desesperees (vois-tu, sancho, je suis diaphane est le mot (ou une il faut dire les pour andré madame a des odeurs sauvages couleur qui ne masque pas il y a tant de saints sur c’était une l’éclair me dure,  jésus le 23 février 1988, il le franchissement des le nécessaire non on trouvera la video martin miguel art et je désire un c’est vrai ki mult est las, il se dort j’oublie souvent et dernier vers aoi antoine simon 28 de mes deux mains dernier vers doel i avrat, c’est ici, me iv.- du livre d’artiste granz est li calz, si se il n’était qu’un pourquoi yves klein a-t-il   3   

les station 7 : as-tu vu judas se nous avancions en bas de iloec endreit remeint li os mougins. décembre très malheureux... je suis tromper le néant il était question non quand vous serez tout et c’était dans       la   six formes de la         or   voici donc la et si tu dois apprendre à et ces       force o tendresses ô mes À max charvolen et le texte qui suit est, bien       au antoine simon 13 madame est la reine des quatre si la mer s’est la terre a souvent tremblé comme une suite de À l’occasion de pour maguy giraud et   né le 7 toutes sortes de papiers, sur sur la toile de renoir, les dessiner les choses banales elle ose à peine et il fallait aller debout       soleil l’homme est ainsi va le travail de qui       aujour la gaucherie à vivre, on préparait dernier vers aoi       jonath 0 false 21 18 moi cocon moi momie fuseau       voyage       le       fourr& à cri et à de proche en proche tous tes chaussures au bas de a dix sept ans, je ne savais     sur la pente je n’ai pas dit que le       &agrav   que signifie un nouvel espace est ouvert le 15 mai, à       vu la chaude caresse de       bien max charvolen, martin miguel carmelo arden quin est une l’illusion d’une edmond, sa grande mieux valait découper mult est vassal carles de rien n’est       pass&e beaucoup de merveilles dans le respect du cahier des du bibelot au babilencore une vous avez d’un côté au programme des actions un tunnel sans fin et, à clers est li jurz et li cinquième essai tout fin première face aux bronzes de miodrag madame dans l’ombre des       &n poème pour a la libération, les  le grand brassage des     le cygne sur j’aime chez pierre       je me sculpter l’air : li emperere s’est " je suis un écorché vif. zacinto dove giacque il mio       et tu dans les hautes herbes   je ne comprends plus quelque temps plus tard, de polenta  tu ne renonceras pas. siglent a fort e nagent e pour pierre theunissen la pierre ciel pour mon épouse nicole antoine simon 17 jamais si entêtanteeurydice dans l’innocence des on peut croire que martine se reprendre. creuser son et  riche de mes la fraîcheur et la dans le pain brisé son dernier vers aoi (ma gorge est une le lent tricotage du paysage la prédication faite       la dans le pays dont je vous dans l’effilé de       la moisissures mousses lichens j’arrivais dans les les premières   est-ce que ] heureux l’homme les étourneaux ! allons fouiller ce triangle dire que le livre est une  la toile couvre les sixième antoine simon 6 À la loupe, il observa       dans       l̵ grande lune pourpre dont les ma chair n’est percey priest lakesur les pour maxime godard 1 haute dernier vers aoi       fourmi voile de nuità la       avant il n’y a pas de plus       bonhe       sur madame chrysalide fileuse portrait. 1255 : premier essai c’est f j’ai voulu me pencher la question du récit   marcel le lourd travail des meules toulon, samedi 9 petit matin frais. je te deuxième essai la vie est dans la vie. se "si elle est ecrire les couleurs du monde je ne peins pas avec quoi, r.m.a toi le don des cris qui       le       arauca s’égarer on       les station 3 encore il parle quai des chargeurs de les doigts d’ombre de neige antoine simon 21 attendre. mot terrible. c’est la distance entre sous la pression des  epître aux quel ennui, mortel pour bien sûr, il y eut tant pis pour eux.     une abeille de sors de mon territoire. fais sainte marie, je découvre avant toi et ma foi,       et  hors du corps pas       deux   anatomie du m et madame, on ne la voit jamais jouer sur tous les tableaux antoine simon 5 antoine simon 12 de la et que vous dire des       dans bribes en ligne a   encore une même si madame, vous débusquez     [1]      longtemps sur un soir à paris au et que dire de la grâce il semble possible  “la signification       o le temps passe dans la reflets et echosla salle nu(e), comme son nom les plus terribles alocco en patchworck © la réserve des bribes     double dernier vers aoi huit c’est encore à       cette       il       apr&eg 0 false 21 18 Ç’avait été la       allong je serai toujours attentif à vous deux, c’est joie et macles et roulis photo 1       dans       il       " un jour, vous m’avez       un en introduction à dans ce périlleux dernier vers aoi f dans le sourd chatoiement madame est une torche. elle la langue est intarissable villa arson, nice, du 17 douce est la terre aux yeux quelques textes ensevelie de silence, chercher une sorte de le 2 juillet pour lee madame aux rumeurs dernier vers aoi merci à la toile de dans les écroulements je me souviens de "mais qui lit encore le   au milieu de nice, le 30 juin 2000 le tissu d’acier       au la deuxième édition du nice, le 8 octobre préparation des paroles de chamantu       le f les rêves de       vaches « e ! malvais au lecteur voici le premier dont les secrets… à quoi d’un bout à aucun hasard si se libre de lever la tête marcel alocco a l’art n’existe       sur   pour le prochain       la avant propos la peinture est dernier vers aoi dernier vers aoi attelage ii est une œuvre d’ eurydice ou bien de la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Jacques Clauzel > Macles et roulis version originale inédite

RAPHAEL MONTICELLI

<- Macles et roulis 2 |
Macles et roulis 2’

 
 
 
 
Or il suffit d’un mot d’un regard pour peupler l’obscurité de l’espace grain de sable qui trompe le néant
Publication en ligne : 11 août 2009
Première publication : août 2006

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette