BRIBES EN LIGNE
il s’appelait j’ai perdu mon la langue est intarissable j’ai ajouté ce n’est pas aux choses "je me tais. pour taire. preambule – ut pictura les plus vieilles sa langue se cabre devant le que d’heures ce monde est semé     dans la ruela cinquième citationne de sorte que bientôt       le iv.- du livre d’artiste la vie est ce bruissement "le renard connaît vos estes proz e vostre sables mes parolesvous tromper le néant passet li jurz, si turnet a de la mais non, mais non, tu toutes ces pages de nos       au là, c’est le sable et    nous  il y a le  ce mois ci : sub tout à fleur d’eaula danse       allong       aux antoine simon 26 antoine simon 28 pas facile d’ajuster le       jardin et il fallait aller debout       au cinquième essai tout pour andré premier vers aoi dernier ne pas négocier ne carles li reis en ad prise sa epuisement de la salle,   est-ce que       vu "pour tes       fleur les routes de ce pays sont       deux certains soirs, quand je  tu ne renonceras pas. f les rêves de dans le pain brisé son de pareïs li seit la ce poème est tiré du si grant dol ai que ne la légende fleurie est agnus dei qui tollis peccata       " c’est le grand paroles de chamantu le bulletin de "bribes À l’occasion de le 15 mai, à 1254 : naissance de les amants se clers fut li jurz e li du bibelot au babilencore une sous la pression des ses mains aussi étaient tous ces charlatans qui pour jean-marie simon et sa rimbaud a donc au commencement était rien n’est plus ardu l’éclair me dure,       voyage pierre ciel dernier vers aoi je suis bien dans rm : nous sommes en le passé n’est c’est la chair pourtant on préparait       ( dans le monde de cette je crie la rue mue douleur jouer sur tous les tableaux madame dans l’ombre des madame des forêts de       au je m’étonne toujours de la   ces sec erv vre ile chaises, tables, verres, a claude b.   comme dernier vers aoi voile de nuità la       &agrav constellations et diaphane est le mot (ou   entrons le 19 novembre 2013, à la jamais je n’aurais mes pensées restent pluies et bruines, le scribe ne retient dernier vers aoi       l̵  l’exposition   ce qui importe pour     tout autour il y a tant de saints sur     surgi suite de chairs à vif paumes et nous n’avons rien hans freibach : j’ai en réserve (ma gorge est une sainte marie, li quens oger cuardise       " elle disposait d’une immense est le théâtre et la terre nous   pour olivier douze (se fait terre se cinq madame aux yeux pour julius baltazar 1 le au programme des actions v.- les amicales aventures du temps où les coeurs station 7 : as-tu vu judas se dernier vers aoi il y a des objets qui ont la temps où le sang se à propos des grands  il est des objets sur    de femme liseuse avant dernier vers aoi  je signerai mon il avait accepté (À l’église       il de l’autre       ma    seule au ouverture de l’espace allons fouiller ce triangle pour mireille et philippe       sur je n’hésiterai nu(e), comme son nom       midi l’attente, le fruit       deux i mes doigts se sont ouverts les durand : une       descen fragilité humaine.       bruyan al matin, quant primes pert station 5 : comment mon cher pétrarque, madame chrysalide fileuse dernier vers aoi la liberté de l’être livre grand format en trois ils sortent       neige       ce antoine simon 12 le tissu d’acier et il parlait ainsi dans la       il d’un côté       dans des conserves ! clquez sur assise par accroc au bord de le soleil n’est pas       soleil       la    en       apparu       libre de lever la tête 1) notre-dame au mur violet       soleil dernier vers aoi vedo la luna vedo le       longte macles et roulis photo 4 il souffle sur les collines dentelle : il avait "la musique, c’est le       voyage buttati ! guarda&nbs       &n reprise du site avec la il arriva que carissimo ulisse,torna a est-ce parce que, petit, on « h&eacu vous avez je sais, un monde se À peine jetés dans le     depuis certains prétendent démodocos... Ça a bien un c’est la peur qui fait dernier vers aoi dernier vers aoi l’impossible en cet anniversaire, ce qui     extraire       juin merci à marc alpozzo pour mon épouse nicole avez-vous vu     quand   se antoine simon 10  “... parler une       deux je serai toujours attentif à siglent a fort e nagent e bernard dejonghe... depuis un trait gris sur la deuxième       sur violette cachéeton   que signifie       sur le jusqu’à il y a mouans sartoux. traverse de dernier vers aoi de toutes les "l’art est-il       l̵       pourqu     &nbs l’ami michel passet li jurz, la noit est       je ma voix n’est plus que madame, vous débusquez pour maxime godard 1 haute dernier vers aoi que reste-t-il de la       pav&ea cet article est paru     au couchant toulon, samedi 9 dernier vers aoi   six formes de la langues de plomba la quant carles oït la ensevelie de silence,  de la trajectoire de ce c’est ici, me       droite       sur le 2 juillet   le texte suivant a mougins. décembre       la reflets et echosla salle       &       jonath le vieux qui souvent je ne sais rien de pour martin mesdames, messieurs, veuillez   né le 7 antoine simon 23 ce va et vient entre l’appel tonitruant du       tourne la fraîcheur et la   (à       le le texte qui suit est, bien marie-hélène À la loupe, il observa un homme dans la rue se prend traquer       en un       ...mai pour jean gautheronle cosmos f le feu s’est tu le saiset je le vois     les provisions quatrième essai de antoine simon 13 le 28 novembre, mise en ligne 10 vers la laisse ccxxxii si elle est belle ? je j’arrivais dans les       &n juste un huit c’est encore à viallat © le château de f le feu est venu,ardeur des       la la communication est dans un coin de nice, dernier vers aoi il en est des meurtrières. difficile alliage de cliquetis obscène des   un et  riche de mes temps de pierres dans la dimanche 18 avril 2010 nous bien sûr, il y eut je n’ai pas dit que le madame déchirée deux ce travail vous est envoi du bulletin de bribes je suis occupé ces  si, du nouveau deuxième approche de écoute, josué,     pluie du ecrire sur deuxième suite       ton le 23 février 1988, il marché ou souk ou ce jour là, je pouvais je t’enfourche ma antoine simon 9  le grand brassage des ço dist li reis :       dans       la et que vous dire des il faut laisser venir madame entr’els nen at ne pui la tentation du survol, à pour martine, coline et laure la galerie chave qui en introduction à l’évidence arbre épanoui au ciel il ne sait rien qui ne va       l̵ et combien le coeur du dire que le livre est une l’art n’existe frères et       s̵ un temps hors du etait-ce le souvenir (dans mon ventre pousse une  improbable visage pendu attention beau dans les écroulements “dans le dessin pourquoi yves klein a-t-il antoine simon 21 les lettres ou les chiffres 5) triptyque marocain il tente de déchiffrer, able comme capable de donner tout mon petit univers en tu le sais bien. luc ne   ciel !!!! ce paysage que tu contemplais À max charvolen et glaciation entre c’est extrêmement à la bonne       &n  de même que les quelque chose madame, c’est notre dernier vers aoi torna a sorrento ulisse torna equitable un besoin sonnerait pour marcel autre essai d’un petit matin frais. je te nous dirons donc dernier vers aoi f toutes mes pas une année sans évoquer la chaude caresse de derniers vers sun destre vue à la villa tamaris la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Simon, Antoine > Tickets à conserver

ANTOINE SIMON

<- Ticket à conserver 11 | Ticket à conserver 13 ->
Ticket à conserver 12
© Antoine Simon
Ecrivain(s) : Simon A.
Clefs : poésie

JPEG - 67.4 ko
ANTOINE SIMON 15
Publication en ligne : 31 juillet 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette