BRIBES EN LIGNE
      dans       le vi.- les amicales aventures le samedi 26 mars, à 15 dernier vers aoi       en deux ajouts ces derniers la liberté s’imprime à je désire un       coude l’existence n’est jusqu’à il y a suite de il avait accepté à la bonne       la  de même que les  tu ne renonceras pas. branches lianes ronces       entre leonardo rosa on croit souvent que le but les premières je me souviens de attendre. mot terrible. pas même autre essai d’un       " l’illusion d’une 1- c’est dans station 5 : comment ce jour là, je pouvais un homme dans la rue se prend de sorte que bientôt     à j’ai en réserve chercher une sorte de dernier vers aoi       grappe dernier vers aoi raphaËl     rien mesdames, messieurs, veuillez madame est une torche. elle vue à la villa tamaris ne faut-il pas vivre comme martin miguel art et et…  dits de il y a des objets qui ont la de toutes les un tunnel sans fin et, à le 28 novembre, mise en ligne juste un autres litanies du saint nom     pluie du tout mon petit univers en toute trace fait sens. que un titre : il infuse sa       le les durand : une pour jean marie ses mains aussi étaient dans le monde de cette antoine simon 14 ajout de fichiers sons dans encore la couleur, mais cette antoine simon 32 la terre a souvent tremblé beaucoup de merveilles tout en vérifiant dernier vers aoi comme une suite de À l’occasion de c’est seulement au       rampan       que passet li jurz, si turnet a       allong  “... parler une du bibelot au babilencore une deux nouveauté,       sur les lettres ou les chiffres douce est la terre aux yeux il aurait voulu être pour michèle gazier 1) "nice, nouvel éloge de la       object fragilité humaine. pour maguy giraud et sauvage et fuyant comme   dits de    si tout au long attelage ii est une œuvre madame déchirée       " clere est la noit e la c’est ici, me pure forme, belle muette, les routes de ce pays sont pour andré "le renard connaît si elle est belle ? je régine robin, nous avancions en bas de À max charvolen et martin vedo la luna vedo le j’arrivais dans les  pour le dernier jour lancinant ô lancinant pour michèle gazier 1 sculpter l’air : pour egidio fiorin des mots pour helmut les doigts d’ombre de neige rimbaud a donc     l’é je serai toujours attentif à dernier vers aoi premier essai c’est madame chrysalide fileuse on trouvera la video spectacle de josué dit bribes en ligne a   né le 7 pour raphaël  au travers de toi je j’ai changé le      & le 23 février 1988, il dernier vers aoi    de femme liseuse   encore une il arriva que    7 artistes et 1 ço dist li reis :  marcel migozzi vient de       neige ils avaient si longtemps, si a supposer quece monde tienne au rayon des surgelés l’impossible pour mon épouse nicole tandis que dans la grande ( ce texte a  au mois de mars, 1166 je suis celle qui trompe c’est la peur qui fait sequence 6   le pour marcel antoine simon 12 ma mémoire ne peut me   est-ce que       montag mieux valait découper tout est prêt en moi pour le pendu couleur qui ne masque pas       au       dans quant carles oït la antoine simon 23 dans le pays dont je vous antoine simon 11  dernières mises bien sûr, il y eut écoute, josué,  mise en ligne du texte       au     du faucon arbre épanoui au ciel le ciel de ce pays est tout je sais, un monde se pour mireille et philippe     nous   pour adèle et deuxième de proche en proche tous neuf j’implore en vain comme un préliminaire la a grant dulur tendrai puis       apparu bien sûrla sables mes parolesvous le vieux qui la force du corps, ...et poème pour deuxième suite clers est li jurz et li granz est li calz, si se  pour de pour andré c’est parfois un pays et combien portrait. 1255 : les amants se ce texte m’a été       gentil il était question non on peut croire que martine  on peut passer une vie       maquis j’ai relu daniel biga, station 7 : as-tu vu judas se cinq madame aux yeux quand les eaux et les terres pour andré villers 1) comme ce mur blanc c’est extrêmement derniers vers sun destre       une antoine simon 15 torna a sorrento ulisse torna dernier vers aoi (josué avait lentement violette cachéeton frères et présentation du  hier, 17       la toute une faune timide veille je ne saurais dire avec assez "mais qui lit encore le   un vendredi À la loupe, il observa dans ma gorge traquer iloec endreit remeint li os dans les carnets       le    il   un (vois-tu, sancho, je suis macles et roulis photo 3 diaphane est le mot (ou dentelle : il avait marché ou souk ou       la jouer sur tous les tableaux   je ne comprends plus pour yves et pierre poher et avec marc, nous avons    courant  “s’ouvre le 19 novembre 2013, à la « h&eacu bel équilibre et sa la terre nous la réserve des bribes je t’enfourche ma li emperere s’est  de la trajectoire de ce     quand bientôt, aucune amarre       voyage       sur cet univers sans       dans le travail de bernard percey priest lakesur les     après j’ai longtemps       le giovanni rubino dit       &agrav la mort, l’ultime port, heureuse ruine, pensait toulon, samedi 9 le 26 août 1887, depuis préparation des face aux bronzes de miodrag       d&eacu je dors d’un sommeil de granz fut li colps, li dux en moisissures mousses lichens marie-hélène pour martin a claude b.   comme rêve, cauchemar, trois tentatives desesperees   jn 2,1-12 : dans les hautes herbes entr’els nen at ne pui dernier vers aoi ecrire sur recleimet deu mult le 2 juillet et que vous dire des       soleil toujours les lettres :       les pour philippe         or au labyrinthe des pleursils au lecteur voici le premier constellations et attention beau antoine simon 31 avant propos la peinture est depuis ce jour, le site madame des forêts de si j’étais un voile de nuità la ouverture d’une peinture de rimes. le texte       voyage il semble possible sept (forces cachées qui pour lee  née à de tantes herbes el pre ] heureux l’homme tout à fleur d’eaula danse       object carles respunt :       vu       aujour       fourr&       qui       ce  zones gardées de     les provisions la brume. nuages dessiner les choses banales le géographe sait tout quand nous rejoignons, en pour julius baltazar 1 le   ciel !!!! dernier vers aoi et il fallait aller debout tes chaussures au bas de dans l’innocence des toutes ces pages de nos pour martine       sur quand les mots       sur ce 28 février 2002.   nous sommes ainsi fut pétrarque dans f tous les feux se sont (en regardant un dessin de sainte marie,       soleil à     son d’un côté   le 10 décembre et ma foi, quand vous serez tout  le livre, avec station 1 : judas elle réalise des       la pie et il parlait ainsi dans la voici des œuvres qui, le dieu faisait silence, mais c’est vrai a propos de quatre oeuvres de ce monde est semé       ...mai j’ai perdu mon  “ce travail qui 1-nous sommes dehors. temps de bitume en fusion sur       quand quelques autres j’ai parlé faisant dialoguer       le       la samuelchapitre 16, versets 1 merci à marc alpozzo la galerie chave qui le texte qui suit est, bien ce jour-là il lui et si tu dois apprendre à    tu sais       journ&       au le galop du poème me dernier vers que mort non, björg,       au 1257 cleimet sa culpe, si     sur la pente f le feu s’est dernier vers aoi l’éclair me dure, la prédication faite autre petite voix       le       &agrav folie de josuétout est temps de cendre de deuil de la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Simon, Antoine > Tickets à conserver

ANTOINE SIMON

<- Ticket à conserver 6 | Ticket à conserver 8 ->
Ticket à conserver 7
© Antoine Simon
Ecrivain(s) : Simon A.
Clefs : poésie

JPEG - 41.8 ko
Antoine Simon 10
Publication en ligne : 26 juillet 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette