BRIBES EN LIGNE
      sur poème pour  la toile couvre les livre grand format en trois station 5 : comment au rayon des surgelés f les marques de la mort sur   voici donc la dernier vers aoi pas une année sans évoquer tes chaussures au bas de     &nbs       en pour daniel farioli poussant       &agrav antoine simon 2 si j’avais de son lu le choeur des femmes de (ô fleur de courge... la poésie, à la       j̵ al matin, quant primes pert et  riche de mes glaciation entre       nuage trois (mon souffle au matin "ces deux là se       à f j’ai voulu me pencher dernier vers aoi     [1]        object madame, on ne la voit jamais bernard dejonghe... depuis station 3 encore il parle l’art n’existe    tu sais pas même       l̵  pour le dernier jour cher bernard 1-nous sommes dehors. dernier vers aoi une autre approche de ne pas négocier ne mille fardeaux, mille ainsi va le travail de qui le 15 mai, à   nous sommes     à beaucoup de merveilles       dans alocco en patchworck ©  la lancinante v.- les amicales aventures du       je me f dans le sourd chatoiement       tourne derniers en cet anniversaire, ce qui encore la couleur, mais cette depuis ce jour, le site ce monde est semé "ah ! mon doux pays, seul dans la rue je ris la     une abeille de  marcel migozzi vient de "nice, nouvel éloge de la tendresse du mondesi peu de       au vous êtes "et bien, voilà..." dit       dans mesdames, messieurs, veuillez       sur ce texte se présente       ...mai carles li reis en ad prise sa ce texte m’a été       ce  tu ne renonceras pas. ce etudiant à je m’étonne toujours de la       maquis les enseignants : le samedi 26 mars, à 15 sainte marie, a la femme au les plus vieilles et que vous dire des pour marcel il arriva que "si elle est pour max charvolen 1) face aux bronzes de miodrag je désire un exode, 16, 1-5 toute des voiles de longs cheveux dernier vers aoi torna a sorrento ulisse torna       l̵ autre essai d’un la bouche pure souffrance le numéro exceptionnel de       soleil       l̵  c’était de sorte que bientôt reprise du site avec la tout est prêt en moi pour dans les horizons de boue, de accoucher baragouiner ce pays que je dis est  “ce travail qui ce qu’un paysage peut c’était une s’égarer on   le 10 décembre       le tu le sais bien. luc ne au matin du    en vous avez folie de josuétout est attendre. mot terrible. dernier vers aoi    les œuvres de les dessins de martine orsoni inoubliables, les ] heureux l’homme carmelo arden quin est une       parfoi       &agrav       m&eacu "mais qui lit encore le des quatre archanges que       juin cinquième essai tout il ne sait rien qui ne va     le les plus terribles je suis occupé ces antoine simon 22 carcassonne, le 06 dernier vers aoi au lecteur voici le premier de proche en proche tous f qu’il vienne, le feu       s̵ siglent a fort e nagent e 1) notre-dame au mur violet pour philippe     vers le soir un soir à paris au      &       vu       il le proche et le lointain     chambre patrick joquel vient de lorsque martine orsoni maintenant il connaît le       et tu eurydice toujours nue à c’est parfois un pays les dernières       devant …presque vingt ans plus ensevelie de silence, la fonction, giovanni rubino dit 1.- les rêves de ce paysage que tu contemplais où l’on revient titrer "claude viallat, sur l’erbe verte si est antoine simon 12       grimpa pour egidio fiorin des mots c’est le grand neuf j’implore en vain         &n     &nbs       dans dernier vers aoi tout en travaillant sur les on a cru à suite du blasphème de générations quelques textes passet li jurz, la noit est deux ce travail vous est dans les carnets les dieux s’effacent et il parlait ainsi dans la faisant dialoguer ici, les choses les plus quatrième essai de la légende fleurie est 5) triptyque marocain abu zayd me déplait. pas libre de lever la tête  epître aux tous feux éteints. des lentement, josué       ce l’ami michel macles et roulis photo 3   je ne comprends plus 0 false 21 18 deux mille ans nous       c’est seulement au je crie la rue mue douleur     tout autour démodocos... Ça a bien un   est-ce que       dans de mes deux mains       fourr& preambule – ut pictura 1257 cleimet sa culpe, si     les fleurs du quand les eaux et les terres station 7 : as-tu vu judas se       allong  “comment et…  dits de     cet arbre que À peine jetés dans le tendresses ô mes envols percey priest lakesur les quel étonnant bribes en ligne a     nous dernier vers aoi le texte qui suit est, bien     faisant la a propos de quatre oeuvres de il était question non         or guetter cette chose réponse de michel       la (josué avait lentement       su       rampan fontelucco, 6 juillet 2000 pour helmut pour jacqueline moretti, d’un bout à dernier vers aoi       "       sur temps de bitume en fusion sur j’aime chez pierre assise par accroc au bord de clquez sur dernier vers aoi reflets et echosla salle i en voyant la masse aux au labyrinthe des pleursils l’attente, le fruit présentation du bien sûrla écrirecomme on se "tu sais ce que c’est tant pis pour eux. macles et roulis photo 4 la terre nous quand nous rejoignons, en normal 0 21 false fal il ne reste plus que le       le       quinze d’un côté   (dans le un nouvel espace est ouvert le temps passe dans la       dans       fourr&  ce qui importe pour       une       l̵ dernier vers aoi deux nouveauté,   au milieu de en ceste tere ad estet ja carles respunt :       coude pour jean gautheronle cosmos le soleil n’est pas des conserves ! À perte de vue, la houle des       pourqu et si au premier jour il       " antoine simon 28 décembre 2001. merci à marc alpozzo pour michèle gazier 1) voile de nuità la       pass&e "pour tes chaque jour est un appel, une (dans mon ventre pousse une troisième essai       il mise en ligne pour gilbert   pour le prochain 1 au retour au moment antoine simon 7 la fraîcheur et la j’ai changé le du fond des cours et des sculpter l’air : il tente de déchiffrer, 10 vers la laisse ccxxxii si grant dol ai que ne de toutes les aucun hasard si se une il faut dire les apaches : six de l’espace urbain, cinq madame aux yeux lancinant ô lancinant mieux valait découper       le genre des motsmauvais genre       montag  si, du nouveau antoine simon 31 dieu faisait silence, mais se placer sous le signe de   d’un coté, À l’occasion de      au balcon     ton       apr&eg le plus insupportable chez    nous       longte lorsqu’on connaît une couleur qui ne masque pas j’oublie souvent et un verre de vin pour tacher  improbable visage pendu       midi       les  de même que les   si vous souhaitez       &n et ma foi, onze sous les cercles    si tout au long g. duchêne, écriture le jusqu’à il y a religion de josué il prenez vos casseroles et antoine simon 32       sur a supposer quece monde tienne merle noir  pour deuxième suite violette cachéeton pour alain borer le 26 un trait gris sur la voudrais je vous autre citation"voui pour raphaël dans le pain brisé son       au quand les mots il faut laisser venir madame j’ai ajouté  tous ces chardonnerets une errance de on dit qu’agathe l’heure de la rossignolet tu la viallat © le château de c’est la chair pourtant antoine simon 15 antoine simon 6 depuis le 20 juillet, bribes en 1958 ben ouvre à       & à la mémoire de nous avons affaire à de toutefois je m’estimais   entrons la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Simon, Antoine > Tickets à conserver

ANTOINE SIMON

<- Ticket à conserver 5 | Ticket à conserver 7 ->
Ticket à conserver 6
© Antoine Simon
Ecrivain(s) : Simon A.
Clefs : poésie

JPEG - 30.4 ko
Antoine Simon 9
Publication en ligne : 25 juillet 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette