BRIBES EN LIGNE
dans les horizons de boue, de à sylvie il ne reste plus que le       l̵ que reste-t-il de la nouvelles mises en du fond des cours et des  les éditions de tendresses ô mes envols non... non... je vous assure, la route de la soie, à pied,       la on trouvera la video a propos d’une les routes de ce pays sont lorsque martine orsoni       deux antoine simon 29     de rigoles en mesdames, messieurs, veuillez temps de pierres glaciation entre lu le choeur des femmes de       au       pourqu toute une faune timide veille g. duchêne, écriture le       &n       avant       ruelle tout à fleur d’eaula danse vous êtes et c’était dans agnus dei qui tollis peccata f toutes mes     hélas, ce texte se présente il y a tant de saints sur d’abord l’échange des li quens oger cuardise avec marc, nous avons pour philippe un homme dans la rue se prend titrer "claude viallat, 1. il se trouve que je suis    en       l̵ la tentation du survol, à comme un préliminaire la le franchissement des       qui pour gilbert les petites fleurs des il arriva que mougins. décembre chaque jour est un appel, une c’est ici, me noble folie de josué, cet univers sans dernier vers aoi béatrice machet vient de rêve, cauchemar, « h&eacu ...et poème pour       nuage autre petite voix madame dans l’ombre des poussées par les vagues pour jean-louis cantin 1.-       jardin il existe deux saints portant douce est la terre aux yeux       &agrav moi cocon moi momie fuseau la légende fleurie est dernier vers doel i avrat,       au dorothée vint au monde la rencontre d’une voici des œuvres qui, le poème pour sors de mon territoire. fais grande lune pourpre dont les dans le train premier l’impression la plus   né le 7 vous deux, c’est joie et "ah ! mon doux pays, ce qui aide à pénétrer le les durand : une       dans guetter cette chose (la numérotation des la deuxième édition du quand il voit s’ouvrir,   on n’est mise en ligne d’un sixième la prédication faite dernier vers aoi ( ce texte a douze (se fait terre se il existe au moins deux toutefois je m’estimais pour maguy giraud et lentement, josué   si vous souhaitez il y a dans ce pays des voies quatrième essai rares       ton       je folie de josuétout est à propos des grands       deux pour jean-marie simon et sa     nous j’entends sonner les j’ai longtemps libre de lever la tête ainsi alfred… carles li reis en ad prise sa       je la fraîcheur et la ma mémoire ne peut me et te voici humanité quel étonnant pour qui veut se faire une       m̵ avant propos la peinture est je m’étonne toujours de la d’un bout à pour jacqueline moretti, dans ce périlleux c’était une       pour je ne sais pas si journée de (de)lecta lucta     pour olivier     pourquoi neuf j’implore en vain f le feu m’a les cuivres de la symphonie les amants se le ciel est clair au travers       dans       crabe- « pouvez-vous religion de josué il certains soirs, quand je   la production encore une citation“tu préparation des   3   

les pour alain borer le 26     double pour michèle c’est la distance entre paysage de ta tombe  et  hors du corps pas cet article est paru   un quelque chose         &n   ces notes       le       sur aux barrières des octrois janvier 2002 .traverse onzième le samedi 26 mars, à 15 première difficile alliage de (dans mon ventre pousse une l’illusion d’une avant dernier vers aoi       le     &nbs 1) la plupart de ces macles et roulis photo 3 sous la pression des ma chair n’est     un mois sans       sur mi viene in mentemi et il fallait aller debout antoine simon 23       d&eacu  zones gardées de     extraire dans l’effilé de "pour tes epuisement de la salle, générations       reine très saintes litanies 1254 : naissance de le passé n’est voile de nuità la quelque temps plus tard, de tromper le néant il souffle sur les collines       en travail de tissage, dans       &n à la bonne et ces giovanni rubino dit le temps passe si vite, accorde ton désir à ta     les fleurs du raphaël de tantes herbes el pre je suis occupé ces       il dernier vers aoi       au       rampan diaphane est le cyclades, iii° l’impossible j’écoute vos elle réalise des "la musique, c’est le  epître aux       sur (À l’église       le l’erbe del camp, ki dernier vers aoi   dans les écroulements dernier vers aoi dans ma gorge les enseignants : bal kanique c’est       la tous feux éteints. des apaches : a la libération, les a la femme au écrirecomme on se    courant là, c’est le sable et charogne sur le seuilce qui temps de pierres dans la les textes mis en ligne les doigts d’ombre de neige  avec « a la j’aime chez pierre à       ( la mort d’un oiseau. violette cachéeton quando me ne so itu pe 1- c’est dans ne pas négocier ne equitable un besoin sonnerait "le renard connaît       mouett dans les rêves de la dernier vers aoi ce texte m’a été  pour de et voici maintenant quelques  le grand brassage des pour frédéric aux george(s) (s est la la communication est l’art n’existe coupé en deux quand dernier vers aoi la bouche pleine de bulles       m&eacu quand les mots li emperere par sa grant     sur la descendre à pigalle, se pour jacky coville guetteurs dernier vers aoi antoine simon 32     depuis f dans le sourd chatoiement  “comment face aux bronzes de miodrag       l̵ dernier vers aoi quelques textes la réserve des bribes  “la signification       s̵       vaches  les œuvres de pierre ciel dernier vers aoi    née à le geste de l’ancienne, écoute, josué,   en grec, morías beaucoup de merveilles  au mois de mars, 1166 premier vers aoi dernier "et bien, voilà..." dit depuis ce jour, le site a dix sept ans, je ne savais Éléments -       sur le intendo... intendo ! antoine simon 13 gardien de phare à vie, au c’est un peu comme si, régine robin,       pass&e des quatre archanges que dans ce pays ma mère abstraction voir figuration la terre nous 13) polynésie antoine simon 7 dieu faisait silence, mais pour mes enfants laure et antoine simon 11 trois tentatives desesperees il avait accepté       magnol " je suis un écorché vif. j’arrivais dans les     les provisions       fourmi li emperere s’est       que       deux       fleure       gentil dernier vers aoi  marcel migozzi vient de saluer d’abord les plus mille fardeaux, mille viallat © le château de ecrire les couleurs du monde À perte de vue, la houle des l’homme est a propos de quatre oeuvres de       dans je t’ai admiré, et nous n’avons rien dans le pain brisé son il aurait voulu être mes pensées restent carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi preambule – ut pictura et je vois dans vos 0 false 21 18 dernier vers aoi       alla siglent a fort e nagent e il n’y a pas de plus dernier vers aoi bel équilibre et sa nécrologie jusqu’à il y a       cette pour angelo       la m1       la gaucherie à vivre,  le livre, avec "l’art est-il ce qui fascine chez la liberté s’imprime à       le corps encaisse comme il les plus vieilles le nécessaire non ainsi fut pétrarque dans "je me tais. pour taire.       chaque le scribe ne retient dernier vers aoi antoine simon 5 sauvage et fuyant comme je découvre avant toi couleur qui ne masque pas c’est parfois un pays       dans       grimpa le soleil n’est pas       la antoine simon 3   que signifie et que dire de la grâce deuxième essai la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à Pas 23 | Pas à Pas 25 ->
Pas à Pas 24
© Paul Badin
Ecrivain(s) : Badin P.

Ce n’est pas aux choses de changer. C’est à notre regard de rester neuf, fidèle à la vibration de l’instant…

Publication en ligne : 13 août 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette