BRIBES EN LIGNE
sous la pression des       chaque       allong   la production madame porte à       baie les avenues de ce pays au programme des actions     tout autour   au milieu de nouvelles mises en tout est possible pour qui  dernières mises       au madame est une torche. elle nous dirons donc le scribe ne retient jamais si entêtanteeurydice ce qu’un paysage peut       quinze abu zayd me déplait. pas       l̵ inoubliables, les je suis    si tout au long imagine que, dans la       b&acir       alla onze sous les cercles af : j’entends quelque temps plus tard, de laure et pétrarque comme où l’on revient approche d’une la question du récit       voyage derniers pour m.b. quand je me heurte la vie est ce bruissement   se le galop du poème me à propos des grands       "       é       aux de soie les draps, de soie       une un homme dans la rue se prend la vie humble chez les le geste de l’ancienne,       m̵ à bernadette   marcel dernier vers aoi passent .x. portes, c’est la chair pourtant       le    nous Éléments - deuxième approche de  les éditions de la liberté s’imprime à la mort, l’ultime port, pas sur coussin d’air mais       crabe-  je signerai mon f les marques de la mort sur       jonath     dans la ruela madame chrysalide fileuse       &n nu(e), comme son nom À perte de vue, la houle des dix l’espace ouvert au vedo la luna vedo le pour gilbert de toutes les       su j’ai perdu mon du bibelot au babilencore une antoine simon 3       le ciel est clair au travers       " le coeur du       un       ruelle spectacle de josué dit       je  pour le dernier jour granz est li calz, si se certains prétendent       " bien sûrla dernier vers aoi       dans tout le problème À peine jetés dans le je rêve aux gorges de prime abord, il clquez sur ce texte m’a été   3   

les ce paysage que tu contemplais     son preambule – ut pictura       object ensevelie de silence, "mais qui lit encore le dernier vers aoi       marche je serai toujours attentif à la galerie chave qui on peut croire que martine   né le 7 depuis ce jour, le site Être tout entier la flamme carcassonne, le 06 neuf j’implore en vain la tentation du survol, à saluer d’abord les plus    7 artistes et 1 a toi le don des cris qui al matin, quant primes pert tant pis pour eux. des conserves ! antoine simon 28       le       p&eacu en ceste tere ad estet ja rita est trois fois humble. li emperere s’est les plus vieilles une il faut dire les l’heure de la pour daniel farioli poussant il n’était qu’un       enfant je suis occupé ces la mastication des     vers le soir mult est vassal carles de cher bernard     pourquoi cet univers sans ce qui aide à pénétrer le dernier vers aoi franchement, pensait le chef, exacerbé d’air le pendu suite du blasphème de  avec « a la antoine simon 15 pour ma     longtemps sur art jonction semble enfin « h&eacu   on n’est fragilité humaine. dorothée vint au monde       s̵ bientôt, aucune amarre a claude b.   comme paien sunt morz, alquant       la glaciation entre dans ce périlleux bribes en ligne a "la musique, c’est le antoine simon 31 carissimo ulisse,torna a jouer sur tous les tableaux toute trace fait sens. que (elle entretenait       l̵ dans les horizons de boue, de outre la poursuite de la mise macao grise dernier vers aoi       longte À max charvolen et       &agrav il existe deux saints portant       bonheu les dessins de martine orsoni pierre ciel pour andrée je dors d’un sommeil de la légende fleurie est le grand combat : temps de bitume en fusion sur deuxième essai le i mes doigts se sont ouverts       sur       au un verre de vin pour tacher nice, le 30 juin 2000 a propos d’une les étourneaux ! le franchissement des       dans       " a propos de quatre oeuvres de si elle est belle ? je encore la couleur, mais cette dernier vers que mort     rien  tu ne renonceras pas. la danse de dentelle : il avait       en       &agrav 10 vers la laisse ccxxxii       le  de même que les sainte marie, pour   en grec, morías À max charvolen et martin a ma mère, femme parmi pour jean-louis cantin 1.- pour angelo "nice, nouvel éloge de la la fonction, lorsqu’on connaît une encore une citation“tu vue à la villa tamaris la rencontre d’une pour jacky coville guetteurs pour michèle gazier 1 bruno mendonça dernier vers aoi folie de josuétout est attendre. mot terrible. pour michèle   que signifie antoine simon 19 deux ce travail vous est toute une faune timide veille a l’aube des apaches, dieu faisait silence, mais béatrice machet vient de madame déchirée deuxième apparition de les premières n’ayant pas dernier vers aoi reflets et echosla salle   nous sommes voici des œuvres qui, le et combien et que vous dire des de tantes herbes el pre       allong pour martin       pav&ea j’ai en réserve       il je n’hésiterai dernier vers aoi essai de nécrologie, toutefois je m’estimais l’erbe del camp, ki je suis bien dans dernier vers aoi       sur       la pour mon épouse nicole f les feux m’ont     une abeille de antoine simon 29   la baie des anges    il ] heureux l’homme     cet arbre que 1. il se trouve que je suis face aux bronzes de miodrag       le macles et roulis photo 6 me dernier vers aoi le 19 novembre 2013, à la pour alain borer le 26    au balcon       sur       retour cinquième citationne le lourd travail des meules       neige       le temps où les coeurs pour nicolas lavarenne ma le "patriote", madame est toute moi cocon moi momie fuseau le bulletin de "bribes là, c’est le sable et       coude gardien de phare à vie, au pour julius baltazar 1 le deux nouveauté,       je au labyrinthe des pleursils       le     oued coulant       sur le       ce mougins. décembre l’art c’est la c’est un peu comme si, raphaËl       force   entrons       six     à s’ouvre la tes chaussures au bas de et voici maintenant quelques buttati ! guarda&nbs dans le pays dont je vous pour jean gautheronle cosmos le temps passe si vite, vous n’avez dans les hautes herbes dernier vers aoi   si tu es étudiant en normal 0 21 false fal à la bonne pour qui veut se faire une j’ai changé le ecrire sur dernier vers aoi le plus insupportable chez il arriva que  l’exposition  souvent je ne sais rien de pour marcel en introduction à toutes sortes de papiers, sur ne pas négocier ne beaucoup de merveilles zacinto dove giacque il mio mais jamais on ne ils sortent descendre à pigalle, se   six formes de la des voix percent, racontent station 5 : comment à la mémoire de   je ne comprends plus sous l’occupation je reviens sur des       apr&eg       banlie onzième coupé en deux quand pour mes enfants laure et et que dire de la grâce  epître aux rm : d’accord sur c’est extrêmement quel étonnant lancinant ô lancinant macles et roulis photo 3 et ma foi, petit matin frais. je te bal kanique c’est  née à       la       &n       le       pour le 28 novembre, mise en ligne quel ennui, mortel pour autre essai d’un j’oublie souvent et la pureté de la survie. nul branches lianes ronces pas même able comme capable de donner antoine simon 22 depuis le 20 juillet, bribes       la mi viene in mentemi  “s’ouvre monde imaginal, pour martine, coline et laure f qu’il vienne, le feu dernier vers aoi de mes deux mains le ciel de ce pays est tout       vu la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Freixe, Alain > Dialogues

ALAIN FREIXE

<- (...) tombe, tombé | Comme on tombe amoureux ->
Aux yeux de ce qui nous aime
© Alain Freixe
Artiste(s) : Fedi Ecrivain(s) : Freixe (site)
Clefs : poésie

écrire
comme on se confie
au vent dehors
pour personne


sanglots corrigés par le froid
qui rentre par les yeux
et finit flaque de clarté
au fond


flaque
que la marche relève
et plaque verticale
en porte sur le ciel


porte
qui reste là
à trembler
de tout le duvet de son bois
avec dedans
dans le mur
ses gonds rouillés
qui tachent rouge


pousser repousser
de l’épaule des mots ce battant
sur l’envers la doublure
à tous vents déchirée
et parler
comme on s’élargit
dans les lueurs frangées de neige
aux yeux de qui nous aime


P.-S.

Aux yeux de qui nous aime est paru avec des peintures originales de Fernanda Fedi, edizioni Laboratorio 66, Archivio Libri d’Artista, Milano, 2006. Il a été repris en 2007 dans "Dans les ramas", collection Grammages, éditions de l’Amourier.

Publication en ligne : 1er juillet 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette