BRIBES EN LIGNE
reflets et echosla salle art jonction semble enfin il semble possible       le merci à la toile de le recueil de textes station 3 encore il parle antoine simon 23 vous n’avez onzième  zones gardées de marché ou souk ou       je ecrire les couleurs du monde antoine simon 21       le    au balcon ils sortent antoine simon 19 une errance de de l’autre tu le saiset je le vois les lettres ou les chiffres   j’ai souvent pour ma   marcel portrait. 1255 : tout à fleur d’eaula danse  un livre écrit chaque jour est un appel, une l’art c’est la       la   pour théa et ses passet li jurz, si turnet a       sur dernier vers aoi béatrice machet vient de attelage ii est une œuvre dernier vers aoi  je signerai mon fin première la lecture de sainte antoine simon 27 ici, les choses les plus effleurer le ciel du bout des rien n’est plus ardu   se À max charvolen et martin et encore  dits quatrième essai de neuf j’implore en vain elle ose à peine tandis que dans la grande       ….omme virginia par la pourquoi yves klein a-t-il   anatomie du m et il faut laisser venir madame accoucher baragouiner c’est extrêmement nice, le 30 juin 2000 passent .x. portes,       un références : xavier  “s’ouvre quant carles oït la madame est une torche. elle j’ai parlé la mort, l’ultime port, bernard dejonghe... depuis dans l’innocence des la brume. nuages s’égarer on " je suis un écorché vif. macles et roulis photo 7 guetter cette chose    il tout mon petit univers en le samedi 26 mars, à 15 quelque chose poème pour dans la caverne primordiale il y a dans ce pays des voies « pouvez-vous dernier vers aoi   je ne comprends plus     chambre dernier vers aoi       et de pa(i)smeisuns en est venuz     un mois sans   un vendredi v.- les amicales aventures du antoine simon 20       allong tout est possible pour qui la langue est intarissable écoute, josué, abu zayd me déplait. pas le 28 novembre, mise en ligne trois (mon souffle au matin non, björg, pour raphaël       coude ainsi alfred… avant dernier vers aoi journée de ce paysage que tu contemplais ne faut-il pas vivre comme un homme dans la rue se prend bien sûr, il y eut  référencem deuxième suite       pass&e       deux       les     depuis   un titrer "claude viallat, pierre ciel  “... parler une vous deux, c’est joie et a ma mère, femme parmi toutes ces pages de nos       retour       la pour martine       en il ne s’agit pas de bribes en ligne a coupé le sonà antoine simon 25       object l’existence n’est troisième essai aux george(s) (s est la des conserves ! le proche et le lointain madame est toute mes pensées restent je t’enlace gargouille grande lune pourpre dont les c’est parfois un pays pas une année sans évoquer voudrais je vous able comme capable de donner       st   “dans le dessin   jn 2,1-12 : montagnesde   pour adèle et chaque automne les glaciation entre  epître aux beaucoup de merveilles       au f le feu s’est       avant je suis bien dans quand nous rejoignons, en dernier vers aoi station 4 : judas  un verre de vin pour tacher À l’occasion de       " à     hélas, ils avaient si longtemps, si mouans sartoux. traverse de chaises, tables, verres, les premières  avec « a la       mouett       fourr& cinquième essai tout "ces deux là se l’attente, le fruit       tourne mieux valait découper j’ai perdu mon martin miguel art et     sur la pente       au       longte  l’exposition  la liberté de l’être pour gilbert À peine jetés dans le granz fut li colps, li dux en li quens oger cuardise dernier vers aoi des quatre archanges que dernier vers aoi et ma foi, dans les écroulements préparation des macles et roulis photo 3 sors de mon territoire. fais     surgi si grant dol ai que ne       pav&ea       é  marcel migozzi vient de seins isabelle boizard 2005 il pleut. j’ai vu la au matin du noble folie de josué, un titre : il infuse sa    courant toutes sortes de papiers, sur le 19 novembre 2013, à la dernier vers aoi   le coeur du       cette     à   entrons dans les rêves de la madame aux rumeurs       juin pour maxime godard 1 haute les durand : une macles et roulis photo 1     du faucon       la pie deuxième l’appel tonitruant du samuelchapitre 16, versets 1 la cité de la musique       dans immense est le théâtre et antoine simon 14 1 la confusion des dernier vers aoi le ciel est clair au travers       fourr& deuxième essai       le il ne reste plus que le       le "la musique, c’est le preambule – ut pictura station 7 : as-tu vu judas se janvier 2002 .traverse       dans je suis les cuivres de la symphonie les grands gardien de phare à vie, au premier vers aoi dernier une il faut dire les depuis ce jour, le site l’art n’existe pour frédéric dans ma gorge dans ce périlleux     les provisions carmelo arden quin est une dernier vers que mort rien n’est temps de pierres des voix percent, racontent pour lee antoine simon 12       va       les pour alain borer le 26       bonhe pur ceste espee ai dulor e       au recleimet deu mult       o la communication est mise en ligne dire que le livre est une temps de bitume en fusion sur       dans lancinant ô lancinant a la femme au livre grand format en trois la vie est dans la vie. se mise en ligne d’un             &n       rampan temps où le sang se il existe au moins deux face aux bronzes de miodrag       aux       la clers fut li jurz e li "moi, esclave" a nu(e), comme son nom travail de tissage, dans il en est des meurtrières.       la       le et il fallait aller debout pour mon épouse nicole quatre si la mer s’est       une pour andré la vie est ce bruissement       le voici des œuvres qui, le (vois-tu, sancho, je suis tes chaussures au bas de pour anne slacik ecrire est       fourmi    tu sais g. duchêne, écriture le       maquis a propos de quatre oeuvres de 1257 cleimet sa culpe, si bal kanique c’est buttati ! guarda&nbs très malheureux... l’éclair me dure, dernier vers s’il dernier vers aoi c’est un peu comme si,  tous ces chardonnerets pour nicolas lavarenne ma dimanche 18 avril 2010 nous la réserve des bribes       s̵       b&acir j’ai en réserve passet li jurz, la noit est pour marcel etudiant à       le mesdames, messieurs, veuillez madame est une   six formes de la lorsque martine orsoni les amants se nice, le 8 octobre le lent déferlement 10 vers la laisse ccxxxii si, il y a longtemps, les mon travail est une sous l’occupation       dans jusqu’à il y a  les œuvres de  tu ne renonceras pas. c’est seulement au "si elle est toute une faune timide veille le bulletin de "bribes de proche en proche tous       apr&eg il tente de déchiffrer, deuxième apparition de Éléments -       le   ces notes on peut croire que martine la fraîcheur et la la deuxième édition du    nous       qui    si tout au long et que vous dire des       embarq le pendu       le un besoin de couper comme de pour andré villers 1)     nous ce jour là, je pouvais   pour le prochain   saint paul trois       parfoi       longte  il est des objets sur légendes de michel       je  si, du nouveau mi viene in mentemi le passé n’est dernier vers aoi nous savons tous, ici, que 1254 : naissance de nous avons affaire à de comme c’est présentation du l’heure de la onze sous les cercles j’ai donné, au mois à propos “la l’illusion d’une la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies

ALBERTINE BENEDETTO

<- Sables mes paroles | Le galop du poème ->
Ma gorge est une grotte
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

(Ma gorge est une grotte
où bivouaquent chaque nuit
des diseuses d’aventure
faiseuses d’histoires en mal de langue
maille à maille elles allongent
l’intraduisible
alors je tousse et disperse les braises)

Publication en ligne : 17 juin 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette