BRIBES EN LIGNE
l’appel tonitruant du       grappe       sur le dernier vers aoi dernier vers aoi         rampan macao grise il souffle sur les collines mais jamais on ne et…  dits de la terre a souvent tremblé antoine simon 32 madame, c’est notre le 2 juillet pour pierre theunissen la     sur la pente pas une année sans évoquer dernier vers aoi des voiles de longs cheveux 1-nous sommes dehors. toi, mésange à quand vous serez tout 1- c’est dans la deuxième édition du tout est prêt en moi pour marché ou souk ou torna a sorrento ulisse torna si j’avais de son a la libération, les recleimet deu mult       montag deuxième apparition vertige. une distance  avec « a la l’erbe del camp, ki madame déchirée le passé n’est ma chair n’est       object pour alain borer le 26 ce texte se présente le galop du poème me 1) la plupart de ces madame est la reine des les textes mis en ligne       je me de la       l̵  “ne pas 1. il se trouve que je suis       " il y a tant de saints sur ses mains aussi étaient sequence 6   le     &nbs si grant dol ai que ne tant pis pour eux. j’ai changé le deuxième approche de pour mireille et philippe je t’ai admiré,  tu ne renonceras pas.     hélas, quel ennui, mortel pour madame porte à si tu es étudiant en pour mes enfants laure et vous deux, c’est joie et  “... parler une siglent a fort e nagent e certains prétendent       six       ton       pourqu avez-vous vu dernier vers aoi f tous les feux se sont       la  il est des objets sur 10 vers la laisse ccxxxii r.m.a toi le don des cris qui 7) porte-fenêtre et si tu dois apprendre à   jn 2,1-12 : c’est la chair pourtant dernier vers aoi       et tu dernier vers aoi vos estes proz e vostre tandis que dans la grande coupé en deux quand les amants se religion de josué il ce paysage que tu contemplais     rien rossignolet tu la      &       une       assis pour le prochain basilic, (la sainte marie, cet univers sans pour robert       le       longte station 1 : judas ce n’est pas aux choses toujours les lettres :  ce qui importe pour  au mois de mars, 1166 quand les mots j’arrivais dans les petites proses sur terre deux nouveauté, ils sortent pour egidio fiorin des mots il avait accepté pour jacky coville guetteurs mais non, mais non, tu       dans     sur la de tantes herbes el pre   tout est toujours en pour daniel farioli poussant dans l’effilé de toulon, samedi 9 attelage ii est une œuvre pas sur coussin d’air mais moi cocon moi momie fuseau 1257 cleimet sa culpe, si pour michèle  la toile couvre les  née à dernier vers aoi       pass&e lorsque martine orsoni       bonhe suite de et c’était dans epuisement de la salle, pour jean-marie simon et sa       en un dernier vers aoi s’ouvre la les installations souvent, on trouvera la video  pour jean le ne faut-il pas vivre comme onzième 1254 : naissance de       sur un titre : il infuse sa       à mi viene in mentemi eurydice toujours nue à (josué avait on dit qu’agathe       enfant il n’est pire enfer que trois (mon souffle au matin       sur mieux valait découper Être tout entier la flamme et je vois dans vos       magnol trois tentatives desesperees (dans mon ventre pousse une les premières antoine simon 7       les   le texte suivant a le 26 août 1887, depuis dieu faisait silence, mais la mort d’un oiseau.       allong un homme dans la rue se prend antoine simon 20 je suis celle qui trompe     chant de dernier vers aoi ma voix n’est plus que assise par accroc au bord de       aujour       st       le deuxième essai le je suis chairs à vif paumes les dernières la vie est dans la vie. se   entrons f les rêves de       &ccedi  mise en ligne du texte archipel shopping, la m1       je désire un la liberté s’imprime à antoine simon 6 folie de josuétout est   se la lecture de sainte et si au premier jour il la poésie, à la janvier 2002 .traverse       sur   maille 1 :que si elle est belle ? je  hier, 17 pour   un laure et pétrarque comme clers est li jurz et li       le 1 au retour au moment genre des motsmauvais genre l’illusion d’une c’est ici, me       dans de l’autre ensevelie de silence,     double nu(e), comme son nom     chambre       sur je sais, un monde se première de prime abord, il       " antoine simon 22 de sorte que bientôt la force du corps, un jour, vous m’avez coupé le sonà     oued coulant  les œuvres de       en le proche et le lointain dans la caverne primordiale marie-hélène poussées par les vagues "si elle est pour gilbert tu le sais bien. luc ne deuxième essai la brume. nuages un besoin de couper comme de pour marcel       force able comme capable de donner f le feu s’est antoine simon 17 s’égarer on       dans dans les carnets l’art c’est la pierre ciel encore la couleur, mais cette       marche quant carles oït la se placer sous le signe de un tunnel sans fin et, à       bruyan dernier vers aoi après la lecture de dans les horizons de boue, de       alla pourquoi yves klein a-t-il   nous sommes derniers vers sun destre comme c’est pour martine descendre à pigalle, se bribes en ligne a bien sûr, il y eut       m̵ f les feux m’ont  martin miguel vient « voici temps de cendre de deuil de     extraire       je à sylvie antoine simon 13 pour helmut nouvelles mises en « 8° de       retour 1 la confusion des si, il y a longtemps, les etait-ce le souvenir       dans a christiane un verre de vin pour tacher à la mémoire de     l’é       le   ciel !!!! qu’est-ce qui est en dernier vers aoi sors de mon territoire. fais non... non... je vous assure,       un il ne sait rien qui ne va dernier vers aoi au labyrinthe des pleursils pour jacqueline moretti, raphaËl printemps breton, printemps d’un côté       la et ma foi, il tente de déchiffrer, dans les rêves de la 1.- les rêves de en introduction à madame dans l’ombre des le scribe ne retient « e ! malvais ce jour là, je pouvais apaches : pas facile d’ajuster le chercher une sorte de   que signifie onze sous les cercles       " f dans le sourd chatoiement j’ai parlé pure forme, belle muette, seins isabelle boizard 2005  le grand brassage des autres litanies du saint nom leonardo rosa ce texte m’a été       voyage les doigts d’ombre de neige bernard dejonghe... depuis  “ce travail qui mon cher pétrarque,  “comment "tu sais ce que c’est on peut croire que martine       sur une errance de passet li jurz, si turnet a quand nous rejoignons, en  on peut passer une vie il arriva que autre essai d’un sept (forces cachées qui tout en vérifiant madame est une quand les eaux et les terres le lourd travail des meules tendresse du mondesi peu de voudrais je vous le ciel de ce pays est tout       nuage rita est trois fois humble.       gentil la fraîcheur et la elle ose à peine vous êtes six de l’espace urbain, nice, le 8 octobre du bibelot au babilencore une       ...mai j’ai ajouté antoine simon 24       &agrav elle réalise des accoucher baragouiner pas de pluie pour venir sables mes parolesvous       dans petit matin frais. je te et que vous dire des equitable un besoin sonnerait le geste de l’ancienne,       dans       grimpa les petites fleurs des macles et roulis photo 1       aux  le livre, avec nous avancions en bas de à propos “la c’est un peu comme si, ainsi fut pétrarque dans rm : d’accord sur attention beau le texte qui suit est, bien       &agrav dessiner les choses banales juste un la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Martin, Jean-Loup > Je serai le pilote aux yeux toujours ouverts

JEAN-LOUP MARTIN

<- XIV. Microcosme | XVI. Réveil ->
XV. Sommeil
© Jean-Loup Martin
Ecrivain(s) : Martin
Clefs : poésie

Je dors d’un sommeil de plomb
d’un sommeil sans rêve
je coule au fond de mon corps de plomb
et mon esprit se fond
dans ma chair inerte
où je me noie







Je meurs d’une vie de plomb
d’une vie sans rêve
je coule au fond
mais ma vie n’a pas de fond
je me noie dans mon néant
et j’ai froid

 

Publication en ligne : 14 juin 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette