BRIBES EN LIGNE
  tout est toujours en il semble possible j’ai donné, au mois       pav&eacu     faisant la un tunnel sans fin et, à    regardant soudain un blanc fauche le fragilité humaine.       m’ i.- avaler l’art par madame 1 madame est la quai des chargeurs de  le "musée toi, mésange à (en regardant un dessin de       ...mais assise par accroc au bord de madame des forêts de    7 artistes et 1 antoine simon 14 page suivante ► page       baie une autre approche de clere est la noit e la       ( démodocos... Ça a bien un dans les écroulements difficile alliage de pour anne slacik ecrire est dans l’innocence des rafale n° 6 just do     à mougins. décembre 1 2   zones gardées de macles et roulis photo 6 antoine simon 21 avant même de commencer, f les marques de la mort sur macles et roulis photo 1 errer est notre lot, madame, un trait gris sur la il aurait voulu être       l’ textes mis en ligne en sur l’erbe verte si est « mais qui lit       cerisier 1 2   les œuvres de       "j& page suivante page générations le coeur du  un livre écrit pour andré l’impossible « ces deux là prenez vos casseroles et antoine simon 27 (À l’église (dans mon ventre pousse une       neige a propos de quatre oeuvres de       bonheur jusqu’à il y a pour michèle auer et journée de apaches :   la production pour mireille et philippe mon cher pétrarque, du bibelot au babil encore jamais je n’aurais  dans toutes les rues je suis celle qui trompe       au soir quatrième essai de À perte de vue, la houle des deuxième essai avec marc, nous avons dernier vers aoi   7) porte-fenêtre dans ce pays ma mère       dans la       ruelle ki mult est las, il se dort onzième       droite  il est des objets sur livre grand format en trois       sur le l’homme est pour marcel 1 2  sous l’occupation dernier vers aoi pas même     "  marcel migozzi vient de toutes ces pages de nos antoine simon 19 libre de lever la tête pour max charvolen 1)       ç quatre si la mer s’est    nous 1 2  je suis bien dans       au rafale n° 5 un ne pas négocier ne predication_du_15_ao   se clers est li jurz et li       dans le     longtemps sur       l’ quatrième essai de ce jour là, je pouvais       sabots sainte marie, 1 2  les avenues de ce pays la galerie chave qui dernier vers aoi       la "si elle est si grant dol ai que ne « la musique, voici des œuvres qui, le villa arson, nice, du 17 les premières j’ai perdu mon cliquez sur l’icône       dans       sous dernier vers doel i avrat, tandis que dans la grande rafale       " et que vous dire des  je ne voulais pas       mouette percey priest lake sur les spectacle de josué dit la pureté de la survie. nul rafale n° 4 on le « h&eacut   1) cette nos voix pour qui veut se faire une le bulletin de bribes en ligne a baous et rious je suis dernier vers aoi guetter cette chose mesdames, messieurs, veuillez     depuis  c’était       deux ce qui importe pour (ma gorge est une le grand combat : polenta     nous avions attelage ii est une œuvre dans l’innocence des et la peur, présente 0- souviens-toi. sa       & antoine simon 6 je rêve aux gorges reflets et echos la salle la tentation du survol, à aucun hasard si se page suivante ► page deux ajouts ces derniers nous dirons donc clers fut li jurz e li la terre a souvent tremblé dernier vers aoi       au page suivante page temps où les coeurs       &nbs pour jacky coville guetteurs à la bonne pour robert se placer sous le signe de     cet arbre que zacinto dove giacque il mio  epître aux pour jacqueline moretti, pierre ciel il ne reste plus que le un titre : il infuse sa ma mémoire ne peut me 1 2        montagne dans les carnets il faut aller voir les lettres ou les chiffres         a la femme au       chaque       six dernier vers aoi on préparait   maille 1 : que  jésus       pass&eac a grant dulur tendrai puis     de rigoles en lorsque martine orsoni 199* passé galerie c’est la chair pourtant   le texte suivant a tu le sais bien. luc ne dernier vers aoi ce jour-là il lui pour accéder au pdf, un jour nous avons max charvolen, martin miguel inoubliables, les rafale n° 3 des quand les mots quand on arrive de new-york certains prétendent       objectif l’ami michel commencé le 10 mars 2019, il existe deux saints portant très malheureux... je lui ajoute trois petits l’appel tonitruant du       les       soleil vertige. une distance j’ai changé le       ( 1- c’est dans ce 28 février 2002.     le dans le respect du cahier des       l’       sur la page suivante ► page d’un bout à       dans la karles se dort cum hume on a cru à 1- ai-je reçu une       la 1 2        bien tu le sais et je le vois   adagio   je violette cachée ton pour m.b. quand je me heurte j’ai donc outre la poursuite de la mise l’évidence cet article est paru dans le       je me       ce qui je n’hésiterai n’ayant pas a ma mère, femme parmi s’égarer on       le 1 2  moisissures mousses lichens agnus dei qui tollis peccata       jardin rita est trois fois humble. « je suis un « 8° de    seule au et combien page suivante ► voici donc      &       pour références : xavier dans l’effilé de trois tentatives desesperees  tu ne renonceras pas. tous feux éteints. des poussées par les vagues neuf j’implore en vain  l’entretien 1 2  de tantes herbes el pre f le feu s’est       à (josué avait halt sunt li pui e mult halt le glacis de la mort     les provisions après la lecture de dire que le livre est une il faut laisser venir madame pour frédéric on peut croire que martine  hier, 17 1. il se trouve que je suis {{}} on trouvera la six de l’espace urbain,       allong&e antoine simon 31 il ne s’agit pas de dernier vers aoi et…   dits 1 2  i mes doigts se sont ouverts       dans le et te voici humanité en cet anniversaire, ce qui bribes en ligne a autre essai d’un dernier vers aoi       entre  pour jean le béatrice machet vient de la deuxième édition du madame est une torche. elle pour accéder au pdf, dieu faisait silence, mais la gaucherie à vivre, si j’étais un la force du corps, laure et pétrarque comme m1             fourr&ea ainsi fut pétrarque dans c’est extrêmement       ton alocco en patchworck © montagnes de il y a dans ce pays des voies  l’exposition  in the country saluer d’abord les plus juste un     au couchant  le livre, avec pour yves et pierre poher et encore la couleur, mais cette intendo... intendo !       à toute trace fait sens. que       magnolia madame porte à diaphane est le autre petite voix raphaËl "nice, nouvel éloge de la le ciel de ce pays est tout la fraîcheur et la jamais si entêtanteeurydice       bonheu       sur le c’est parfois un pays       longtem "pour tes le thème l’instant criblé macao grise cet article est paru leonardo rosa       soleil il n’était qu’un dernier vers aoi a l’extrémité du station 3 encore il parle dernier vers aoi   religion de josué il il était question non qu’est-ce qui est en je ne sais pas si on dit qu’agathe       la pie deuxième apparition       apr&egra   né le 7       le ciel encore une citation “tu et   riche de mes granz fut li colps, li dux en la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies

ALBERTINE BENEDETTO

Journée de plomb
© Albertine Benedetto
Publication en ligne : 3 juin 2009
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

Journée de plomb

à fond de gorge

les mots s’encagent

pris à leur glu

un qui s’extrait

visqueux poisseux

mé      connais      sable

n’aurait pas dû

tenter le large

trop abîmé

prêt à hurler

son innocence

se paralyse

langue séchée

la poix du signe

guigne du sens

guette dehors

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP